MENU Le Forum Vive les rondes Connexion
Inspiration, entraide et nouvelles rencontres pour les femmes rondes modernes. Venez bouger avec nous ! :)

Je l'ai trompé

L
30 ans 6
Voilà, je vais poser les faits d'une manière claire, nette et précise: j'ai trompé mon mari.
Je n'aurais jamais pensé en arriver à là. Dépasser les limites et pourtant certains  
facteurs ont fait que je suis allée bien au delà malheureusement. Tout d'abord il faut juste prendre en compte que je ne suis pas fière de moi.
Ne me jugez pas trop sévèrement. Je le fais déjà suffisamment.

Il y a deux ans de cela mon mari est sorti avec quelques amis en boite de nuit, sans m'en informer. Nous avions pourtant des "règles" assez claires: éviter les boites seuls ou au moins prévenir l'autre si ont voulait vraiment sortir.
Ce soir là il est sorti avec une fille. Ce n'est pas allé plus loin que des bisous toute la soirée. Des amis et certains membres de ma famille étaient là ce soir là et m'ont raconté ce qui s'était passé. Moi j'étais dans le sud pour un stage d'un an, donc aucun moyen de vérifier ce qui ce passait. Bref, les bases de notre couple et la confiance qu'il y avait dans notre couple ont été mis à rude épreuve.
J'ai essayé de faire l'impasse. Nous avons considéré qu'il s'agissait d'un électrochoc pour notre couple et que c'était le moment de faire le point sur ce qui ne fonctionnait pas et ce qui fonctionnait.
Nous avons repris notre vie de couple marié (cela faisait un an et demi que nous étions mariés à l'époque).
Nous avons recentrer nos efforts sur notre couple, discuté longuement de ce qui nous avait amener à ce résultat.
J'ai vraiment fait de mon possible pour "oublier". Il faut savoir que je suis plutôt ronde avec une estime de moi même dans les chaussettes. Et même s'il n'est pas allé jusqu'à couché avec elle c'était juste horrible de penser qu'il avait pu me faire ça alors que j'avais une confiance aveugle en lui. D'autre part je ressentais beaucoup d'humiliation du au fait que ce qu'il avait fait avait été vu par des personnes qui me sont proches. (et qui lui ont dit d'arrêter ces conneries).
La vie a repris son cours, sauf que les efforts se sont faits de plus en plus rares de son côté. J'ai progressivement eu de moins en moins d'attention de sa part, je lui en voulais pour ça et pour ce qu'il avait fait(entre temps j'ai eu un travail et nous avons pu nous installer ensemble).
J'ai vraiment essayé de faire abstraction de ce qui c'était passé entre lui et cette fille mais voilà...trop compliqué.
Deux ans se sont écoulés comme ça. La routine s'est réinstallée, je lui disais à plusieurs reprise qu'il fallait prendre soin de notre couple mais son attention était sans cesse ailleurs (travail, ses loisirs, tendances maniaque à se prendre la tête pour à peu près tout et n'importe quoi...sauf pour notre couple), et nous passions peu de temps de qualité tous les deux.
J'en suis venue à m'intéresser à un homme qui travaillait proche de chez moi pour ne pas dire en dessous de chez moi dans un commerce. (Idiot comme idée, je sais). Pendant des mois je n'ai fait que regarder et puis de son côté il m'a aussi montré que je l'intéressait (regards, sourires...).
Un jour, sans forcement préparer la chose ou la planifier j'y suis juste allé au culot et je lui ai demandé son numéro de téléphone (pas bien, je sais, une femme ne fait jamais le premier pas). Il m'a donné son numéro. Pendant une semaine je m'en voulais, je ne l'appelai pas, je réfléchissais aux raisons qui m'avaient poussé à faire cela et j'ai finalement cédé.
Je l'ai appelé, ont s'est vus assez rapidement. On se plaisait physiquement et c'est comme ça qu'il est devenu mon amant alors que ça faisait 8 ans que j'était avec mon mari. Je m'en voulait terriblement, je me sentais coupable et en même temps l'attention que me portais mon amant me faisait tellement de bien.
Il m'a avoué qu'il était tombé amoureux de moi au bout de quelques semaines et qu'en fait dès le départ il voulait quelque chose de sérieux (lui cherche à se poser, avoir une femme des enfants)mais en même temps je ne lui ai jamais caché ma situation et que je ne quitterai pas mon mari, en tout cas pas sur un coup de tête. Je lui ai aussi expliqué le fait qu'il avait la liberté de stopper la relation mais ce que nous avions semblait lui convenir. Nous nous voyions régulièrement pour passer du temps ensemble, sans forcement que cela débouche sur des rapports sexuels. Je pense que nous prenions beaucoup de plaisir à être ensemble car tout deux manquions d'affection: moi dans mon mariage et lui célibataire mais avec des relations qui ne lui convenait pas. Nous avions notre complicité.
Toutefois à deux reprises il m'a fait comprendre qu'il avait besoin de réfléchir. J'ai compris qu'il voulait arrêter notre relation en fait et qu'il avait juste du mal à me le dire. Je l'ai aidé formuler la chose plus clairement. Finalement nous n'avons pas tenu sans nous voir et sommes parti du principe que nous continuions à se voir et se connaître. Entre temps c'est moi qui ait voulu stopper les choses. Il m'a supplié de ne pas le faire et je ne suis pas allée au bout de ma démarche. Je savais que cette histoire ne mènerait à rien de positif sur le long terme. Mais nous avons continué à nous voir.

Cela faisait des semaines que nous parlions d'un week end qu'on devait passer ensemble. Il était tellement content de m'avoir pour lui tout un week end et j'avoue que de passer autant de temps avec lui me réjouissait aussi. En fait rien ne s'est passé comme prévu. Une fois de plus il a été pris de doutes. Il ne m'a pas dit clairement qu'il voulait arrêter notre relation (one more time). Je l'ai compris aux texto qu'il m'envoyait. Déjà il annulait notre week end pour une raison pas vraiment valable sans forcement prendre de pincettes. On devait se voir l'après midi et il m'a fait comprendre qu'on se verrait pour "faire ce qu'on avait à faire" et qu'ensuite il serait très occupé. Du coup je lui ait demandé s'il s'agissait d'une nouvelle rupture. Il m'a dit que c'était bien le cas. Que la situation était trop compliquée avec mon mari (entre temps je déménageais aussi avec potentiellement un projet d'achat dont il était plus ou moins au courant).
A partir de là il a refusé tout contact avec moi, plus de rencontres, même pour s'expliquer face à face pour mettre un terme aux choses de manière décentes. Impossible de l'avoir au téléphone. Il refusait de prendre mes appels. J'en suis donc venue à la conclusion qu'il voulait qu'un "plan cul" avec moi. Mais pourquoi ne pas me l'avoir dit dès le départ et s'épargner la partie sentimentale, les "je t'aime" etc...
Je sais, vous allez me dire que c'est l'hôpital qui se fou de la charité mais le fait qu'il ait des sentiments pour moi me flattait et là, d'un coup je tombais de haut et envisageais la possibilité que tout cela ce n'était que de belles paroles. Ce qui est juste blessant c'est le manque de sincérité sur la nature de la relation. Je me serais très bien contenté d'une relation avec un peu d'affection et vous savez quoi, sans plus de sentiments. Il était totalement différent de l'homme qui était attentionné et qui me donnait beaucoup d'affection. J'avais juste l'impression d'avoir à faire à un inconnu. (pas de coup de fil, pas moyen de le voir...il refusait de prendre mes appels ou même qu'on en parle autour d'un verre).
Il avait juste décidé de me zapper, de me rayer de sa vie. J'ai laissé un peu de temps passer et puis un jour j'ai débarqué à son travail (pas cool je sais). Il avait l'air content de me voir, et l'air de rien je lui ai proposé d'aller boire un verre en tout bien tout honneur. Pas de relation, de mièvreries, de prises de tête. Je lui ai donc redonné mon numéro (nous avions décidé de ne plus reprendre contact et d'effacer nos numéros).
Il m'a finalement recontacté, par texto...il refusait toujours de prendre mes appels. Il m'a simplement dit qu'il voulait un "plan cul" avec moi. Et là c'est moi qui ait refusé car j'ai du me rendre à l'évidence et lui avouer que j'avais des sentiments pour lui donc incompatibilité avec la notion de "plan cul". Je lui ai juste dit qu'il fallait faire le deuil de notre "histoire" et passer à autre chose. Il m'a redit qu'il m'aimait en fait, qu'il voulait m'avoir dans sa vie etc... ET PUIS PLUS RIEN...plus de signe de vie pendant 15 jours. 15 jours horribles pour moi. Car je n'ai pas arrêter pas de penser à ce qu'il me disait, je me demandais si je n'avais finalement pas été qu'un plan cul et lui un beau parleur (j'opte pour cette option, maintenant que j'écris les choses)mais pourquoi se prendre autant la tête alors qu'une relation plus simple l'aurait fait dès le départ. Pendant ces 15 jours j'ai donc décidé de ne plus le contacter. Je pars du principe que s'il voulait me voir ou me parler, il pouvait très bien le faire puisqu'il avait mon numéro.

Et ce soir j'ai droit à un "Salut, ça va?" Alors qu'on ne s'est pas vus depuis. Je n'ose pas répondre. Je ne veux pas répondre. J'ai peur de découvrir que son attention envers moi était purement sexuelle (oui je sais c'est un peu ce que je voulais à la base et non je ne suis pas tarée) et que moi je me suis attachée à lui sentimentalement parlant...en tout cas plus qu'il ne le faudrait.
Au début je voulait simplement le voir occasionnellement, partager de bons moment avec lui et je me rends compte que je me suis faite avoir à mon propre jeu. Je l'ai bien cherché me direz vous?

Toutefois, j'ai besoin de votre opinion, un point de vu extérieur m'aiderait beaucoup à y voir un peu plus clair.
En écrivant cela je sais que je m'expose aux jugements des autre, mais s'il vous plait, soyez indulgents. Je vous assure que je me torture déjà suffisamment moi même.

Merci.
P
37 ans 1638
Bonjour Lonelymahey,


Ce que je ne comprends pas dans ton histoire, c'est pourquoi tu restes avec ton mari. Tu n'as plus l'air de l'aimer du tout. Vous n'avez pas d'enfants apparemment. Et oui, je sais que Poirier va arriver sur son beau cheval blanc pour t'assurer que ça vaut le coup de se battre encore ...

Moi personnellement, je ne comprends pas. Est-ce qu'il y a des raisons matérielles qui t'empêchent de le quitter? Tu commences par expliquer la situation avec ton mari, pour nous montrer que tu as de sérieuses raisons de l'avoir trompé. Mais franchement c'est pas un tribunal ici et on n'est pas là pour te juger. Ce qui m'interpelle par contre, c'est pourquoi, alors que tu sembles avoir trouvé une personne qui te correspond beaucoup mieux, et qui t'aime, tu n'envisages absolument pas de quitter ton mari (pas sur un coup de tête, je ne comprends pas bien ce que ça veut dire?)?

Quant à ton amoureux, je pense qu'il ne sait pas où il en est. Personnellement si j'étais en couple avec un homme marié, qui me dit qu'il ne quittera pas sa femme sur un coup de tête (sous-entendu que ça peut arriver à moyen terme) mais néanmoins finalise un achat immobilier avec elle, je prendrais mes jambes à mon cou également. Après je ne suis pas dans sa tête, je ne peux pas te dire ce qu'il ressent ou pas pour toi. Mais à mon avis ta relation avec ton mari ne me donne pas l'impression qu'il y a quoi que ce soit à sauver pour être honnête. Dans ta tête t'es déjà ailleurs et vu ta description de votre couple, je comprends pourquoi.

(Et je vais être peut-être un peu dure et j'avoue que j'ai beaucoup hésité à aborder ce point, mais si ton mari en est venu à te tromper devant témoins (dont des membres de ta famille), je doute qu'il se soit s'agit de la 1ère fois (ou de la dernière). Arrête de te culpabiliser, il n'en vaut pas la peine.)
53 ans 91 25731
Oui tu as trompé ton mari, tu n'es ni la première, ni la dernière à l'avoir fait et loin de moi l'idée de te jeter la pierre. De plus, j'ai le sentiment que si tu l'as fait, c'est d'une part parce que tu te sentais seule et rabaissée et que tu avais besoin de te prouver que tu pouvais exister vraiment aux yeux d'un homme et d'autre part, peut être pour essayer de dépasser la trahison de ton mari que tu n'arrives pas à accepter (et c'est normal). Bien sûr, ceux qui sont pour la fidélité à 100% me rétorqueront que ça n'excuse rien et je répondrai que déjà chacun fait comme il peut dans son couple et que si ça n'excuse pas, ça explique la situation et que dans une situation pourrie, on choisit la solution qu'on peut.

De toutes façons, c'est fait, tu ne peux rien y changer.

Ton mari n'a pas été clair non plus et je rejoins Poupée Russe sur le fait que s'il se permet de se conduire comme cela devant des proches, que fait il quand il n'y a pas de témoins ? (et j'en veux pour exemple moi même, puisque M.Ex s'était ouvertement vanté devant l'un de ses frères d'avoir une relation mais que devant la réaction de son frère qui l'avait bien engueulé, il s'est bien gardé de lui parler de celles qui ont suivi... :? ). Mais revenons à toi.

La vraie question, c'est que reste-t-il de ton couple ? Tout a l'air bien cahotique entre toi qui tente de recoller des morceaux et monsieur qui n'a pas l'air d'en avoir plus envie que ça. Et malgré tout vous parlez achat immobilier ? Il n'y a pas plus urgent à régler entre vous que de vous mettre un crédit sur le dos ?

Quant à ton amant, alors là franchement je ne sais pas quoi te dire. Mais s'il veut vraiment une relation sérieuse avec toi, comment pourrait il l'envisager puisque tu lui parles de ton mal être et que parallèlement tu parles d'achat immobilier, qui constitue tout de même un lien avec une personne ? Si j'étais dans la situation du monsieur, je me dirais que tu ne quitteras jamais ton mari, même si tu es mal avec lui, et je préfèrerais sans doute mettre un terme à la relation, ou la conserver mais juste pour ce qu'elle peut être : un échange de moments agréables sans lendemain.

Ou alors il s'agit d'un homme qui n'a aucune intention de s'engager et qui pense que c'est plus simple avec une femme mariée, qui est déjà engagée et ne l'enquiquinera pas avec du long terme.

Il faut que tu fasses le point d'abord sur ta relation avec ton mari et que tu arrives à savoir ce que tu veux, parce qu'une relation extra conjugale quand ça ne va pas dans un couple, c'est juste un pansement qui cache la plaie, ça ne la guérit pas.

Qu'attends tu de ta relation avec ton mari ? Penses tu qu'il est encore possible de sauver les choses ? En as tu seulement envie ? Qu'est ce qui te retient auprès de lui ?
50 ans 2261
Poupee_Russe a écrit:
(Et je vais être peut-être un peu dure et j'avoue que j'ai beaucoup hésité à aborder ce point, mais si ton mari en est venu à te tromper devant témoins (dont des membres de ta famille), je doute qu'il se soit s'agit de la 1ère fois (ou de la dernière). Arrête de te culpabiliser, il n'en vaut pas la peine.)
Désolé Poupée Russe, mon détecteur à "bêtises" ou "bobards" ou "exagérations" a fait un bond!!!

lonelymahey, ton mari, sur ce coup, ne t'as pas vraiment trompé : Il n'y a eu que quelques bisous... Et devant témoins. Ok on va me dire que c'est mal, sauf que...
Discrétion zéro. Si Poupée Russe "doute" (c'est son terme), perso je préfère m'en tenir aux faits.

Mais le + important :
1. Etes-vous mariés?
2. Cette incartade somme toute encore légère (vu que tu étais absente pendant 1 an) a-t-elle fait l'objet de mise au point? N'est-ce pas par ressentiment que tu es allé voir ailleurs?
3. Avec ton homme actuel : avez-vous des projets d'avenir? Je comprend que le quotidien nous flingue et qu'on oublie ;
Comme bien des couples, on dirait que le tien est en déficit de communication ; Est-il au courant que tu l'as trompé?? Vaudrait mieux d'ailleurs ne pas en parler de suite..

Je ne suis absolument pas LE spécialiste en relations extra-conjugales, mais je dirais que chacun tente d'obtenir ce qui lui convient, dans ces contrées, et c'est souvent égoïste, et l'on na jamais aucun compte à rendre avec son fugace partenaire. Celà peut être un joli miroir aux alouettes quand on surestime un amant qui sait se faire attendre, comparé à un mari qui est évidemment hors-course, qui ne comprend rien, et auquel on boude et qu'on va affubler de tous les torts...

Ici personne ne va te juger sur ta conduite passée.
Maintenant le tout est de savoir si tu préfère retomber sur tes pattes en souplesse comme un chat et ronronner auprès de ton homme actuel, car il t'aime, tu l'aime et vous avez des choses à faire ensemble, ou continuer l'aventure de l'infidélité (en restant ensemble), ou encore repartir à zéro avec qq d'autre.
53 ans 91 25731
Embrasser n'est donc pas tromper. Pourtant c'est le seul acte que les prostituées refusent de faire, parce que c'est beaucoup trop symbolique de l'amour pour elles et qu'il ne faut pas mélanger les choses.

Mais chacun voit les choses comme il le veut. ;)
50 ans 2261
:? Il est question de "bisous"...
Est-ce sur la bouche? Ce que l'on pourrait alors appeler embrasser...
L
30 ans 6
Merci pour vos réponses.

Alors pour reprendre certains points:

1- Ce qui s'est passé en boite de nuit et le fait qu'il ait embrassé quelqu'un d'autre m'ont vraiment blessé mais j 'essaye de prendre de la distance par rapport à ça.
De la à oublier et pardonner...je ne sais pas. Je suis une personne assez rancunière et ça pourrait être une piste de réponse par rapport à mon comportement.

2- Par rapport au fait que cela ce soit passé devant la famille n'implique pas nécessairement qu'il l'avait déjà fait avant ou qu'il le refera. Il sait qu'il a failli me perdre et soyons franc; il m'a perdu d'une certaine manière mais voilà. L'alcool, la distance, le manque de com. dans notre couple ont joué énormément dans ce qu'il s'est passé ce soir là. Mais n'empêche que j'ai entamé une psychothérapie pour essayer de réparer les dommages causé envers mon estime de moi.

3-A l'heure d'aujourd'hui je n'envisage pas de le quitter. Je suis d'accord avec ce que vous dites. Notre couple manque de communication ou nous n'abordons pas les thèmes importants alors. Pour moi l'attention, l'amour qu'un homme peut me porter sont très importants. Je suis plutôt câline et j'aime donner de l'affection. C'est juste frustrant lorsqu'il n'y a pas le retour espéré.
Il ne sait pas que je l'ai trompé mais je lui ai dit (il y a quelques semaines de ça) que j'étais intéressée par quelqu'un d'autre sans entrer dans les détails. En essayant de lui expliquer ce qui me manquait dans notre couple (attentions, ressentir son amour, passer des moments de qualité à deux...faire des efforts pour nous et pas seulement pour le boulot et régler les pb de la vie courante).

4-Quant aux projets que nous avons en tête, je ne m'imagine pas les faire avec quelqu'un d'autre (maison, enfant...). J'aime mon mari. Je lui en veux mais je l'aime (et oui je vous entends déjà derrière votre écran "mais quelle drôle de façon d'aimer???!!!). C'est juste triste à dire et à gérer.
Les défauts qu'il a se révèlent parfois être des qualités. (Maniaque, tendance à être très colérique lorsque tout ne fonctionne pas comme il le souhaite, le fait d'être un peu trop carré). Je pense que tout ça je peux essayer de faire avec si mon quotidien avec lui ne se limite pas qu'à ça. Il doit y avoir un "nous". Avec des moments d'amour et de complicité à deux. C'est ce que je suis allée chercher ailleurs je pense. J'espère encore que tout n'est pas perdu.

5-Pour le moment je ne pense pas avoir envie de continuer l'aventure de l'infidélité. j'essaye de me protéger du comportement que mon amant a eu envers moi. J'ai été blessée.
Mon mari a ses défauts mais j'ai pu constater que mon amant en avait aussi du coup j'ai cesser de le surestimer et je suis d'accord avec toi Poirier, c'est ce que j'ai fait à un moment (surestimer mon amant) du coup si je dois faire confiance à quelqu'un ça sera mon mari (je le connais depuis plus longtemps malgré son incartade) et si je dois m'investir davantage ça sera peut être dans mon mariage. En tout cas c'est ce que je voudrais. A mettre en pratique c'est autre chose on est bien d'accord.

Nous sommes ensemble depuis bientôt 9 ans et mariés depuis presque 4 ans.
82 ans 4474
Je pense comme les autres que le souci se situe dans votre couple.

Apparemment tu n'es pas arrivée encore en bout de course avec ton mari, il va falloir donc pouvoir travailler ensemble sur plusieurs points si vous voulez avoir une chance.

Tu parles de défauts qui se révèlent parfois des qualités, je pense que ce que tu décris ne sont que des défauts, qui sont assez pénibles à vivre je pense. Maintenant effectivement, personne n'est parfait c'est sur, mais ce n'est pas une raison pour s'accommoder de certaines choses au nom de l'amour ou de je ne sais quoi.

par ailleurs, tu dis etre caline et donner beaucoup d'affection, je le suis aussi,mais je le suis sans attendre la meme chose en retour en fait, mon mari n'était pas très démonstratif(avec le temps il y arrive gentiment, mais rien à voir avec ma manière d'etre,)j'ai aussi compris qu'il lui était difficile de donner de cette manière pour plein de raisons et je l'ai accepté, pourquoi ? parce que par ailleurs, il est attentif à moi, à ce que je dis, à mes idées, il supporte mes défauts et admire profondément mes qualités et que nous partageons des moments sympas ou nous échangeons sur énormément de sujets. Il ne me dit jamais de mots doux (enfin si oui, quand j'accouche ou quand je risque de mourir ;) )mais je n'en ai pas besoin, car je me suis aussi construite indépendamment de cela, dans le sens ou c'est pas son amour qui m'a construite, mais son amour est un plus dans ma vie.

Ce qui fait que je suis très affecteuse, mais que je ne ressens pas de frustration, je n'attends pas de lui qu'il soit dans la meme démonstration d'amour, quand il a très envie de me faire plaisir, il le fait, à sa manière et je l'interprète comme tel.

Peut etre qu une partie du problème entre lui et toi pourrait découler du fait que tu manques de confiance en toi (et lui peut etre également si quand les choses ne se font pas comme il pense, il est colérique) et que tu coup, peut etre que tu ne te sens pas "aimable" et que tu as accepté ou tu acceptes certaines choses de sa part, tu l'excuses en quelque sorte. Or chacun est responsable de ses défauts, à nous de travailler dessus ou pas d'ailleurs, mais l'autre doit avoir le droit de s'exprimer et de dire son ressenti et pouvoir mettre une limite à un comportement de son conjoint sans avoir peur de le perdre ou qu'il le trompe ou autre.

tu as certainement idéalisé ton amant, dans ce genre de situation c'est presque "normal" le coté rencontre secrete etc,, renforce ce genre de choses également. Actuellement tu as été décue par le comportement de ton amant, peut etre que cela te donnera l'impulsion nécessaire à mettre les choses à plat avec ton mari.

Si tu ne fais rien ou si tu laisses les choses comme elles sont, les problèmes ne seront pas réglés, mais reviendront plus tard avec des enfants peut etre, une maison etc.. .

As-tu envisagé l'idée de lui parler de ce qui c'est passé et de lui dire que tu n'avais pas envie de le quitter pourtant et que tu lui proposes d'aller consulter ensemble un professionnel spécialisé dans les problèmes de couples ?

De consulter quelqu'un vous permettrait à l'un et l'autre de comprendre les raisons qui vous ont amené là, de faire le lien avec certaines choses et ensuite d'éventuellement reconstruire quelque chose sur des bases plus solides ou éventuellement vous rendre compte que cela ne sera pas possible pour telle ou telle raison, cela vous appartient de toute façon.
36 ans très au sud 6764
Tu es blessée par le comportement de ton amant, mais dis toi qu'il n'a fait que se protéger.
Tu ne veux pas d'avenir avec lui, il en voulait un avec toi et te l'a dit.
Tu as pu lui laisser croire que c'était possible en laissant venir des sentiments. Puis il y a eu le prêt pour la maison, autrement dit la construction du couple sur le long terme.
Il est parti. Il a compris que tu choisiras ton mari, il c'est protégé.
Tu es blessée par son refus de communiquer, mais c'est justement ça le piège à lire ce que tu dis de votre passé. vous voulez vous séparer, vous parlez et ça repart. Alors il ne veut pas de ce dialogue pour être sur de rester sur sa décision, tout simplement!
Dis toi que toi tu as ton mari, ton choix. Lui il a quoi? Il faut pourtant qu'il se construise et cela passe par te fuir. C'est triste mais c'est ainsi et tu ne dois rien y voir de plus.
53 ans 91 25731
Qu'a-t-il dit quand tu lui as confié être "intéressée par quelqu'un d'autre" ?

Tu dis que tu aimes ton mari, c'est l'essentiel. Mais un couple c'est deux personnes qui doivent aller ensemble dans la même direction. Tu as le droit de lui en vouloir, tu as le droit de lui trouver des excuses, tu as le droit de ne pas arriver à oublier ni à pardonner ce qu'il a fait, tu as le droit de continuer à l'aimer et de vouloir faire des projets avec lui.

Sauf que tu as choisi pour le moment une solution, qui manifestement n'était pas la bonne pour toi (au moins tu le sais ! ;) ).

Si tu veux sauver ton couple, c'est avec ton mari qu'il faut agir et avec lui seul. L'intervention d'un amant ne fera que compliquer les choses en mélangeant les histoires et les problèmes. Ce que tu attendais de ton amant, c'est ce que tu attends de ton mari et qui ne vient pas. Donc tu as essayé de voir si ailleurs ça se passerait mieux. Mais au fond de toi, tu sais bien que cette relation n'est pas ce que tu cherchais : Quand tu écris sur ta relation avec ton mari, tes mots sont plutôt clairs, tout n'est pas rose mais tu l'analyses plutôt pas mal. Quand tu parles de ta relation avec ton amant, c'est beaucoup plus confus, avec un mélange de déception, de culpabilité, de regrets, de "pas clair" sans doute parce que cette relation, qui ne devait être qu'une récréation et t'apporter des éclaircissements, t'a plutôt embrouillée. ;)

Il faut faire le point avec ton mari sur votre histoire, soit avec un professionnel, soit tous les deux, voir ce que vous voulez tous les deux, voir ce que vous êtes prêts à faire pour que ça marche. Ce n'est pas en confiant ton mal être à un amant, qui peut compatir mais attend tout de même autre chose ;) , que tu pourras avancer.

Si c'est ton couple qui est important, si c'est que tu veux préserver, donne toi les moyens de le faire et le premier moyen c'est de dialoguer.
P
50 ans 2821
Il t'a trompée, tu l'as trompé, c'est de bonne guerre et personne ne peut juger l'un plus que l'autre. Maintenant, puisque tu dis que tu ne te vois pas faire ta vie et réaliser des projets avec un autre, que pour toi, ton amant n'est qu'un homme de passage, c'est donc ton ego (je ne juge pas, je constate) qui est touché quand tu te rends compte que cet amant ne voit en toi qu'une distraction.
27 ans La Ville Rose 2023
Je pense que ton amant a commencé à développer des sentiments pour toi, sachant que rien n'est possible, il prend ses distances.
Je pense qu'il hésite entre ne plus te voir du tout ou partager tout ce qu'il peut avoir avec toi, du sexe.

Tu sais déjà que tu ne quitteras pas ton mari pour des raisons qui te regardent. Ton amant semble souffrir de la situation, votre relation te perturbe plus qu'elle ne t'apaise ... En vaut-elle bien la peine ?

Au pire laisse-le trouver une situation en accord avec ce qu'il désire et idem pour toi.
36 ans 191
Je suis assez d'accord sur le principe qu'un couple fonctionne quand les deux sont sur la même longueur d'onde.
On peut rester en couple, éviter le divorce, etc. Mais si tu as déjà eu un amant, je pense que tu en auras par la suite ...

Toujours chercher à combler un vide dans ton couple, pourquoi ne pas chercher quelqu'un avec qui partager ta vie et qui t'apportera tout ça.

Est ce que tu aimes ton mari ou tu aimes le fait d'avoir une stabilité amoureuse ? Car redémarrer seule, quand on a peu d'estime de soi c'est très dur en effet, mais ça vaut vraiment le coup.
L
30 ans 6
Bonjour,

Mon amant et moi avons eu une discussion aujourd'hui (oui, au téléphone enfin...bref). C'était assez houleux. Il m'a expliqué qu'il avait eu beaucoup de chose à faire et que c'est pour cela qu'il avait préféré mettre de la distance entre nous=rompre). Est-ce crédible? Franchement, je ne sais pas.
Il m'a aussi expliqué qu'il voulait me revoir et qu'il avait toujours des sentiments pour moi. Du coup je joue le tout pour le tout pour voir s'il dit vrai, quitte à ce qu'il me prenne pour ce que je ne suis pas et je lui dis que je ne veux qu'un "plan cul" avec lui et rien d'autre. Et là Monsieur se met limite en colère et me dit que si c'est ce que je veux, ce n'est pas la peine de se revoir et que ça sera trop compliqué à gérer pour lui. En gros je suis piégée. Je ne sais pas quoi faire. Il m'a dit vouloir plus et m'a dit être amoureux de moi. Soit c'est un très bon menteur. Soit on va morfler côté sentiment tous les deux à un moment donné. Quoique ça a déjà commencé non?
Cet homme m'attire quand je suis avec lui j'ai la tendresse et l'affection dont j'ai besoin. Il n'a rien d'extraordinaire par rapport à mon mari, notre relation n'est pas des plus facile et pourtant...Et d'un autre côté il y a mon mari. Que j'aime que j'affectionne pour ce qu'il est. Il a ses défauts mais à côté de ça je l'admire pour d'autres raisons et je ne sais pas si je serais capable de le quitter pour mon amant. Ok,je suis dans le petrin c'est ça...?
J'ai juste envie de me taper la tête contre les murs là. Je sais plus quoi faire.
53 ans Région parisienne 2154
Juste : essaye de transposer les choses. Si tu étais un homme et lui une femme j'imagine le tollé.
Il me semble que tu joues en jeu extrêmement dangereux, et que tu peux fort bien les perdre tous les deux si tu continues comme cela.
B I U


Discussions liées
?>