MENU Le Forum Vive les rondes Connexion
Inspiration, entraide et nouvelles rencontres pour les femmes rondes modernes. Venez bouger avec nous ! :)

À partir de quand peut-on parler de "harcèlement de rue"

39 ans barcelona 5829
C'est parce que "coureur de jupon" est ingras avec toutes celles qui portent des pantalons, body ... 😝
P
50 ans 2899
L'avis de la ministre : http://www.huffingtonp...-pas-du-harcelement_a_23244343
P
50 ans 2899
Un projet de loi : http://www.lemonde.fr/...ee-pour-2018_5201296_3224.html
45 ans Out of nowhere 2748
"La rue n'est pas un lieu de drague"

A priori non, mais ce n'est pas une règle absolue...
45 ans Out of nowhere 2748
A au fait, David, je suis pas d'accord avec toi!
45 ans Out of nowhere 2748
      Pour moi ce sera une Peroni (pression)
39 ans barcelona 5829
@Wildtendercat : et pas exigeant avec ça le gars 😂

Pour revenir à nos (loups déguisés en) moutons, oui à priori la rue n'est pas un lieu de drague.
Enfin selon quelle rue, quelle heure, avec qui et comment...
🔥
L
41 ans 71
Anne, selon moi, tous les cas que tu qualifies de harcèlement en sont, dont le type de la piscine qui a fait l'objet d'un autre post. Qu'il soit âgé ou un jeune Apollon ne change rien à l'affaire. Le type qui dit "Vous êtes jolie" est un grossier sexiste qui s'ignore. Je ne considère pas le type qui me sourit dans le métro comme forcément un harceleur. Pas plus que l’homme qui est respectueux et sympathique avec qui je pourrais, et je l'ai déjà fait, échanger trois mots dans le métro par ex. par rapport à une situation précise. Même si j'ai été agressée sexuellement, victime d'attouchements sexuels et victime de harcèlements de la rue, je ne mets pas tous les hommes dans un même panier. Par contre, j'ai une dent contre les hommes qui agressent les femmes, c’est certain.

Ma limite est celle-ci : quand je ne suis pas respectée par les paroles, les gestes, le regard, l’attitude. Quand mon espace relationnel, mon espace vital et mon corps ne sont pas respectés. Quand ma parole n’est pas écoutée, voire quand elle est coupée. Quand le premier "non" que je peux exprimer verbalement ou non verbalement n’est pas respecté.
S
28 ans Paris 5
Regard pervers et insistant. Grossièreté. Notion de vouloir imposer sa présence sous toutes ses formes.
45 ans Out of nowhere 2748
Tiens je vais vous dire, de retour à Paris après quelques années et vivant à nouveau, mais heureusement pas souvent, la promiscuité déplaisante du métro. Et bien ce soir, j’ai été à deux doigts d’être « collé » par une dame qui recherchait manifestement le contact sans demander lol. Heureusement j’ai réussi à reculer même embarrassé par mes bagages et j’ai pu m’extirper malgré le monde!

Bref ce genre de chose n’est pas une tentation réservée aux hommes...
B I U


Discussions liées