MENU Le Forum Vive les rondes Connexion
Inspiration, entraide et nouvelles rencontres pour les femmes rondes modernes. Venez bouger avec nous ! :)

Votre avis sur ma relation à distance

K
29 ans Normandie, represent! 100
Bonjour à tous!

Je suis en couple depuis un an, dans quelques jours.

On ne vit pas à côté et il travaille pas mal. On se voit en semaine, 1 ou 2  
fois par semaine maxi. Jamais le weekend, il dit qu'il en profite pour faire ce qu'il n'a pas le temps de faire dans la semaine, la famille, les amis etc... Je lui ai demandé si ce serait possible de passer un weekend ensemble une fois, il a dit " ça peut se faire"...

Je me relis et je me rends compte que ça peut paraître louche mais je ne doute pas de notre relation, de ses intentions ni de ses sentiments.

Je sais qu'il m'aime et je l'aime aussi seulement la distance me pèse.

Il me manque énormément et je sais que les choses ne vont pas s'améliorer de sitôt.

En effet, il est en formation (en plus du boulot) jusqu'en avril 2016 et moi j'ai bon espoir d'en intégrer une à plein temps en avril 2016 jusqu'en décembre 2016; à 1h30 de chez moi.

Si les choses se passent "bien", on se verra encore moins ou en tout cas pas plus que maintenant.

Je n'ose pas nous imaginer vivre ensemble de sitôt, j'ai bizarrement la sensation que ce n'est pas dans ses plans. Et je l'idéalise légèrement et j'ai du mal à me dire que lui, que j'admire j'avoue, puisse avoir envie de faire des projets avec moi.

Pourtant, il est amoureux, j'y crois quand il le dit. Et il le prouve.

J'ai pas envie de partir pour plus d'un an de relation à distance. Cette situation me pèse, je veux plus. Tout en me disant que c'est impossible.

Je n'ose pas lui en parler ou lui demander de vivre ensemble.

Je devrai le faire hein?

Ma question n'est pas "comment le persuader de vivre avec moi".

J'aimerai avoir vos avis sur ma relation, si vous avez compris ma douleur!! Parce que je l'aime mais notre situation me gonfle.

En gros, que feriez vous à ma place??
42 ans région parisienne 5831
Et lui, comment il envisage tout ça? Vous en avez déjà parlé? Tu lui as déjà dit que la situation te pesait? et lui, ça lui pèse aussi ou pas?

A ta place, perso, j'essayerai déjà de savoir comment il le vit lui, et déjà de lui faire comprendre que toi tu ne le vis pas super bien, pour voir sa réaction, avant de lui demander de vivre ensemble ou quoi que ce soit, histoire au moins de savoir si oui ou non vous êtes sur la même longueur d'onde...

Après, tu dis que le week-end, il en profite pour voir sa famille et autre, j'ai l'impression que lui, ce rythme lui convient, que votre relation lui convient comme elle est, mais bon, c'est juste une impression en lisant ton post, je ne le connais pas, donc bien sûr, je peux me gourer... ;)
27 ans En Indochine 514
C'est vrai que c'est loin d'être une situation facile, je t'admire beaucoup de pouvoir envisager une relation à distance, je ne l'ai jamais vécu mais j'avoue avoir du mal à y croire. Mais après tout chacun trouve son bonheur où il veut (et peut) !

Effectivement, il serait peut-être intéressant de lui demander comment lui voit tout ça, comment il le vit, est-ce qu'il envisage les choses d'une certaine manière... Parce que d'après ce que tu dis, il semble s’accommoder avec cette façon de faire et de vivre.

La question que j'ai envie de te poser c'est : est-ce que tu le connais assez bien après une année de relation ? Je veux dire, est-ce que ça te paraîtrait envisageable (admettons hein) que vous vous installiez ensemble si l'un de vous était prêt à déménager pour se rapprocher de l'autre ?

Ce qui risque de poser problème également, c'est que si la situation te pèse vraiment comme tu le dis, c'est que les rares moments où vous vous retrouverez risquent d'en pâtir aussi, avec la difficulté à se séparer, le temps qui passe trop vite, et puis les reproches qui peuvent se faire sentir...

A toi de voir si, en supposant que lui ne veuille rien changer, tu peux supporter ça encore par amour ou pas. Mais si cela semble aussi difficile, ou même plus dur que de se séparer complètement...
K
29 ans Normandie, represent! 100
J'ai l'impression qu'effectivement le rythme lui convient.

Je vais me lancer et lui parler, lui dire ce que je ressens.

J'ai juste peur qu'il dise "oh bah non moi ça me va..."!
B
48 ans 121
Moi j'ai vécu une relation avec + 600 km de distance entre lui et moi, je rentrais tous les week-ends. Ca a duré deux ans, la distance a dissous nos liens...

Un des risques, quand on ne voit si peu que toi et lui, puisque vous ne vous voyez pas le week-end, c'est de s'attacher à quelqu'un d'autre, plus proche (au boulot, en sortie...).

Je trouve pas cool par contre qu'il ne veuille pas te voir le week-end :( Perso, je le prendrais vachement mal. Mais le rythme a l'air de lui convenir. Pas top pour toi, qui voudrais le voir plus souvent. Il faut que vous en parliez tous les deux, tu verras sa réaction.
28 ans 2571
Salut kimmy_kim!

J'ai vécu 5 ans à distance de mon copain (on vit ensemble depuis 3 ans maintenant), d'abord à 900km puis 400km. On se voyait d'abord aux vacances puis les week ends même si ça faisait beaucoup de trajet.

On n'a jamais souffert de ce que tu décris cependant (le doute : l'autre souffre-t-il autant que moi de l'éloignement ou cela lui convient-il ??).
Au tout début, mon copain a tenu à instaurer une règle à la fois hyper contraignante mais aussi salutaire, j'en suis sûre aujourd'hui. La règle, c'était : on maximise le temps qu'on passe ensemble, toujours.

Donc si on avait 2 jours de libres à l'improviste : on sautait dans un train. Si on était en vacances du 7 au 20, on prenait le train le 6 au soir et on repartait dans la nuit du 19.
Il a aussi toujours été décidé qu'on vivrait ensemble dès que possible et autant que possible (je fais 1h de route chaque jour pour aller bosser mais je n'ai pas l'intention de revivre seule).

C'était assez compliqué parfois, mais c'était le meilleur moyen de ne pas s'en vouloir l'un à l'autre, de ne pas transformer la frustration en rancoeur. Du moins c'était le meilleur moyen pour nous - d'autres couples fonctionnent sûrement différemment.

A ta place je lui demanderais s'il souffre autant que toi de l'éloignement, des obstacles qui se profilent dans l'avenir proche... C'est important de le savoir, même si sa réponse fait peur.
Parler de vivre ensemble n'est pas aberrant après un an de relation, de toutes façons ta question ne sera pas déplacée, si ?
B I U


?>