MENU Le Forum Vive les rondes Connexion
Inspiration, entraide et nouvelles rencontres pour les femmes rondes modernes. Venez bouger avec nous ! :)

J'aimerais tant me libérer de mon poids

35 ans a Paris^^ 9
Bonsoir,

Je suis arashi, j'ai 34 ans et je vis en Picardie depuis peu. Dans ma vie, je crois que la seule choseq qui m'ennuie vraiment c'est mon poids. Je  
pèse pas loin de 140 kg.
D'aussi loin que je me souvienne j'ai toujours été rondelette, mais le collège a été une période difficile qui a accentué l'augmentation des kilos et l'acceptation de soi jusqu'a aujourd'hui.
Je fais des régimes depuis que je suis ado,mais j'ai arrété a mes 25 ans environ.
Le rapport que j'ai avec mon corps est un peu bizarre, je ne le trouve pas vraiment laid, je l'ai accepté car je suis avec quelqu'un qui l'aime. Mais je ne me sens pas vraiment bien dedans, car parfois je n'aime pas l'image que je renvois, ne pas pourvoir m'habiller comme je le veux, ou ne pas pouvoir bouger comme je veux..etc...
Ma famille s'inquiète beaucoup pour ma santé, ce que je comprends.. mais parfois leur facon de le dire n'est pas vraiment douce..
Depuis que je suis avec mon conjoint, je pense de plus en plus aux enfants que nous pourrions avoir.... mais j'ai des opk et je fais de l'hyperprolactinémie...
alors je me dis que ca va être une vrai parcours du combattant pour en avoir.. et que je dois sérieusement penser a perdre du poids.
Ca me motive mais j'ai vraiment peur de subir une nouvel échec..
J'ai pensé a me faire opérer, mais je ne suis vraiment pas sure de vouloir passer sur le bloc et mon conjoint lui pense que par le sport et le réequilibrage alimentaire avec un nutritionniste ca devrait aller. Il pense que je vais y arriver car lui a perdu 10 kilos comme ca, mais moi c'est au moins 50 kilos que je dois perdre...
Je suis un peu perdue... je doute de moi et de ma volonté.

Mon récit est un peu sans queue ni tête mais c'est un peu comme ca que je le sens aujourd'hui.
Pourtant je me dis que ma vie n'est pas si mal, mon conjoint m'aime telle que je suis et ne veut que mon bonheur. Je vais faire une reconversion professionnelle. J'ai de meilleurs rapports avec ma mère, avec qui les relations n'ont pas toujours été simple car elle était trop acerbe..

Alors aujourd'hui je me tourne vers vous, des personnes qui je pense comprennent ce que je ressens.
Je suis désolé pour ce long paragraphe pas très bien ficelé..

Merci pour vos réponses futures
27 ans La Ville Rose 2039
C'est toi qui voit.

Perdre 50 kilos de façon traditionnelle, je pense que c'est d'une part difficile ( mais faisable ) mais surtout très long ! Encore plus car tu as des OPK.
L'opération pourrait accélérer ce processus, il me semble par contre que les 18 mois ou 2 années suivants l'opération une grossesse est fortement déconseillée.

Perso j'aurais penché pour l'opération.
Tu suis un traitement pour ton SOPK ? Est-ce que tu as repéré ce qui te fait prendre du poids ? Il ne serait pas impossible que suite à la grossesse tu reprennes du poids ... Serais-tu prête à ça ?
35 ans a Paris^^ 9
Bonsoir ZouZou-X"Again, merci d'avoir répondu.

JE me doute que le chemin sera long mais je me dis que bientôt je serai trop vieille pour procréer.. les années passent vite. Et reprendre du poids après une grossesse, et bien c'est un risque mais ce serait pour la bonne cause.. XD

Je pense aussi que la chirurgie m'aiderait a aller plus vite, et j'ai lu qu'il fallait attendre au moins un an.. car avec les carences c'est plus compliqué de supporter un grossesse.

Je sais que je ne bouge pas suffisamment et que je suis gourmande.. mais avant je grignotais pas mal ce qui n'est plus le cas.
Je suis en ce moment sous lutéran 10, ce qui met mes ovaires aux repos car avant j'avais beaucoup d'hemorragies.
Comme j'ai déménagée, je vais devoir chercher un nouveau gynéco dans ma nouvelles ville et tout reprendre avec lui .. et je dois aussi trouver un endocrino..

quel traitement suis tu pour tes OPK?
36 ans très au sud 6772
Arashi, je suis moi même syndrome OPK et je suis tombée sur une gynécologue très sympa et surtout très pro.
Pour avoir un réel bénéfice sur tes cycles tu n'as pas à perdre 50 kgs! Un perte de 10% de ton poids aura déjà un très bon effet sur tes cycles/ tes ovaires. Mais ça peu de médecins le disent aux OPK espérant leur faire perdre tous les kgs "en trop". Sauf que cet objectif des 10% est suffisant pour voir un réel bénéfice.
Et là je peux t'apporter mon témoignage: oui cela suffit. Oui tu peux le faire sur le temps que tu souhaites et en douceur et du coup t'axer bien plus sur un rééquilibrage ou un rééducation alimentaire qui respectera ton corps.
Parce que perdre 50 kgs c'est bien gentil mais si c'est pour arriver au moment de la grossesse avec un corps carencé et avec une perte musculaire (qu'il sera bien difficile d'éviter) je ne vois pas bien où est le bénéfice...
Par contre tu as tout un tas d'alternative et de compromis entre ne rien faire et perdre 50 kgs. Si ton objectif est un bébé alors il va te falloir prendre grand soin de ce corps qui va te servir à le fabriquer ;)
27 ans La Ville Rose 2039
Je n'en suis pas. Je pense être SOPK mais c'est encore à vérifier.

Bon courage en tous cas.
Au fait le 971 dans ton pseudo est totalement hasardeux ou a une réelle signification ?
35 ans a Paris^^ 9
Merci beaucoup pour vos réponses.

ZouZou-X3Again, pour répondr à ta question, le 971 de mon pseudo a vraiment une signification, c'est le numéro de département de la Guadeloupe dont je suis originaire.
Sincèrement, j'espère que tu sauras bientot ce qu'il en est.
Ce qui me tracasse un peu c'est de cumulé les opk avec l'hyperprolactinémie... C'est pas top ca pour avoir des enfants.. mais bon je suis obligé de faire avec.

Reinnette81, j'aimerais moi aussi tomber sur une gyneco sympa. J'en avais une vraiment bien quand je vivais a Paris. Et j'aimerais vraiment en trouver un ou une içi qui soit cool..En plus j'ai pas mal d'examen a poursuivre ici.
j'ai pris de nouvelles résolutions pour la nouvelle année. je vais allé dans un service nutrition a l'hopital, c'est mon médecin qui me l'a conseiller. Je vais tenter le coup.
Et je vais me remettre au sport avec l'aide de mon chéri qui en fait bien que moi.
je sais que ce sera un long parcours... il va falloir que je sois tenace.

je n'ai pas l'intention d'être mince un jour.. car et bien je crois que je ne serais plus vraiment moi. mais au moins me sentir mieux dans mon corps et pouvoir m'habiller comme bon me semble.
27 ans La Ville Rose 2039
Re !

Bon bah on est copines d'île alors ;) c'est pour ça que je posais la question lol.
Je crois que de l'hyperprolactinémie j'en ai fait ( et en fait encore rarement ) un peu. Je tarde mais c'est tellement délicat pour moi de parler de ça à quelqu'un et de devoir tout montrer en plus ...

Bon courage en tous cas et si tu le souhaites tiens-nous au courant ! On aime bien connaître le parcours de chacun, avoir des retours ( positifs ou négatifs ) c'est toujours intéressant !
35 ans a Paris^^ 9
Hooo super! Je suis contente de trouver une copine d'île ici. c'est encore plus réconfortant :)

Moi aussi je tarde, ce n'est pas simple de se confronter soi même et d'affronter tout ça. Moi, c'est plus du au fait qu'avant je m'en fichais un peu, je ne vivais pas vraiment pour moi et du coup je me faisais toujours passer après tout le monde..

Mais maintenant je veux prendre soin de moi et m'affirmer.
Heureusement pour moi, j'ai un caractère plutôt optimiste, quand j'ai un moment de faiblesse ca ne dure pas bien longtemps.
Z
97 ans chezmoi 1142
Bonsoir les filles; Ah ah j'ai senti la chaleur des îles dans le couleur hi. Dites-moi, qu'est ce que ça veut dire OPK ?

Merci

Tella
27 ans La Ville Rose 2039
C'est le syndrome des ovaires polykystiques. En gros des petits kystes sur les ovaires qui entraînent pas mal de dysfonctionnements plus ou moins importants selon les femmes ( prise de poids, hyperinsulinité, forte pilosité voire hirsutisme, problèmes hormonaux, arrêt des règles ... ).

Cet article que j'aime bien car il est rapide à lire te donnera plus de détails : http://www.cwhn.ca/fr/node/40863

Pourquoi tu penses en être atteinte ?
V
31 ans Jura 17
Bonjour, j'ai l'impression de me reconnaître avec cette description. J'ai fait jusqu'à 140kg à la fin de ma seconde grossesse mais ça n'a pas gêné l'accouchement. C'est un choc émotionnel qui m'a fait perdre du poids mais je préfèrerai faire 140 et être avec une personne qui m'aime pour ce que suffit parfois juste de modifier sa façon de s'habiller pour s'accepter même si je sais qu'à moins d'être une couturière dur de trouver robe à son corps (cf chaussure à son pied ;). Sinon juste changer ta façon de t alimenter que ce soit un mâchant chaque aliment, boire 2l d'eau par jour, réduire les portions... Je te souhaite en tout cas de réussir à trouver ton équilibre et d'être bien dans ton corps :) je suis.
B I U


?>