MENU Le Forum Vive les rondes Connexion
Inspiration, entraide et nouvelles rencontres pour les femmes rondes modernes. Venez bouger avec nous ! :)

Quand avez-vous découvert votre SOPK ? ( ovaires polykystiques )

42 ans Barcelona (Espagne) 24073
Bonjour,

Depuis le début de mes règles je n'ai jamais été régulière, tous mes gynécologues le savait mais personne n'a jamais vraiment creusé la question.
En juillet 2015 j'ai été très malade  
et depuis les médecins qui me suivent me font tous les examens possibles et imaginables pour s'assurer que je vais bien. Il y a deux mois, mon généraliste a eu l'idée de regarder du côté de mes hormones et là surprise, le taux de testostérone explose 😳
Une simple échographie a suffit à révéler le SOPK 😕

Maintenant je dois faire plus d'analyses pour en savoir plus, mais il a fallut attendre que j'ai 42 ans pour avoir ce diagnostique ce qui me semble fou.

Et vous, quand et comment avez-vous découvert que vous avez le syndrôme des ovaires polykystiques ?
36 ans très au sud 6772
Très tôt!
Dès le départ je n'étais pas régulière. J'ai eu à l'époque de l'adolescence un bilan archi complet à l'hôpital à cause de mon obésité. Les OPK ont été trouvé direct.
J'ai eu un traitement pendant des années. J'ai arrêté, repris et perdu du poids à un moment.
La perte de poids a signé la fin des OPK (j'ai perdu quand je n'étais plus sous traitement) et j'ai repris la contraception avec l'arrivée de l'homme dans ma vie.
J'ai arrêté la pilule pour être enceinte et je craignais que ça revienne, de ne plus avoir de règles et c'est tout le contraire qui est arrivé! Maintenant j'ai des cycles calés sur 28-29 jours et tout roule.
42 ans Barcelona (Espagne) 24073
reinette81 a écrit:
Très tôt!
Dès le départ je n'étais pas régulière. J'ai eu à l'époque de l'adolescence un bilan archi complet à l'hôpital à cause de mon obésité. Les OPK ont été trouvé direct.
J'ai eu un traitement pendant des années. J'ai arrêté, repris et perdu du poids à un moment.
La perte de poids a signé la fin des OPK (j'ai perdu quand je n'étais plus sous traitement) et j'ai repris la contraception avec l'arrivée de l'homme dans ma vie.
J'ai arrêté la pilule pour être enceinte et je craignais que ça revienne, de ne plus avoir de règles et c'est tout le contraire qui est arrivé! Maintenant j'ai des cycles calés sur 28-29 jours et tout roule.


Très intéressant.
Tu as la chance de tomber sur des médecins digne de ce nom.
J'avais obésité et cycle irrégulier mais ils n'ont pas fait ou pas voulu faire le lien.
37 ans Au pays des cigognes ~ 1383
Souvent les sopk sont identifiés dans le cas de bilan de fertilité ... et majoritairement d'infertilité.
Aillant longtemps été sous pilule et stérilet mes cycles sont restés très réguliers ... Mais avec doudou au bout d'un an mes cycles ont commencés à faire n'importe quoi, trop court, trop long, absence d'ovulation, fausses couches ... et nous avons donc mis un mot dessus au bout de ... trop longtemps en fait ...
Même si les cycles se régulent les opk ne s'arrêtent jamais, le bilan hormonal est toujours différent, les risques de fc augmentés ...
Je ne parle pas de la pilosité, la perte de cheveux et/ou cheveux degueulasses, insulino-resistance, les prises de poids rapides et la galère pour perdre ...
Il m'aura fallu des années de traitements pour "contourner" cette merde ... et obtenir notre grossesse tant attendue (et qui tient surtout).
Mais je reste une opkette.
A
27 ans 10
Bonjour,

Il y a quelques mois un énorme kyste que j'avais à l'ovaire a éclaté. (TRES DOULOUREUX)
Suite à cela (Je ne sais pas si c'est en lien) des anémies à répétitions, dérèglement hormonal, perte de poids etc.
Prolactine élevée, presque pas de règles : infertilité temporaire. BREF.
Ce n'est pas du polykyste mais il faut faire attention. Il me reste un autre kyste mais tant qu'il ne fait pas 5cm il n'opèrent pas.

Le conseil : chaque année aller voir un gynéco, faire un écho et une prise de sang.
La santé c'est tellement important.
B I U


Discussions liées
?>