MENU Le Forum Vive les rondes Connexion
Inspiration, entraide et nouvelles rencontres pour les femmes rondes modernes. Venez bouger avec nous ! :)

Amoureux au chômage

27 ans En Indochine 528
Bonjour à toutes (et tous),

Une fois de plus, je me tourne vers vous pour avoir des conseils.

Voilà, je suis avec un homme génial depuis trois mois maintenant, et tout se  
passe bien.
La seule petite ombre au tableau est qu'il ne travaille pas.
Je sais qu'il en souffre, qu'il tourne en rond chez lui.
Je ne tiens pas à être la copine qui le materne et qui lui casse les pieds, qui le culpabilise, mais naturellement je me fais du souci.

Il a plusieurs pistes, mais rien de concret pour l'instant.
Il faut dire qu'il vient juste de terminer une longue thérapie suite à une période difficile, donc je comprends aussi qu'il ait du mal à se remettre en route comme on dit. Mais on a des envies communes, des projets, et je ne tiens pas à être le pilier financier du couple. On prévoit sur le long terme et j'ai vraiment envie de construire quelque chose avec lui, mais j'avoue que ça m'inquiète, et puis je sais qu'il sera bien plus épanoui quand il travaillera, qu'il se sentira utile et à sa place.

Est-ce que vous avez déjà véu ça de près ou de loin ? Avez-vous des conseils ?

Merci d'avance ! :)
87 ans 9548
des projets à long terme au bout de trois mois ??
je serai licenciée (très salement) d'ici la fin de l'année après presque 16 ans de boutique, l'homme et moi sommes ensemble depuis 8 ans, pas de vie commune (divorcés avec des ados tous les deux), et je ne l'envisage pas tant que je n'ai pas retrouvé de sécurité professionnelle et financière (c'est donc pas du tout gagné). Construire un couple sur des fondations bancales… c'est risqué. D'autant que dans votre cas, trois mois de couple, c'est pas loin d'être un inconnu, peut être qu'une fois en poste il sera très différent ?

Bonne chance à ton copain dans sa recherche et à vous deux pour construite un avenir mais n'allez pas trop vite…
27 ans En Indochine 528
A-no, quand je parle de projets, je m'entends :)

On en est pas encore au mariage ou à l'achat d'une maison hein, ce sont des choses qui "engagent" moins comme des week-ends ou des petits voyages. Le reste, on en a parlé, mais ce n'est rien de concret pour le moment, puisqu'il a bien conscience que ce n'est pas faisable tant qu'il n'a pas de stabilité financière et professionnelle.
87 ans 9548
OK…. mais quand même, garde à l'esprit que tu le connais à peine et qu'il sera peut être bien différent une fois au travail :)

moi ça me mine tellement de me retrouver au chômage que j'ai parfois des pulsions débiles de quitter mon chéri pour qu'il n'ait pas à traverser ça…. je sais c'est complètement con !
82 ans 4491
LittlesO tu le rencontres quand il est au chômage mais tu aurais pu le rencontrer quand il travaillait et 3 mois après il aurait été licencié.

Ce qui t inquiète exactement c est qu' il ne soit pas en mesure de chercher activement du travail ? Pour des raisons de mal être? Ou autre?

Une de mes amies qui était aussi femme au foyer, son mari gagnait bien sa vie et il a été licencié et n a jamais retrouvé. Il n a pas droit au chômage car indépendant (il a tenté de se mettre indépendant apres). Ça fait 6 ans maintenant et il y a peu d espoir qu' il retrouve en ayant passé la 50aine.

Elle a par chance réussi à retrouver un boulot mais très très loin de son salaire a lui. C est très très serré financièrement.

Mais.... Ils sont toujours ensemble et font avec. Un couple peut survivre à celà.

Mais il faut creuser en toi ce qui te fait peur exactement. Si c est trop dur pr toi l aspect financier tu as le droit de t écouter.
P
50 ans 2850
Littles0 a écrit:
Il faut dire qu'il vient juste de terminer une longue thérapie suite à une période difficile

Alors tu vois, ça déjà, c'est hasardeux (personnellement j'aurais passé mon chemin). Plus le fait que tu ne le connaisses pas, plus le chômage. Même pensée qu'Anonyme : comment va-t-il être lorsqu'il ira mieux et/ou qu'il aura retrouvé du travail ?
42 ans derrière toi!! 3391
Si tu dis qu'il tourne en rond et qu'il veut trouver du travail; il faut lui laisser une chance. Vu que vous êtes au début de votre relation, vous avez quand même un peu de temps pour voir venir. Il est autonome financièrement, même au chômage?
87 ans 9548
attention hein je ne dis pas de passer ton chemin, juste de laisser venir les choses…. ne pas servir de béquille financière et de construire votre relation sur cette base. Aussi bien dans six mois il a un super job et il pète le feu… attends de voir :)
36 ans Sous les pins!!! 7588
Mon mari entame sa deuxième période de chômage en 2 ans... clairement ça me fait peur mais c'est sa décision et je ne peux rien y faire. Après je lui fais confiance dans le sens où il est pas fainéant et qu'il sait qu'il n'a pas d'autre choix que de retrouver du boulot. La seule chose c'est que c'est moi qui est le plus gros salaire donc j'assume la grosse partie des frais du foyer (nous et les enfants).
Dans ton cas cela fait peu de temps que vous êtes ensemble, laisses lui le temps de retrouver quelques choses et tu verras bien. La première fois mon mari a retravailler au bout de 6 mois. Au final ce n'est pas tant que ça même si pour moi c'était bien trop long!
87 ans 9548
ah crotte Faustine, rebelote ? :(
27 ans En Indochine 528
Saralou : en fait je n'ai pas forcément peur, c'est juste que je sais que ça lui pèse, qu'il a envie d'être actif et de travailler. Pour l'instant, on ne vit pas ensemble et il s'assume financièrement, donc il n'y a pas vraiment de problème.

Prax : oui, il a fait une thérapie, ça veut dire qu'il veut avancer et s'en sortir, et c'est à cause de soucis familiaux. Il y a beaucoup de personnes aujourd'hui qui ont besoin d'aide, que ce soit passager ou permanent. Je ne me suis pas arrêtée à ça en ce qui concerne mon homme parce qu'au-delà de ça, il est tout de même plutôt bien dans ses pompes. Si jamais il change une fois le boulot trouvé et que ça ne marche plus entre nous, ma foi... Je ne vais pas me priver d'une histoire, aussi courte soit-elle. Il faut se casser la figure pour apprendre à marcher.

Miss Colibri : comme je l'ai dit plus haut, oui il se débrouille financièrement sans que j'intervienne, donc je ne joue pas les béquilles :)

En fait, parfois je cherche des annonces de boulot, quand je pense à une formation qu'il pourrait faire je regarde les détails, mais je ne veux pas qu'il se sente dévalorisé parce que je lui donne des conseils. Certaines personnes réagissent mal quand on veut trop les aider, ce que je peux comprendre. En gros, je veux juste qu'il soit heureux et épanoui, et si je peux y contribuer aussi sur ce point-là bah c'est encore mieux !
82 ans 4491
Ok. Tes questionnements c est plus par rapport "en quoi puis je l aider " ?

Comme tu le releves si bien il y a plusieurs types de personnes. Moi je n apprécie pas qu' on me donne trop de conseils à moins que j en demande. J ai besoin de tout un cheminement pour arriver à trouver mes solutions.

Après je pense qu' il y a une manière de parler de certaines choses sans que cela fasse conseil trop péremptoire.

Peut être l'inviter à aller plus loin dans sa réflexion quand il parle de cela, cela peut être une aide intéressante et qui le pousse à trouver en lui la reponse. Tu dis qu' il a fait une longue therapie, il doit certainement aborder cet aspect la. (Pour moi c est un point tres positif !).

Sois naturelle dans le fond. Tu n as pas l air d être quelqu' un qui parle de manière autoritaire et qui impose ses idées. Donc ose lui parler quand tu as une idee de formation. Il saura te dire si cela ne l'intéresse pas.
27 ans En Indochine 528
Oui voilà en fait je me demandais comment réagir, comment ne pas être trop envahissante tout en lui faisant comprendre que moi aussi j'ai envie qu'il trouve un boulot dans lequel il s'épanouirait (oui à défaut, qui ne le rendrait pas trop malheureux), sans pour autant jouer les mamans de substitution.

On en a déjà parlé, ce n'est pas un sujet tabou entre nous, mais parfois j'aimerais lui soumettre des idées ou l'interroger un peu plus, mais j'avoue que je n'ose pas toujours. Je souhaite tout de même le laisser se débrouiller.
36 ans Sous les pins!!! 7588
a-nonyme a écrit:
ah crotte Faustine, rebelote ? :(


et oui... Éternel insatisfait lol
82 ans 4491
Littles0 a écrit:
Oui voilà en fait je me demandais comment réagir, comment ne pas être trop envahissante tout en lui faisant comprendre que moi aussi j'ai envie qu'il trouve un boulot dans lequel il s'épanouirait (oui à défaut, qui ne le rendrait pas trop malheureux), sans pour autant jouer les mamans de substitution.

On en a déjà parlé, ce n'est pas un sujet tabou entre nous, mais parfois j'aimerais lui soumettre des idées ou l'interroger un peu plus, mais j'avoue que je n'ose pas toujours. Je souhaite tout de même le laisser se débrouiller.



Et si tu lui demandais "aimerais tu que je te soumette des idées qui me viennent concernant ton travail ? Ou que je t interroge plus sur le sujet ? " comme cela tu verrais sa réaction et tu aviserai en fonction ?
B I U


Discussions liées