MENU Le Forum Vive les rondes Connexion
Inspiration, entraide et nouvelles rencontres pour les femmes rondes modernes. Venez bouger avec nous ! :)

RA et sensation de faim qui disparait !

42 ans Barcelona (Espagne) 24101
Bonjour,

Entre le juicing et la RA m'a façon de mangé a radicalement changé.
Mon médecin est content, je me sens bien dans mon corps mais quelque chose m'inquiète.
À l'origine j'ai  
ce que l'on nomme un appétit d'oiseau, j'ai en effet besoin de petit quantité de nourriture pour que mon corp fonctionne bien, et avec le temps mon appétit va en diminuant, diminuant, diminuant... au point de passer parfois plusieurs jours sans avoir faim et cela me semble extrême.

Je sais bien que ma faim se régule d'un jour sur l'autre, mais plusieurs sans avoir faim, et si je mange une satiété qui arrive très vite ... c'est trop.
Y-a-t-il ici des personnes qui ont eu la même chose ?
Qu'en pensez-vous ?
31 ans 1530
Je n'ai pas connu cela, j'ai juste connu le fait de guetter ma faim longtemps avec le sentiment que c'est plus subtil que ce que je pourrais croire parfois et que le fait d'y être vigilante me faisait finalement ne pas suivre intuitivement un état subtil qui indiquait une faim.
Mais c'est plutôt une situation que j'ai rencontré quand je fais des exercices spécifiques à la recherche de la sensation de faim ou pour développer ma capacité à estimer de quelle faim il s'agit et son intensité, bref quand j'ai une vigilance accrue qui finalement me fait passer à côté.

Si tu as n'as pas une activité de développement musculaire (ce qui pour moi est d'une intensité supérieure à ce qu'on appellerait le renforcement musculaire / activité physique) et que tu manges peu je me demanderais si tu n'as pas ton métabolisme qui s'est progressivement réduit. Si malgré une alimentation de plus en plus frugale ton poids ne bouge pas ce serait par exemple une indication de probabilité (à vérifier bien sûr).
Ou question du point de vue hormonal de comment les hormones de l'appétit seraient peut être diminuées (explorer les causes possibles)?
42 ans Barcelona (Espagne) 24101
Merci papille pour ta réponse.

Le côté plus subtil je l'ai eu aussi et je tente de ne pas trop focuser sur cette recherche des sensations et de les laisser venir, mais bon cette vigilance accrue, parfois on ne s'en rend compte qu'avec le recul.
Niveau activité juste de la nage, mon poids bouge doucement, mais le côté hormone est possible.

J'ai rdv fin juillet avec un médecin spécialisé dans tout ce qui est digestion, je pensais lui parler de mon SCI et d'un manque de vitamine A que mes médecins ne semble pas expliquer, mais je lui parlerais aussi de ça,

Je travaille à un bureau toute la journée et suite à mon souci de poumon et un arrêt maladie d'1 an, je n'ai pas repris le sport comme avant, maintenant j'ai regagné presque toute mon énergie donc j'envisage d'augmenter la longueur et la régularité des séances de piscine, cela changera peut-être quelque chose.

Ne pas avoir de sensation de faim m'inquiète, j'ai été hyperphage de nombreuses années et je sais que cette tendance à l'addiction alimentaire n'est jamais loin, pas envie non plus de retomber dans une TCA.
36 ans très au sud 6840
Ne jamais sous estimer la piste hormonale... et le syndrome prémenstruel! Chez moi je passe de 4 à 5 jours à être écoeurée de tout et ne pas supporter les odeurs à une fringale très très forte (limite je pourrai manger mon assiette et enchainer 2 repas). Par contre ça dure 3 à 4 jours et ça compense avec les 4-5 où je n'ai pas faim et ne digère rien. Mais pendant les jours fringales c'est extrêmement dur de ressentir la satiété, de même qu'il m'est très dur de ressentir la faim les jours "nauséeux".

Est ce que tu penses que cette perte d'appétit peut aussi à voir avec les fortes chaleurs?
42 ans Barcelona (Espagne) 24101
reinette81 a écrit:
Ne jamais sous estimer la piste hormonale... et le syndrome prémenstruel! Chez moi je passe de 4 à 5 jours à être écoeurée de tout et ne pas supporter les odeurs à une fringale très très forte (limite je pourrai manger mon assiette et enchainer 2 repas). Par contre ça dure 3 à 4 jours et ça compense avec les 4-5 où je n'ai pas faim et ne digère rien. Mais pendant les jours fringales c'est extrêmement dur de ressentir la satiété, de même qu'il m'est très dur de ressentir la faim les jours "nauséeux".

Est ce que tu penses que cette perte d'appétit peut aussi à voir avec les fortes chaleurs?


Merci pour ta réponse reinette81 :)
J'y ai pensé mais cela n'arrive pas toujours quand il fait le plus chaud.
Je vais observer si cela correspond à mon cycle dans le futur, c'est une piste intéressante.
B I U


Discussions liées