MENU Le Forum Vive les rondes Connexion
Inspiration, entraide et nouvelles rencontres pour les femmes rondes modernes. Venez bouger avec nous ! :)

Mesdames, un inconnu qui vous aborde dans la rue...

44 ans Out of nowhere 2718
Le chat du cheshire, le bon chamaritain.
44 ans Out of nowhere 2718
Reinette, disons qu'il apparaît quand même plus facile de vivre sa vie anonymement, sans se préoccuper d'être jaugé par ses concitoyens, à Paris qu'à Auxerre ou même Nîmes.
36 ans très au sud 6895
de là à utiliser le qualificatif de ville bourgeoise... oO
37 ans Dans un arbre à Tecolotlan 938
wildtendercat a écrit:
Maddie, je partage totalement ton avis. Et d'ailleurs je suis persuadé qu'il y une grande différence entre ce que les gens prétendent, entre ce qu'ils disent, et ce qu'ils font vraiment!


C'est précisément parce qu'il y a toujours un mec qui pense que non c'est oui, que les femmes se font sempiternellement emmerder par des hommes.
Non, c'est non. Dans la rue, comme pour le cul.
J'habite à Paris, dans un quartier où la drague de rue est fréquente, et elle m'est toujours aussi désagréable, par un mec avec une belle plastique ou pas. Ce n'est pas seulement parce que je suis déjà en couple et pas dispo. La rue n'est tout simplement pas pour moi un lieu de séduction, d'autant que la drague de rue est quasi toujours agressive, lourdingue, convenue. Et de ce que je peux juger des discussions que je peux avoir avec des amies/collègues ou des diverses sites/témoignages/projets qui fleurissent sur le net à propos de ça, je ne crois pas être une exception à le penser. Mais libre à toi de te persuader que tu sais mieux que nous.

J'en profite pour rejoindre Zouzou : je préfère largement regarder les femmes dans la rue, surtout leurs fesses et leurs cheveux. C'est un plaisir esthétique que je n'ai pas spontanément avec les hommes. Il me faut du temps pour découvrir et apprécier la beauté d'un homme (je ne parle pas de la "beauté intérieure"...), beaucoup plus que le temps d'une phrase et d'un regard échangé sur un trottoir quand je file prendre mon RER.
87 ans 9576
je vois pas la valeur d'un "vous êtes charmante" quand c'est la 375ème fois qu'il le dit depuis ce matin… à tout ce qui porte jupe et a entre 15 et 75 ans...
44 ans Out of nowhere 2718
Visiblement Paris a beaucoup changé en quelques années. Personnellement j'habite dans un coin où la drague de rue est culturellement bien ancrée et ne semble pas poser problème. Mais la population qui s'y livre est très jeune, et aussi majoritaire par rapport aux personnes de plus de 30 ans, et enfin globalement de type très homogène.
44 ans Sur un gros arbre perché 7658
Et quelle est cette ville magique ?...
87 ans 9576
ça me faisait ni plus ni moins chier à 20 ans qu'à 45 la drague de rue… d'ailleurs à l'époque j'étais tellement excédée que 'avais pris un (GROS) chien parce que je travaillais à l'autre bout de ma ville, je faisais tout à pied et il ne se passait pas un jour sans que je me fasse emm…
et ben ça marche le chien, franchement. J'avais la chance de pouvoir l'emmener au bureau avec moi donc c'était vraiment top ! Mais depuis la situation s'est beaucoup dégradée et je ne suis pas sûre que ça suffirait. Après je parle d'une ville où globalement l'ambiance est merdique et pleine d'insécurité, c'est pas forcément pareil partout… j'ai un peu halluciné en y retournant l'autre jour pour aller chez l'ophtalmo (plus allée depuis longtemps puisqu'on peut quasi plus y entrer en bagnole)
P
50 ans 2891
https://www.youtube.com/watch?v=63d7WXflSGE
87 ans 9576
souvenir souvenir hihihi

j'ai toujours trouvé que le impulse puait la bombe WC donc j'ai jamais compris le monsieur…

pas de bol pour moi c'est jamais des fleurs qu'on m'offre dans la rue… c'est souvent vachement moins romantique que ça, beurk
C
43 ans 229
je n'ai pas tout lu donc peut être que ce lien a déjà été donné

ça résume bien, je trouve

http://www.lemonde.fr/...ns-la-rue_5026189_4497916.html
83 ans 4491
Merci pour le lien.

Tres bon article qui effectivement résume bien !
44 ans Sur un gros arbre perché 7658
Petite digression :

Au delà du fait que je suis capable de faire un nombre incalculable de trajets sans m'adresser à qui que ce soit (le condensé du sujet pouvant prêter à confusion),

j'ai eu le loisir de tailler la bavette avec un monsieur refusant la place que je me proposais de lui céder, m'annonçant fièrement son âge de 81 ans.

Sa vitalité m'a donné le sourire pour la soirée.
44 ans Out of nowhere 2718
Le chat, les octogénaires "jeunes" sont légions aujourd'hui, il semblerait que la vieillesse commence plutôt vers 90 ans. Et bien entendu cela reste variable selon les individus.
42 ans Barcelona (Espagne) 24102
Bonjour,

Peu importe le sexe, c'est toujours délicat d'aborder une personne dans la rue.
C'est malheureux mais mon premier réflexe est toujours de demander pourquoi cette personne vient me parler et quel est son véritable agenda #parano

Tentes de croiser le regard d'abord, si tu vois que le regard accroche et qu'un sourire se dessine, tente un bonjour, un compliment, un "j'aimerais bien vous inviter à boire un café"... ou la version plus soft, demande une direction comme excuse pour commencer une discussion

Bon courage en toute cas
B I U