MENU Le Forum Vive les rondes Connexion
Inspiration, entraide et nouvelles rencontres pour les femmes rondes modernes. Venez bouger avec nous ! :)

OPK 974... être maman... mon rêve

36 ans je vis sur l'île de la Réunion 30
Bonjour à toutes et tous!
j'ai lu bien des témoignages sur les OPK... je souhaiterais partager avec vous mon parcours...
j'ai maintenant 34 ans, mariée depuis 1 an et  
demi, ... et diagnostiquée OPK...
Comment est arrivé ce diagnostique? depuis mon adolescence, mon doc traitant à chaque visite ne cessait de dire: "oulala le poids c'est pas bon!!". Alors je faisais régime par dessus régime: draconien, simple, hyper protéiné, végétarien, Dukan... je perdais au plus 25....j'en reprenais 30...alors j'oscillais entre fierté, incompréhension, découragement, au final fatalisme! au niveau médical, les pro ne cessait de me dire de faire plus d'effort.... sans plus! évidemment du coup pas de débarquement... enfin j'étais très régulière: 4 jours en janvier .... tous les 3 ans!! :roll: et c'est véridique de chez véridique!! à 12/13 ans j'étais plutôt contente d ne pas être importunée plus que ça!! ..... mais à 20/25 ans, le doute m'avait fait demander conseil à mon Doc pour une éventuelle impossibilité d'avoir un BB ? mon doc me répondait gentiment de ne pas m'inquiéter, que si je voulais absolument être indisposée il me donnerait Dufaston... mais de recherche plus avant... je suis mise sous pilule pour contraception mais aussi pour forcer les règles.... et là encore rien! ou juste 2 gouttes en 4 jours...
Ayant entendu les femmes que je considérais normales autour de moi parler, j'arrête la pilule 6 mois avant le mariage pour "laisser au corps le temps d'évacuer la pilule" soit disant!..... au bout d'un an d'attente, je me dis qu'il faudrait peut être consulter là....
1er rendez-vous, le pti vieux qui me reçoit me rassure: tout va bien mme rien à signaler! un peu de patience!"... Rassurée je le suis oui... mais pas convaincue! mais bon je patiente...
6 mois plus tard, j'en parle à mon nouveau doc traitant (l'autre à la retraite)... lui me conseille un RDV dans une clinique spécialisée en PMA...
j'ai un rendez-vous rapidement chui contente mais anxieuse! Je débarque avec ma pochette de résultats d'analyse, lettre de recommandation... :D après un questionnaire aussi long que "indiscret" , un examen pas très agréable... alors j'apprends que je suis OPK... explication à l'appui, je comprends et lui demande ce qu'il faut faire, quelles solutions à ma portée?
Réponse: "il vous suffit de perdre du poids.... mais bon vos hormones en feu vous en empêcheront..... pour une FIV... vous n'avez pas encore 35 ans vous n'aurez pas accès au programme.... et même pour la FIV, vous devrez perdre du poids... retour à la case départ"... le temps qu'elle comprenne qu'elle parlait à voix haute trop tard!!
pendant un bon moment, j'ai encaissé sans pleurer... mais lorsque la réalité m'a rattrapé, mon cher mari m'a ramassé à la petite cuillère, essayé de me remonter....sans y parvenir évidemment!
je ne voyais pas d'issus... je me renseignais sur internet sur le SOPK.... au fil des lectures, je me rendais compte que depuis mon adolescence j'avais en fait TOUS les symptômes ...il aurait suffi d'examens, d'analyses pour confirmer... j'étais dégoutée!!
j'ai essayé déjà une fois le programme DUFASTON-CLOMID-OROMONE....sans succès! .....j'hésite à renouveler... j'ai lu les contre-indications... 'aurais pas du!! :oops:

Après cette longuuuuueeeee lecture, je suis preneuse de vos conseils, avis, aides, tout quoi!!! :lol:
F
29 ans 497
Salut Orana

Je suis aussi OPK, je le sais depuis 2011.
A l'époque j'avais pris énormément de poids (j'étais à plus de 160 !). Mon gynéco n'a pas mis trop de temps à me convaincre qu'il fallait faire quelque chose, j'en avais pris conscience bien avant !
J'ai été mise sous anti-androgènes (avec effet contraceptif) pendant plusieurs années + régime suivi par une diététicienne depuis 2012.
En 2014 mon endocrino me demande d'arrêter les anti-androgènes car je les supporte mal, en même temps l'idée d'un bébé murit doucement dans mon couple. A ce moment là j'avais perdu 20kg et toujours pas de cycles réguliers à l'horizon !
Et puis il m'a fallut perdre encore 10 kg pour qu'en octobre dernier je retrouve un cycle long (35/40j) mais régulier !
En avril, je fais 133kg, je passe ma visite pré conceptionnelle avec mon gynéco. Tout est ok pour lui.
Je suis actuellement enceinte de 5 semaines, je n'ai pas eu besoin de médicaments pour y arriver, même si je sais que cette grossesse est fragile, je suis vachement fière de moi !

Tout ça pour te dire qu'une perte de poids est compliquée quand on est OPK, mais indispensable quand on veut être maman. Les traitements hormonaux ont peu de chances de fonctionner quand on est ronde.
Nos kilos sont malheureusement un combat de tous les jours, et même enceinte je reste suivie pas une diététicienne !

Je te conseille vraiment de trouver un bon gynéco, ainsi qu'une bonne diététicienne qui sauront te soutenir dans ce parcours difficile mais épanouissant !
24 ans Picardie 68
Bonjour Orana,

Tu n'as pas un parcours évident et je te comprends un peu pour être passé par là. J'ai eu la chance d'être diagnostiquée opk assez jeune (18 ans).

Je savais que la procréation serait compliquée alors j'ai anticipé et j'en ai discuté avec ma gygy. Elle m'avait mis sous duphaston pour réguler mes cycles (très très chaotique genre 4 fois par an c'était bien) et courbes de températures et bien sur perte de poids. Au bout de trois mois j'ai eu des effets indésirables et j'ai arrêté (je ne supporte aucune prise hormonal, on oublie la pilule je ne l'as prend plus depuis mes 18 ans justement).

Les femmes opk ont des facteurs de risques majorés vis à vis d'autres femmes(risque de fc+, risque de diab gestationnel+, etc...) bien sur ce n'est pas systématique, ce ne sont que des facteurs de risques, mais le surpoids n'aide pas. Ma gygy voulait que je perde une dizaine de kg, histoire de les reprendre pendant ma grossesse et de ne pas dépasser le poids que j'ai actuellement.

Donc comme te le conseil Flotch, essaye de bien t'entourer et de trouver une nutritionniste, une diet, ou même demander conseil à ton médecin traitant.


Pour les cycles et l'aide à la fertilité, je prends un traitement homéo + rééquilibrage alimentaire.
J'avais des cycles de 50 jours depuis un an, un an et demi on va dire (après arrêt dudu), j'ai pris ce traitement un mois et mes cycles sont revenus à 35 jours. J'ai arrêté car à ce moment là pas de désir de grossesse mais plus envie de préparer le terrain, et donc depuis 6 mois on va dire cycle régulier.
36 ans je vis sur l'île de la Réunion 30
Flotch et Kitshune merci infiniment pour vos partages qui me redonnent espoir! :o
je ne cache pas encore trouvé la bonne méthode ni la clé pour une perte de poids efficace! en même temps ça me stresse et ça me fait peur pcq je me rends compte que si pas de perte de poids pas de BB... les deux vont ensemble!... :shock:
il me faudrait effectivement être bien entourée et bien conseillée... mais ici dans le 974 je ne sais pas à qui m'adresser...
bon.... allez... manche retroussée... j'ai du pain sur la planche!!! Merci encore :P
B I U


Discussions liées
?>