MENU Le Forum Vive les rondes Connexion
Inspiration, entraide et nouvelles rencontres pour les femmes rondes modernes. Venez bouger avec nous ! :)

Connaissez-vous le polyamour ou polyamory ?

P
50 ans 2807
Mathilde76 a écrit:
d'autres célibataires

En voilà qui on le beau rôle.
31 ans 1525
Je ne connais qu à travers une série et je l'imagine possible selon l'évolution de la relation. Pour moi le besoin d'exclusivité peut alterner avec d'autres besoins dans une relation. De mon côté je n'ai pas la moindre idée de comment je le vivrais si j'y étais. J'ai été surprise de ma façon de vivre certaines situations donc je reste prudente et ouverte sur mes réactions supposées.
En tout cas j'ai rencontré plusieurs fois des gens pour qui le modèle de la monogamie classique n'était pas vécu de façon égale (un des partenaires préfèrerant autre chose) davantage qu'on ne le supposerait dans un couple polyamoureux... est on seulement censé vivre les mêmes choses de la même façon ou seulement les vivre ensemble?
M
42 ans Ici et là... 1837
Prax > tu émets des jugements sur des gens que tu ne connais pas. Tu as parfaitement le droit de ne pas souhaiter vivre ce type de choses, mais chacun est libre de mener la vie qu'il veut comme il veut. Donc garde tes jugements pour toi, merci.

Quand je disais que certains étaient célibataires c'est en opposition à mariés, parce que des polyamoureux non mariés qui ont plusieurs relations simultanées, je ne pense pas qu'ils se considèrent comme célibataires.
27 ans La Ville Rose 2015
En effet, comme les couples à 2, ils se considèrent en couple aussi.

Je pense vraiment qu'avec des personnes ayant la mentalité adaptée ( bonne communication, ouverture d'esprit, absence de jalousie ... ) ça doit bien fonctionner. J'ai toujours trouvé le concept intéressant.

De mon côté j'aurais peur de finir par me demander si mon/mes partenaire(s) restent pour l'avantage de cette agencement ou vraiment par amour. Mais dans tous les cas, le couple classique n'évite pas ce type de questions donc bon ...
P
50 ans 2807
Pas besoin d'être devin ni d'en connaître 50 pour penser qu'il y en a qui subissent en silence bon gré mal gré. C'est pareil pour tout.

Les célibataires n'ont rien à perdre quand un couple est brisé, pas de divorce, pas de maison à partager, pas de tracasseries particulières.
M
42 ans Ici et là... 1837
Je t'explique à nouveau parce que tu sembles pas comprendre le principe : personne ne subit, tous les participants sont au courant et fixent les règles et si l'un ou l'autre n'est pas d'accord alors ça s'arrête. Pour que ça puisse fonctionner il faut beaucoup de communication et de bienveillance, de respect de l'autre, de respect du consentement de l'autre.

Si tu as une relation sexuelle avec qq'un qui te dit non, c'est un viol. Si tu as plusieurs amoureux alors que l'un d'eux n'est pas d'accord, ce n'est pas du polyamour, c'est de l'infidélité, de l'adultère... Il ne faut pas tout mélanger.
P
50 ans 2807
(pour Mathilde)
Non mais tout ce que tu expliques est parfaitement clair. Mais c'est purement théorique ou dans un monde idéal. Dans la pratique les gens ne sont pas des robots. On peut assez facilement jouer la comédie et laisser croire qu'on est d'accord pour une chose sans que l'autre s'aperçoive qu'il y a un truc qui ne va pas. Et puis donc, quand l'un des 2 décide d'arrêter, que la situation ne lui convient plus. D'une minute à l'autre, le compagnon stoppe net une relation tierce pour qui il a beaucoup de sentiments ? Comment fait-on ça sans en prendre un sacré coup, on relit les règles du jeu ? Et la troisième personne en question, comment le vit-elle si elle est amoureuse, même si elle était d'accord dès le départ sur les règles ? Elle s'auto-éjecte ?

A et B s'aiment. Un jour, A parle à B de poly-amour (B accepte) et s'entiche (ou il l'avait déjà fait avant) de C. A aime B, B aime A, A aime C et C aime A.
Au bout d'un moment, B ne supporte plus la situation. Comme A est respectueux, il stoppe tout net et quitte C. B est donc respecté, comme tu dis. Mais A et C souffrent de la rupture. A est malheureux. Alors B, qui est respectueux aussi, accepte par amour que A et C se remettent ensemble, quitte a être de nouveau malheureux.

Un scénario comme ça est parfaitement plausible et là on ne sait plus trop qui doit faire (ou ne pas faire) quoi pour respecter l'autre..........
M
42 ans Ici et là... 1837
Non ce n'est pas de la théorie, c'est ce qui se passe en pratique. Les gens qui se découvrent polyamoureux ne changent pas d'avis, c'est un peu comme être homosexuel, on l'est et point. Si on a des relations un coup homo et un coup hétéro alors on est bi. Les polyamoureux en parle dès le début d'une relation, soit parce qu'ils sont déjà en couple avec quelqu'un d'autre donc ils le disent à la nouvelle personne, soit parce qu'ils n'ont personne d'autre mais ils savent que ça pourrait arriver donc ils en parlent pour être honnête dans cette relation naissante.

Donc ton scénario n'est pas possible dans ce type de relation : A et B s'aiment OK, mais il y a peu de chance que A devienne polyamoureux un matin par hasard, soit A était poly depuis toujours et il en aura parlé à B bien avant, soit A et B deviennent poly ensemble, comme certains deviennent échangistes pour pimenter leur vie, mais quoi qu'il en soit, si A est réellement poly alors il n'aura absolument pas commencer une relation avec C avant d'en avoir parlé à B et avant être sûr que B est d'accord et n'est pas malheureux de cette situation, ensuite il faudra que A et B fixe les règles de leur couple et des relations avec les tiers. Si B n'est pas pleinement satisfait alors A n'aura pas de relation poly, et ça ne sera pas grave car il ne se sera rien passé avec C. Si B est ok et que les règles sont fixées alors A et C pourront vivre leur histoire et peut être que B se trouvera un D avec qui vivre lui aussi une relation poly.

Un poly est juste quelqu'un qui est amoureux de plusieurs personnes et quand on est amoureux on est bienveillant et respectueux avec son ou ses partenaires.

Mon compagnon est poly, moi pas, il n'a donc pas d'autre relation et n'en n'aura pas tant que je n'aurais pas donné mon feu vert et fixé des règles avec lui.
P
50 ans 2807
Mathilde76 a écrit:
Mon compagnon est poly, moi pas, il n'a donc pas d'autre relation et n'en n'aura pas tant que je n'aurais pas donné mon feu vert et fixé des règles avec lui.

Jusque là ok. Mais si un jour tu donnes ton feu vert, il y aura plein de possibilités, dont celle que j'ai énoncée.
M
42 ans Ici et là... 1837
Non ça ne peut pas arriver, car il n'entamera pas de relation avec C avant de m'en avoir parler et d'avoir parler à C de la situation. Tu confonds infidélité et polyamour et tu prends le cas minoritaire où un membre d'un couple découvrirai son polyamour subitement. Dans la majorité des cas ce n'est pas le cas.
42 ans Barcelona (Espagne) 24030
Bonjour à tous,

J'ai un très bon ami qui est dans ce type de relation.
Il a deux amies, elles sont au courant, il ne cache rien, même sa fille le sait.
Je suis aussi amie avec une des deux jeunes femmes.

Si il pouvait il aimerait vivre avec ces deux copines mais l'entente n'est pas là entre elles donc cela restera un rêve.

J'ai aussi tendance à voir de l'égoïsme dans cette équilibre, qu'il admet à demi mot, même si il accepte très bien que ses copines et des aventures, je sais qu'au moins une d'entre elle préfèrerait ne pas avoir à le partager.
P
50 ans 2807
Mathilde76 a écrit:
Non ça ne peut pas arriver, car il n'entamera pas de relation avec C avant de m'en avoir parler et d'avoir parler à C de la situation.

Il me semble (j'en suis même sûr) que c'est exactement ce que j'ai écrit : "Si un jour tu donnes ton feu vert." Mais bon, si tu préfères croire qu'il suffit en amour et en relationnel d'édicter des règles une fois pour toutes et être sûre qu'elles seront respectées à la lettre sans que personne n'en pâtisse..........

(pour Anne)
On va dire que je me répète, mais encore un qui a le beau rôle puisque c'est un célibataire qui n'a pas d’attitrée.
Une dose d'égoïsme, une des copines qui préférerait l'exclusivité, tu ne précises pas si les liaisons externes de ses copines sont du même acabit ou plus "légères", ce qu'il ne verrait peut être pas du même oeil, tout ça est-il bien du polyamour ?
M
42 ans Ici et là... 1837
Pour l'instant la règle c'est "relation monogame" et elle est respectée, je ne vois donc pas pourquoi une autre règle ou plusieurs ne pourraient pas être respectées. Et quand je parle de règles, je ne parle pas de lois édictées dans le marbre, les règles peuvent changer en fonction des ressentis de chacun.

J'ai l'impression Prax que tu veux montrer que ce type de relations n'est pas possible et c'est ça qui me dérange. Que tu n'aies pas envie de vivre ainsi c'est ton choix. Mais on est tous différents sur terre et ce n'est pas parce que TOI tu penses comme ça, que tous le monde pense pareil. Ce type de relation fonctionne pour certains, il ne fonctionne pas chez d'autres, mais c'est comme tout : des gens se marient alors que d'autres vivent en couple mais chacun chez soi, d'autres ne se marient pas, certains trompent leur conjoint(e) alors que d'autres pratique le SM ou l'échangisme... Et ce n'est pas parce que telle ou telle pratique ne TE convient pas qu'elle ne convient à personne, ni qu'elle n'existe pas.

Donc on a compris : tu ne connaissais visiblement pas le concept et tu as du mal à comprendre comment cela peut être vivable car pour toi ce n'est absolument pas viable. Inutile de retourner le problème pour nous contraindre à te rejoindre et à penser comme toi que ce n'est pas viable.

Anne > Dans la mesure où une des personnes du trio n'est apparemment pas totalement partante, je ne sais pas si on peut parler de polyamour, car la définition du polyamour contient un consentement réciproque qui ne semble pas exister chez tes amis.
P
50 ans 2807
(pour Mathilde)
Le polyamour, c'est comme la Lune et le Soleil : ils sont là et je n'ai donc pas à me demander si ils sont réels puisqu'ils existent. Ce que je souligne (et qui sort du cadre du polyamour) c'est que personne ne peut savoir de quoi demain sera fait. Alors à moins que tu insinues que les adeptes du polyamour sont meilleurs que les autres, devins et qu'ils sont capables d'exercer un contrôle absolu sur leurs sentiments (je sens bien une forme de sectarisme dans leur discours à propos de leurs règles), je dis que personne ne peut affirmer qu'il ne tombera pas amoureux de sa collègue, de sa voisine ou de la femme de son frère, que personne ne peut dire qu'il suffit d'avoir une certaine mentalité (polyamoureuse, échangiste, libertine, etc) pour être à l'abri d'un coup de foudre ou d'un pépin sentimental. Que tu le veuilles ou non, tu ne peux pas prédire l'avenir. Si un jour tu décides, sans aucune réticence, que ton compagnon puisse vivre pleinement sa "pratique" en ayant une autre femme à ses côtés, tu ne peux pas être sûre et certaine qu'il ne finira pas par l'aimer plus que toi, voir finir par te quitter. Et même chose de ton côté si tu prends aussi quelqu'un.
27 ans La Ville Rose 2015
@Anne : Ton ami n'est pas dans une situation de polyamour. Carrément pas.
Il est en " couple " ouvert à la limite ( encore qu'il n'y a pas de notion de couple ). Y'a rien d'équilibré dans son truc.
Il aimerait quelquechose que ses partenaires ne veulent pas, une des deux voudrait une situation monogame ...

C'est le bordel.
B I U


?>