MENU Le Forum Vive les rondes Connexion
Inspiration, entraide et nouvelles rencontres pour les femmes rondes modernes. Venez bouger avec nous ! :)

Emmenager chez lui

25 ans Poudlard 498
Bonsoir à tous,

J'ouvre ce poste pour vous demander quels seraient vos pensées si vous alliez emménager chez votre amoureux/se alors que l'appartement a été acheté par cette personne.

J'ai toujours voulu  
être indépendante et jusque là j'y arrive mais à la vue de cette perspective je suis quelque peu effrayée. Il y a plusieurs raison à cela:

a)Je recherche du boulot donc je n'ai pas les moyens d'aider pour l'instant, il me dit de venir et que ce n'est pas un problème mais pour moi ç'en est un, je ne veux pas être un fardeau,

b)Je m'alarme vite mais si jamais nous venions à nous séparer, ce serait à moi de déménager (oui ça cogite beaucoup et je me fais tous les films possibles :lol: )... Et rien que d'y penser ça m'angoisse

Qu'en pensez-vous? En serait-il de même pour vous? L'avez-vous déjà vécu?

ça peut paraître bête mais j'appréhende un peu beaucoup!
25 ans Poudlard 498
KimiOaishiteru a écrit:
Bonsoir à tous,

J'ouvre ce poste pour vous demander quelles seraient vos pensées si vous alliez emménager chez votre amoureux/se alors que l'appartement a été acheté par cette personne.

J'ai toujours voulu être indépendante et jusque là j'y arrive mais à la vue de cette perspective je suis quelque peu effrayée. Il y a plusieurs raison à cela:

a)Je recherche du boulot donc je n'ai pas les moyens d'aider pour l'instant, il me dit de venir et que ce n'est pas un problème mais pour moi ç'en est un, je ne veux pas être un fardeau,

b)Je m'alarme vite mais si jamais nous venions à nous séparer, ce serait à moi de déménager (oui ça cogite beaucoup et je me fais tous les films possibles :lol: )... Et rien que d'y penser ça m'angoisse

Qu'en pensez-vous? En serait-il de même pour vous? L'avez-vous déjà vécu?

ça peut paraître bête mais j'appréhende un peu beaucoup!


oups :lol:
P
50 ans 2915
Le titre de ton sujet résume bien toute ta question : chez lui.

Cet appartement, il l'avait acquis avant de te rencontrer. Que tu aies un travail ou pas n'y changera pas grand chose : aux yeux de tous, ce sera toujours chez lui et non chez vous.

J'ai mon propre appartement, entièrement payé depuis plus de 10 ans. Ma dernière relation a duré un peu plus d'un an (un exploit ! ;)). On a vécu très vite ensemble, tout était partagé, mais pour tout le monde, c'était chez moi et non chez nous. C'est comme ça.

Je suis du bon côté du manche en étant propriétaire. Tu ne l'es pas et il y a peu de chance que la mentalité de vos proches soit différente des autres. Toi-même tu ne te sentirais pas chez vous (et encore moins chez toi), alors évidemment il est normal que tu sois réticente à emménager chez lui. Alors à moins que votre amour ne soit très intense, que de fil en aiguille l'appartement devienne officiellement le vôtre (et encore, les habitudes ont la vie dure), je ne vois pas quoi te conseiller.
44 ans Sur un gros arbre perché 7658
Si tu n'as pas de boulot, mais que tu as un toit actuellement et que tu arrives à boucler ton budget, réfléchis bien avant de lâcher ton gîte, car tu auras le plus grand mal pour en retrouver un en cas de problème.
25 ans Poudlard 498
coucou le chat, merci pour ta réponse :)

Alors je n'ai pas de revenu car pas de boulot, et je recherche vers chez lui pour justement y emménager. pour l'instant je suis chez mes parents et je dois dire que je n'aime pas du tout sachant que je ne peux pas les aider (je viens de finir mes études).

Plus j'y pense et plus je me dis que je me prends trop la tête. Je serai rassurée lorsque j'aurais trouvé un boulot là-bas au moins je pourrais participer
25 ans Poudlard 498
Prax a écrit:
Le titre de ton sujet résume bien toute ta question : chez lui.

Cet appartement, il l'avait acquis avant de te rencontrer. Que tu aies un travail ou pas n'y changera pas grand chose : aux yeux de tous, ce sera toujours chez lui et non chez vous.

J'ai mon propre appartement, entièrement payé depuis plus de 10 ans. Ma dernière relation a duré un peu plus d'un an (un exploit ! ;)). On a vécu très vite ensemble, tout était partagé, mais pour tout le monde, c'était chez moi et non chez nous. C'est comme ça.

Je suis du bon côté du manche en étant propriétaire. Tu ne l'es pas et il y a peu de chance que la mentalité de vos proches soit différente des autres. Toi-même tu ne te sentirais pas chez vous (et encore moins chez toi), alors évidemment il est normal que tu sois réticente à emménager chez lui. Alors à moins que votre amour ne soit très intense, que de fil en aiguille l'appartement devienne officiellement le vôtre (et encore, les habitudes ont la vie dure), je ne vois pas quoi te conseiller.


Coucou Prax! Merci pour la réponse.

Alors en fait il vient d'en faire l'acquisition récemment, et oui je considère l'appartement comme son chez lui car c'est lui qui l'a trouvé et lui qui l'a acheté.

La chose qui est plus rassurante (en quelque sorte) c'est qu'on va faire le déménagement ensemble et la déco aussi.

Après oui à part aider pour les dépenses et les charges, ça restera toujours son chez lui, surtout que si on se sépare ce sera à moi de partir.
29 ans Rouen 370
Salut ! Moi je suis dans la situation contraire. C'est moi la proprio de l'appart. Mon chéri a emménagé au bout de deux mois de relation ...Cela fait maintenant un an et demi que nous sommes en couple.On essayait de passer autant de temps l'un chez l'autre mais au final j'habite pres de mon boulot et travaillant en quart il etait au final plus chez moi que chez lui.Il a laissé un mois de loyer dans le vide. C était comme une évidence entre nous, la chose s'est faite naturellement, un coté de penderie laissé, son pc et son bureau dans la deuxième chambre, sa tv et playstation... J ai voulu qui se sente à l'aise.Je paie mes factures seule comme avant qu il arrive . il participe aux frais alimentaires et autres choses en ce qui concerne l appart ce n'est que moi qui paie et c'est moi qui refuse sa participation.Par contre je parle de chez nous pas que de chez moi. Apres tout les deux avons des emplois en cdi , notre propre voiture , nous allons nous marier en juillet prochain et avoir un bébé en janvier. Évidement le risque etait pour lui de se retrouver sans logement si au final nous nous separions mais nous avons pris ce risque et je ne regrette rien en voyant ou nous en sommes arrivés en un an !
44 ans Sur un gros arbre perché 7658
Si tu n'as pas de logement, la donne est un peu différente.

La distance entre le logement de ton chum et celui de tes parents est importante ?

Si tu emménages avec lui et que cela ne se passe pas bien, la grande question sera de savoir à si cela te fera faire beaucoup de kilomètres en plus entre le travail que tu vas trouver et le domicile familial.

Si tu trouves un bon compromis par rapport à cela, rien ne t'empêche de tenter ta chance chez ton copain, cela ne serait qu'un retour à la case départ chez tes parents.

Vous aurez toujours le temps de réfléchir plus longuement si vous envisagiez des projets à long terme.

De toute façon, le logement sera trop petit pour vos trois gosses et tes beaux-parents.
25 ans Poudlard 498
annefifie76 a écrit:
Salut ! Moi je suis dans la situation contraire. C'est moi la proprio de l'appart. Mon chéri a emménagé au bout de deux mois de relation ...Cela fait maintenant un an et demi que nous sommes en couple.On essayait de passer autant de temps l'un chez l'autre mais au final j'habite pres de mon boulot et travaillant en quart il etait au final plus chez moi que chez lui.Il a laissé un mois de loyer dans le vide. C était comme une évidence entre nous, la chose s'est faite naturellement, un coté de penderie laissé, son pc et son bureau dans la deuxième chambre, sa tv et playstation... J ai voulu qui se sente à l'aise.Je paie mes factures seule comme avant qu il arrive . il participe aux frais alimentaires et autres choses en ce qui concerne l appart ce n'est que moi qui paie et c'est moi qui refuse sa participation.Par contre je parle de chez nous pas que de chez moi. Apres tout les deux avons des emplois en cdi , notre propre voiture , nous allons nous marier en juillet prochain et avoir un bébé en janvier. Évidement le risque etait pour lui de se retrouver sans logement si au final nous nous separions mais nous avons pris ce risque et je ne regrette rien en voyant ou nous en sommes arrivés en un an !



Ooooh c'est trop chou, merci pour ton témoignage, j'espère que cela se passera aussi bien pour nous :D Félicitation!

@Le chat: oh oui c'est très loin ^^ Mais bon, au pire quand j'aurais trouvé un boulot j'investirai aussi dans l'immobilier.
"pour vos trois gosses et beaux-parents" ahahaha
38 ans Dans un arbre à Tecolotlan 953
Je suis dans la même situation qu'Annefifie. Ce n'est pas l'idéal à mes yeux, mais on n'avait pas trop le choix, car il nous est impossible d'acheter un appartement à deux. Ce qui a rendu les choses plus faciles, c'est que mon copain est arrivé léger comme le vent, avec très peu d'affaires et sans meuble, car il avait toujours vécu dans des meublés et par ailleurs, ce n'est pas quelqu'un qui "accumule". J'ai procédé à un gros tri de mes affaires avant sa venue, et de ce fait, ça n'a pas été compliqué de lui laisser la moitié de la place. De plus, au niveau déco ou autre, on est sur la même longueur d'onde, à savoir qu'il y en ait le moins possible, et que cela reste "neutre". Sinon, une déco refaite à deux aide à trouver plus facilement ses marques. Le principal problème est venu de moi : c'est un appartement que j'ai entièrement rénové avec mes parents, et j'y ai passé beaucoup de temps et d'efforts, du coup, je suis super attentive au moindre truc qui s'abîme, qui se marque ou qui s'écaille. Au début, je pouvais être très chiante avec lui sur cette question, même si ce n'était pas rationnel parce que je n'avais rien a lui reprocher de concret. Je suppose que c'était la trouille inconsciente de voir "mon territoire" envahi....Maintenant (ça fait trois ans qu'on vit ensemble), je ne ressens plus ce genre de malaise. Comme le souligne Prax, ça reste mon appartement, mais nous arrivons à l'utiliser et le partager à deux sans problème. Lorsque l'un de nous veut apporter une modification à l'appart ou acheter quelque chose qui prendra de la place, il le fait toujours avec l'accord de l'autre, idem pour les gens qu'on invite, etc..


Concernant l'aspect financier, il ne paie pas de loyer, mais la moitié des charges, donc on y gagne tous les deux. En cas de rupture, c'est clair que c'est lui qui devra partir et trouver ailleurs, mais c'est une question qui se pose de toute façon même pour un couple qui vit dans un appartement commun. Etrangement,sur ce point, lui s'en fout plus que moi, mais on a quand même attendu plusieurs années avant de décider de vivre ensemble. Dans ton cas, je tenterais le coup sans trop d'appréhension, dans la mesure où tu ne perds pas grand chose puisque tu es chez tes parents.
44 ans Sur un gros arbre perché 7658
Tu redoutais qu'il ne fasse ses griffes sur le canapé ?...
38 ans Dans un arbre à Tecolotlan 953
Pas de souci de ce côté-là, mon mec n'a rien d'un félin : ni coup de griffe en douce ni fourberie à redouter de sa part 8)
25 ans Poudlard 498
Bonsoir,

Merci pour ton témoignage Tecolote :D
44 ans Sur un gros arbre perché 7658
Fourbe, fourbe, fourbe...
B I U


Discussions liées