MENU Le Forum Vive les rondes Connexion
Inspiration, entraide et nouvelles rencontres pour les femmes rondes modernes. Venez bouger avec nous ! :)

Pensez-vous toujours à ramasser TOUS vos déchets sur la plage ?

42 ans Barcelona (Espagne) 24101
Bonjour,

Quand je vais à la plage, je vois toujours pleins de mondes, aussi bien touristes que locaux, personnes seules ou en groupes, jeunes ou familles qui s'en vont en laissant  
mégots, canettes, bouteilles, sac plastique et autres paquets de chips gateaux etc ...

C'est une attitude que j'ai du mal à comprendre, à partir du moment ou ce n'est pas biodégradable tout ce qui reste sur la plage en plus du risque de finir entre nos orteils ou les mains des gamins, même si chaque des nuits des machines sont là pour nettoyer la plage, c'est aussi un risque de pollution de la mer.

Du coup je me demande pourquoi autant de gens laissent leurs déchets ?
Quel est votre position sur tout ça ?
36 ans très au sud 6841
ça m'énerve et ça me donne une furieuse envie de coller des baffes quand je vois les gens faire ça! Du coup je n'hésite pas à envoyer des réflexions aux gens qui le font. La dernière fois à des gens qui laissaient leurs mégots écrasés dans le sable "trop cool d'être en contact avec votre salive, je vous bave dessus moi? Oh et puis le noir c'est so élégant sur une serviette propre et dans des petites mains!"
Le pire c'est quand il y a des poubelles sur les plages, tous les 50 mètres quoi!

Et moi même je ne laisse jamais rien. Ce geste je l'ai appris très tôt de mes parents. Mon père est pêcheur et respectueux de la nature. Je l'ai toujours vu relâcher au moins 80% de ses prises: il gardait juste de quoi se faire un repas festin souvent grillé sur place et basta, pas besoin de plus. C'est d'observer l'animal, réussir à être plus intelligent que lui qu'il aimait. Il sélectionnait même son matériel pour blesser le moins possible. Jamais il n'a laissé quoique ce soit sur place et m'a expliqué qu'il ne fallait pas le faire et pourquoi.
Ce qui le faisait hurler à l'époque c'était les gens en "nature friendly" qui regardaient le pêcheur de travers mais se savonnaient et rinçaient dans la rivière ou pire pêchaient à la main dans le ruisseau de montagne (un carnage écologique que de gratter même à la main le nid des poissons).
Quand nous faisions du camping sauvage j'ai même appris que non on ne laisse pas son PQ sur place même si c'est biodégradable. Si tout le monde fait pareil, ça ressemble à quoi ce petit coin de paradis à la fin de la saison?!
49 ans 39
C'est une question d'éducation....Que cela soit sur la plage ( ou ailleurs ! ) quan don part , on ramasse ses déchets et on les mets dans une poubelle ( et on recycle si possible!! )....C'est si simple...Pourtant je ne suis ^pas une écolo pur jus..Juste cotoyenne éduquée et pleine de bon sens..
42 ans Barcelona (Espagne) 24101
mais alors que peut-on faire pour éduquer ?
49 ans 39
Il faut une approche dès l'école, et dans le sfamilles...sans idéologie..Juste de manière pragmatique et du civisme...C'est finalement le civisme en général qui fait défaut, e tle respect d'autrui et de la nature..
31 ans 1530
Pour moi ça dépasse le lieu des plages. C'est aussi la question de la consommation industrielle textile, agroalimentaire, et des emballages pour tout et n importe quoi, du tout jetable et des déchets à n'en plus finir que nous produisions (kleenex, bouteilles d'eau plastiques, sopalin, biscuits pré-emballés ...). Les crèmes solaires sont hyper mauvaises pour l'eau et les systèmes vivants aquatiques par ex. Les maillots de bain renouvelés à chaque saison/soldes sont issus de productions fort peu écologiques et à l'éthique du travail humain très limite... c'est vraiment une question globale sur nos habitudes je trouve.
Pour éduquer il y a des assos et puis les choix de consommation de chacun qui servent d'exemple.
Ma ville a pas mal d'initiatives pour responsabiliser mais dans mon quartier les préoccupations premières ne sont clairement pas à l'écologie... les déchets sont laissés par terre sans scrupule et la ville organise le nettoyage des espaces publics. A côté de ça je me dis que ma façon d'acheter, de trier, de stocker a des effets à un petit niveau, au moins de moins financer qu'avant certains systèmes de consommation. Pour autant je doute que ça suffise. Plus je me renseigne plus je découvre que ce que je croyais important (recycler, ne pas laisser des déchets traîner par ex) est une partie, minuscule, de ce qui est à faire.
72 ans 311
C'est vrai qu'on oublie trop souvent qu'avant de penser au recyclage et autres traitements des déchets, il faut surtout penser à en produire moins. Ce n'est pas du tout dans l'air du temps, car nous privilégions le côté pratique des emballages individuels et l'effet packaging. Tout comme avant de penser à comment produire de l'énergie à partir de sources renouvelables, il faudrait surtout penser à modérer nos besoins.

Pour répondre à la question, tant que je peux et que j'en suis consciente, j'essaie de faire le meilleur choix possible. Et j'aime trop la beauté de la plage et de la mer en général pour ne pas repartir avec toutes mes affaires, y compris celles qui sont à jeter dans la première poubelle croisée.
37 ans Angers 1706
Y'a une question d'éducation et de prise de conscience.. Mais aussi une question de facilité à jeter (quoique.. Y'a 2 semaines, on a été se balader, on tombe sur un coin à BBQ.. Les gens avaient laissé TOUTES leurs ordures sur place alors qu'il y avait une poubelle à 5m).

Perso je ramasse même ceux qui ne sont pas à moi. Et j'essaye, depuis peu, de limiter les miens autant que possible. Et ce n'est pas facile parce que quasiment tout est sur-emballé. Ce midi, j'ai vu un collègue avec un sandwich. Le truc emballé dans du cellophane et glissé dans une pochette papier. Quel est l'intérêt ? C'est tout un mode de vie et de consommation à revoir.
87 ans 9551
Anne a écrit:
mais alors que peut-on faire pour éduquer ?


je suis habituellement pour la pédagogie et la tolérance mais sur ce sujet là je serais plus partisane de…. la bonne grosse baffe dans la tronche ! je ramasse TOUT, mes déchets, les crottes de mon chien, et même les déchets des autres, j'ai toujours un rouleau de sacs poubelle dans mon coffre et ça m'arriver de jouer les éboueurs tellement ça m'énerve. Après évidement, il faut consommer malin, et propre… ramasser les déchets c'est bien, ne pas en produire c'est mieux.
F
43 ans Alfortville (94) 411
Mellyne a écrit:
C'est vrai qu'on oublie trop souvent qu'avant de penser au recyclage et autres traitements des déchets, il faut surtout penser à en produire moins. Ce n'est pas du tout dans l'air du temps, car nous privilégions le côté pratique des emballages individuels et l'effet packaging. Tout comme avant de penser à comment produire de l'énergie à partir de sources renouvelables, il faudrait surtout penser à modérer nos besoins.

Petit (contre) exemple vécu ce soir : en début de semaine, j'ai acheté une paire de chaussures qui s'est avérée trop petite. En vue d'un échange, j'ai mis les chaussures dans la boîte d'origine et le tout dans le sac plastique du magasin. Sur place, le vendeur me fait l'échange, et place la boîte dans ... un nouveau sac ! Je propose de récupérer l'ancien sac (tout neuf, il a moins d'une semaine !); trop tard il est déjà décédé dans la poubelle ...
Qui a dit gaspillage ???
87 ans 9551
déjà vécu François… et pourtant ils les paient les sacs. Je les refuse systématiquement, et on me regarde bizarrement souvent.
42 ans Barcelona (Espagne) 24101
a-nonyme a écrit:
déjà vécu François… et pourtant ils les paient les sacs. Je les refuse systématiquement, et on me regarde bizarrement souvent.


😂 je connais aussi ce regard pour avoir déjà refusé un sac gratuit
31 ans 4807
TOUJOURS et partout.
On part en weekend et en vacances en camion aménagé et on ne fait quasi que du camping sauvage, on accorde tous les deux une grande importance à l'environnement, au tri etc...on est vraiment scrupuleux sur le fait de laisser un endroit comme on l'a trouvé après notre passage (voire parfois de ramasser un peu les m*****s des autres... c'est une base pour nous, base qu'on enseigne bien entendu à notre enfant, l'éducation c'est très important de ce point de vue.
P
50 ans 2854
Dans n'importe quel lieu, intérieur ou extérieur, je ne laisse rien traîner.

Anne a écrit:
mais alors que peut-on faire pour éduquer ?

Ca n'a jamais servi à rien de vouloir rendre propre un cochon. Des amendes très lourdes, payables immédiatement, et la nature sera pleine de gratitude.
87 ans 9551
Prax a écrit:
Dans n'importe quel lieu, intérieur ou extérieur, je ne laisse rien traîner.

Anne a écrit:
mais alors que peut-on faire pour éduquer ?

Ca n'a jamais servi à rien de vouloir rendre propre un cochon. Des amendes très lourdes, payables immédiatement, et la nature sera pleine de gratitude.


ou la tarte dans la gueule. Oui, j'y tiens, je suis un peu monomaniaque sur le sujet. 😂

Il m'est déjà arrivé de crier bien fort Monsieur Monsieur, vous oubliez quelquechose à un propriétaire de chien qui venait de s'enfuir discrétos alors que l'étron fumait encore sur le trottoir. Avec un sourire plein de dents et en tendant un sachet à crotte. Même s'il a dû se dire "de quoi tu te mêles Connasse", il a dit merci et ramassé le cadeau.
B I U