MENU Le Forum Vive les rondes Connexion
Inspiration, entraide et nouvelles rencontres pour les femmes rondes modernes. Venez bouger avec nous ! :)

Ménorragie : Qui en souffre ?

42 ans Barcelona (Espagne) 24101
Bonjour,

Depuis quelques années je souffre de ménorragie et aujourd'hui c'est assez extrême, ma cup est remplie et déborde en 2/3 heures, même avec un complément de fer la fatigue se  
fait sentir, et le médicament que j'ai pour coupe le saignement semble ne plus faire effet.
Bref c'est un film d'horreur perso, j'ai peur de tousser ou d'éternuer, même la serviette que j'ai mises pour protéger mes draps ne suffit pas.
Cela fait 2-3 ans que j'ai des épisodes de ce style, et ce pendant une bonne semaine en general, un véritable bonheur 😤

La gynéco me propose une seule solution, et celle-ci implique que je pourrais plus être mère.
Je sais qu'à 42 ans c'est tard pour devenir parents, mais je préférerais que mère nature me dise elle même quand ce ne sera plus possible... on ne sait jamais.


Bref je me demande si d'autres personnes ici vivent ou on vécu la même chose et de comment vous le gérez ?
87 ans 9553
j'ai été opérée en juin dernier donc à 44 ans et demi. Une renaissance, j'ai frôlé la transfusion sanguine à plusieurs reprises, je ne pouvais plus monter deux marches d'escalier sans agoniser tellement j'étais anémiée, j'avais un teint de vampire, malaise sur malaise. Les derniers temps, je saignais les trois quarts du mois (sous Lutéran pourtant), et dans des proportions pires que celles que tu décris (la cup n'était pas envisageable même dix minutes). Je portais des couches pour incontinence urinaire, avec en plus des changes complets pour incontinent (comme les mémés quoi) et…. je débordais toutes les heures, des grosses taches au milieu du dos car ça passait par dessus la couche confiance ! un truc de fou. Pour info ça ne te ménopause pas (tes ovaires bossent toujours) mais évidemment, plus de bébé. Mon seul regret, avoir attendu si longtemps.
42 ans Barcelona (Espagne) 24101
Woooo, ton histoire est sacrement costaud 😨

J'ai déjà penser à l'option des couches, là je dois vider la cup toutes les heures, c'est juste de la folie pour moi.
Et même avec un complément pour le fer et un médicament pour arrêter la perte de sang, cela semble vouloir continuer.
Pour bosser c'est vraiment pas top, la fatigue finit par prendre le dessus sur la motivation et bosser avec l'impression d'être dans le brouillard n'est pas simple.

J'ai commencé à avoir de la ménorragie après une forte perte de poids, et le pire c'est que c'est venue avec des règles régulières ces dernières années, moi qui n'avait jamais eu de règles régulières de ma vie.
Quand j'ai cela c'est adieu le sport durant 1 semaine et aussi la vie sociale.
Deux fois je me suis retrouver dehors avec une fuite, deux fois en été.
La première j'ai fait une tâche énorme dans le restaurant où je mangeais et j'étais avec un potentiel futur petite copain qui n'a rien vu ouf.
La seconde j'étais dans un after work, en train de discuter, et j'ai sentie du sang couler sur mes jambes, je me suis précipité aux toilettes pour me changer, à l'époque je ne portais pas encore de cup donc c'était double protection à changer toutes les heures et parfois plus souvent.

Seulement voilà, l'idée de provoquer moi même une infertilité certaine me gêne.

Tu as eu quoi comme opération ?
87 ans 9553
oui c'était très très costaud, urgence vitale dixit les docs, je suis passée sur le billard dix jours après la visite chez le gynéco (le premier qui m'a prise au sérieux… parce que ça faisait des années que ça traînait et qu'on s'obstinait me gaver d'hormones qui ne fonctionnaient pas). Pour te dire là hauteur à laquelle remontait le sang dans mon dos, j'ai un collègue qui me dit tient tu t'es faite tatouer (le sang commençait juste à perler sur le top, foncé… entre les omoplates) LOL j'avais aussi des fibromes, tu en as ?
on m'a enlevé l'utérus, col compris, mais laissé les ovaires puisque je n'étais pas ménopausée. Et comme je suis casse bonbons à intervalles réguliers, je pense que je ne suis toujours pas ménopausée … par voie basse donc en passant par le vagin, pas d'ouverture du ventre donc pas de cicatrices (ceci dit je n'étais plus à ça près). Ca a été limite limite, il faut pas que l'utérus +fibromes fasse plus d'une certaine taille (en gros l'équivalent de la tête d'un nouveau né, c'était mon cas). Pour le sport tu m'étonnes…. j'en ai fait quasiment jusqu'au bout (dans les rares jours sans hémorragie) je sais pas comment j'ai tenu. Rétrospectivement je me dis que ça aurait pu me tuer vu le niveau d'épuisement. Vu que le fer per os ne marche pas on m'a perfusée en veinofer, pré et post op. Je suis remontée dans la norme… pendant six semaines, et ça s'est à nouveau écroulé. Je dois refaire le point prochainement mais je sens bien que c'est pas ça… a priori je n'ai jamais fixé le fer…

l'infertilité…. bah… si tu ne voulais pas faire d'enfants je te dirai que c'est plutôt une bénédiction, plus d'hormones pourries à avaler, plus de capote… la sérénité ! étant hyper fertile, ça a été une libération côté libido, j'avais tellement peur d'avoir (encore) une grossesse sous contraception… Si jamais tu te fais opérer je pourrai te parler (plutôt en MP) de la reprise des hostilités en couple :)
Z
97 ans chezmoi 1169
Alors moi j'ai connu ça oui un enfer suite à une perte de poids importante pdt 1an et demi. Le gros stress : obligée de me changer toutes les 2 heures.à en pleurer surtout que personne ne peut comprendre et que je me privais de sortir à cause de ça.je mettais des réveils toutes les 2h la nuit.les ovaires et le corps en vrac pendant toute une semaine.2 accidents au boulot l'horreur. Et puis j'ai pris optimizette et c'est fini.je revis.
87 ans 9553
perso ça a commencé bien avant que je maigrisse et la cause, a priori, c'était en partie les fibromes, mais pas que (en théorie le type de fibrome que j'avais ne fait pas saigner… en théorie). Sinon j'avais toujours été régulière comme un coucou suisse, mais là c'est parti en live grave de chez grave !

dans mon cas c'était métro-ménorragie (genre une chance au grattage, une chance au tirage)

Zezette sur moi les hormones ça a marché… une semaine. Mais bon comme j'avais un break une semaine par mois, si ça se trouve ça a été pure coïncidence LOL
Z
97 ans chezmoi 1169
Lol ano!tu vivais cette galère 3 semaines sur 4!??

Écoute je croise les doigts.ça marche depuis plusieurs mois.
87 ans 9553
les derniers temps oui…. failli y rester
42 ans Barcelona (Espagne) 24101
Non pas de fibromes, et suite à mon hospitalisation pour les poumons j'ai eu un souci, du coup je n'ai plus le droit de prendre de contraception orale.
Sans oublier que je suis encore dans les tests pour mon syndrome des ovaires polykystiques.

Disons que si demain je saigne toujours autant, je consulterais en urgence car normalement je prends un médicament qui arrête le saignement et qui ne semble pas fonctionner cette fois-ci.
Heureusement que je travaille chez moi en ce moment, mais aujourd'hui j'ai bien sentie la fatigue, les vertiges et mon copain m'a dit que j'était pâle, donc à suivre de près.

Je vais devoir reprendre un rendez-vous gygy pour refaire le point sur mes options mais vraiment j'aimerais éviter l'opération, je ne suis pas encore prête à abandonner l'idée de peut-être avoir un bébé un jour même si je sais que je suis limite pour ce genre de projet à mon âge.
87 ans 9553
ah si tu ne fermes pas la porte à l'idée d'un bébé, ça change tout forcément… je suis même surprise qu'on te propose l'opération si en plus pas de fibrome, pour moi ça n'a été envisagé qu'à l'article de la mort LOL alors que je ne voulais clairement plus d'enfant, j'ai ma dosé, chéri aussi...
42 ans Barcelona (Espagne) 24101
J'ai tendance à trouver que les médecins ici sont souvent plus à l'écoute des patients qu'en France.

Je n'ai pas ton niveau de gêne, mais quand même, une semaine durant laquelle je n'ose pas sortir plus de 30min de peur d'une fuite, du coup plus de sport, ni de vie sociale, sans oublier la fatigue ...
Peut-être aussi que ma gynéco a peur à cause du gros coup qu'a pris mon corps quand j'ai eu le souci de poumon et que les médecins ont bien cru que j'allais y passer.

Pour l'idée de grossesse, j'ai toujours cru que je serais mère, la vie en a décidé autrement et je tente de ne pas trop y penser mais ma fenêtre n'est pas encore complètement fermée alors j'ai un peu du mal à me dire que c'est moi qui vais mettre le verrou.
Z
97 ans chezmoi 1169
Anne,est-ce que c'est toi qui te dit que c'edt trop tard pour avoir un enfant ou y a t-il des raisons médicales?
Car si c'est la 1ère raison je pense qu'il n'y a pas d'âge pour en avoir tant que le corps suit et que tu t'en sens capable!

on vit les choses tous à des rythmes différents dans nos vies.
36 ans très au sud 6845
surtout qu'une bonne nouvelle vient de tomber en France
http://www.lesinrocks....a-toutes-les-femmes-pour-2018/
ouverture de la PMA à toutes les femmes, y compris les célibataires
42 ans Barcelona (Espagne) 24101
zezetteepouseX a écrit:
Anne,est-ce que c'est toi qui te dit que c'edt trop tard pour avoir un enfant ou y a t-il des raisons médicales?
Car si c'est la 1ère raison je pense qu'il n'y a pas d'âge pour en avoir tant que le corps suit et que tu t'en sens capable!

on vit les choses tous à des rythmes différents dans nos vies.


On va dire que je me dis qu'il ne me reste plus beaucoup de temps, j'ai quand même 42 ans, mais je sais aussi que si cela arrive ce ne sera pour cette année pour pleins de réseaux personnels.
B I U