MENU Le Forum Vive les rondes Connexion
Inspiration, entraide et nouvelles rencontres pour les femmes rondes modernes. Venez bouger avec nous ! :)

Envie de grossesse mais gros soucis :(

26 ans 2
Bonjour à toute !!
Je suis nouvelle sur le forum. Mon mari et moi avons envi d'avoir un bébé problème je suis sous Cymbalta 60mg pour fibromyalgie et traitement d'angoisse  
ainsi que dépression.
Suivi par psychiatre et psychologue je reste quelqu'un de positive et souriante, je fais tout se que je peux pour aller mieux.
Mon soucis est que j'ai échouer lorsque j'ai voulu me sevré du cymbalta parce que je ne veux pas faire de mal à mon bébé quand je serai enceinte...mais sans se médicament sais horrible, des crises d'angoisse à finir en toilette à m'en frapper le coeur monte à 120 de pulsation, j'ai des allusinations la nuit, je pleure pour un rien...bref j'ai l'impression de ne rien contrôler comme si je n'étais pas moi. Alors je me demandais se quelqu'un ici avais déjà eu le cas ? et si il y as déjà eu une grossesse sans soucis sous cymbalta ? :(
26 ans 2
Personne n'a envie de répondre ? :(
K
39 ans 703
Peut être que personne n'a de réponse.

Tu devrais en discuter avec ton médecin parce normalement avec un antidépresseur comme le tiens, il faut un avis médical avant une grossesse. Ne te lance pas dans une grossesse sans l'avis de ton médecin.
28 ans 350
Réponse un peu tard, en espérant que ça te serve quand même...

Enceinte de 4 mois actuellement, j'étais sous cymbalta jusqu'à mes 2 mois et demis, où j'ai fait un sevrage remplacé par du sertraline.

Le cymbalta n'est a priori pas dangereux pour un fœtus, mais comme on manque d'infos il vaut mieux le remplacer par un autre antidépresseur dont les effets sont mieux connus. Le souci de ces médocs se pose surtout en toute fin de grossesse lorsque bébé arrive, car il devra subir un sevrage. Mais les médecins savent gérer ça et on préfère ça a une maman dépressive ;)

Ne culpabilise pas, pour le sevrage du cymbalta perso c'était 20 jours très durs, heureusement que je ne travaillais pas et que j'ai pu rester au lit. Honnêtement j'ai cru que je n'y arriverais jamais, alors je suis fière de moi pour le coup. N'essaie surtout pas le sevrage "a la dure" (en supprimant tout d'un coup), fais un planning dans la durée de ta diminution avec ton psychiatre, en remplaçant ce médoc par un autre dont les effets sont mieux connus sur les fœtus.

Bon courage, je sais bien que c'est loin d'être facile, mais si tu as envie de bébé c'est une très belle motivation pour y arriver ;)
B I U


Discussions liées