MENU Le Forum Vive les rondes Connexion
Inspiration, entraide et nouvelles rencontres pour les femmes rondes modernes. Venez bouger avec nous ! :)

Automédication

42 ans Barcelona (Espagne) 24101
Bonjour,

Depuis quelques jour je suis malade.
Un simple petit mal de gorge c'est transformé en moins de 24h en grosse bronchite.
Vu mes antécédents encore récent de pleurésie avec complications et le  
fait que le week-end pour voir un médecin quand on est pas une urgence c'est presque impossible, j'ai décidé de faire de l'automédication.

Je connais bien mes symptômes et il me restait des antibiotiques pour une semaine en associant plusieurs boites de ces dernières années du même produit qui est justement pour ce que j'ai actuellement.

Alors je sais que l'automédication "c'est pas bien", mais j'ai préféré le faire plutôt que de rester tout un week-end mal avec des symptômes de plus en plus important, je surveille ma température et si j'atteins les 39 je consulterais.

Suis-je la seule à parfois décider de me soigner seule en faisant l'impasse sur le médecin ?
82 ans 4491
Je fais de l automedication mais jamais pour les antibiotiques.

D abord un on peut avoir un virus qui ressemble a une infection et du coup prendre des antibios dans ce cas ne sert a rien a part augmenter notre resistance aux antibiotiques.

L antibio c est profondement ancré en moi que c est seulement sur avis medical, la bacterie n etant peut etre pas la meme que la derniere fois il faudra peut etre un autre antibio.

Tu prends aussi le risque de juste endormir ta bacterie si tu en as une mais de ne pas la terrasser et ensuite qu elle devienne plus résistante et que ton infection devienne intraitable.

De plus tu tues d autres bacteries bonnes pour ton corps en prenant des antibios.

Mais je m automedique autrement regulierement. Je me suis renseignée avant sur les interactions possibles avec mon traitement chronique, meme avec des plantes ou des huiles essentielles.
42 ans Barcelona (Espagne) 24101
J'ai bien pensé que je prenais un risque et je surveille.
J'avais l'idée d'aller voir le médecin lundi en lui disant ce que j'avais fait, mais les symptôme diminue tous les jours donc pour l'instant je poursuis mon auto-traitement d'une semaine en surveillant de près.

Je ne le conseille à personne, mais dans mon cas j'ai considéré que le facteur risque/bénéfice valait le coup car si j'avais attendue 2 jours juste avec des pastilles pour la gorge et des anti-douleurs, je prenais de gros risques pour mes poumons.
36 ans très au sud 6840
Ou d'aller aux urgences... ou au moins appeler l'équivalent du 15 en Espagne pour avoir un avis médical...

Il y a une différence pour moi entre auto médication pour des médicaments en vente libre et ceux sur ordonnances, surtout des antibiotiques.
Le soucis avec ce type d'automédication c'est que tu vois le risque à court terme, tu t'estimes soulagée car ça a fonctionné à court terme. Mais les risques sont multiples à court, moyen, long voir très long terme.
Là tu as pu traiter le symptôme mais pas forcément la cause/ base du problème. Et quand bien même cette cause est une bactérie traitée avec un antibiotique, cela n'apparaitra pas dans ton dossier. Il me semble au vu de tes antécédents que ton dossier et ton suivi sont importants, or cet épisode n'y apparaitra pas. Et ainsi si dans quelques temps rebelote ça sera pour le corps médical quelque chose d'isolé alors qu'en fait c'est une multirécidive.
Et les questions de fond restent: pourquoi es tu si sensible à cette bactérie? Comment aider ton corps à lutter contre elle? où et comment la contracte tu?
42 ans Barcelona (Espagne) 24101
Ce sera dans mon dossier car j'en parlerais à ma généraliste et ma pneumologue la prochaine que je les verrais.

Là pour le coup il est facile de savoir comment je suis tombée malade, on a passé la soirée dans un lieu avec une clim trop forte et on a chanté très, trop fort 🙈
ce n'est pas la première fois que je tombe malade avec les exacts même symptôme durant ces deux dernières années, mais mes médecins semblent n'avoir aucun intérêt sur le pourquoi du comment.
31 ans 1530
J'ai plutôt tendance à un peu trop repousser le moment de me médicamenter et à avancer le moment d'arrêter.
Si j'ai quelque chose d'habituel j'opte pour des traitements alternatifs (plantes par exemple) et je ne consulte que quand ça tarde vraiment trop et que ça se dégrade.
Récemment j'ai pris "douloureusement" conscience de mon erreur. Récemment j'ai attrapé froid avec la clim et c'est parti en mode habituel chez moi. Je ne me suis pas inquiétée du fait d'avoir vraiment l'habitude de cet état là et que le déclencheur était très repéré, et en fait ça n'a pas évolué de la même façon que d'habitude et j'ai fini par consulter mais trop tardivement. Mon système immunitaire était déjà très affaibli du coup ça s'est bien plus dégradé qu'habituellement. Ce n'était pas grave dans la mesure où une fois enfin remise je n'ai pas de suites ni rien mais j'ai revu mon idée de "j'ai l'habitude ça va faire ça et ça et ça partira avec ça et ça au bout de telle durée à peu près".
Personnellement ce qui me freine beaucoup à consulter c'est la difficulté à le faire en dehors des horaires pro et le fait que c'est difficile de se mettre en arrêt maladie. (+le sentiment que de toute façon ça va prendre l'allure habituelle, inconfortable mais sans gros risque).
44 ans paris 34
Bonsoir à toutes et à tous.
Pour ma part j'utilise beaucoup des remedes de grand-mere.
Mon passage à l'armee ma appris beaucoup de choses avec les populations locaux.
Exemple: pour les toux grasses vous avez le miel,le citron,le jus de gingenbre pur.
Pour le mal de ventre l'huile de Nigelle. Mais tjrs le prendre ajeûne. L'huile d'olive...
...
Je ne ss JAMAIS tomber malade et mon medecin je le vois 1 fois l'an pour une attestation medicale pour le club.
Z
97 ans chezmoi 1168
Bonsoir ici.
Pour ma part je reprends rarement des antibio seule même s'il m'en reste d'un précédent traitement parce que les effets peuvent être mauvais si on fait de mauvais mélanges. En revanche je sais que je vais facilement être a phone ou prendre froid de la gorge donc j'ai toujours du spray du miel de l'ibuprophène!
42 ans Barcelona (Espagne) 24101
Le spray, miel et ibuprophène ne suffisait pas cette fois-ci 😔

Pour les interactions, je n'ai pas fait de nouveaux mélanges donc pas de souci.
Mais je comprends bien que les antibio ne devraient pas être repris.
B I U