MENU Le Forum Vive les rondes Connexion
Inspiration, entraide et nouvelles rencontres pour les femmes rondes modernes. Venez bouger avec nous ! :)

Archiviste/documentaliste

G
30 ans 119
Bonjour,

Je voudrais savoir quelles formations faut-il faire pour accéder à ces métiers ? Ce serait pour une reprise d'études, j'ai 28 ans.
Est-ce que ces domaines embauchent ? Si oui,  
où peut-on travailler ?

Merci
42 ans 1891
Je ne suis pas vraiment une pro de ces métiers, mais je m'y connais quand même un peu. Je te donne les idées que j'en retiens et qui me semblent importantes.

D'abord, oui, ces domaines embauchent, mais il faut savoir de quoi on parle. Archiviste, ça n'est pas forcément du travail en lien avec l'histoire par exemple. Par contre, il est certain que les entreprises ont de vrais besoins en matière d'archivage, d'autant que la numérisation pose des problèmes qui n'existaient pas avant (changements de technologies, de formats, de supports d'enregistrement...)

En fait, ces métiers regroupent une nébuleuse de fonctions, plus ou moins liées entre elles. Va voir par exemple sur cette page, elle donne un bon aperçu général des grandes branches de ce secteur. Ce mooc est peut-être intéressant aussi pour comprendre les enjeux.

Il faut savoir qu'on parle souvent de "fonction information", et que la personne qui en est chargée dans l'entreprise a en fait un autre métier (ça peut être ingénieur, secrétaire, commercial...)

Une très bonne maîtrise des outils numériques est indispensable (même pour travailler dans un centre d'archives historiques où tous les documents sont en papier).

Si ce qui t'intéresse est plutôt le côté culturel de la chose, il faut en plus de la culture (je souligne en plus, car ces métiers attirent beaucoup les littéraires, mais ils sont très techniques finalement, et je trouve qu'on embauche plus sur la technique que sur la culture). Pour travailler aux archives historiques, il faut faire une formation qui inclut de la paléographie. Pour travailler en bibliothèque, il faut aimer lire.

Je pense que la formation la plus courante, c'est le DUT GIDO. Va voir ici.
K
40 ans 707
Parole de pro (moi) : secteur completement bouche.

Les entreprises ont certes des besoins mais ne sont pas volontaires pour creer des postes.
K
40 ans 707
Il faut viser des etudes longues (bac +5). Les langues etrangeres peuvent etre des atouts.
G
30 ans 119
D'accord, merci. Et le DUT métiers du livres, est-ce une bonne formation aussi ? Sinon, quelle licence universitaire est adaptée (histoire ? histoire de l'art ? Autre... ?) ?
K
40 ans 707
Ce DUT est adapté si tu veux travailler dans le monde du livre (bibliothécaire, libraire). Il est obligatoire si tu veux passer certains concours à bac +2 des métiers des bibliothèques. Sinon, le problème de débouché reste le même.

Si tu veux augmenter tes chances de trouver un poste en documentation (sans garantie de CDI, la norme actuelle étant le CDD), il faut plutôt faire une licence/un master en droit ou éco ou encore en sciences complétés par un diplôme en documentation.

Je connais moins le monde des archives et les formations nécessaires mais malheureusement, il fait partie des métiers qui recrutent peu.

Donc, ce sont des métiers différents avec des formations différentes mais le problème de débouché est important. Ce sont des métiers qui gravitent dans une même sphère, qui sont peu reconnus. Les entreprises, les administrations ont besoin de ces compétences mais elles rechignent à créer des postes car ils coûtent et ne rapportent rien (en tout cas, le résultat n'est jamais assez visible aux yeux des décideurs).

Le tableau n'est pas rose mais il est important d'être averti avant de commencer une formation longue. Cela reste des métiers intéressants mais il faut s'accrocher pour décrocher un poste, être reconnu...
G
30 ans 119
En fait, je préférais faire archiviste plutôt que documentaliste. J'imagine qu'il faut faire alors une licence orientée histoire. C'est vrai qu'à la base, je veux surtout faire une formation courte pour faire archiviste mais je n'ai pas trouvé et il n'y a que des DUT orientés documentation apparemment. Pourtant, initialement, j'ai un parcours scolaire qui n'a rien à voir avec ce domaine car j'ai un bac médico sociales et un diplôme de secrétaire médical obtenu il y a des années. J'ai cherché un emploi de secrétaire médical mais hélas, sans aucun succès. Du coup, je cherche d'autres métiers, et j'ai pensé à archiviste ou documentaliste. Mais aussi à d'autres métiers, comme assistante juridique (le droit m'attire aussi), métiers de la petite enfance ou graphiste (rien à voir)...
K
40 ans 707
Pour être archiviste, il faut suivre une formation longue. Voir la liste des formations sur le site de l'Association des archivistes de France, http://www.archivistes.org/Les-formations-initiales

Le master de l'université de Mulhouse est un master reconnu.
G
30 ans 119
Ok... Merci pour le lien. Ayant déjà 28 ans, c'est sans doute trop tard pour s'engager dans une formation longue... :cry: ça ne serait pas judicieux à mon avis. Je devrais donc abandonner cette idée de faire archiviste et mon concentrer sur autre chose... D'autant plus que j'ai besoin d'être autonome financièrement, vivant encore chez mes parents car ne trouvant pas d'emploi et donc de faire plutôt une formation courte.
44 ans Sur un gros arbre perché 7658
Non,28 ans, ce n'est ni trop tard, ni trop vieux pour t'engager dans un cursus long, surtout si tu peux bénéficier du soutien de tes parents pendant une poignée d'années.

Reste à trouver un domaine offrant de réelles perspectives d'embauche, en rapport avec ta motivation et tes aptitudes.
G
30 ans 119
Archiviste me paraissait bien aussi en raison de mon caractère, je suis excessivement timide et émotive et on m'a conseillé de trouver un travail plus à "l'arrière"... Maintenant, si ça n'embauche pas tellement... J'hésite donc à faire ça. Je ne vois pas quel autre métier pourrait me correspondre, en même temps...
K
40 ans 707
Ces métiers ne sont pas forcément à l'arrière. Au contraire ils necessitent de beaucoup communiquer avec les autres services. Il y a aussi l'accueil des usagers, les contacts avec les prestataires extérieurs...
B I U