MENU Le Forum Vive les rondes Connexion
Inspiration, entraide et nouvelles rencontres pour les femmes rondes modernes. Venez bouger avec nous ! :)

Un nouveau venu...

S
40 ans Hauts de Seine 43
Bonsoir à tou(te)s,
Quel meilleur site que Vive Les Rondes pour faire son Coming Out :) !!!
Ne vous méprenez pas Messieurs, il n’est question que de mon irrépressible amour assumé pour  
la gente féminine ronde.
Il y a un côté assez réducteur, j’en conviens, avec cette dernière phrase...
Après des années de brouillard, que je ne voulais ni ne pouvais dissiper, j’ai décidé de ... m’en battre les steaks, comme dirait mon plus jeune frère.
L’essentiel, aujourd’hui, est de vivre ma préférence en faisant fi des regards inquisiteurs.
Assez cash de nature, voyez-y, je vous prie, de l’authenticité et de la pure franchise.
Si je peux apporter ma pierre à l’édifice de ce site sympathique, je suis disponible :) (sport, jeux vidéos, finance, japanim...)... Rien que ça :)
Au plaisir d’echanger !!!
Z
97 ans chezmoi 1168
Et bien bienvenue à toi Sheeraz!
S
40 ans Hauts de Seine 43
Merci, Zezette :)
Ton pseudo est rigolo et enfantin à la fois (j’aime beaucoup !!!).
Ahhhh je me sens bien ici :)
Heureux week-end à tout le monde !!!
27 ans La Ville Rose 2060
Bienvenue parmi nous Sheeraz, j'espère que le forum te plaira !
31 ans 1530
Bienvenue ! Tu peux aussi trouver peut être ici l'occasion d'échanger sur le regard des proches sur tes choix amoureux. D'autres partenaires de personnes rond/rondes pourraient s'y retrouver.
Est ce que tu assumes davantage tes préférences physiques parce que tu as avancé en âge (si j'ose dire) ou est ce que c'est que ce n'était pas clair pour toi plus tôt du tout ?
S
40 ans Hauts de Seine 43
Merci à vous :)
Je n’ai pas eu besoin de forcer ma nature, dans la mesure où je passais souvent mes vacances en Tunisie. Les critères de beauté étaient clairement établis : l’absence de rondeur était perçue comme un signe de pauvreté et de très mauvaise santé (au Sud, j’entends bien).
Le plus dur, donc, n’etait pas tellement de vivre mes envies devant ma famille mais plutôt devant mes amis au Lycée et à l’Université. Le sentiment de gêne était même décuplé dans mon milieu professionnel, où la place de la Femme (avec un grand F) est terriblement minorée. Quitte à choisir entre demeuré frustré en feignant me pâmer devant des clônes de Jane Birkin et vivre comme mon corps me le commande, le choix est enfin fait... Je me sens libéré.
B I U


Discussions liées