MENU Le Forum Vive les rondes Connexion
Inspiration, entraide et nouvelles rencontres pour les femmes rondes modernes. Venez bouger avec nous ! :)

Je t'aime tellement que...

P
50 ans 2886
Je suis d'accord avec toi Mebele, mais je suis juste persuadé que des situations où ça se déroule impeccablement sont extrêmement rares.

Après, je vois dans l'exemple que tu donnes une  
très forte similitude avec les sex-friends. Certains veulent du sexe mais ne veulent pas être à la colle. Dans ce que tu dis, certains voudraient de l'amour mais ne pas vivre avec la personne aimée. Des love-friends ?

Non, pour moi tout ça est un peu facile. Vouloir les avantages sans les "inconvénients", vouloir que l'autre soit à disposition, planifier ses soirées et ses week-ends.......... Très peu de gens sont dans ce moule.

Quant à aimer simultanément 2 personnes, il y en a par contre plein qui le font, mais en douce. Les relations amant/maîtresse ne sont pas toutes uniquement sexuelles, beaucoup sont amoureuses. Du point de vue de celui qui a le meilleur rôle, peut-être considère-t-il qu'il s'agit de polyamour, mais il y a peu de chance que son conjoint l'encourage à continuer dans ce sens lorsqu'il découvrira le pot aux roses. D'ailleurs, ce "bigame" aurait-il toujours le même entrain si sa légitime découvrait sa double-vie ? L'interdit ne fait-il pas partie de son bonheur et de son plaisir ?
25 ans Picardie 68
J'avoue rejoindre l'avis de Prax.
Je pense qu'il est vraiment rare et complexe de trouver un équilibre dans ce type de relation.

Peut-être vais-je aller un peu loin mais je pense que dans ce cas là ce n'est pas vraiment de l'amour du moins, un amour incomplet. Paradoxalement je partage l'idée qu'il y a plusieurs façon d'aimer etc... mais je pense aussi que lorsque l'on aime quelqu'un, si on se met à aimer une autre personne, c'est que la première personne ne nous satisfait pas entièrement.

C'est surement un avis un peu immature et j'imagine qu'il évoluera avec le temps, je pense néanmoins quemême s'il y a équilibre, il y aura toujours un moment ou celui-ci sera rompu. Impossible que les désirs de chacuns restent toujours sur la même longueur d'onde. Car les désirs évoluent constamment au long de notre vie, à 2 c'est parfois difficile de s'accorder alors à plusieurs xD

Je rajouterais même que les amitiés à 3 sont souvent complexes alors les amours je n'imagine pas. Mais bon je pense que c'est aussi un choix de vie et lorsqu'on la pas testé difficile d'en parler, donc je m'exprime d'un point de vue totalement extérieur et totalement subjectif ^^'
37 ans Petite fleur bleue 690
Prax a écrit:
Je suis d'accord avec toi Mebele, mais je suis juste persuadé que des situations où ça se déroule impeccablement sont extrêmement rares.

Après, je vois dans l'exemple que tu donnes une très forte similitude avec les sex-friends. Certains veulent du sexe mais ne veulent pas être à la colle. Dans ce que tu dis, certains voudraient de l'amour mais ne pas vivre avec la personne aimée. Des love-friends ?

Non, pour moi tout ça est un peu facile. Vouloir les avantages sans les "inconvénients", vouloir que l'autre soit à disposition, planifier ses soirées et ses week-ends.......... Très peu de gens sont dans ce moule.

Quant à aimer simultanément 2 personnes, il y en a par contre plein qui le font, mais en douce. Les relations amant/maîtresse ne sont pas toutes uniquement sexuelles, beaucoup sont amoureuses. Du point de vue de celui qui a le meilleur rôle, peut-être considère-t-il qu'il s'agit de polyamour, mais il y a peu de chance que son conjoint l'encourage à continuer dans ce sens lorsqu'il découvrira le pot aux roses. D'ailleurs, ce "bigame" aurait-il toujours le même entrain si sa légitime découvrait sa double-vie ? L'interdit ne fait-il pas partie de son bonheur et de son plaisir ?



Coucou Prax,

Là où tu n'as pas tord, c'est que l'interdit séduit toujours. Il séduit évidemment dans les couples conventionnels.

Seulement, je ne crois pas parler de transgresser un interdit.

Le polyamour, ce n'est pas tromper sa femme en douce et en aimer deux en même temps, c'est juste être contre le couple parce qu'on estime que le vraie amour ce n'est pas de posséder quelqu'un...

Et oui, je crois qu'on peut aimer deux personnes à la fois, comme une mère aime tous ses enfants.

Je ne dis pas que je pratique cela dans ma vie car je suis une femme mariée, j'ai besoin de beaucoup de sécurité affective dans ma vie, et le fait d'être mariée m'offre un cadre d'amour et de liberté dans lequel je m'épanouis. Mais par exemple, parfois je fantasme sur des hommes que je vois par exemple à la télé. J'en parle à mon mari, et il me dit : " c'est normal ".

Mais ça me fait réfléchir quand je pense que certaines personnes ne veulent pas demander à leur conjoint d'être fidèle à elles. Je ne trouve pas cela un peu facile, contrairement à toi, je trouve ça très difficile, je crois qu'il faut être très sûre de toi et avoir été beaucoup dans sa vie par ses parents pour ne vouloir d'exlusivité en amour.
37 ans Petite fleur bleue 690
En fait pour moi la possessivité c'est le contraire de l'amour. L'amour est généreux, il veut le bonheur de l'autre. Il est désintéressé.

Mais quand on aime quelqu'un, on aime mal ! Nous sommes comme des enfants devant l'amour.
B I U


Discussions liées