MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Insultes liés à votre poids. Quelle est la plus fréquente ?

L
50 ans 2
Pas vraiment d insultes. Juste envie d être invisible. C'est possible ça ?
A
34 ans Par ici 645
Le regard des autres dis tu ? c'est insultant aussi parfois. C'est vrai. L'envie d'être invisible... Je te comprends.

Les chuchotement pendant notre passage dans un restaurant par exemple. Toujours ces regards fixés sur cette poitrine anormale. Un éclat de rire (qui ne nous concerne peut être pas mais on y pense).
L
50 ans 2
Exact. Le regard en dit long parfois. Et fait tout aussi mal que les paroles.
43 ans Barcelona (Espagne) 24121
Nenufar a écrit:
Pfuiiii plus depuis une éternité et franchement celles d'avant je les ai pas en tête j'ai une capacité d'oubli des choses désagréables très élevée :lol:


c'est mieux
43 ans Barcelona (Espagne) 24121
Linouch a écrit:
Pas vraiment d insultes. Juste envie d être invisible. C'est possible ça ?


oui c'est même quelque chose de très répandue
B
36 ans 7
Pas d'insultes(enfin pas en face). une fois, ma tante qui ne voulait pas se promener avec moi quand jetais petite mais preferait sortir en cachette avec ma soeur plus mince.je suis restée a la maison pendant un mois en vacances.
29 ans Puy de dome 28
coucou tout le monde
cela faisait hyper longtemps qu'on ne m'avait pas dit de choses désagréable
la semaine dernière soleil au feu rouge fenêtre de voiture ouverte de la voiture de l'homme (voiture de sport)
un couple criait de sa voiture" une belle voiture et une baleine pareille à coté j'aurais honte, pauvre gars" "les fesses doivent restées coincées dans les baquets... ou les écraser"
Cette honte j'étais trop mal pour mon homme il m'a réconforté et fais ronfler sa voiture ;-)
L
42 ans 87
Malou, ton copain a bien réagi.
Je comprends que tu as "dégluti", peut-être aussi parce que cela n'est pas dans ton éducation d'insulter les autres.
Ce que je décrypte chez ce couple, comme tu as dû le faire de ton côté, est que ni l'un ni l'autre n'est bien dans sa vie et bien dans son couple, n'ont pas confiance en eux-mêmes et sont jaloux de la possession de l'Autre. Et sexistes au possible : une belle voiture, une "belle" nana. Cela me fait penser au sketch de Floresti, tu vois lequel ? Si j'étais la femme assise a ses côtés, je m'interrogerais sur ma relation avec lui et sur sa perception de la Femme. Quand il aura sa voiture de sport, si un jour il l'a, son premier truc sera donc de chercher une autre femme objet, un mannequin qui ira avec la voiture pour coller à l'image sociale qui serait une preuve de sa réussite personnelle. Sérieux... Il y a tout de même un paquet de cinglés lâchés en liberté. Et qui vont se reproduire en plus... :D
M
42 ans 5
Moi ce qui me fait mal ce n'est pas le regard des hommes mais des autres femmes non grosses qui ont l'air horrifiées ou pire "ont pitié"
49 ans L'île imaginaire 1903
Alors il fallait que j'en parle parce que j'en ai entendues des insultes dans le genre mais celle là oups !

Je fais la connaissance en décembre d'un homme au demeurant charmant sur un site de rencontres (décidément... n'y a-t'il que des tordus là dessus ???) à qui j'ai bien entendu expliqué que j'étais ronde, prudente, farouche, pas le genre à chercher des plans d'un soir, on échange par mail, puis sms, puis au téléphone, on se fait un petit resto bien sympa, on discute beaucoup, le monsieur cultivé, intelligent, grand mince mais un peu coincé et très timide, beaucoup de charme.... bref, je commence à y croire et m'attacher !

On se voit une seconde fois mais, quelle erreur, je l'ai invité à déjeuner un midi chez moi ! Et là le mec se jette littéralement sur moi, me pourlèche tellement le visage que je n'ai plus une once de maquillage, me tient tellement fermement à chaque fois que j'essaie de respirer un peu et de tenter de discuter davantage qu'à se rouler des pelles, mais non, il repart à l'assaut tente de me peloter les seins et... je perds patience, panique un peu et le repousse méchamment en lui disant qu'il va trop vite, que j'ai envie de le connaître avant tout, que j'avais été claire sur mes intentions etc...

Le "Monsieur" n'a pas l'air de comprendre et je me sens complètement étouffée, piégée et sacrément déçue sur le coup.
Je profite qu'il s'absente (oufff) aux toilettes pour envoyer un texto à mon fils "help ! stp appelle moi en me disant que tu rentres !" Le gloglo revient des toilettes et recommence son cirque et yesss, mon fils mort de rire mais un peu alarmé quand même s'exécute et m'appelle comme convenu, on joue super bien le rôle "ah tu rentres maintenant ? Tu es en bas ? ok, pas de souci mon ange..." et là, le "Monsieur" se décompose me dit qu'il va partir, qu'il ne veut pas voir mon fils.... en 30 secondes chrono il avait son blouson sur le dos et s'est sauvé comme un voleur !

Une fois chez lui il m'envoie un SMS me disant qu'il avait adoré nos baisers et que j'étais "une sacrée allumeuse quand même" ! Euh.... et là je vois rouge ! Je lui dis que me coller comme il a fait, m'empêcher de le repousser, me bloquer dans le canapé sans que je puisse bouger je n'ai vraiment pas apprécié, qu'il n'est finalement pas l'homme que j'imaginais et que, non, notre "histoire" qui aurait pu être belle n'aura pas de suite.

Et là le mec me sort la phrase qui tue "c'est con pour toi, je suis le seul à avoir bien voulu te b... et tu n'en as pas profité, mais tu me rends service quelque part, te voir nue m'aurait donné envie de vomir" !!!

Me voir nue lui
P
50 ans 2945
Tu devrais porter plainte pour agression sexuelle. Selon toute vraisemblance, il t'aurait violée si tu n'avais pas eu la bonne idée d'appeler ton fils.
S
83 ans 4521
A gerber !

Désolée pour toi de cette mauvaise expérience.

Pour moi c est une agression sexuelle bravo à toi d avoir eu la présence d esprit d appeler ton fils.

Après sa réaction de gros connard il aurait eu la même si tu n avais pas été grosse, il aurait dit une autre saloperie.

Le potentiel de méchanceté de certains me dépasse!

Du coup tu auras encore plus de méfiance pour une autre fois je pense, même si c est dommage d en arriver là à cause de personnes tel que ce gars.

Mais c est très difficile de repérer la personnalité de quelqu un au début donc j espère que tu ne t en veux pas c est lui qui a un gros problème de réagir comme cela !
49 ans L'île imaginaire 1903
Merci pour votre soutien, vos propos me rassurent.
Quelque part, si, je m'en suis voulue, d'avoir osé porter une jupe ce jour là par exemple, et je culpabilisais, me disant que je n'avais peut être pas été assez claire vis à vis de lui... pourtant je l'avais bien fait mijoter le mec depuis décembre dernier, peut être qu'intuitivement je sentais qu'il y avait un "hic" dans sa personnalité ?
Mais oui, c'était une agression sexuelle quelque part qui aurait pu mal finir, le type était tellement imbu de lui même qu'il était persuadé que j'allais lui céder, considérant que c'était une "chance" pour moi ! C'est moi qui ai la nausée sur le coup.
Si vraiment je ne lui plaisais pas physiquement, si j'étais à "vomir", pourquoi avoir patienté des mois durant à tenter de me séduire, de m'apprivoiser, pour en arriver là ?
Après je ne vais pas passer mon temps à tenter de LE justifier, je sais que je ne suis coupable de rien dans l'histoire, naïve peut être d'y avoir cru et lui avoir ouvert ma porte.
En ce qui le concerne, il m'a envoyé un tas de messages insultants et même pleurnichards, je l'ai bloqué, sms, mail, partout, et l'ai menacé de déposer une plainte s'il continuait son cirque.
Malgré tout, cette mésaventure et ses propos ont appuyé là où ça fait mal....
C'est vrai qu'à force de déceptions, on en devient parano, comment faire confiance après ce genre de cas ?
S
83 ans 4521
Franchement c est pas facile d avoir confiance c est clair !

Je pense d ailleurs que si je devais me retrouver seule je choisirais de ne pas retrouver de partenaire.

Mon amie très chère à mon coeur a aussi la cinquantaine et s étant retrouvee seule à la quarantaine a eu que des expériences malheureuses (et c est une très belle femme qui est mince comme quoi c est pas lié au physique).

La dernière fois que je l ai vue elle m a dit que c était fini pour le moment elle en avait marre elle préférait être seule que tomber sur des tarés. (Elle a aussi du menacer de porter plainte le dernier car il l a harcelait).

C est triste d en arriver là et je compatis.

Courage pour cette période en tout cas hermione.
36 ans très au sud 7168
Il n'y a pas plus sourd que celui qui ne veut pas entendre. Tu pouvais dire non autant que tu voulais, il entendait "non mais oui en fait" et était capable de toute la mauvaise foi du monde. Tu as été claire et il n'a pas voulu respecter ton "non", tu n'as rien à te reprocher et surtout pas ta jupe ou tes mots ou autre.

Quant à ses mots humiliants, dis toi juste qu'ils sont à la hauteur de sa déception. Ça n'excuse pas du tout, rien ne peut excuser ce comportement! Mais il a voulu te blesser car il c'est senti lui même blessé, ne vas pas chercher plus loin.
Après il a de gros soucis psy c'est clair! Déjà pour agresser quelqu'un comme il l'a fait (je rejoins tout ce qui a été dit sur l'agression), il est carrément à côté de ses pompes dans son rapport avec les femmes et croit imposer la séduction. Il s'impose physiquement et mentalement car ce que tu décris de ses messages "insultants et pleunichards" plus qu'insistants, ça s'appelle du harcèlement. Tu as largement matière à porter plainte!
Je n'ose imaginer ce qui aurait pu se passer avec ce genre d'individu si tu n'avais pas ta force de caractère. Déjà le jour du RDV ça aurait pu finir en viol. Ensuite si tu avais été impressionnée par son insistance il aurait pu te harceler, si ce genre de personne sent qu'il a l'ascendant sur une autre il n'a pas de limite!

Tu peux être fière de toi, de tes réactions et de lui avoir tenu tête. Il t'a fallu du courage et de la suite dans les idées, bravo.
Les insultes ne sont que les paroles d'une personne tordue que tu n'as pas laissé avoir le pouvoir, c'est tout!
B I U