MENU Le Forum Vive les rondes Connexion
Inspiration, entraide et nouvelles rencontres pour les femmes rondes modernes. Venez bouger avec nous ! :)

Pensez-vous être bien entouré ?

42 ans Barcelona (Espagne) 24101
Bonjour à tous,

Dans notre société où il n'a jamais été plus facile de communiquer avec n'importe qui même a des milliers de km, pas mal de gens n'ont jamais été  
aussi seul 😐
Pour ma part, je vis loin de ma famille et de mes amis d'enfance, nous parlons par internet mais ce n'est quand même pas la même chose que de se voir.
ici sur Barcelone j'ai refais mon cercle d'amis, mais entre les gens qui ne restent pas et le temps qu'il faut pour construire une amitié solide, j'avoue que ce n'est pas toujours facile et que parfois je me dis que je pourrais disparaitre sans que personne ne le réalise avant 48h au moins 😱
Je ne suis pas seule et j'ai une minuscule poignée de très bons amis qui sont là pour moi en cas de coup dur, mais parfois cela semble un peu léger et pourtant je sais que j¡ai plus que d'autres.

Où en êtes-vous ? Pensez-vous avoir un entourage solide, famille et ou amis qui sont là pour vous autant dans les bons ou mauvais moments ?
Êtes-vous bien entourés ?
42 ans essonne 1372
je suis bien entourée, j'ai fait des choix, pas toujours évident parfois (cf la discussion sur la perte d'une amitié).

j'ai la chance d'avoir une famille sympathique, je suis plus proche de certains que d'autres mais on se retrouve toujours avec plaisir.

j'ai des amis réels et virtuels (c'est quand même le pied internet !!!). les réels, je les vois plus ou moins régulièrement en fonction des emplois du temps de chacun, les virtuels, j'espère bien les rencontrer un jour.

je suis entourée des personnes qui me correspondent, j'ai appris à m'éloigner des personnes "néfastes", ça fait bizarre au début mais sur le long terme c'est bénéfique
P
50 ans 2857
Mes cercles relationnels, qu'ils soient amicaux ou familiaux se situent pratiquement tous à proximité. Je ne lie pas de relations via Internet et les contacts que j'ai sur FB, par exemple, sont également tous (ou presque) des proches, géographiquement parlant. Donc je vis comme j'ai toujours vécu, sans tenir vraiment compte des changements technologiques en matière de communication.

Ensuite c'est vrai que les gens sont de plus en plus seuls. Les ados et les jeunes adultes (ainsi que certains plus vieux) ne savent plus communiquer que par clavier, certains n'utilisent presque plus la parole (ce qui inquiète les spécialistes sociétaux et du comportement), quand ils sont ensemble (en vrai), plutôt que de discuter, de déconner ou de se livrer à toute activité que les "anciens" pratiquaient à leur âge, ils sont chacun rivés sur leur smartphone comme des zombies. Bref..........
82 ans 4491
Je me permets de rebondir sur ce que tu dis sur ce que tu dis prax car dans le science et vie du mois de juillet ils disent que les inquietudes au sujet des resaux sociaux et du web sont exagérées. Ils concluent par une etude sur des jeunes de 18 a 25 ans qui dit que facebook favorise et enrichit leur sociabilité. Les discussions sont souvent le prolongement d echanges entamés dans la "vraie" vie. Plus de 9 jeunes sur 10 utilisent facebook pour organiser leurs activites ou discuter avec des proches vu dans la journée.

Apres comme dans toute categorie de population il existe des gens peu attires par les contacts sociaux et qui peuvent se servir de ce support pour pouvoir les fuir. Mais je pense que ces gens ne seraient pas plus sociables sans cela je pense au contraire ils seraient meme plus isolés.

Dans ma famille nous sommes connectes et pourtant nous echangeons de maniere reguliere sur des sujets tres varies, tant philosophiques que scientifiques que de choses plus futiles, c est agreable a mon sens de pouvoir faire une recherche en direct sur un sujet donné et donc d utiliser son smartphone. Pour ma part je ne trouve pas que cela soit un probleme de communiquer de cette maniere.

Pour repondre au sujet initial, j ai la chance d etre bien entourée par mon mari et mes enfants, ainsi que par certains membres de ma famille et quelques amis, je compte aussi des gens que je connais par le net et sur qui je peux compter aussi.
P
50 ans 2857
J'ai pas de chiffres précis sur le nombre de personnes "coupées" du monde réel. Mais il y a quand même beaucoup de monde (et pas que des ados) qui ne téléphone pratiquement plus avec leur smartphone. La peur du contact humain n'est pas à négliger.
37 ans Angers 1706
Perso, j'ai un très petit entourage, dans la ville où je vis, autant dire qu'à part 1 de mes frères et mon copain, je n'ai personne. Mes 2 amies les plus proches sont au minimum à 1h de route, ma famille encore plus loin et d'autres amis encore plus loin que ma famille. Je les vois très peu (certains pas vu depuis plusieurs années) mais je peux compter sur eux et ils peuvent compter sur moi. Faut dire que je ne suis pas sociable du tout et qu'internet me facilite bien la vie.

Autant dire : MERCI internet de nous rapprocher même si c'est "virtuellement". T'façon, virtuellement, ça ne veut rien dire. Il y a des vraies personnes derrière les écrans et les claviers. Et ça n'empêche en rien de créer des liens ou d'avoir des discussions sérieuse ou pas. Et merci internet aussi de ne pas trop nous rapprocher (de pouvoir couper court rapidement, facilement, sans blesser l'autre)
P
28 ans 116
Moi je ne suis pas très bien entourée 😐, en réalité je ne peux compter que sur ma maman qui me soutient et m'ecoute beaucoup (une ecoute sincere). Mes freres et soeurs sont loin, et quand on se voit ont parlent plus du beau temps que de nos vies, nos projets.Quand ils me demandent comment ca va c'est par politesse. Mon frère ainé se confie beaucoup beaucoup ( coup de fil dans la nuit...) à moi, mais je ne peux me confier a lui, deja il me demande meme pas comment je vais, et si je commence a parler un peu de moi , il coupe rapidement en me disant que je fasse ce que j'ai a faire...que je suis grande.....
J'ai des amies que j'adore, mais pas beaucoup et elles sont loin, c'est pas des personnes que je peux appeler comme ca si ca va pas.
Apres j'ai beaucoup déménagé et n'ai a chaque fois malheureusement pas su garder un vrai contact avec mes anciens amis.
Heureusement que ma maman est la, je peux lui parler de tout , si elle n'etait pas la, je pourrais mourrir on retrouverais pas mon corps avant plusieurs semaines.
38 ans Lille 4834
Prax a écrit:
J'ai pas de chiffres précis sur le nombre de personnes "coupées" du monde réel. Mais il y a quand même beaucoup de monde (et pas que des ados) qui ne téléphone pratiquement plus avec leur smartphone. La peur du contact humain n'est pas à négliger.

Je fais partie de ces gens "coupés" mais pas forcément du monde réel.
Je n'ai pas peur du contact humain, mais juste pas d'amis.
Je fais partie de ces gens qui ne côtoie que leurs collègues de bureau aux heures de travail et en dehors, n'ont de contact avec personne car par d'amis ni de famille.
Ce n'est pas forcément un choix, mais la vie est ainsi faite, et pas faute d'avoir participé à des tas d'activités / asso / sport et j'en passe.

Pour répondre à la question initiale, non je ne pense pas être bien entourée.
Ce qui m'effraie le plus, ce n'est plus d'avoir d'amis avec qui échanger, mais d'éventuellement faire partie de ces personnes âgées qui, un jour, meurent dans leur logement, et ne sont découvertes que plusieurs années plus tard à cause de plainte de voisinage, pour tout un tas de raison autre que l'inquiétude pour cette personne seule.
37 ans Au pays des cigognes ~ 1407
Je suis de la catégorie "isolée"
Je n'apprécie que peu la compagnie des "gens". J'ai toujours fuis les repas et regroupement professionnel ... Je pars du principe que je suis déjà "obligée" de faire avec des personnalités que je n'apprécie pas plus que ça pour avancer dans le boulot, je ne vais pas m'imposer cette corvée en privée.
J'ai beaucoup de connaissances mais très peu d'amis. Les personnes apprécient et réclament souvent ma présence mais l'esquive est mon moyen de protection.
Et peu de personnes grattent la surface ... quand c'est le cas (ou quand la personne en face m'intrigue vraiment) j'accorde du temps et de la qualité à notre échange. Sinon je survole.
Mes proches sont mon monde. Et même eux ont pris l'habitude que je m'isole, que plusieurs semaines ce soit le silence radio. Je ne mise par sur la quantité de temps que je passe avec eux mais la qualité de notre relation.
Et je suis reellement épanouie comme ça. J'ai accepté que je suis une solitaire et que je n'ai pas un besoin viscéral de vivre les uns avec les autres tout le temps qui me donne cette sensation de vivre les uns sur les autres.
Du coup, je m'estime chanceuse et entourée puisque pour moi entourée n'est pas question de présence physique mais de soutien.
Mon mari m'a prouvé qu'il est là quand j'ai besoin et actuellement encore plus pour notre grossesse. Ma famille également. Et inversement je suis présente ou discrète selon ce qu'ils ont besoin ...
87 ans 9554
niveau famille, zéro. Je peux rester six mois sans donner la moindre nouvelle, ils ne bougeront pas. Ne souhaitent pas les anniversaires même aux enfants… Du coup j'ai arrêté de le faire, ils peuvent difficilement me le reprocher !!
quelques vrais amis,rares, beaucoup de copains/connaissances.

Par contre si je décède ça se verra vite… à cause de ceux qui se reposent sur moi et qui râleront de perde leur prestataire de service.
87 ans 9554
SecretMel idem les repas boulot sont un calvaire auquel j'essaie toujours d'échapper. D'ailleurs monsieur tout le monde qui se tient en entreprise au quotidien s'avère vite avec trois canons dans le pif, être un gros beau sexiste et facho…. du coup je ne préfère pas connaître sous cet aspect des gens que je suis contrainte de côtoyer toute l'année.
53 ans calvados 16079
Non, je fais partie de ceux qui sont mal entourés. Sans amis et avec juste mes enfants. J' en arrive à repousser une intervention chirurgicale car la convalescence serait trop compliquée du fait de ne pouvoir assumer seule le quotidien.
87 ans 9554
Clau, tu peux aller en maison de repos ! c'est pas sérieux…. bon moi quand j'ai galéré à ce niveau là y'avait personne non plus remarque… et j'étais obligée de rester à la maison car gamins à garder (heureusement que le Drive Leclerc existe) sinon je serai allée en maison de repos.
53 ans calvados 16079
Mon chat n'y sera pas admis :(
36 ans Sous les pins!!! 7593
j'estime être bien entourée. Au niveau famille, le cercle est restreint à mes parents et quelques autres personnes que j'apprécie et avec qui j'ai choisi de rester en contact "rapproché" si je puis dire. Le reste de la famille je la vois rarement, même pas une fois par an, et ça me va bien.
Niveau amis j'en ai quelques uns, mais de vrais amis sur qui on peut compter à n'importe quel moment du jour et de la nuit et qui peuvent également compter sur moi. On s'appelle pas forcément tous les jours, on peut ne pas se voir pendant quelques mois, mais on sait qu'on est là les uns pour les autres.
Quoiqu'il en soit l'entourage il faut le choisir, pas besoin d'avoir mille et une personne, juste une suffit des fois du moment que c'est la bonne et qu'on sait pouvoir compter sur elle.
B I U