MENU Le Forum Vive les rondes Connexion
Inspiration, entraide et nouvelles rencontres pour les femmes rondes modernes. Venez bouger avec nous ! :)

Je voudrai aider ma soeur

M
26 ans 4
Bonjour tout le monde,

Alors voilà mon soucis: j'aimerai aider ma soeur qui est vraiment en surpoids, elle fait comme si ça ne la dérangeait pas, et je vois déjà venir  
les commentaires "laisse la tranquille si elle ne veut pas maigrir..." Mais je sais qu'elle n'est pas bien comme elle est, elle coupe les étiquette de taille de ses fringues pour ne pas qu'on puisse voir quelle taille elle fait, elle refuse catégoriquement de manger au resto ou seulement à emporter. Sans compter que ça commence à lui poser des soucis de santé assez importants.

Bref, le soucis c'est que tous ce qu'elle a essayé n'a pas marché, elle a tenté quelque régime il y a des années et a complètement abandonné l'idée de perdre du poids et "manger sainement" (pour ce que ça vaut).

Elle est très susceptible sur le sujet, et je cherche un moyen de l'aider sans la braquer, j'ai pensé à l'opération qu'on aurait pu faire ensemble mais mon IMC est trop bas (de peu) pour celle-ci, et je doute qu'elle se lancera seule.
Elle est compétitive (surtout envers moi, rivalité entre soeur oblige) donc pourquoi pas une sorte de défi? Je sais que en réalité tout ce qui lui manque c'est un déclic qui lui donnerai une motivation assez forte, elle est très belle comme elle est c'est pas le problème, et elle donne bien le change au monde extérieur, mais certains détails ne trompe pas.

Au final elle n'a pas besoin de devenir mince, juste de perdre les quelques kilos qui l’empêchent de faire du vélo, d'aller manger dans une salle de restau et surtout d'être en bonne santé.

Donc pour celles et ceux qui ont réussi à perdre du poids, quelle a été votre motivation?
Si vous avez des idées de la manière dont je pourrais l'aider, je suis prête à me mettre au régime, au sport et à tout pour l'aider si elle le demande. Mais voilà le problème, je peux l'aider mais pas le faire pour elle...


Merci par avance de vos réponses (même celles qui font pas plaisir)

Bonne journée à vous!
K
29 ans Normandie, represent! 100
Hello marie_

Je crois personnellement qu'effectivement tu devrais la laisser tranquille...

J'ai moi aussi fut un temps coupé les étiquettes de mes fringues, refusé de manger en public, mais pas parce que je ne m'aimait pas à cause de mon poids mais bien pour éviter les moqueries, les réflexions.

Est ce que tu pourrais nous décrire plus en détail les "détails qui ne trompent pas"?

Qu'est ce qui te fait dire qu'elle fait semblant d'aller bien? Qu'est ce qui te fait penser que perdre des kilos serait la solution?
M
26 ans 4
Bonjour kimmy_kim,

J'estime en effet que c'est pour éviter les moqueries et regards, mais j'estime aussi que quand on est réellement bien comme on est les autres peuvent aller se faire voir.
Combien de fois j'ai mangé au fast food en supportant le regard des gens pour au final aller leur demander s'il avait un problème avec la taille de mes fesses.
Et en effet tous les détails dont je parle sont liés au regard des autres: aller à la piscine, se mettre en robe, choisir des fringues au rayon grande taille (qui pour la plupart, quand t'as pas un gros budget, n'ont que des sacs à patates pour les grosses).

Je juge pas et honnêtement si ça ne l'avait pas entraîné plusieurs fois à l'hosto je la laisserai tranquille, mais je tiens vraiment pas à recevoir à nouveau un coup de fil disant qu'elle est hospitalisé sachant que j'aurais pu aider à éviter ça.
27 ans En Indochine 556
Le truc avec les problèmes de poids, c'est qu'il faut aussi être prêt à les affronter et les régler.

Je comprends que tu te fasses du souci pour ta sœur et pour sa santé, seulement peut-être que psychologiquement elle n'a pas encore eu le fameux "déclic" malgré ce qui a pu lui arriver. Pour beaucoup de personnes, le point de départ de la perte de poids, c'est ça, un élément déclencheur à un instant précis.

Si vous ne pouvez pas en parler librement, as-tu pensé à lui écrire un petit mot pour lui dire ce que tu ressens, lui parler de tes inquiétudes ?
28 ans La Ville Rose 2064
Essaie de creuser avec elle ... Peut-être que quelque-chose l'effraie dans l'idée de mincir.
Là je projette totalement ma situation sur celle de ta soeur mais d'une part maigrir c'est difficile et long ( et j'ai déjà essayé tant de choses que mon capital patience est très entamé ) et de l'autre, bien que je n'aime pas être grosse, mon gras me sert de bouclier contre certaines choses. Si je perdais mon gras je me sentirais possiblement vulnérable. Je suis attachée à ce minuscule point positif dans l'immensité de négatif que mon obésité m'apporte. Je sais que c'est stupide mais bon ... Ça fait que je ne suis pas prête à perdre une de choses que je hais le plus au monde.
Peut-être que ta soeur a un soucis/blocage similaire ?
S
46 ans suisse 932
Je me mets à sa place (facile vu que j'y étais). Rien de ce qu'on aurait pu me dire quand au poids etc....ne m'aurait aidé, Ce qui m'a fait le plus de bien c'est les relations affectueuses, les échanges avec d'autres. Que mes amis me prennent comme je suis, que je partage avec eux des loisirs que j'acceptais , qu'ils ne me jugent pas de rester habillée à la plage. J'ai vraiment été soutenue de me sentir aimée par tout ce petit monde quelle que soit ma condition.

Aimer c'est un grand mot galvaudé, manifester concrètement son amour pour moi c'est ca qui compte. Genre ne pas commenter ce que l'autre mange ou achète, accepter qu'il se retrouve à l'hôpital, qu'accepter même qu'il meurt. Je suis beaucoup plus respectueuse ainsi. Mon papa est diabétique, il ne fait pas de sport, il mange n'importe quoi et prend des médocs comme ça lui chante,il ne soigna pas ses pieds âbimée etc.....tout ca je le garde pour moi. Je lui propose une balade, parfois il accepte ou non, je le complimente quand il a bonne mine. Je lui dit que je l'aime. Et surtout je le lâche sur son diabète car je sais combien c'est compliqué pour lui et combien ca le gonfle.

Avant toute chose je m'aide moi même.
44 ans Sur un gros arbre perché 7658
marie_ a écrit:
je suis prête à me mettre au régime



Tu as envie de lui piquer des fringues ?...
29 ans 722
Bienvenu Marie

Pourquoi ne pas lui proposer d'aller marcher ensemble ou tout autre activités qui vous plait à toute les deux. Sans parler de perte de poids, ça pourrait être juste un moment pour vous deux. Même si tu es loin. Avec ma soeur (séparé par 8h de route, et maintenant 2) on se motive sur des plage horaire commune pour aller marcher, faire du vélo...et parfois on s’envoie des photos des endroits sympa !! :lol:
37 ans Dans un arbre à Tecolotlan 938
Bonjour Marie,
Je comprends tes inquiétudes, mais ça me semble casse-gueule de vouloir aider une personne à mincir alors qu'elle n'a rien demandé et n'a pas clairement explicité son malaise, d'autant plus si c'est ta sœur avec qui tu peux avoir des relations de rivalité, même légère. Si elle est susceptible sur le sujet, j'éviterais d'en rajouter.
23 ans 262
Coucou Marie. En temps normal je t'aurais dis de laisser ta soeur tranquille moi aussi et de lui faire part de ton soutien plutôt que de la saouler avec son poids. Ce n'est pas en lui rappelant sans cesse qu'elle doit maigrir qu'elle va aller mieux et accepter de sortir au restaurant ou ailleurs. En revanche si sa santé est vraiment mise en danger et que ses diverses hospitalisations sont liées à son surpoids alors peut être qu'en effet il vaudrai mieux creuser. Garde cependant à l'esprit que c'est à elle seule de prendre cette décision, si elle la prend pour quelqu'un d'autre cela risque de ne pas fonctionner et de renforcer son mal-être.
16
Bonjour
Si ta soeur ne veut pas parler du sujet, seul un professsionnel pourra l'aider mais uniquement si un jour elle le desirs et se sent préte
35 ans Qqpart en France 676
quel âge as ta soeur ? et elle pèse combien et quelle taille ? ou taille de fringue si tu ne sais pas ?

qu'on puisse déjà comprendre ce que tu veux dire par "surpoids" ;)
B I U


Discussions liées