MENU Le Forum Vive les rondes Connexion
Inspiration, entraide et nouvelles rencontres pour les femmes rondes modernes. Venez bouger avec nous ! :)

Vos plus grandes déceptions amicales ?

42 ans Barcelona (Espagne) 24101
Bonjour,

Ce matin j'ai envie de parler d'un sujet qui fachent ou fait mal.
Les déceptions amicales 😕

J'ai perdu récemment une personne que je pensais être une amie (elle est  
vivante hein, juste plus dans ma vie), les choses sont encore trop fraîche pour dire qu'il s'agit d'une très grandes déceptions et j'ai beau avoir vu le truc venir cela fait quand même mal.
Malheureusement, je sais que je ne suis pas la seule à qui ce genre de trucs arrivent, on passe de bons moments, devient amis, on sait qu'on peut compter sur la personne (dans mon cas elle l'avait prouvé) et puis un jour les choses changent et puis éclatent.

Dans ce cas, je pense que la différence d'âge et de situations nous a séparé, j'ai essayé de communiquer en vain, je l'ai vu faire avec un de nos amis communs, puis moi, je n'ai plus qu'à ranger cette histoire dans le tiroir du passé (mais bon on sait tous qu'il faut toujours un peu de temps pour digérer).

À part une grande déception rien de grave n'est arrivé et je crains que tout le monde ne soit pas aussi chanceux.
Mais bon une rupture amicale c'est quand même une rupture 😢

Et vous, que vous est-il arrivé et comment êtes vous passé à autre chose ?
27 ans La Ville Rose 2060
La dernière en date est mon ancien meilleur ami ( enfin ... ). Il m'a fait posé des congés au boulot l'année dernière et plus de nouvelles.
C'est mal mais il était assez perturbé ( tentatives de suicides, il aurait demandé à être interné ... ) et j'en suis à un stade de ma vie où j'ai besoin de plus ( qu'on me soutienne ou qu'on me guide, notamment dans mes choix de vie ou mes choix pro ). Et lui n'était pas du tout en mesure de faire ça donc dans le fond, C'est plutôt un soulagement.
Je ne lui en veux pas car il m'a ( sans le vouloir ) appris à être plus sociable, quand il était avec moi je n'avais plus du tout l'angoisse de sortir de chez moi, de prendre le bus ou de manger en public. Il ne l'a pas fait exprès mais je le lui dois. Je n'ai jamais été aussi proche d'un autre être humain. On dormait ensemble, il a vu ma tête au réveil, m'a vue pas épilée bref des trucs bêtes pour tout le monde mais pour moi, c'était énorme.
J'ai tenté de lui apporter mon aide mais il a choisit sa propre voie. Il a tenté d'une façon très étrange de reprendre contact avec moi après plusieurs mois de silence, je n'ai pas répondu. J'ai trouvé ça trop facile, ma vie n'est pas un moulin. Je ne l'aurais jamais abandonné ainsi. Ça a été un peu difficile mais j'ai décidé d'exiger des autres ce que je donne. Et si je n'ai pas le même respect en retour je prends mes distances ( C'est très dur parce que je me dis que les autres ont des fonctionnements et limites différentes, que je dois les prendre en compte et je trouve TOUJOURS des excuses pour expliquer les manques de respects à mon égard, ce qui n'est pas bien au final ).

Ça ne m'a pas réellement blessée, vu sa vie je m'attendais à ce que ça se termine bizarrement. Beaucoup de gens m'ont dit qu'ils ne comprenaient pas notre amitié, qu'il était instable, que je méritais mieux ... J'étais prête depuis 2 ans à cette séparation, mon deuil était déjà fait du coup. Parfois il me manque car on rigolait bien mais bon ... Aujourd'hui j'ai d'autres amis, la proximité n'a rien à voir mais ce sont des personne qui me motivent et/ou me boostent. Je préfère ça.
W
27 ans Région parisienne 267
Je ne vies que ça dans ma vie... et c'est pesant... le pire avec ces déceptions c'est que ce sont les suivants qui empathie et des erreurs des précédents... et maintenant j'ai du mal à faire confiance en amitié même si je me fais souvent berné... bref une déception amicale quand il s'agit d'un(e) meilleur(e) c'est limite la déception de cette partie de sa vie en entier...
42 ans Barcelona (Espagne) 24101
wumpa a écrit:
Je ne vies que ça dans ma vie... et c'est pesant... le pire avec ces déceptions c'est que ce sont les suivants qui empathie et des erreurs des précédents... et maintenant j'ai du mal à faire confiance en amitié même si je me fais souvent berné... bref une déception amicale quand il s'agit d'un(e) meilleur(e) c'est limite la déception de cette partie de sa vie en entier...


Je dirais que depuis ce matin j'ai eu le temps de digérer, je ne regrette rien des bons moments passée avec cette personne (j'allais encore écrire mon amie 😔 ) et j'ai tendance à croire que j'ai du aussi faire ma part d'erreur même si j'ai encore du mal à voir où.
Wumpa, tu ne dois pas regretter ces moments de ta vie, cela ne change pas le passé, même si ça fait mal de se sentir en quelque sorte trahi ainsi.
Par contre tu peux essayer de comprendre où les choses ont merdé pour ne pas le reproduire.

D'un autre côté je l'ai vu faire la même chose il y a 1 an avec un ami commun, celui qui nous a présenté et dont elle a dit durant longtemps être très proche. Elle m'a même dit ce qu'elle lui reprochait mais ne lui a jamais dit à lui.
Bref, je me pose encore des questions mais comme ZouZou-X3Again je trouve toujours des excuses pour expliquer le manque de respect et cette fois-ci j'avais décidé d'arrêter les frais et de prendre mes distances, donc bon je ne perds plus que le souvenir d'une amie, je ne m'attendais pas à ce que ce soit si violent et méchant, j'aurais aimé qu'elle fasse face aux choses et soit autant honnête envers moi que je l'ai été envers elle, qu'elle me traite avec le même respect que je lui accordait, maintenant c'est fait et je ne peux pas changer son attitude et tout le mal qui c'était insinuer entre nous.

Je sais que je me referais d'autres amis, que je mettrais cela de côté, mais fut un temps nous étions très proche et cela ne m'arrive pas si souvent d'être aussi proche avec des personnes que je ne connais pas depuis l'enfance.
27 ans 79
Il y a deux ans une amie,précieuse pour moi,m'a brutalement "dégagé" de sa vie quand j'ai refusé que notre amitié aille plus loin.Elle m'avait avoué qu'elle ressentait plus que de l'amitié pour moi et se montrait de plus en plus entreprenante avec moi,ce qui me gênais beaucoup.Une fois elle est allée beaucoup trop loin.Ca m'a choqué et surtout surprise,du coup une giffle est partie.Je lui ai alors dis qu'il ne se passerait rien entre nous.Ma colère passée,je me suis bien sûre excusée mais elle était terriblement vexée et m'a presque traité de fille facile du genre "pourquoi elles et pas moi?".Je l'ai laissé digérer sa colère quelques jours puis j'ai tenté de reprendre contact avec elle.Sans succès.Puis j'ai appris qu'elle avait complétement refait l'histoire en inversant les rôles.Heureusement pour moi,peu de gens ont gobés son histoire.Depuis plus de nouvelles.Ce qui au fond n'est pas plus mal.
42 ans essonne 1372
je l'ai vécu il y a un peu plus d'un an, ça a été très dur, j'ai même culpabilisé, je me suis dit que j'avais mal compris ou que j'avais fait quelque chose de mal.
mais en repensant à tout ce qu'on avait vécu ensemble, je me suis rendue compte de ce que je me cachais à moi-même, elle m'avait dit que ses amis finissaient par "l'abandonner", qu'elle finissait toujours seule, mais en réfléchissant, elle créait cette situation.

parfois, je pense à elle, à ce qu'on a vécu ensemble, je me demande si on aurait pu continuer à être amie
elle a fait partie de ma vie
C
40 ans 5
Bonsoir,

je me reconnais aussi dans vos histoires, j'avais aussi une bonne amie (collègue de bureau) avec laquelle j'avais lié une forte amitié, son premier mari s'était suicidé et elle a épousé un collègue. Je lui ai rendu visite pour les naissances de ses enfants, je l'ai aidée en cas de coups durs etc elle ne nous a jamais invité mon mari et moi-même à prendre un verre chez elle ou à se voir en dehors du boulot prétextant qu'elle avait une vie privée chargée (belle-famille nombreuse et 3 enfants). Puis un jour, sans raison, elle et son mari m'ont ignorée sur le quai du train que nous prenions tous les jours pour aller bosser??? Assise seule dans le train lui m'a envoyé un sms prétextant que son épouse avait eu une envie soudaine d'un café (le train était à quai et prêt à partir) je n'ai pas répondu. Arrivés sur notre lieu de travail ils avaient l'air embêté de me voir...je les ai salués et dès ce moment j'ai décidé de prendre mes distances. Pq une telle réaction après autant d'années d'amitié? Nous avons eu des échanges par mail elle et moi sur la situation et elle n'a cessé de m'accuser d'avoir fabulé sur ce qu'il s'était passé sur le quai. Elle a terminé son dernier mail par le fait qu'elle préférait en rester là dans notre amitié car pour elle , seuls son mari et ses enfants suffisaient à son bonheur...je lui ai souhaité le meilleur et j'ai mis un terme à notre relation. Par la suite j'ai appris que peu de temps après notre dispute elle avait : perdu sa belle-mère / eu des problèmes lors de l'achat de sa nouvelle maison/ son mari a eu un cancer / elle ne se plaît pas dans on job etc. Elle a donné "sa version" de notre dispute à nos collègues et amies communes qui heureusement, la plupart, ont été assez intelligentes que pour prendre mon parti et pas le sien! Avec le recul je me dis que dans le fond la plus malheureuse dans cette histoire c'est elle et pas moi!
B I U


Discussions liées