MENU Le Forum Vive les rondes Connexion
Inspiration, entraide et nouvelles rencontres pour les femmes rondes modernes. Venez bouger avec nous ! :)

Le poids ? Sans commentaire !

31 ans 1525
Petit zoom : http://lepoidssanscommentaire.ca/

Citation:
Ne pas parler de poids pendant une semaine… Parce qu’on a bien mieux à se dire!
La Semaine « Le poids? Sans  
commentaire! » est une initiative de l’organisme ÉquiLibre qui a pour but de sensibiliser la population à l’omniprésence et aux conséquences négatives des commentaires sur le poids. Cette campagne sociétale, qui a été célébrée pour une quatrième édition du 9 au 13 novembre 2015, s’inspire d’une initiative américaine lancée en 2008, la Fat Talk Free® Week.


Et deux pages qui pourront peut-être intéresser:

- Le schéma explicatif ici : http://lepoidssanscommentaire.ca/schema-explicatif/

- des BD : http://lepoidssanscomm...sur-le-poids/bandes-dessinees/

Je pense notamment à tous ces messages réguliers sur le forum où l'on rapporte beaucoup de commentaires de la part de l'extérieur.
Je trouve l'initiative intéressante pour peut être prendre conscience l'effet de ce qui semble d'une banalité inoffensive à beaucoup... même si je souhaite tellement plus que le poids soit tout simplement culturellement et "identitairement" moins connoté pour que l'on puisse le commenter sans qu'il n'y ait fierté ou honte, admiration ou mépris, image idéale ou effrayante.Bref que l'on laisse le poids être une valeur quantitative ciblée de l'individu à un temps donné et plus une valeur qualitative de sa personne globale.
Je trouve aussi intéressant que ça ne néglige pas les commentaires positifs comme induisant la réciproque de la disqualification de tel ou tel état pondéral. Après je parle plus de la démarche que du fait que ça soit sur "une semaine", la modalité me semble plus anecdotique pour le coup.
Vous en pensez quoi ?
87 ans 9431
ça me semble im-po-ssible, ne serait ce qu'une journée, à mon boulot ils parlent de ceux qui sont trop gros, qui ne le sont pas assez, ceux qui mangent beaucoup, pas assez, pas comme ci pas comme ça, du prestataire qui a fait un by-pass… bref, leur monde tourne autour de la balance, du tour de taille c'en est affolant, parfois j'ai l'impression de bosser chez Elite Models :lol: je crois qu'au fond c'est parce qu'ils assument pas d'adorer manger et boire (ils multiplient les gros restos arrosés plusieurs fois/semaine), et qu'ils aimeraient avoir l'illusion de contrôler leur poids ?

leur nouvelle tête de turc, c'est moi… t'es anorexique, tu vas crever, tu fais trop de sport, t'as plus de nichons, etc. J'ose pas imaginer ce qu'ils disaient dans mon dos avant mon changement. Ils se permettent même de me demander à combien de kg perdus j'en suis :shock: et et disant en gros combien je peux perdre ou que je dois m'arrêter.

bref, j'aimerais vraiment que tout le monde s'en fiche et qu'on en parle pas, mais apparemment c'est le sujet number one, plus que le salaire des uns des autres, ou le qui couche avec qui.
23 ans Ici 284
J'aime vraiment beaucoup , merci de nous avoir partagé les liens papille.

Cette tendance à être obnubilé par le poids me met très très mal à l'aise. J'ai l'impression que dans cette dimension on ne se considère plus comme des individus mais comme des chiffres ou des silhouettes, des apparences. Ça me met aussi mal à l'aise, quand je rencontre ou croise quelqu'un que je connais de me dire que ce qu'ils regardent en premier c'est mon apparence et que du coup leurs commentaires qui vont suivre seront à ce sujet. C'est sans doute parce que l'apparence chez les autres m'importe peu, je suis pus attentive à leur personnalité ou ce qu'il peuvent me raconter. J'ai toujours un peu en décalage quand par exemple ma maman me reparle de quelqu'un qu'on a croisé récemment et me parle de l'apparence de la personne, à chaque fois je ne sais rien dire parce que je ne m'en souviens plus du tout! :?

Ça me rappelle aussi que j'étais très mal à l'aise quand j'allais chez mon ex-copain et qu'à chaque fois que son père rentrait et que j'étais la première chose qu'il faisait c'était de me regarder de haut en bas et de faire un commentaire sur mes vêtements, et parfois d'épiloguer là-dessus pendant de longues minutes. :?

Je suis apaisée vis-à-vis de mon apparence, de mon style vestimentaire aussi. Les éventuels commentaires négatifs ne m'atteignent pas, c'est l'avis de ces personnes et ça leur appartient. Cependant j'aimerais parfois que ce genre de perceptions soient secondaires, j'aimerais qu'on puisse apprécier une personne pour sa globalité, dont à mes yeux l'apparence est une très très très petite partie. :)
87 ans 9431
oui, merci pour les liens, très intéressants.
42 ans région parisienne 5831
C'est très intéressant, je trouve.

Pour ma part, je suis toujours sidérée par l'importance que les gens accordent à l'apparence physique. Et pas seulement le poids, aussi les rides et le vieillissement en général.

C'est quelque chose qui m'a frappée qu moment de la sortie du "réveil de la force": pour ma part, je savais que j'allais revoir les acteurs de la première trilogie, et je m'attendais bien sûr à ce qu'ils ne soient pas aussi jeunes que pour la première trilogie... J'imagine que tout le monde s'y attendait, mais j'ai entendu vraiment beaucoup de commentaires négatifs sur le "coup de vieux" des acteurs. :?

Je ne sais pas pourquoi, mais ça me rend triste d'entendre ce genre de chose. Est-ce parce que je me dis que les personnes qui font ce genre de commentaires doivent aussi me juger moi sur mon poids, et me jugeront plus tard sur mon vieillissement? Est-ce que c'est parce que je me dis qu'il y a tellement plus important que cela dans la vie? Est-ce parce que je sais que ma mère et ma grand-mère son obsédées par leur poids et leurs rides et que cela leur ferait de la peine d'entendre ce genre de commentaires sur elle-même (bien qu'elles ne se privent pas de le faire sur les autres :roll: )? Est-ce que c'est parce que je me dis que je ne serais jamais assez "parfaite" pour que personne ne me critique?

Je me rends compte que les jugements des autres sur l'apparence me touchent, au fond, et que, même si cela ne me concerne pas, au fond, cela me blesse quand même. Du coup, je trouve cette initiative vraiment intéressante.
J
45 ans 575
Merci beaucoup pour ton lien Papille, il est très intéressant, j'ai tout lu, j'ai adoré. Et les campagnes qu'ils font sont salutaires.
Ils sont assez offensifs et ça fait du bien pourquoi on ne fait pas la même chose en France mystère :roll: :twisted:
Sinon pour Star Wars j'ai trouvé ça super de ne pas voir d'acteurs botoxés, c'est tellement rare :cry:
4
C'est pas parce qu'on a un poids à 3 chiffres voir plus qu on a pas le drois à l'amour
42 ans région parisienne 5831
JulaleximanSandra a écrit:
Sinon pour Star Wars j'ai trouvé ça super de ne pas voir d'acteurs botoxés, c'est tellement rare :cry:


Carrie Fisher me donne vraiment l'impression d'avoir eu recours à la chirurgie, et perso, je n'aime pas trop cet effet, mais bon, j'imagine bien à quel point c'est difficile pour une femme de vieillir, dans un monde qui n'aime que la jeunesse et en particulier pour les femmes et pour les actrices....
54 ans île de France 1421
plusieurs réflexions sur ce que rapporte A-nonyme, je suis assez effarée par tes collègues, j'ai de la chance que personne autour de moi ne me parle de mon poids ou ne fasse de réflexions sur le poids des collègues, notre entreprise prône la mixité que ce soit en termes de sexe, couleur ou physique, j'ai l'impression que ça fonctionne pas mal. J'ai arrêté de me colorer les cheveux l'année dernière et je suis passé au poivre et sel, eh bien, les quelques commentaires que j'ai eu (très peu) n'ont été que positifs, je sais que je suis belle mais ça fait toujours plaisir les compliments :lol:

Mon entourage personnel est aussi très tolérant, depuis que je suis séparée de monsieur Ex et de sa moche mère, je n'entends plus de réflexion. Mon amoureux me trouve belle comme une deesse et n'a jamais abordé la question de mon poids, quel soulagement quand j'y pense.

Une dernière chose dont je me suis aperçue la semaine dernière en regardant des photos, j'ai la particularité d'avoir une très bonne mémoire des chiffres, eh bien, j'ai soudain pris conscience en regardant les photos, que je me disais intérieurement, sur cette photo je pèse tant, sur celle-ci tant et sur cette autre tant.
Comme si je ne me définissais qu'en fonction de mon poids, j'ai trouvé cela terrible et je vais essayer de ne plus m'en soucier, ce sera ma résolution pour 2016, arriver à me détacher complètement de ça car j'ai remarqué que lorsque je m'en détache, je mange plus sainement et à ma faim et je perds du poids.

Désolée pour le pavé et bravo à ceux qui ont lu jusqu'au bout.
P
50 ans 2813
a-nonyme a écrit:
bref, j'aimerais vraiment que tout le monde s'en fiche et qu'on en parle pas, mais apparemment c'est le sujet number one, plus que le salaire des uns des autres, ou le qui couche avec qui.

Et oui, que ça serait bien un monde dans lequel chacun ne s'occuperait pas de ce qu'il y a dans l'assiette des autres, dans le lit des autres, dans les vêtements des autres, dans la fiche de paie des autres.......... :roll:
89 ans 229
a-nonyme, tes collègues sont hallucinants... :shock: Tant de méchanceté et de bêtise, je n'en reviens pas.

Sinon, je ne crois pas non plus que les gens puissent se priver de ces commentaires. Ca parle tellement régime autour de moi, tout le monde sait comment faire pour perdre, a sa technique (je vous dis pas les mixtures que j'ai pu observer dans les assiettes de mes collègues récemment). Le tout venant de gens qui n'ont de poids à perdre que dans leurs fantasmes.

Et bien sûr, la fameuse volonté est constamment mise en avant...
87 ans 9431
raconte les mixtures, ça me fait bien marrer en général… comme mon collègue 55 ans qui est en gros surpoids, qui a de la goutte, du cholestérol, des Gamma GT au plafond mais qui sait, lui, comment il faudrait manger (faites ce que je dis pas ce que je fais). Et qui maigrira quand il l'aura décidé. :roll:
89 ans 229
Rien de spécial, des soupes, des mixtures hyperprotéinées, des applications Weight machin, du sucre pas calorique pour miss "je fais du 34 mais j'ai une discipline de fer, et oui rigolez pas, je suis à ça de devenir une méchante obèse sans volonté"...
Le régime paléo a aussi la cote, le "rééquilibrage alimentaire" c'est la vie... :roll:

Et ça a toujours super bien marché sur quelqu'un, même si on a l'impression que c'est toujours un ami d'un ami d'un ami qui a un ami qui...
31 ans 1525
Tant mieux si cette initiative a pu intéresser !

mamykro a écrit:
Pour ma part, je suis toujours sidérée par l'importance que les gens accordent à l'apparence physique. Et pas seulement le poids, aussi les rides et le vieillissement en général. [...] Je ne sais pas pourquoi, mais ça me rend triste d'entendre ce genre de chose. Est-ce parce que je me dis que les personnes qui font ce genre de commentaires doivent aussi me juger moi sur mon poids, et me jugeront plus tard sur mon vieillissement? Est-ce que c'est parce que je me dis qu'il y a tellement plus important que cela dans la vie? Est-ce parce que je sais que ma mère et ma grand-mère son obsédées par leur poids et leurs rides et que cela leur ferait de la peine d'entendre ce genre de commentaires sur elle-même (bien qu'elles ne se privent pas de le faire sur les autres :roll: )? Est-ce que c'est parce que je me dis que je ne serais jamais assez "parfaite" pour que personne ne me critique?

Je me rends compte que les jugements des autres sur l'apparence me touchent, au fond, et que, même si cela ne me concerne pas, au fond, cela me blesse quand même. Du coup, je trouve cette initiative vraiment intéressante.


Je ressens quelque chose de proche de ce que tu décris, mais ça ne me blesse pas pour autant dans la mesure où ça ne m'est pas adressé. Ça me touche dans le sens où ça me rend plutôt soit usée, triste, déçue soit énervée que l'on nourrisse ainsi, à chaque fois, ce culte de l'apparence.
J'ai l'impression que la vie serait tellement plus légère sans, qu'il y a tellement de choses importantes que l'on néglige car trop affairé de ce côté là. Je m'inclus dans cette tendance, car j'y étais piégée pendant longtemps, et qu'il y a quelques restes.
C'est moins le fait de prêter attention à l'apparence que le fait que ça soit devenu tout un registre de valeur, une éducation, un obligé culturel, une croisade. C'est ça qui me ... rha !

C'est vrai que si je me demande ce que les gens pensent de moi en me voyant ça peut me rendre parfois un peu triste (dans le contexte socioculturel où j'évolue), car j'ai le sentiment qu'ils sont à mille lieues de moi, justement. Heureusement, je ne suis pas une image ambulante, je parle, je m'anime, et ça permet quelques réajustements.

Je me demande si ce sont les commentaires ou les comportements qui me font le plus d'impression. Par exemple, je peux ressentir un certain désarroi quand quelqu'un se prive de quelque chose de bon par honte physique. Ou à d'autres moments je vais ressentir une sorte de regret ou selon l'intensité, une sorte de rejet, face à quelqu'un qui met beaucoup d'énergie à son apparence, parce que ça fait écho à un bain culturel qui me plombe.

Cet effet du vieillissement attendu m'a un peu choqué dans le sens inverse personnellement. Pendant les fêtes, j'ai fait un petit séjour au cours duquel j'ai à nouveau été exposée à la télévision, notamment à des émissions avec quelques célébrités que je connaissais avant. J'ai été impressionnée de l'importance de la chirurgie. Comme si c'était évident qu'ils n'avaient pas le visage qu'ils devraient avoir maintenant. Je trouvais ça hyper visible, peut être car moins habituée à voir des gens avant puis avec chirurgie "jeunesse/anti vieillissement".
31 ans 1525
Nathboop a écrit:
Une dernière chose dont je me suis aperçue la semaine dernière en regardant des photos, j'ai la particularité d'avoir une très bonne mémoire des chiffres, eh bien, j'ai soudain pris conscience en regardant les photos, que je me disais intérieurement, sur cette photo je pèse tant, sur celle-ci tant et sur cette autre tant.
Comme si je ne me définissais qu'en fonction de mon poids, j'ai trouvé cela terrible et je vais essayer de ne plus m'en soucier, ce sera ma résolution pour 2016, arriver à me détacher complètement de ça car j'ai remarqué que lorsque je m'en détache, je mange plus sainement et à ma faim et je perds du poids.


Tiens, j'ai aussi ce réflexe en y pensant, et aussi quand je vais retrouver des personnes qui ne m'ont pas vue depuis un petit moment. La pensée automatique vient, mais je ne sais pas si j'en fais grand chose au final. C'est intéressant ce que tu dis sur l'effet sur ton comportement alimentaire. Je ne sais pas aujourd'hui si je réagis vraiment à ces idées, mais elles restent là, parmi d'autres des pensées récurrentes apprises depuis fort longtemps et réactivées en particulier lors d'occasions sociales un peu "hors" du quotidien.
B I U


Discussions liées
?>