MENU Le Forum Vive les rondes Connexion
Inspiration, entraide et nouvelles rencontres pour les femmes rondes modernes. Venez bouger avec nous ! :)

Connaissez-vous le polyamour ou polyamory ?

M
42 ans Ici et là... 1837
Prax, on ne peut pas quantifier un amour, tu aimes ou tu n'aimes pas mais tu ne fait pas un ordre dans tes amours, les poly ne le font pas  
et c'est un concept qu'ils ne cautionnent pas. De la même manière que tu aimes tous tes enfants de la même manière, ils aiment tous leurs amoureux pareillement et considèrent que l'amour ne se divise pas. Le problème est que tu ne sais pas exactement de quoi tu parles donc tu adaptes ce que tu connais d'une relation monogame hétérosexuelle à un autre concept, or cela ne peut pas être adapté. Les poly comme les monogames peuvent tomber amoureux en effet, ils peuvent également se séparer. Je n'ai jamais dit que le polyamour protégeait du coup de foudre, j'ai juste dit que c'était une manière de vivre que certains ont choisi. Ce n'est pas mieux ou pire que la monogamie, c'est leur manière de vivre point. Et on n'a pas à les juger pour ça car tout se fait dans la transparence entre adultes consentants.
42 ans Barcelona (Espagne) 24073
Alors je suis bien d'accord pour dire que c'est le bordel dans leur histoire.
Mon amie a aussi des histoires à côté mais rien du même niveau, elle est trop amoureuse pour accepter qu'elle serait mieux sans lui.
Lui tente de trouver un équilibre mais n'y arrive pas et veut tout.
Mon amie accepte mais déteste l'autre jeune femme et je comprends pourquoi, car elle tire "la couverture" à elle de plus en plus.
En fait je pense que la seconde n'est pas contente de la situation mais plus manipulatrice que mon amie a décidé de jouer les choses d'une autre façon.

Lui se tire les cheveux pour trouver un équilibre, mais c'est bancal.

L'autre jeune fille a aussi d'autres amants.
Celui qui est au centre de tout a vraiment partagé sa vie entre ses deux femmes et sa fille, il est honnête avec elles et amoureux des deux, mais je pense que les filles ont accepté pour ne pas le perdre.


Personnellement, je pense que le polyamour est une utopie.
M
42 ans Ici et là... 1837
Si c'était une utopie personne ne le vivrait, or pendant les cafés-débats auxquels j'ai participé, j'ai rencontré plusieurs personnes qui vivait le polyamour, pour certaines depuis longtemps. Alors ce n'est pas forcément évident, cela demande de l'organisation, de la compréhension, de l'écoute, du respect, de l'honnêteté... mais finalement comme dans un couple monogame.
42 ans Barcelona (Espagne) 24073
Mathilde76 a écrit:
Si c'était une utopie personne ne le vivrait, or pendant les cafés-débats auxquels j'ai participé, j'ai rencontré plusieurs personnes qui vivait le polyamour, pour certaines depuis longtemps. Alors ce n'est pas forcément évident, cela demande de l'organisation, de la compréhension, de l'écoute, du respect, de l'honnêteté... mais finalement comme dans un couple monogame.


J'ai du mal à croire que les personnes qui le vivent le vivent tous bien.
Dans le cas de mes amis, je suis la seule personne à l'extérieur de cette relation à savoir à quel point il y a de la souffrance derrière ce partage.
M
42 ans Ici et là... 1837
Sauf que comme zoulou et moi te l'avons expliqué plus haut t'es amis ne sont pas dans une relation poly. Le polyamour a une définition et les personnes qui le vivent n'envisagent pas leur vie autrement.

Pourquoi est ce que ceux qui ne vivent pas comme vous devraient obligatoirement vivre mal ?

Anne, fais un parallèle entre polyamour et RA, les 2 ont une définition précise. Si tu aménages la RA à ta sauce alors ce n'est plus une RA, c'est pareil pour le polyamour. Et rappelle toi comme il a été et est encore difficile de rentrer dans la tête des gens que les régimes ne fonctionnent pas et que la RA peut faire perdre du poids, que ce n'est pas se goinfrer de chocolat ou de chips parce qu'aucun aliment ne fait grossir. Et bien le polyamour c'est pareil, ce n'est pas se goinfrer de sexe en rendant son partenaire malheureux, c'est avoir plusieurs amoureux-ses et les respecter en étant honnête et en fixant ensemble des règles de vie qui conviennent à tous.
P
50 ans 2824
Alors là Mathilde, si tu es absolument certaine que dans chaque famille tous les enfants sont aimés pareillement.......... oups.......... Et c'est la même chose en amour. Quand tu as aimé plusieurs personnes et que tu fais le "bilan", eh bien chacune d'elle n'a certainement pas reçu la même intensité de sentiments. Alors concept ou pas, si les polyamoureux disposent d'une botte secrète pour réguler leurs sentiments, ils devraient déposer un brevet.

Respect, honnêteté, écoute. Tu dis que c'est la même chose que dans un couple monogame. J'en conclus qu'il y a les mêmes risques, les mêmes dérives, les mêmes dérapages.

Malgré tout, je ne pense pas que ce soit une utopie (et je ne juge pas ceux qui ont pleinement choisi de vivre ainsi) mais ce n'est pas aussi rose que tu le dis. Combien de plantages, combien de couples détruits, combien de déceptions ? Il ne suffit pas de refuser une offre pour reprendre sa vie normale. Parfois, rien que la proposition fout un couple en l'air.

Désolé mais tu récites le même discours depuis le début, façon bourrage de crâne communautariste. Ce qui m'intrigue ne sont pas tes dires en eux mêmes mais le fait que comme tu le soulignes, tu ne sois pas adepte du truc, ce qui me laisse supposer qu'ils s'y sont bien pris pour te faire avaler des principes qui à la base ne sont pas les tiens.

Au passage : contrairement à ce que tu as écrit, ça fait bien 20 ans que j'ai entendu parler du polyamour pour la première fois. Même si je n'ai jamais fréquenté d'adeptes, je connais bien le principe.

(pour Anne)
Ton copain vit plutôt des relations dites libres, non ? Je ne le connais pas mais il serait beau mec avec beaucoup de charisme que ça ne m'étonnerait pas. Et il en profite pour imposer son plaisir à des femmes qui finalement ne le vivent pas très bien.
27 ans La Ville Rose 2034
Donc comprendre quelquechose qu'on ne pratique pas est un problème maintenant ?
M
42 ans Ici et là... 1837
Prax tu as raison, dans aucune famille les enfants ne reçoivent de l'amour de la même manière, dans toute les familles il y a des divorces et des disputes et des violences et personne n'est heureux. Reste dans ton monde d'horreur et surtout continue à juger tout ceux qui ne pensent pas comme toi.
42 ans Barcelona (Espagne) 24073
Mathilde76 a écrit:
le polyamour c'est pareil, ce n'est pas se goinfrer de sexe en rendant son partenaire malheureux, c'est avoir plusieurs amoureux-ses et les respecter en étant honnête et en fixant ensemble des règles de vie qui conviennent à tous.


Et c'est exactement comme cela que les personnes dont je parle définiront leur relation, avoir plusieurs amoureux , respect, honnêteté et règles de vie décidé ensemble.
Mais comme dans toute relation les choses peuvent évoluer et ici l'évolution a fait qu'une au moins des personnes n'est plus 100% satisfaite car elle n'a pas confiance avec une des personnes, et malgré des tentatives pour trouver un nouvel équilibre ce n'est plus aussi "parfait" comme avant.

Même dans le polyamour les choses peuvent évoluer négativement.
42 ans Barcelona (Espagne) 24073
Prax a écrit:

(pour Anne)
Ton copain vit plutôt des relations dites libres, non ? Je ne le connais pas mais il serait beau mec avec beaucoup de charisme que ça ne m'étonnerait pas. Et il en profite pour imposer son plaisir à des femmes qui finalement ne le vivent pas très bien.



Alors là pas du tout.
Il n'est qu'avec ces 2 femmes et elles font entièrement partie de son quotidien et de sa vie.
Il n'ajouterais pas une autre femme sans l'accord de celles qui sont déjà avec lui et ne cherche pas plus.

Il a beaucoup de charisme, ça oui, mais il n'est pas beau comme la société l'entend.
Il est plus grand et plus gros que moi, je lui trouve un certain charme mais je sais que ce n'est pas un séducteur loin de là.
Il n'a pas imposé son plaisir, il est d'ailleurs malheureux que la situation est tournée comme ça même si il me semble que les choses se sont tassées.
M
42 ans Ici et là... 1837
Comme dans toute chose il y a des évolutions au fil du temps, cependant si l'un des partenaires n'est plus d'accord alors il n'y a plus d'honnêteté, ni de respect, ni de règles fixées ensemble. Si l'un d'eux voient les choses différemment alors les règles doivent évoluer pour que chacun y trouve son compte. Plus haut tu disais qu'une des 2 femmes était manipulatrice et tirait la couverture à elle, je suis désolée mais ça ce n'est ni respectueux, ni honnête, ni polyamoureux. Peut être l'ont-ils été au début mais leur relation n'a pas évoluée dans le bon sens, peut-être sont-ils tombés dans la routine et ils en ont oublié de discuter...

Après je le répète, une relation amoureuse ou une relation polyamoureuse c'est compliqué. Une relation d'amitié aussi d'ailleurs, toutes les relations humaines en fait si on y pense. Je n'ai pas dit que c'était le bonheur instantané et absolu et pour toujours. J'ai juste dit que ce genre de relations existait et que certains y trouvaient plus de bonheur que dans des relations dites monogames.

Moi je ne connaissais pas, donc je me demandais si d'autres connaissait, pratiquait... Je n'ai pas demandé à être jugée. Et Anne, ce n'est pas parce que quelqu'un met un mot sur quelque chose, qu'il a forcément raison. J'imagine qu'il y a des gens qui préfèrent dire qu'ils sont polyamoureux au lieu de dire qu'ils sont infidèles. Ce n'est pas pour ça qu'ils le sont, c'est juste pour se rassurer. Tes amis peuvent dire qu'ils le sont, mais au vu de la définition ils ne le sont plus.
42 ans Barcelona (Espagne) 24073
Mathilde76 a écrit:
Tes amis peuvent dire qu'ils le sont, mais au vu de la définition ils ne le sont plus.


Malheureusement comme toutes relations cela peut se transformer négativement, dieu sait que je connais de nombreux couples mariés fidèles ou pas qui n'ont plus grand chose à voir avec un couple si ce n'est vivre sous le même toit et partager le même nom et parfois l'éducation d'un ou plusieurs enfants mais qui disent toujours être un couple...
Je garde l'espoir que mes amis trouvent une solution et retrouves l'équilibre.
M
42 ans Ici et là... 1837
Et ? Qu'est ce que ça vient faire dans cette discussion ? Oui il y a des couples qui vivent ensemble pour d'autres raisons que l'amour. Oui il y a des gens qui ne veulent pas divorcer et qui restent ensemble. Oui il y a des couples qui ne vivent pas heureux jusqu'à ce que la mort les sépare. Oui il y a des couples où un des 2 est infidèles. Mais tout ça, ça apporte quoi dans ce débat ?

Je ne vous ai pas demandé de me faire un compte rendu de tous les couples que vous connaissez. Je ne vous ai pas demandé de me dire si la manière dont vivent les autres est bonne ou mauvaise. Je vous ai demandé votre expérience sur un sujet précis, pas sur ce qui y ressemble, sur un sujet avec une définition précise, et discuter du reste ne m'interresse pas, du moins pas ici ni en ce moment.
42 ans Barcelona (Espagne) 24073
Je donne l'exemple de couple classique juste pour dire que polyamour ou couple "classique", ce n'est pas toujours parfait, cela ne va pas dire pour autant que ce n'est plus un couple ni plus du polyamour.
M
42 ans Ici et là... 1837
Mais qui a dit que quelque relation que ce soit pouvait être parfaite du début à la fin ? Pas moi en tout cas. Par contre ce que je dis c'est que le polyamour a une définition précise et c'est de ça que je veux parler. Si dans une relation à 3, il y a compétition, manipulation et que les règles ne sont plus partagées par tous les participants alors ce n'est pas du polyamour. Alors effectivement c'est interessant de savoir qu'une relation poly peut "rater" et se déséquilibrer mais dans ce cas ça ne s'appelle plus du polyamour, et ce même si les partenaires refusent de l'admettre et se considèrent toujours dans une relation poly.
B I U


?>