MENU Le Forum Vive les rondes Connexion
Inspiration, entraide et nouvelles rencontres pour les femmes rondes modernes. Venez bouger avec nous ! :)

Connaissez-vous le polyamour ou polyamory ?

M
42 ans Ici et là... 1837
Le Polyamour c'est la possibilité d'avoir des relations amoureuses avec plusieurs personnes en même temps à la condition que toutes les personnes soient honnêtes entre elles et qu'elles fixent leurs  
règles de fonctionnement.

Alors attention je parle de relations amoureuses et pas de sexe et je parle d'honnêteté donc ce n'est pas une autorisation à tromper son partenaire sans rien lui dire.

Vous en avez entendu parler ? Vous le vivez/avez vécu ? Ca vous inspire quoi ?
P
50 ans 2857
Ca ne m'inspire pas grand chose. Ca marche peut être bien dans les témoignages Internet (comme toujours) mais je vois mal comment des relations avec des ramifications théoriquement infinies peuvent être durables. Les humains ne sont pas des machines et il suffit qu'un seul maillon de la chaîne devienne jaloux pour que tout l'édifice s'écroule. Quant à parler d'honnêteté, ça doit être comme dans les relations échangistes : doit y avoir un paquet de braguettes et de culottes qui descendent sous alibi.

Les relations à 2 sont déjà extrêmement difficiles pour beaucoup de gens, alors à plusieurs..........
M
42 ans Ici et là... 1837
Et bien non ce ne sont pas que des témoignages sur internet. Je connais des personnes réelles qui vivent de telles relations. Si l'un d'eux devient jaloux alors les règles changent et/ou s'arrêtent. Mais en général ces personnes ont travaillé sur la jalousie avant d'entamer de telles relations. Et non il n'y a pas forcément de sexe, c'est différent de l'échangisme. Dans l'échangisme ce sont des relations sexuelles, dans le polyamour, ce sont des relations amoureuses, parfois il n'y a pas de sexe du tout, parfois il y en a, comme dans dans toute relation à 2 en fait.

Par contre là où je te rejoins c'est sur la difficulté du truc : je trouve également qu'une relation à 2 est difficile à gérer et que multiplier les relations c'est multiplier ces difficultés.
39 ans barcelona 5823
Les couples non exclusifs, couples ouverts ou polyamour..

Je pense qu'il faut le dissocier de ce beaucoup de gens font sur les applis et sites de rencontre, souvent sans l'avouer à l'autre partie, jusqu'à disons trouver quelqu'un avec qui ça devient plus engageant.

Donc on parle bien de couples, de gens vraiment engagés l'un envers l'autre, plutôt que de gens en phase batifolage.

Perso je pense qu'avant de mourrir de jalousie, je partirais dans une sévère revanche. 😈
Et si c'était moi qui initiais le truc (ce qui -ne soyons pas mièvre- ne me déplairais pas parfois), je n'attendrais pas moins de ma partenaire et ça virerait à l'obsession.

Donc ça ne serait pas de tout repos !
Or pour moi un couple, c'est aussi la stabilité, la tranquilité, l'habileté à construire des choses ensemble ... sans être obsédé par le menu baise de son ou sa partenaire.

Mais si on est un peu moins jaloux, et si ça vient des deux peut être que ça peut pimenter les choses. pourquoi pas ?
Après tout savoir que l'autre est acquis, c'est un tue l'amour. Explorer de nouveaux horizons peut-être très rafraichissant.
Le risque peut être aussi très excitant et ravigorant.

J'imagine que le couple ouvert est à l'amour ce que le saut en chute libre est au sport.
P
50 ans 2857
(pour Mathilde)
Quand ont lit des témoignages sur Internet (sur tous les sujets possibles et imaginables), tout est toujours tout beau tout rose. Ensuite, comme tu dis, tu connais des personnes qui sont concernées. Forcément que ça serait bien le diable si il n'y en avait pas pour qui ça fonctionnait. Mais, changer les règles ou arrêter le truc quand ça ne va plus pour l'un des "protagonistes" me semble tout aussi compliqué pour les autres.
P
50 ans 2857
(pour David)
On a sûrement quelques points de vue communs. Dans le polyamour (comme dans le reste) j'aurai tendance (et le mot est faible !) à parler d'équité : si l'un prend du bon temps y a pas de raisons que l'autre ne profite pas. Mais j'imagine que les adeptes du truc me répondraient que ce n'est pas comme ça que ça marche..........
M
42 ans Ici et là... 1837
Il n'y a pas de règles, chaque personne polyamoureuse fixe les règles avec ses partenaires : dans certains couples un seul des 2 partenaires aura d'autres relations, dans d'autres cas, les 2 partenaires auront plusieurs autres partenaires, dans certains cas, tous les partenaires se connaissent entre eux, dans d'autre cas, les partenaires connaissent l'existence des autres mais ne les connaissent pas. Mais dans tous les cas le principe c'est l'honnêteté, donc tout les membres sont au courant et d'accord, ils en ont discuté avant et si l'un n'est pas d'accord pour ce type de relation, alors il n'y a pas de polyamour. Un polyamoureux ne l'imposera jamais à son partenaire, ce ne serait ni honnête, ni respectueux.
P
50 ans 2857
Etre honnête peut rimer aussi avec être malheureux. Si tu es avec un homme que tu aimes et qui t'aime, rien que le fait de lui proposer une histoire polyamoureuse avec un autre homme risquerait de lui en foutre un sacré coup. Personnellement, la relation n'y survivrait pas. Ensuite, de ton côté, tu (pas toi spécifiquement) aurais certainement du mal à te défaire de l'idée d'une double relation si tu étais également tombée amoureuse du deuxième homme. En tout état de cause, il occuperait tes pensées (et ton coeur) pendant un sacré bout de temps. Ainsi, de mon point de vue, il ne suffit pas de ne pas imposer une autre personne à celle ou celui qu'on aime, rien que mettre la chose sur le tapis peut avoir des conséquences.
39 ans barcelona 5823
Ok Mathilde j'ai tendance à penser qu'en amour comme ailleurs, les règles, ce n'est fois sur le "terrain" qu'on voit comment elles s'appliquent....
Et souvent "la passion en sait plus que la règle".


Pour rejoindre @Prax, j'ai connu plusieurs personnes, des femmes, qui avaient accepté cette proposition de leur homme, plus par amour que par envie, mais en se disant pourquoi pas, de bonne fois.

Puis quand c'est arrivé : sévère obsession jusqu'à tirer les vers du nez du partenaire sur les détails de à quoi ressemble la fille et ce qu'ils ont fait ensemble...pour un dommage irréparrable, et une relation qui vire au sexe vengeance et à la perversion.

Donc voilà, une chose est d'accepter d'y aller.

Mais une fois sur place, qui est capable de :
- l'imaginer "s'amuser" avec la " plantureuse Pamela" (ou le "ténébreux John"), peut être même comme il ne l'a jamais fait avec toi.
- Voir son regard s'allumer quand il evoque son RDV
- Ne pas savoir et ne rien demander/ ou savoir dans les détails
-Etc...
Sans que ça te ronge.

J'en reviens à que ça demande une préparation, et surement une disposition naturelle qui s'y prête, et qui n'est peut être pas si courante que ça.
M
42 ans Ici et là... 1837
Ce que tu oublie Prax c'est que souvent on ne se découvre pas polyamoureux un matin par hasard, et bien souvent c'est dès le début de la relation que les partenaires en parle, ou parfois c'est une évolution dans un couple, mais dans ce cas, j'imagine que ça se fait progressivement, par discussion, échanges...

Comme les pratiques sexuelles, les relations amoureuses peuvent changer lors de la vie d'un couple et ce n'est pas forcément pour ça que tu vas illico quitter ton partenaire.
M
42 ans Ici et là... 1837
David > l'honnêteté du principe fait que rien n'est caché, tout se fixe par règle. Donc si un des partenaires fixe la conditions "je veux voir l'autre partenaire", alors c'est cette règle qui s'applique. Si un des partenaires dit "le sexe c'est juste avec moi" alors c'est cette règle qui s'applique.
39 ans barcelona 5823
Certes Mathilde, les règles sont les règles, m'enfin attention avant d'en accepter certaines, qui pourraient s'avérer particulièrement lourdes à appliquer.

Peut-etre as tu toi même une anecdote ou un témoignage à apporter par rapport à cette manière de fonctionner
28 ans La Ville Rose 2060
Je connais ( pas de vécu ) et je pense que ça peut être un système viable, comme la monogamie ou le couple ouvert.

Pas sûre que ce soit adapté pour moi, niveau sentiments je préfère l'exclusivité.
M
42 ans Ici et là... 1837
Mon expérience c'est que mon compagnon actuel se déclare comme polyamoureux, j'ai donc assisté à des cafés-débats sur le sujet. Pour le moment je ne suis pas ouverte à ce type de relations car pour moi cela semble très compliqué. Comme je disais, une relation c'est parfois compliqué à gérer donc plusieurs ça ne me semble pas possible.

Mais lors des cafés-débats j'ai rencontré plein de personnes qui le pratiquent, certains sont mariés, d'autres célibataires, certains hétéro, d'autres bi... Bref y'a plein de possibilité et chaque polyamoureux fixe ses propres règles avec ses partenaires.

David > les règles sont fixées ENSEMBLE, donc y'a pas à accepter des choses lourdes à accepter. C'est à chacun de savoir ce qu'il peut accepter dans la relation, à la fois dans sa propre relation avec les autres que dans la relation des autres partenaires avec les autres partenaires.
P
50 ans 2857
(pour Mathilde)
Sûr que c'est pas d'un claquement de doigts qu'on se découvre. Peut être l'un des deux dans un couple bien établi qui un jour tombe amoureux d'une autre et qu'il ne veut pas choisir. Ce qui reste malgré tout très égoïste et je pense qu'il y en a pas mal qui subissent en silence.

Les relations inter-couples peuvent certainement changer au fur et à mesure, mais rien que le fait de mettre ça sur le tapis, pour moi ça serait une trahison. Donc, illico, oui. Venir dire à celle ou celui qu'on dit aimer que son coeur en pince pour un ou une autre, etc, je ne crois pas connaître beaucoup d'adeptes d'un tel partage.
B I U