MENU Le Forum Vive les rondes Connexion
Inspiration, entraide et nouvelles rencontres pour les femmes rondes modernes. Venez bouger avec nous ! :)

#BalanceTonPorc ; #MeToo etc... Qu'en pensez-vous ?

W
27 ans Région parisienne 267
Hellow à toutes et à tous,

Je lance ce sujet car je ne l'ai pas vu ici mais ça concerne tout le monde (malheureusement...)

En ce moment sur Twitter, des hashtags circulent  
dénonçant le harcèlement, l'agression sexuelle ainsi que le viol et le "All Mens are trash"...

Beaucoup de médias en ont parlé parfois en bien, parfois en mal... Bref c'est devenu très gros en quelque jours et cela notamment dû à l'histoire du violeur d'Hollywood... Bref

Je voulais connaître l'avis de la communauté VLR à ce sujet et peut-être échanger là dessus.

Voili voilou
W
27 ans Région parisienne 267
Désolé, je me suis trompé d'endroit de publication... J'avais même pas vu que j'avais le choix... On peut rectifier cela ou pas du tout ? Merci les modo !!!
P
50 ans 2857
Si on me sort un All men are trash je ne vais bien entendu pas "soutenir" toutes ces enragées..........
28 ans La Ville Rose 2060
C'est très bien que toutes ces histoires sortent. J'espère que ce n'est pas fini et que ça pourra aider des femmes ( et ds hommes aussi ) victimes, dans leurs démarches bien qu'il soit extrêmement difficile de porter plainte et d'engager la procédure longue et qui risque fortement de n'aboutir sur rien.

Cependant #MenAreTrash ça fait très longtemps qu'il est utilisé, il n'est pas lié à #BalanceTonPorc ou #MeToo à la base.
Le #MenAreTrash je l'ai utilisé, je l'utiliserai sûrement dans le futur d'ailleurs. Je suis loin d'être une enragée et très sincèrement, les personnes qui l'utilisent se moquent bien de savoir ce qu'en pensent les hommes ( l'intitulé du hashtag est assez explicite pour comprendre pourquoi ).
Les femmes n'ont pas besoin de soutien, elles ont besoin que les hommes se comportent comme des êtres humains respectueux.
P
50 ans 2857
"Ceux qui l'utilisent se moquent bien de savoir ce que pensent les hommes." (lorsqu'ils se font traiter d'ordures)

Avec ça tout est dit. Et après vous vous étonnerez que les hommes non concernés n'apprécient pas que vous les mettiez tous dans le même sac, celui de ce gros porc (à tous les sens) d'Hollywood, par exemple. Mais c'est vrai, ceux qui l'utilisent se moquent bien de savoir ce qu'en pensent les hommes.

#BalanceTonVichyste irait très bien à certaines.
28 ans La Ville Rose 2060
Ça ne te gêne pourtant pas de réunir toutes les personnes qui utilisent un hashtag et de les traiter " d'enragées ". Tu ne devrais donc pas te froisser quand lesdites " enragées " utilisent le même procédé.

Magnifique comparaison de situation. Zemmour en a fait une similaire. Très révélateur. Clap clap ! Tu as raison de rester à l'écart, nous n'avons pas besoin de ce genre de propos.

Si tu te sens fragilisé par ce mouvement ça te regarde. Pas mal ( pas assez mais plus que ce que j'aurais imaginé ) d'hommes comprennent de quoi il s'agit et prennent aussi part. Si tu restes à l'écart pour ça, inutile d'imaginer pour quoi d'autre tu garderais le silence #VichyStyle.
P
50 ans 2857
Je ne me sens pas du tout gêné ni fragilisé par tous ces mouvements, j'ai simplement donné mon avis dans ce sujet et j'aurai oublié tout ça une fois déconnecté puisque ça ne me concerne pas. Je souligne juste que comme bien souvent, ça part d'un bon sentiment mais ça se transforme très vite en haine et chasse aux sorcières. Ce qui fait qu'il y a sûrement plein de personnes qui soutiendraient, d'une manière ou d'une autre, mais qui préfèrent finalement s'abstenir devant les déchaînements de rage.
28 ans La Ville Rose 2060
Bah alors déconnecte-toi au lieu de faire des comparaisons foireuses Prax.
Encore une fois tu prouves par A + B l'origine de ton avis.

Les personnes qui témoignent sur ce hashtag n'oublient pas, elles, connectées ou non, ce qu'elles ont vécu (agression/viol, dépôt de plainte parfois avec des policiers moqueurs, les examens médicaux qui s'en suivent, le procès, parfois le non-lieu ou alors le fait de devoir se taire, de démissionner de son boulot ou de se faire virer ou pousser à la démission pour avoir refusé par exemple, liste non-exhaustive ) . Certaines d'entre elles témoignent aussi d'avoir la chance de s'être reconstruites auprès de compagnons aimants et compréhensifs. Mais on ne fait pas de hashtag pour ça car c'est normal, à la base.

Alors si tu t'en fous à ce point, laisse-les tranquille ( virtuellement et dans la vie aussi car je plains une femme victime de ce genre de choses de tomber sur toi ) et garde ton avis rance au calme.
W
27 ans Région parisienne 267
Ah oui je ne pensais pas que cela ferait bondir certain(e)s aussi vite...

J'ai peut être mélangé les 2 histoires mais pour revenir sur la 1ere :

- Je suis triste d'apprendre qu'autant de femmes (voire toutes les femmes...) ont subi harcèlement, agression ou pire... nous sommes au XXIeme, apres des milliers d'années passées et, normalement, une société civilisée, je constate que l'homme reste un animal... c'est triste à dire mais c'est comme ça...

- Je me sens pas visé par le All Men are Trash pourtant je suis aussi un garçon... mais j'avoue avoir du mal à me dire qu'une nana puisse penser ça de moi sans me connaître... juste parce que je suis un garçon... mais en même temps, j'essaye (j'ai bien dit essaye !) de me mettre à sa place et effectivement avec toutes ces histoires qui sortent, je peux comprendre que les femmes peuvent dire ça ! Et comme je l'ai lu sur internet : All Men Are Trash ca veut pas forcément dire que tous les hommes sont des connards mais que toutes ces agressions ont été FAIT par des hommes !!!

Continuons à échanger et surtout un grand soutien aux femmes qui vivent des choses horribles meme si vous n'avez pas besoin de mon soutien pour vous battre !
36 ans très au sud 6845
Ça ne me concerne pas... ben si! Justement ça concerne tout le monde car les agissements de certains hommes nuisent aux femmes agressées directement et aux autres citoyens et citoyennes indirectement. Les comportements dénoncés engendrent de la méfiance, surtout leur impunité et cela nuit à tout le monde.

Le "je ne suis pas concerné ce n'est pas moi" et donc... tu passes ton chemin en regardant tout le monde de haut? Une bande d'enragées? Regarde et entend ce qu'elles ont vécu pour en arriver à croire que les hommes sont sales/ trash.

Pour moi ces # ont au moins le mérite de montrer à tout le monde que les agresseurs sont... parmi tout le monde! Toutes classes sociales et culturelles confondues. Les agresseurs sont des proches des femmes et comme il y a des femmes dans toutes les classes de la société il y a des agresseurs dans toute la société et non le viol n'est que peu le fait d'un individu asocial et psychopathe croisé dans une rue déserte le soir. Il est monsieur tout le monde, bien propre sur lui avec qui on boit un apéro entre potes. Il est le collègue sympa avec qui on déjeune parfois avec la petite bande. Oui ils sont eux... surtout! Ils sont un oncle, un grand cousin, un boss, un pote aussi...

Par contre de là à dire tous les hommes sont des porcs je ne suis pas d'accord. Partir du principe qu'une partie de l'humanité vaut moins qu'une autre n'a jamais rien donné de bon dans l'histoire de l'humanité. Réduire une personne à un pénis ou un vagin, une couleur de peau pour moi rien ne vaut mieux que l'autre.
Oui les femmes ont de quoi être en colère. Mais les hommes seront toujours là et tous ne sont pas tous des porcs. Si le but de tout ceci n'est pas d'apprendre à vraiment vivre ensemble alors les femmes finiront par devenir ce qu'elles reprochent aux hommes et personne n'y gagnera.

Je suis heureuse que ces # existent et dénoncent, brisent l'impunité que les institutions ne savent pas briser. Le non dit et le tabou n'ont pas à être du côté des victimes.
37 ans Toulouse , France 65
Comment expliquer car ça englobe tellement de sujets derrière ces simples #
Les agressions sexuelles et viols sont en grande majorité (75% si je me souviens bien) viennent de proches (parents, amis, famille, collègues) donc bien bien souvent les femmes ne peuvent en parler par peur des conséquences dans la famille ou pour elles.
Deuxième point : Jusqu'à maintenant, pour réussir à parler il fallait faire des démarches plus ou moins compliquées car faut trouver un groupe de paroles, un psy, un planning familiale et De plus, lutter et dénoncer demandaient à se réunir, se contacter, nager en eaux troubles et on finissait par se sentir seules face à ça.
Troisième point : on avait / a beau parler de ce qu'on supporte niveau harcèlement, rien est pris au sérieux #notallmen qui s'apparente "c'est pas moi c'est lui", les blagues "rooh mais c'est pour du rigolol", la phrase culpabilisante "tu portais quoi aussi?" et qui mis bout à bout, nous enferment dans notre culpabilité et mutisme.
Tout ça mis ensemble, les victimes (homme et femme) ne réussissent pas à parler, sont isolées...
Les réseaux sociaux et internet ont au moins ce grand mérite de donner la parole plus facilement à toutes ces personnes et que Enfin, ces personnes ont des mots à leurs maux et se sentent enfin assez libres pour en parler. Je trouve ça bien, très bien.
Si en plus ça montre une dimension de l'ampleur de ces agissements honteux, c'est parfait
39 ans barcelona 5823
Je trouve ça formidable que la parole se libère.
Après que ça sorte en explosant et éclaboussant parfois de manière pas ragoutante, c'est un peu normal, si c'était bloqué depuis longtemps...
J'espère juste qu'à l'avenir ça permettra aux femmes de se sentir plus appuyées et de ne pas rester dans le silence, et que ça fera réfléchir à 2 fois certains porcs avant de passer à l'acte.

Par ailleurs, je crains que ça aboutisse à une belle récupération politique et des mesures propices à détruire tout qu'il pouvait rester d'amusant et spontané dans la drague. Tels des tableaux d'affichage partout nous expliquant comme à des attardés les différences drague/harcèlement/agression, des normes très strictes entourant les echanges h/f....
Bref une transformation des comportements extrêmement positive d'un côté, mais de l'autre qui risque fortement de relayer "la bohêmmme 🎶" au rang de lointain souvenir d'une époque insouciante...
37 ans Toulouse , France 65
Pour le moment, nous sommes toujours dans la société qui éduque les filles et femmes à faire attention, à se parquer entre elles plutôt que de revoir complètement la société : éduquer les garçons :
Quand la femme dit non, c'est un non (et pas insiste un peu c'est pour se faire désirée)
Respecter la femme
Les lieux publics sont pour tout le monde et n'appartiennent pas aux hommes donc la femme n'est pas un objet qu'on peut prendre
Un homme peut pleurer, garder des enfants, avoir des émotions etc
W
27 ans Région parisienne 267
D'accord avec Estelle ! Éduquons les hommes et les garçons d'abord !!!
37 ans Toulouse , France 65
Je veux dire surtout que faut changer notre façon d'éduquer et d'arrêter de penser que la femme est faible et doit avoir peur et rester entre elles comme d'arrêter de dire que les hommes sont comme ça, que c'est incontrôlable, que la nana est soit pute soit boniche.
Il faut arrêter que la solution proposée uniquement est de faire un wagon que pour les femmes, un carré dans un festiva' que pour les femmes, des zones réservées aux femmes.
Il faut arrêter de dire aux hommes "soit pas faible"
Revoyons nos principes séculaires et décelons tous ces travers, ce qu'on appelle le sexisme ordinaire qui font que nous considérons la femme dominée par l'homme, plus faible. Mettre les deux effectivement égaux et sur tous les plans.
Un homme peut s'occuper des enfants sans qu'il soit soupçonné de pédophilie.
Un homme peut être coiffeur sans être homo
Etc
B I U


Discussions liées