MENU Le Forum Vive les rondes Connexion
Inspiration, entraide et nouvelles rencontres pour les femmes rondes modernes. Venez bouger avec nous ! :)

#BalanceTonPorc ; #MeToo etc... Qu'en pensez-vous ?

P
50 ans 2857
Anne a écrit:
Une prise de conscience c'est aussi la réalisation qu'il y a quelque chose à changer et donc la recherche de solution.

Si les choses étaient aussi simples,  
il y a bien longtemps qu'il y aurait eu du changement.

Denis Baupin a-t-il été inquiété ? Il est présumé innocent jusqu'à ce que sa culpabilité ait été prouvée. D'accord. Mais avec toutes les plaintes, toute l'omerta et tous ces gens qui savaient, une information judiciaire a-t-elle été lancée ? Une enquête ? Rien !

Il y a 2 jours, Lemaire a affirmé à l'antenne qu'il ne ferait rien si il était au courant de certains comportements inappropriés (ça c'est l'expression à la mode pour qualifier pudiquement un harcèlement ou une contrainte !) venant d'un politicard, il ne dirait rien, la dénonciation le répugnant. Je le laisse juge de ses principes, mais là où je veux en venir, c'est qu'on a entendu (pas moi en tout cas) aucun tollé venant du sommet de l'Etat ou d'autres politiciens.

Alors faut vraiment avoir la foi pour croire que des # vont faire avancer le monde.
37 ans Toulouse , France 65
wumpa a écrit:
D'accord avec Estelle ! Éduquons les hommes et les garçons d'abord !!!


Sur tout ce que j'ai dit, c'est tout ce qui a été retenu... La prochaine fois je me ferai pas autant chier à développer une pensée...
W
27 ans Région parisienne 267
Non pas du Estelle mais j'ai du repondre rapidement, je repondrai prochainement aux gens mais je t'assure que pas du tout !!!
42 ans Barcelona (Espagne) 24101
Prax a écrit:
Anne a écrit:
Une prise de conscience c'est aussi la réalisation qu'il y a quelque chose à changer et donc la recherche de solution.

Si les choses étaient aussi simples, il y a bien longtemps qu'il y aurait eu du changement.

Denis Baupin a-t-il été inquiété ? Il est présumé innocent jusqu'à ce que sa culpabilité ait été prouvée. D'accord. Mais avec toutes les plaintes, toute l'omerta et tous ces gens qui savaient, une information judiciaire a-t-elle été lancée ? Une enquête ? Rien !

Il y a 2 jours, Lemaire a affirmé à l'antenne qu'il ne ferait rien si il était au courant de certains comportements inappropriés (ça c'est l'expression à la mode pour qualifier pudiquement un harcèlement ou une contrainte !) venant d'un politicard, il ne dirait rien, la dénonciation le répugnant. Je le laisse juge de ses principes, mais là où je veux en venir, c'est qu'on a entendu (pas moi en tout cas) aucun tollé venant du sommet de l'Etat ou d'autres politiciens.

Alors faut vraiment avoir la foi pour croire que des # vont faire avancer le monde.


La plupart des gens font tout pour ne pas avoir.
Beaucoup de femmes ont honte et ne parle pas de ce qui leur est arrivé, quand on a été agressé, violée, qu'on se sent sale, on a pas envie de dévoilé plus de son intimité pour en plus être regarder de travers et voir des portes se fermer sur nous.
Mais si tout le monde commence à en parler, oui je pense que des # peuvent ouvrir un chemin, la preuve on en parle ici et c'est déjà un début.
37 ans Angers 1706
Perso je trouve ça très bien que les langues se délient, que les gens osent ENFIN parler. Et je trouve minable les gens qui ramènent ça à eux (typiquement le "je ne suis pas comme ça moi". Honnêtement ? On s'en fout, ce n'est pas le sujet là. C'est déplacé. Tu veux quoi ? Une médaille ?)

J'espère que les gens vont se rendre compte qu'il ne s'agit pas d'exceptions, que c'est notre comportement entier et à tous qu'il faut revoir. Qu'il faut arrêter de banaliser, minimiser, tourner en ridicule ce genre de genre de choses. Qu'il faut d'abord apprendre le respect aux enfants avant de leur apprendre à se défendre. J'espère que ça va permettre aux choses d'évoluer, dans le bon sens. Celui où on se respecte les uns les autres.

Deux articles, réactions d'homme, que je trouve intéressantes
https://m.slate.fr/sto...se-lhomme-ou-chasse-aux-femmes
https://www.facebook.c...derleth/posts/1664216630267308
37 ans Dans un arbre à Tecolotlan 934
Prax a écrit:

Le problème c'est que ce ne sont pas les femmes qui ont subi qui déclenchent ces tempêtes. Ce sont les mêmes qui disent que tous les hommes sont des salauds et que sous couvert de faire l'amour à une femme ils ne font que se masturber en elles. Les mêmes qui sont contre le projet de loi sur le harcèlement parce qu'elles ont les yeux rivés sur les quartiers nord de Paris et que ça va toucher les populations immigrées. Les mêmes (la De Haas en tête !) qui ont minimisé les agressions de Cologne, sacrifiant ainsi leurs congénères pour défendre les migrants (ou les immigrés, c'est pas très clair). Les mêmes encore qui nient la discrimination sexiste dans certains quartiers où leurs congénères sont harcelées parce qu'elles sortent seules dans la rue. Les mêmes toujours qui tentent de culpabiliser de manière ignoble les femmes qui se sont fait violer et qui ne veulent pas porter plainte, les accusant par anticipation d'être responsables des prochaines agressions de leur bourreau. Alors tu vois, commencez par faire le ménage, coupez sans états d'âmes les branches pourries de vos arbres et après on verra, vous aurez peut-être des followers très inattendus dans vos soutiens.utre en l'air la vie de certaines personnes. Et ça donnerait envie de vomir que je dise que je ne sois pas d'accord..........


C'est le délire le plus total, on frise la théorie du complot féministe...Les femmes qui ont lancé les # sur twitter sont précisément des anonymes qui ont vécu des expériences traumatisantes. Celle qui en a été à l'initiative s'appelle Sandra Muller, tu la connaissais avant ? elle s'est exprimé sur les quartiers nord de Paris et Cologne ? Dans ton obsession antiféministe, tu mélanges tout.
Et ça veut dire quoi "couper vos arbres" ? A qui tu parles ? Alors maintenant, parce que des femmes politiques médiatiques ont minimisé certains actes sexistes, faudrait qu'on la boucle d'abord et qu'on s'en prenne à elles plutôt que contre les harceleurs ? De plus en plus délirant. Les gens qui tiennent ton discours ne seront jamais un soutien pour nous, et trouveront en permanence des excuses pour ne pas se remettre en cause. Pas bien grave, on fera sans vous.

Perso, je ne crois pas que ce sont des # qui vont changer les choses durablement, mais si cela a pu faire du bien à certaines, si elles ont pu se libérer d'une colère, si d'autres ont réalisé que ce qu'elles considéraient comme la fatalité ne l'est pas, tant mieux. Mon père (un enragé ?) me conseille plutôt une pompe à vélo dans les gencives. Espérons que les choses changent avant de se résoudre à en arriver là.
P
50 ans 2857
Tecolote a écrit:
Mon père (un enragé ? non) me conseille plutôt une pompe à vélo dans les gencives. Espérons que les choses changent avant de se résoudre à en arriver là.

Eh bien dis-donc, moi qui ai toujours prôné des peines de justice exemplaires envers les violeurs (et d'autres genres de criminels), si foutre un coup de pompe à vélo dans la gueule d'un mec qui te mettrait une main aux fesses t'horrifie, les choses ne sont pas prêtes de changer..........
39 ans barcelona 5823
-Celia- a écrit:

Bof ces appels à la pénitence (penis-tence ?) de certains hommes, qui sont en plus probablement les plus inoffensifs, les #jefusunporcs ou "Nous sommes, les mecs, coupables", "ouin j'ai laché une blague salace en 1994 et je m'en veux encore" : sans moi.

Mais pourquoi pas voir ce que les hommes pourraient faire, (en plus de se comporter avec les femmes), pour contribuer à désamorcer des situations ou des femmes se font harceler ou agresser ? Des conseils pratiques, constructifs, des astuces, pour apprendre à tout le mond à détecter les signes et réagir dans des situations données...
Dans le métro par ex, si un type la fixe la colle ? Ou dans un environnement pro avec des collègues/supérieurs lourdingues...comment agir intelligemment, et si possible soi même éviter un coup de couteau ou un licenciement etc..
36 ans très au sud 6845
Prax si je résume ton propos c'est que tu radicalises tout le monde, donc ça discrédite donc au revoir...
Les enragées extrémistes que tu accuses combien sont elles parmi les rangs des féministes et parmi les femmes? Une minorité? Combien sont celles qui peuvent dénoncer un porc (un homme à comportement non humain)? Déjà une femme sur 5 d'après les statistiques, ça commence à faire lourd comme minorité là... Un homme sur 14 victimes d'abus sexuel, on arrive presque à 3 femmes abusées pour un homme...
et dans ces chiffres 81% de mineurs (ah le courage...1 victime sur 2 agressée avant l'âge de 11 ans) et 94% des agressions commises par des proches, les porcs anonymes bien sous tout rapport. Seuls 18% des viols sont commis par un inconnu. Donc dans l'absolue majorité des cas nous connaissons les agresseurs, alors oui il y a de quoi être méfiante.

Alors l'argument enlever les extrémistes et peut être bien qu'on vous écoutera, mais en fait non je ne suis pas concerné je suis quelqu'un de bien moi comment te dire... C'est nauséabond. C'est exactement ce type de comportement qui conduit à l'impunité, à détourner le regard et à ne pas se sentir concerné.

Et il y a une autre chose. Une agression sexuelle un abus ce n'est pas des cris comme dans les films. C'est une personne que tu connais, en qui tu as confiance qui a un geste étrange, un regard étrange. C'est quoi ce geste? Tu ne le sais pas mais il te gêne mais tu ne sais pas dire. Et puis au fond il est gentil ce geste, c'est pas gentil une caresse après tout? Et puis c'est peut être qu'on se fait des films il ne pense pas à mal en fait. Et ça se passe comme ça, dans le silence et c'est ça qui est horrible. Et je ne te parle même pas de la culpabilité de la victime: pourquoi j'ai pas compris plus vite? crié? Et si je dis maintenant il se passe quoi? Ça va anéantir ceux que j'aime alors je me tais... C'est ça la réalité des agressions. Pas de cris, pas d'effets spéciaux mais le silence. Alors oui on a besoin de crier après ça parce qu'on a besoin que ça se matérialise en dehors de nous. Parce que c'est à rendre dingo comme si ça n'avait pas existé alors que ça nous bouffe.
Alors oui il faut que ça sorte et non ce n'est pas acceptable de se dédouaner de l'écoute et de se croire "bien", de se cacher derrière des extrêmes pour refuser ce qu'on a sous le nez.

Un # ne changera peut être pas le monde. Mais peut être que si. Et peut être que s'il a permis à des femmes de dire ce qui c'est passé dans le silence, si ça les a soulagé et bien rien que pour cela ça valait le coup.
37 ans Angers 1706
Tu as besoin qu'on te dise comment réagir ? Je ne sais pas, quand tu vois quelqu'un se faire agresser dans la rue ou ailleurs, tu fais quoi ? Tu interviens, tu appelles les flics, tu regardes ailleurs ? Quand tu vois quelqu'un se casser la binette, tu fais quoi ? Tu te moques de lui, tu l'aides à se relever, tu l'ignores ? Personne ne te demande d'intervenir si tu ne t'en sens pas capable mais déjà ne pas participer/encourager même passivement ce genre de comportement et tout ce qu'il y a en amont (les pseudo blagues, les réflexions, les gestes déplacés et j'en passe) c'est un début. Les femmes n'ont pas besoin que les hommes volent à leur secours. Les femmes ont besoin qu'on les traite comme des êtres humains normaux. Si je me fais agresser dans la rue, ce n'est pas parce que je suis une femme que j'ai besoin d'aide. C'est parce que je suis un être humain.
39 ans barcelona 5823
@-celia merde désolé j'ai cru que j'avais appuyé sur citer j'ai appuyé sur éditer...du coup ça a bouffé une partie de ton message. dsl j'ai pas fais exprès 😐

Dernière modif par le 35j; modifié 1 fois
39 ans barcelona 5823
-Celia- a écrit:

Tu as besoin qu'on te dise comment réagir ? Je ne sais pas, quand tu vois quelqu'un se faire agresser dans la rue ou ailleurs, tu fais quoi ? Tu interviens, tu appelles les flics, tu regardes ailleurs ? Quand tu vois quelqu'un se casser la binette, tu fais quoi ? Tu te moques de lui, tu l'aides à se relever, tu l'ignores ? Personne ne te demande d'intervenir si tu ne t'en sens pas capable mais déjà ne pas participer/encourager même passivement ce genre de comportement et tout ce qu'il y a en amont (les pseudo blagues, les réflexions, les gestes déplacés et j'en passe) c'est un début. Les femmes n'ont pas besoin que les hommes volent à leur secours. Les femmes ont besoin qu'on les traite comme des êtres humains normaux. Si je me fais agresser dans la rue, ce n'est pas parce que je suis une femme que j'ai besoin d'aide. C'est parce que je suis un être humain.


Bah on nous dit déjà comment PAS réagir. Et d'une façon pas franchement destinée à des individus très futés et plein de bon sens.
Je penses juste que beaucoup de gens gagneraient à connaitre des techniques, des astuces qui leur permettrait peut être d'éviter de partir en panique et de baisser là tête à ce moment là, tout en évitant un coup de couteau en jouant au héros.
Idem au boulot si une femme se fait semi harceler par un supérieur, ça peut être assez délicat.
Entre jouer les héros et s'écraser il y a peut être de nombreuses nuances à explorer..

Mais je me trompe peut être, pas la peine de m'allumer, ça va ça va, c'était juste une idée à froid. 😅
37 ans Dans un arbre à Tecolotlan 934
Prax a écrit:

Eh bien dis-donc, moi qui ai toujours prôné des peines de justice exemplaires envers les violeurs (et d'autres genres de criminels), si foutre un coup de pompe à vélo dans la gueule d'un mec qui te mettrait une main aux fesses t'horrifie, les choses ne sont pas prêtes de changer..........


Tu peux ranger ta condescendance au placard. Horrifiée, vraiment, où as-tu lu cela ?
Tu n'ignores pas qu'au niveau de la justice, une dentition éclatée ne peut être considérée comme de la légitime défense, en cas de main au cul ou d'agression verbale (difficiles à prouver de surcroît) ?
Le recours à la violence ne m'a jamais choquée, et reste, de mon point de vue, une solution envisageable en dernier recours. En dernier recours seulement vu les risques juridiques encourus, ça me semble quand même assez évident. Et si tu apprenais qu'une de tes collègues avait défoncé la gueule d'un autre collègue en réponse d'une phrase salace ou d'un commentaire déplacé entre les deux, je ne suis pas persuadée que tu prendrais sa défense.

Par ailleurs, si je comprends bien le sens de ta phrase, dans le cas où une femme refuserait d'utiliser la violence face à un harceleur, il ne faut pas qu'elle s'étonne si les choses ne changent pas...en fait, ça revient à lui dire qu'elle est responsable de la situation...ça ne m'étonne pas outre mesure de ta part, vu ce que tu as déjà écrit.
36 ans très au sud 6845
Oh et sur Cologne... la parole des femmes n'est entendue que quand elle dénonce les étrangers. Des agressions extérieures, par des inconnus, les 18%... et les autres agressions? Silence! Les mêmes forces de l'ordre qui justement ont pris bien soin d'enregistrer les plaintes de cet évènement ce sont les mêmes qui la veille et le lendemain ont refusé de prendre des plaintes et signalements contre "des gens biens" accusés par des "allumeuses". Les mêmes qui en prenant des plaintes sur des "gens biens" laissent sous entendre à la victime qu'elle a quand même provoqué non? envoyé des signes? Alors oui quand on écoute la parole des femmes pour les instrumentaliser à la solde des extrêmes droite oui certaines refusent et dénoncent.

Pour Lemaire, tu parles de Vichy aussi... ben depuis quand on doit suivre les politiques si on sent que moralement ils ont tort? Si tu sais que ce qui se dit est mal il te faut quoi de plus? Tu suis quand même? S'ils acceptent ma foi hein... C'est comme ça que Vichy a eu ces belles heures en donnant bonne conscience à beaucoup. Amusant que tu utilises cet argument de Vichy qui te mène au point de Goodwin (autrement dit la mauvaise foi absolue qui coupe court à toute argumentation) et que tu planques ensuite derrière des politiques...
37 ans Angers 1706
@David : Dans la première partie, par rapport aux deux articles que je citais, je disais que le but était surtout de reconnaitre que tout le monde avait eu ou participé à des comportements déplacés même juste passivement.

Désolée si je te parais agressive, ce n'était pas le but !

Ce que je voulais dire c'est qu'en dehors du harcèlement, quand tu vois quelqu'un qui a besoin d'aide, tu sais comment réagir, non ? (dans l'absolu j'entends, dans la réalité, je sais très bien que c'est une autre histoire) Aller vers la personne, l'écouter, ne pas minimiser/banaliser, l'orienter peut-être vers d'autres personnes, des organismes (je pense au contexte du boulot notamment). Si tu vois une personne en mauvaise posture, simplement, l'interpeler comme si c'était une connaissance (genre hey Martine, désolé pour le retard !) ça peut désamorcer le truc et lui donner une porte de sortie. Quelques fois, juste de s'interposer (verbalement j'entends et sans tomber dans l'agressivité) peut entrainer un effet de groupe et une réaction en masse.
B I U


Discussions liées