MENU Le Forum Vive les rondes Connexion
Inspiration, entraide et nouvelles rencontres pour les femmes rondes modernes. Venez bouger avec nous ! :)

Vos trucs et...

29 ans 663
Astuces !!

Bon, voilà, comme je galère un peu, je viens chercher des expériences...
Je m'explique, pour pouvoir changer de vie, évoluer et m'épanouir, il faut absolument que je combatte mes  
vieux démons, pas méchants mais super bien installés, qui s'amusent à me freiner et m'empêche parfois de vivre tout simplement.
Alors, j'ai décidé de me battre contre ça, mais ce n'est pas toujours évident, parce que, oui, je l'avoue c'est plus facile comme ça.

Je ne cherche pas de recettes toutes prêtes, ou de mode d'emplois, juste des gens qui vivent cela, qui ont peut être trouvé une ou des solutions, et...ce que ça donne après.

Je me doute que ce post n'est pas tout à fait à sa place alors, vous pouvez le déplacer si besoin.
27 ans En Indochine 519
Bonsoir Orfees !

Tes démons à combattre, quels sont-ils ?
Je serai ravie de pouvoir t'apporter des solutions ou des idées pour que ça aille mieux :)
29 ans 663
Bonsoir Little !

Eh ben...j'ai un peu de mal à mettre des mots dessus, mais en résumé, je dirais que ça serait "surtout ne rien accepter de bien, ne rien changer parce que c'est effrayant, ne pas accepter les bonnes choses (surtout si elles sont importantes" )...du coup, je loupe des opportunités, je manque des choses qui pourrais me faire vivre mieux...
Avant je ne m'en rendais pas compte, mais maintenant, j'en ai marre. J'aimerais pouvoir les faire taires, mais ça aussi c'est effrayant... :oops:
C
42 ans là 2187
Essaye d'identifier ce qu'il risque de t'arriver si tu oses, ainsi tes peurs s'envoleront, du moins certaines, et ça sera plus facile pour aller de plus en plus loin.

Si tu réfléchies aux conséquences, tu verras que tu ne risques pas grand chose à tenter de faire ce qu'il te plait.
44 ans Sur un gros arbre perché 7658
Tu as tapé dans l’œil d'un beau gosse, et tu te dis qu'il n'est pas pour toi ?
29 ans 663
Merci pour vos réponses.

Euh, non, le Chat, c'est beaucoup plus général que ça !! :lol: Mais...ça en fait partit... :roll:

Cool, c'est une idée à creuser. Le truc c'est que c'est tellement irrationnel que je dois d'abords me battre contre cette sensation.
27 ans En Indochine 519
On a tous plus ou moins peur du changement, parce que c'est l'inconnu.
Tu dis que tu as manqué des choses qui auraient pu t'aider à vivre mieux, tu as un exemple ?

Je pense qu'il faut que tu travailles un peu ta confiance en toi, un peu tous les jours. Par exemple, essayer chaque matin, devant ton miroir, de te faire un compliment. Pas facile oui c'est vrai, mais c'est un premier pas. Ça peut aider à accepter un peu de positif venant de soi =)

Pourquoi le garçon qui t'a tapé dans l’œil ne serait pas pour toi ? Si tout ça marchait au mérite, où irait le monde ;)
29 ans 663
Littles0 a écrit:
*Par exemple, essayer chaque matin, devant ton miroir, de te faire un compliment.

**Pourquoi le garçon qui t'a tapé dans l’œil ne serait pas pou*r toi ? Si tout ça marchait au mérite, où irait le monde ;)


* Euh....oui, c'est une technique. J'ai déjà du mal à croiser mon reflet dans le miroir, alors....lui faire un compliment :roll: Mais bon, personne ne m'entends, alors, je tenterais !

** Alors, dans ce domaine, c'est plutôt à lui que j'ai tapé dans l'oeil. Le soucis majeur c'est qu'il à déjà une relation avec quelqu'un, et que ...ça à l'air très compliqué !!! Alors, bon, pas très envie de me mettre au milieu.
Après oui, y en à bien quelques un qui me plairait bien, sauf que j'imagine que la réciproque ne peut être qu'impossible (comme beaucoup j'imagine)

Des choses loupé ?? Apprécier les attentions de mes ami(es) ou proches. Me donner les moyens d'obtenir un boulot qui me plaît vraiment et ça sans parler de la potentiel difficulté du monde du travail, j'aurais tendance à me saboter toute seule comme une grande !!

Après ce que j'essaye de faire depuis peu, en fait depuis que j'ai repérer ça, c'est de combattre ça, soit de faire quand même, soit effectivement de m'interroger sur "eh ben alors, tu risques quoi en fait". Mais pour le moment, ce n'est pas hyper efficace, manque d'entraînement....mais surtout, difficulté à passer outre les automatismes.

Ouf, bravo à ceux qui arrive au bout !!
F
42 ans Alfortville (94) 410
Orfees a écrit:

Après oui, y en à bien quelques un qui me plairait bien, sauf que j'imagine que la réciproque ne peut être qu'impossible (comme beaucoup j'imagine)

Que sais tu de leurs goûts et de leurs préférences ?
Que fait ici ce défaitisme ?
Donc je te mets à l'amende : demain, tu chanteras du Lorie, la positive attitude le matin et "ca y est c'est le weekend" quand tu seras en we ;)
29 ans 663
Bonjour françois. Comment vas tu?

Ok, je ne sais rien sur leurs goûts, c'est juste difficile à imaginer et à accepter. Mais après tout je ne suis pas un monstre (on y crois, on y crois...) donc bon...
Le défaitisme...oula, il est là depuis un temps certains !!
Et pour mon amende...ça marche, le plus dur sera chanter du Lorie :lol:
29 ans 663
Bon,j'ai un peu ébranlé une barrière, mais piouff, c'est pas facile à gérer !! Depuis c'est un peu le clame plat.

Actuellement, je me force à faire les choses qui pourrait m'aider, mais, c'est un combat. Par peur, ou flemme( fin ça je n'y crois pas trop) je me dis que j'ai envie de "vacance" de ne pas avoir à me prendre la tête, de ne pas avoir à me forcer, de ne pas avoir à faire des démarches ou à lutter contre moi même.
Sauf que ça...c'est donner raison à mes démons, les conforter dans leurs habitats, et donc...rester dans l'immobilisme qui me poursuit depuis des années.
Je savais vaguement dans quoi je m'aventurais pour changer, mais je ne pensais pas que ça allez demander autant d'énergie...
31 ans 1527
As-tu déjà pensé à t'appuyer sur des approches de développement personnel? On dirait que tes questions sont très globales au final. Parfois ce genre de lecture cela fait tremplin, on lit un livre inspirant et on essaie d'appliquer certains éléments... passé l'effet "élan" cela peut retomber ou s'inscrire dans le temps et enclencher d'autres étapes.

Perso j'ai trouvé beaucoup d'effets secondaires à des petits pas faits dans un seul domaine concret. C'est comme si agir à un endroit bien précis pas à pas sans vouloir tout révolutionner peut lancer une dynamique globale dont on ne perçoit l'étendue qu'après coup.
72 ans 309
"Vint le temps où le risque de rester à l'étroit dans un bourgeon était plus douloureux que le risque d'éclore." Anaïs Nin

Si tu sens que c'est le meilleur chemin pour toi, je ne peux que t'encourager à dépasser les limites de ta zone de confort. De ma petite expérience, les autres sont à peu près pareils que nous, ils ont les mêmes doutes et les mêmes attentes ...

Le premier truc que j'ai appliqué très souvent au début, c'est de me demander ce que je ferais moi-même si j'étais "en face". Par exemple, j'ai les plus grandes difficultés à engager une conversation avec les personnes que je ne connais pas. Dans ces cas-là, je me demande ce que je ferais si quelqu'un que je ne connais pas m'abordait dans une soirée par exemple. La réponse est évidente, je lui répondrais, trop contente d'avoir quelqu'un à qui parler, même pour dire des banalités. Alors, pourquoi penser que je dérange les gens si je leur parle ?

Un autre truc, c'est de visualiser très précisément ce qui peut arriver de pire, et de me rendre que souvent, même le pire ne changera rien à ma situation présente. J'ai longtemps hésité avant de postuler à un emploi parce que je devais demander à quelqu'un son appui, et que j'avais peur de l'échec, qu'il me dise non. Sauf que, qu'est-ce que ça aurait changé à ma vie d'alors ? Rien, on m'aurait dit non, c'est tout.

Autre "truc" qui est la conséquence du précédent, savoir faire la part des choses et les remettre à leur juste place. Quelqu'un qui me dit non si je lui demande un service ne me dit pas que je suis nulle, qu'elle ne m'aime pas, ou que sais-je d'autre ... Elle me dit juste qu'à ce moment-là, elle ne peut/veut pas me rendre ce service.

Dernier conseil, très anglo-saxon, "fake it 'til you make it" (en attendant d'être la personne que tu cherches à devenir, fais semblant). N'hésite pas à faire comme si tu étais quelqu'un qui avait une très grosse confiance en toi parce que tu te savais être la huitième merveille du monde (dans des proportions raisonnables :). Mais pour quelqu'un d'aussi introverti que moi, c'est la dose qu'il me fallait). Si tu dois passer un entretien d’embauche pour un poste dont tu possèdes les qualifications, agis comme si tu étais persuadée de rendre un service énorme à la personne en postulant car tu es la plus compétente. Nous avons tous quelqu'un comme ça dans notre entourage, qui a "naturellement" confiance en lui. Regarde comment il fait, demande-lui conseil si possible et entraîne-toi à faire pareil.

J'espère que ces conseils répondent à ta demande, j'ai un doute sur sa nature exacte, mais je me suis dit que ça pourrait toujours servir ...
29 ans 663
Merci les fille.
Papille, non, je n'ai jamais tenté le développement personnel. Est ce que par hasard tu aurais des idées de lectures ?
Oui, mes questionnements sont très globaux, parce que j'ai le sentiment qu'il faut quasiment tout virer (enfin pas tout, y à quand même des trucs bien !!) tout remettre en questions, tout modifier pour arrêter de m'étouffer. Et ta citation, Mellyne, me parle énormément.


La progression c'est que je ne fais plus l'autruche. Sauf que je ne sais pas du tout quoi faire avec ce que je vois. Et oui, il faut absolument que je dépasse ma zone de confort parce que ce n'est pas du confort, c'est une prison...

J'essaye aussi de me dire "bon ça va quand tu es toi même, t'as pas un comportement si désastreux que ça" juste normal, vivante. Sauf que ça, ça ne marche pas à tout les coup. La plupart du temps...je me mets de côté pour éviter les choses, les rencontres, les surprises.
Le plus étrange, c'est que j'ai déjà été "moi-même", et que franchement, c'était super et les gens m'apprécie même comme ça. Sauf que d'un côté c'était tellement bien, qu'il ne faut surtout pas recommencer...

Mellyne, ne t'en fait pas, tu feras toujours avancer les choses !!
31 ans 1527
Je n'ai pas de bouquin en développement personnel à te conseiller mais j'aime bien une chaîne youtube où le vidéaste résume à sa façon beaucoup de livres liés à ce domaine et au fait d'initier des changements. Ca peut peut-être te donner des idées : le nom est autodisciple.

Ce que tu décris de ton fonctionnement me semble très ordinaire dans le bon sens du terme où il s'agit plus de te prendre par le bras comme une soeur le ferait pour t'accompagner à ta première rentrée des classes que de luttercontre toi. Compassion etbienveillance sont de bonnes alliées pour te laisser tâtonner et expérimenter. Je me dis que la mise en mouvement assouplira progressivement les "pièges" où on se sent coincé.

Sinon pour les situations nouvelles et inconfortables mais souhaitèes je me rappelle que ce n'est pas à ci ou ça que tient ma vie ou ma valeur et que le bon recherché vaut largement l'inconfort initial. Je m'appuie aussi sur les bonnes expériences vècues d'où l'importance d'expèrimenter le plus possible même de façon très progressive.
B I U


?>