MENU Le Forum Vive les rondes Connexion
Inspiration, entraide et nouvelles rencontres pour les femmes rondes modernes. Venez bouger avec nous ! :)

Osez les Rondes ?! Oui mais pas comme ça !

3
Bonjour à tout le monde,

Pourquoi faut-il souvent qu'un amalgame, des raccourcis soient faits entre le fait d'être ronde et d'avoir des désirs plus importants, ou encore une sexualité plus débridée  
que les autres ?

N'en déplaise à l'auteure de Osez les rondes et secrétaire d'Etat qui affirmait entre autre que : « la fellation est la spécialité des rondes »

Bonne journée,

Benjamin C.
Cofondateur Iletaituneforme.fr / Site de rencontre autour du Body Positive et de l'acceptation de soi
82 ans 4474
Personellement cela m a toujours agace cette association ronde egale gourmande.

Deja j aime pas beaucoup de choses a manger donc non toutes les rondes ne sont pas gourmandes.

Avant d etre grosse j etais ronde et j avais une bouche pulpeuse et des "t as une bouche a sucer " j en ai entendu, j avais un esprit assez cerebral et j etais renvoyee parfois a grosse bouche, gros seins. Ce cote cliche de fantasmes des grosses qui en font plus sexuellement parce qu elles doivent compenser leur physique m a toujours horripilé.

Je suis d ailleurs avec celui qui a flasché sur mon cerveau (en tout cas c est ce qu il a eu l intelligence de me faire croire). Le physique est tellement variable dans une vie.



Mais mis a part cela je n aime pas non plus que sur votre site dont vous faites la pub les 3 premiers mois soient offert, donc les autres sont payants ?
31 ans 1527
Ce cliché concerne-t-il seulement les rondes ? J'ai l'impression que plusieurs types de femmes peut être associé à un fantasme excitant où elle aurait une sexualité soutenue (les catégories des sites porno sont édifiants de ce côté là, beaucoup sont nommés non pas par la pratique sexuelle dont il s'agirait que par le type de femmes qui y seraient filmées).
Le corps rond est parfois fait d'une exacerbation des formes associées culturellement comme "féminines"; il évoque aussi l'idée de ne pas se maîtriser (typiquement le manque de contrôle et de volonté qu'on prête aux personnes grosses) ce que d'autres entendent comme une certaine force pulsionnelle... mise du côté de l'expressivité sexuelle, agressive voire sexuellement agressive.
La compensation est très présente je trouve du côté du look et de l'apparence où il faut "apprendre à se mettre en valeur", "faire des efforts", "cacher les défauts" d'autant plus quand on est jugé comme une hérésie physique sur pattes.
Je crois que je suis autant lasse qu'on associe les rondes à une sexualité donnée qu'à la façon dont on se représente le corps des femmes en général et la sexualité des hommes et des femmes. Parce que ça en fait, au final, des personnes blessées d'être ce qu'elles sont ou de la façon dont on attend qu'elles soient.

Cela dit je trouve probable qu'un certain nombre de personnes avec des troubles pondéraux le soient en partie en lien avec la question de la sexualité/féminité, avec des enjeux très différents mais où cette dimension là est liée. Mais comme toute généralité est fausse, prudence prudence. ;)
82 ans 4474
papille a écrit:
Ce cliché concerne-t-il seulement les rondes ? J'ai l'impression que plusieurs types de femmes peut être associé à un fantasme excitant où elle aurait une sexualité soutenue (les catégories des sites porno sont édifiants de ce côté là, beaucoup sont nommés non pas par la pratique sexuelle dont il s'agirait que par le type de femmes qui y seraient filmées).
Le corps rond est parfois fait d'une exacerbation des formes associées culturellement comme "féminines"; il évoque aussi l'idée de ne pas se maîtriser (typiquement le manque de contrôle et de volonté qu'on prête aux personnes grosses) ce que d'autres entendent comme une certaine force pulsionnelle... mise du côté de l'expressivité sexuelle, agressive voire sexuellement agressive.
La compensation est très présente je trouve du côté du look et de l'apparence où il faut "apprendre à se mettre en valeur", "faire des efforts", "cacher les défauts" d'autant plus quand on est jugé comme une hérésie physique sur pattes.
Je crois que je suis autant lasse qu'on associe les rondes à une sexualité donnée qu'à la façon dont on se représente le corps des femmes en général et la sexualité des hommes et des femmes. Parce que ça en fait, au final, des personnes blessées d'être ce qu'elles sont ou de la façon dont on attend qu'elles soient.

Cela dit je trouve probable qu'un certain nombre de personnes avec des troubles pondéraux le soient en partie en lien avec la question de la sexualité/féminité, avec des enjeux très différents mais où cette dimension là est liée. Mais comme toute généralité est fausse, prudence prudence. ;)




Très intéressant. Je partage ton avis et ta lassitude sur le cote "faut se mettre en valeur" dans le look. Et aussi une ronde qui s assume c est obligatoirement qu elle met en valeurs ses attributs etcc. Je m assume et je ne tiens pas a me mettre en jupe, parce que j ai jamais aime cela, mettre en valeur mon decolleté et me percher sur des hauts talons.

Mais de maniere generale on retrouve le cote de se mettre en valeur comme pression chez les filles. Comme le cote "faut etre feminine" selon une certaine idee de comme une femme doit etre.

Mais pour parler du bouquin osez les rondes (que je n ai pas lu juste vu des extraits) je me suis demandé si c était pas une satire des cliches sur les rondes pour les denoncer. Sinon au premier degre c est insupportable.
B I U


?>