MENU Le Forum Vive les rondes Connexion
Inspiration, entraide et nouvelles rencontres pour les femmes rondes modernes. Venez bouger avec nous ! :)

Overdose de conseils

22 ans 26
Mouais mais c'est pas une solution. Ça fait cinq ans que j'essaie de discuter de ça avec elle et elle fuit le sujet. C'est un silence lourd, un tabou. Une  
façon de nier mon identité sexuelle. Ça me pèse.
On est très fort dans la famille pour nier les problèmes par le silence.
44 ans Sur un gros arbre perché 7658
En effet.

Comme dit dans un autre sujet, avant de charcuter le corps, il y a beaucoup à faire dans le tête et probablement dans le cœur.
22 ans 26
Et beaucoup de choses à dire.
44 ans Sur un gros arbre perché 7658
Il est certain qu'il vaut mieux vider son sac plutôt que de se remplir l'estomac, cela porte moins préjudice à la santé.
22 ans 26
J'ai beaucoup de choses à dire et pas seulement à ma mère mais comment forcer quelqu'un à parler quand il/elle ne veut pas ?
44 ans Sur un gros arbre perché 7658
Simplement des choses à dire, ou bien des réponses que tu attends ?
22 ans 26
J'ai surtout des choses à dire. Des colères et de la rancune que je renferme depuis des années. Des personnes avec qui je voudrais couper les ponts.
37 ans Angers 1719
Et si tu mets tout ça sur papier et que tu lui fais lire ? Peut-être que si elle peut lire ça seule dans son coin, elle "entendra" ce que tu as à dire et que ça ouvrira le dialogue ?
C
32 ans 967
J'avais aussi des reproches à faire à ma mère, c'est en m'éloignant uniquement que j'ai été apaisée. Chaque personne a son temps de "maturation psychologique", on ne peut pas imposer de conversation dense en émotions et affects à quelqu'un quin'est pas prêt. Toi tu es plus que prête, mais pas elle visiblement et ça, ça se respecte. Pense au temps que ça te prend à toi aussi pour défaire des noeuds dans tes pensées...et c'est encore plus long comme processus quand on a des années de plus. Bref, essaie de t'éloigner (juste histoire d nee pas vous cotoyer au quotidien), c'est ce qu'il peut vous arriver dr mieux. Encore une fois le problème est principalement financier.
22 ans 26
-Celia- : Je pense que ce sera le seul moyen de lui faire comprendre.

chapinette : Si seulement c'était aussi simple ... Je n'ai pour l'instant aucun autre endroit où aller, je suis terriblement endettée et je n'ai ni travail ni économies. Vivre chez ma mère, c'est au moins l'assurance d'un toit car je ne peux pas payer un loyer. Je recherche un service civique et j'espère partir d'ici le plus vite possible.
27 ans En Indochine 551
-Celia- a écrit:
Et si tu mets tout ça sur papier et que tu lui fais lire ? Peut-être que si elle peut lire ça seule dans son coin, elle "entendra" ce que tu as à dire et que ça ouvrira le dialogue ?


Entièrement d'accord.

Puisque pour le moment c'est surtout des choses à exprimer et de la colère à extérioriser, je pense que c'est la meilleure solution. Elle peut lire ta lettre plusieurs fois, réfléchir, il n'y a pas de dispute (au moins dans un premier temps, mais j'espère que cela pourra l'amener à se remettre un peu en question). Comme cela a été dit, ce sont des paroles de personnes qui essayent à leur manière de faire réagir, que ce soit avec une bonne intention ou juste pour te faire rentrer dans le moule parce que ta différence les "perturbe".

La répartie et la capacité à les envoyer bouler ne se fera pas trop attendre, je te rassure :lol: S'en prendre plein la tronche, ça a au moins le mérite de forger le caractère. Personne n'est parfait, et puis le surpoids c'est une chose que l'on peut changer, par contre la bêtise profonde... :lol:
22 ans 26
J'ai de la répartie, pas de souci de ce côté, je suis forgée. Comme tu dis, s'en prendre plein la tronche, ça forge le caractère !
44 ans Sur un gros arbre perché 7658
Et ça fatigue et laisse des cicatrices...
22 ans 26
Les cicatrices que je compte me rappelle qui je suis, d'où je viens et surtout que je ne dois jamais oublier de me défendre, de me battre et de porter haut mes convictions.
39 ans lyon 343
bonsoir à toutes et tous
ce petit post me fait tellement écho...
a 38 ans j'ai enfin réussi à lâcher à ma famille dont mère grand mère tantes etc (une grande famille espagnole) que fallait vraiment me foutre la paix avec mon poids.
en surpoids depuis mes 15 ans et obèse depuis mes 22 et quelques j'ai passé mon existence à entendre conseils et bonnes pensées, mais aussi phrase désobligeante genre:
"c'est joli ce que tu portes mais ça serait mieux si tu maigris"
"tu devrais faire ci et ça manger comme ci comme ça"
enfin bon que du bonheur!!!
alors cet été en réunion familiale en espagne ou j'ai eu le droit à mon bilan annuel de ma prise ou perte de poids et la lutte entre tante gentille ("si si elle est mieux cette année") et grand mère pas sympa ("ah non du visage elle est jolie mais le corps est très moche") répétés au moins 3 fois j'ai fini par craquer mon slip et lâcher mon morceau:

""vous êtes ma famille, je vous aime, j'entends vos inquiétudes pour ma santé et vos bons conseils mais je veux vous dire que plutôt qu'envisager celle que je deviendrais quand je maigrirai je voudrais juste que vous m'aimiez et accepter celle que je suis aujourd'hui car je serai la même avec 20 kilos de plus ou de moins!"

on a entendu voler les mouches et j'ai dû perdre les 10kg que j'avais sur le cœur.

je suis pour dire les choses même si ce n'est jamais facile, mais je te souhaite d'y arriver avant d'être usée et peinée par toutes ses paroles pleines de bonnes intentions mais qui font tellement mal.

alors que ce soit par écrit ou en parlant: libère toi!
B I U