MENU Le Forum Vive les rondes Connexion
Inspiration, entraide et nouvelles rencontres pour les femmes rondes modernes. Venez bouger avec nous ! :)

Le truc qui vous a donné le déclic pour vous assumer ?

42 ans Barcelona (Espagne) 24101
Bonjour,

S'assumer c'est un cheminement personnel, et peu nombreuses sont celles qui sont nées dans un environnement qui ne les a pas fait douter d'elle.
Pour ma part, j'ai grandi dans une  
famille ou seul mon père était rond.
D'un côté, ma mère surveillait mon alimentation, car elle pensait que c'était ce qu'il fallait faire pour que je sois bien, mais cela m'a conduit vers l'hyperphagie.
De l'autre, mon père était un homme avec une situation professionnelle sympa et qui avait du succès avec des jolies femmes.

Du coup, je n'ai jamais vraiment douté qu'une personne grosse pouvait séduire même si je doutais que l'on pouvait me trouver moi jolie.

Et puis un jour, j'ai vu cette fille de mon âge qui sortait dans le même lieu et repartait toujours avec un des gars les plus beaux alors qu'elle était grosse, pas vraiment jolie, pas bien habillé, pas gentille, ni sympathique non plus, mais mon dieu qu'elle était sûre d'elle et il était clair qu'elle se sentait bien dans son corps (du moins en apparence) .... et là j'ai eu le déclic, ce n'était pas ma taille qui comptait, mais bien mon attitude et ce que je dégageais.

Il m'a fallu des années pour accepter celle que je suis et l'aimer entièrement, mais ce jour-là je suis partie dans la bonne direction.

Et vous, c'était quoi ce déclic ?
36 ans Sous les pins!!! 7588
le déclic je l'ai eu grâce à ce forum en fait!! Jusque là je ne m'assumais pas vraiment même si je n'ai jamais eu de regard négatif dans mon entourage, je doutais énormément de moi et niveau confiance j'étais proche de 0!
De mémoire je suis arrivée ici en 2013 et j'y ai découvert pleins de gens épanouis et surtout une mine d'information pour me trouver des vêtements à ma taille lol J'étais dans une période assez compliqué dans ma tête et ça m'a permis de vraiment m'affirmer. Bon j'avoue mon banquier ne m'aime plus depuis mais moi je me kiffe lol
72 ans 311
Le déclic ? J'ai enfin compris et acquis la certitude que ma vie "extérieure" ne serait globalement pas différente si j'étais mince. Mon métier, mes loisirs ... resteraient les mêmes, parce que c'était en relation avec mon caractère et non avec mon physique. Je ne deviendrais pas extravertie en perdant du poids par exemple. La seule chose qui changerait vraiment, c'est mon attitude par rapport à ce que je m'empêchais de faire.
P
60 ans 1
Je me souviens de cette collègue dont j'ai du remonter le moral parce qu'elle se trouvait grosse (elle devait faire au moins du 38, et mois du 56 !). Elle ne se rendait même pas compte du grotesque de la situation.

Je crois vraiment qu'une bonne partie de la façon dont les autres nous voient vient de la façon dont nous, nous vous percevons. Je sais bien que je suis grosse, mais du jour où j'ai décidé que c'était comme ça, et que je n'allais pas me prendre la tête avec ça, ça a été mieux... et ceux à qui ça ne plait pas, ben tant pis pour eux !

A la même collègue inquiète de devoir se faire faire un lifting un jour, j'ai rigolé en lui disant que c'était un problème que je ne connaissais pas, chez moi, la peau est tendue naturellement !
N
48 ans 62
Ne pas pensez au regard des autres et se dire que si je ne vie pas la vie que je souhaite personne ne le fera à ma place on a qu une vie la sienne
36 ans très au sud 6840
La danse... depuis petite j'avais envie d'en faire mais dans un 1er temps j'ai choisi la natation (je suis un poisson ^^) et j'ai été prise dans l'engrenage de la compétition et il n'y avait plus de place pour rien d'autre. Quand il y a eu de la place je me disais que je n'avais pas le physique pour faire de la danse.
Puis j'ai été malade, on a découvert mon Facteur 5 et j'ai eu la chance de dingue de ne pas avoir de complication après être restée quasi 5 semaines sans soin sur une phlébite. Si j'avais survécu à ça alors que ça avait couté la vie de mon grand père il y a avait bien une raison... je n'en ai trouvé qu'une: vivre en faisant ce que j'aime, du mieux que je peux pour être le plus heureuse possible.
Alors j'ai franchi le cap et ça n'a été que du bonheur. Depuis ça régule ma vie et ma relation à mon corps.
C'est la 1ère fois qu'une personne a trouvé ce que je faisais avec mon corps beau. Mon corps lourd est capable de souplesse et de grâce, beaucoup.
Là après un été entre parenthèse avec nausées et fatigue c'est en reprenant la barre au sol que je renoue avec mon corps, que je découvre tout ce que je peux faire même enceinte. La danse me libère de nouveau tout en me révélant future maman.
C'est aussi par la danse que j'ai rencontré de nouveaux amis bienveillants, ouverts et curieux.
27 ans En Indochine 529
L'amour de mes proches et de mon homme, qui grâce à leur bienveillance, m'ont fait comprendre que oui, je peux être belle même avec mes kilos en trop :)
P
28 ans 116
super,vos témoignages sont tres encourageants, j’espère réussir à m'accepter entièrement comme je suis un jour, et arrêter de me dire que j'ai moins de valeur a cause de mes kilos en trop. Je pense que je suis vraiment sur cette voie de l'acceptation, un long parcours mais tellement libérateur...
29 ans 59
Bonsoir

je n'ai jamais été soutenue ni par mes parents ni par mon entourage de "l'époque".
En ce moment avec mon homme on essaye d'avoir un bébé et je vous raconte pas a quel point les médecins nous regardent de travére lorsque l'on dit que l'on essaye mais que l'on y arrive pas, il y en a même un qui m'a dit un jour que c'était de ma faute que c'est parce que je suis grosse donc je n'ai pas a me plaindre si je veux un enfant je maigris point.

Mais bien évidament je n'arrive pas à maigrir donc j'ai pris les devants pour m'accepter telle que je suis, ce n'est pas toujours facile mais avec le mari incroyable que j'ai j'y arrive peux à peux et puis j'ai discuté avec l'amie d'une ancienne amie qui est mannequin pour femme ronde et la j'ai eu un déclic c'est sa que je veux faire.

Bisous, bisous
29 ans 691
J'avoue que je l'attends toujours ! Mais ça n'empêche pas que je progresse, j'ai commencé à accepté de ne plus me pourrir la vie avec mes freins et mes blocages. Ca à beaucoup de conséquences positives mais pas encore sur moi et l'acceptation de mon corps !
41 ans chateau d oléron 17 188
mon corps, c'est surtout ce que moi j'en fais! et non, l'opinion que les autres ont de moi, l'image qu'ils veulent eux me donner! o n me trouve sexy, ben non, pas moi, ca depend de s jours, mais c'est moi qui decide et qui choisis! a partir de là, je lache prise!
38 ans 69300 Caluire et Cuire 26
Hello :-)
Pour ma part je dirais que ça s'est fait lorsque j'ai commencé à me dire que je voulais me sentir bien dans mon corps. J'en avais marre de ne pas être confortable et d'avoir les articulations raides. Du coup je me suis mise au stretching tranquilou et ça a eu un effet vraiment inattendu. Je ne crois pas que ce soit le sport en tant que tel, mais plutôt la décision que j'ai prise de faire du bien à mon corps. ça a fait comme un cercle vertueux. Mais je crois que ça n'aurait pas pu arriver sans tout le cheminement qu'il y a eu en amont depuis des années.
40 ans Ile de France 556
Je viens d'avoir le déclic. Je commence le chant avec une nouvelle prof, et avec elle ça passe par tout le corps au lieu des sempiternelles vocalises collée au piano, et la prof est très bienveillante; je pense que je vais faire de gros progrès dans l'appréciation de mon corps à partir de maintenant.
24 ans Dans mes rêves 5
Premier post que j'écris sur le forum ! Je ne pense pas que ma réponse sera constructive mais en tout cas elle transparaitra mon état d'esprit du moment et pour répondre à ta question, Anne (et aux autres du forum!), mais je ne pense malheureusement pas encore eu le déclic pour accepter mon corps en tant que ronde en surpoids. Pour différentes raisons : l'image que mes amis de moi (la fille jolie mais ronde), l'environnement anxiogène parisien qui à chaque coin de rue nous montre des filles bien faites, les articles assumées de certaines filles dans la mouvement bodypositif mais qui au final nous parle de leur envie de perdre un peu de poids car "c'est mieux"... et puis, il y a des jours où ça va où je me sens à l'aise dans mes pompes et me sens conquérante! Ces jours je les chéris bien que trop peu nombreux.
Alors je me souhaite un jour d'avoir ce déclic comme pour la plupart! D'ici là, je lâche rien =D et essaye d'etre bienveillante envers moi-même et de lâcher prise sur le regard que les autres ont de moi.
38 ans 69300 Caluire et Cuire 26
Citation:
je lâche rien =D et essaye d'etre bienveillante envers moi-même et de lâcher prise sur le regard que les autres ont de moi.


A mon avis c'est le meilleur moyen d'y arriver ! Ne te décourage pas car c'est aussi une question de temps.

Nos esprits sont littéralement empoisonnés depuis des générations par des idées fausses sur le corps humain. Et il faut arriver à se désintoxiquer, tout en continuant à baigner dans le milieu toxique.

Ce qui m'a le plus aidé c'est vraiment de travailler sur l'estime de soi car à ce moment là on devient plus fort pour résister aux messages toxiques.

C'est déjà positif si tu as ces jours où tu te sens conquérante. Tu verras qu'au fil du temps ils seront de plus en plus nombreux 😉
B I U