MENU Le Forum Vive les rondes Connexion
Inspiration, entraide et nouvelles rencontres pour les femmes rondes modernes. Venez bouger avec nous ! :)

Quand être sexy amène les insultes #slutshamming

87 ans 9554
le c'est où était pour Anne, pas pour Prax 😁
P
50 ans 2857
(pour Anonyme)
Oui j'avais compris. ;)

Justement, c'est là qu'est le souci. Lorsque des insultes, de la grossièreté, de la vulgarité, etc, sortent de la bouche d'une personne "basse de plafond", d'un ado mal embouché ou qui n'a pas d'éducation, ça passe encore, pour ainsi dire. Mais mes collègues (et elles sont loin d'être les seules !) sont dans la normale niveau instruction et éducation (il n'y en a qu'une seule qui se démarque vraiment). Alors des fois je rigole à les entendre parce que c'est pas triste, des fois je soupire en silence de leurs propos bien gras ou carrément débiles ou absurdes. On dirait qu'il y a une sorte d'émulation, d'excitation particulière quand certaines femmes sont ensemble car je suis certain que lorsqu'elles se retrouvent seules, avec leur mari et leur famille, tout redevient normal. J'ai toujours travaillé essentiellement avec des femmes dans des emplois de bureau, elles sont toutes plus ou moins pareilles.
87 ans 9554
j'ai trouvé…. les commentaires ont dû être sacrément expurgés parce que j'ai rien vu de terrible, quelques jugement mais pas de vocabulaire ordurier.
36 ans Sous les pins!!! 7593
Ano je te garantie que hier j'ai lu des "dégueulasses" "à vomir" et j'en passe!!
87 ans 9554
ah non mais je vous crois Faustine, sur FB ça m'étonne pas les gens n'ont aucune limite, c'est IRL que ça m"étonne
87 ans 9554
je voulais juste dire que Anne a fait le ménage au Kärcher 😁 😜 😵
42 ans Barcelona (Espagne) 24101
a-nonyme a écrit:
je voulais juste dire que Anne a fait le ménage au Kärcher 😁 😜 😵


Non non.
J'ai répondu mais elles ont supprimés leurs messages elles mêmes.
Sans doute n'étaient-elle pas si fière de leurs propos.

P.S. : C'est cool de savoir que des personnes du forum lisent aussi ce qui se passe sur la fan page 😊
87 ans 9554
ah… genre je poste une grosse pourriture de commentaire et après je réfléchis ? ça vole haut là !
ça aura été l'occasion pour moi de découvrir la fan page 😊
M
87 ans 1565
Anne a écrit:
Bonsoir,


Et vous savez le pire, dans 98% ce sont des femmes qui lancent ces attaques.

Que pensez-vous de ce genre d'attitude et comment y répondez-vous ?

Les femmes représentent aussi la majorité des intervenants. Il faudrait qu'il y ait la parité pour que ce soit vraiment instructif.
Franchement,avec tous les articles postés suite au #metoo et #balancetonporc,j'ai l'impression que c'est assez partagé.
Mais à la limite,peu importe de qui ça vient. Nous baignons toutes et tous dans une société sexiste.
42 ans Barcelona (Espagne) 24101
Celui là c'était ce midi, et l'auteur du message qui est encore une femme l'a supprimé depuis.

L
41 ans 40
Coucou, Anne,

J'ai cherché à comprendre. Donc il s'agissait de ton papier sur les déguisements d'Halloween que tu avais mis sur Facebook ?

Je rejoins les avis précédents : manque de confiance en elles, mal dans leur peau, mal dans leur vie, manque d'intelligence et de réflexion évident, sexisme(ce-dernier, ici envers les femmes, n'est pas véhiculé que par "des" hommes mais bien aussi par "des" femmes).
J'ai pu entendre ces paroles au bureau, les termes n'étaient peut-être pas aussi crus mais ils étaient là commentant une demoiselle : "on ne s'habille pas comme ça au boulot, trop moulant, cela fait mauvais genre, cela fait pute". Je dois déjà vous dire que je ne suis pas à critiquer, commenter,..., participer à des sujets qui ne m'intéressent pas du tout par exemple sur le physique et les vêtements des uns et des autres, simplement parce que ce n'est pas dans ma nature, mon fonctionnement, que je n'y pense tout simplement pas. Peut-être que je regarde autre chose chez l'Humain. Aussi, quand j'ai surpris ce genre de propos, j'ai pris un malin plaisir à dire que je trouvais cette tenue géniale, que la demoiselle était jeune, jolie et qu'elle véhiculait un sentiment de liberté féminine". Une autre fois, j'ai tout simplement dit en soufflant mi-figue, mi raisin, "Aaahhh, Mesdames, le sexisme a encore de beaux jours devant lui". Dans les deux cas, s'en est suivi un gros silence, une désorientation, réflexion (peut-être) et elles se sont remises au boulot. Une autre fois, cela m'est arrivé dans mon entourage privé. J'ai simplement demandé ce qu'il se passait dans sa vie à ce moment-là.

Soit tu laisses en l'état les propos écrits par des êtres qui en sont responsables, en les laissant s'afficher toutes seules publiquement mais aussi auprès de leur famille, amis, collègues, etc.
Soit tu signales leur comportement qui n'est pas en adéquation avec les conditions d'utilisation du support.
42 ans Barcelona (Espagne) 24101


Voici la photo de Felicity Hayward qui a provoqué des commentaires comme " on dirait un costume pour aller au bois de Boulogne.."
"ca fait un peu "petasse""
"à vomir"
"dégueulasse"
Et bien pire, sachant que les pires ont été supprimé depuis par leurs auteurs

Ce qui me choque le plus c'est que ce sont des femmes qui parlent "d'appel au harcèlement" par rapport à cette photo.
Des femmes qui ont une famille, des enfants, des femmes qui éduquent les futures générations.
Et tout cela alors qu'en ce moment tout le monde parle du #metoo et #balancetonporc qui sont justement là pour condamner ce genre de comportement de la part des hommes.

Je peux comprendre que l'on puisse ne pas aimer, ne pas trouver le costume élégant, le trouver trop sexy pour soi ... mais la violence des propos de certaines me fait mal au coeur.
31 ans 4809
Je trouve ça triste pour ceux qui disent ça.
Je pense qu'ils/elles sont au choix formatés ou aigris/mal dans leur peau.
Dans les deux cas je les plains.

Pour moi chacun porte ce qu'il veut, parfois je trouve ça moche ou vulgaire, pour autant je n'estime pas avoir la palme du bon gout ou tout simplement légitimité à juger le look des autres, chacun fait ce qu'il souhaite et même si parfois je le pense très très fort je ne critique pas sur le look ou le physique (enfin plus depuis l'adolescence dirons nous haha).

Pour moi critique = mal être, quand on se sent bien dans sa peau on a envie d'aider les autres, de les valoriser, de les complimenter, pas de les descendre... Je rapproche beaucoup ça des grosses qui crachent sur les "squelettes ambulants" et autres "tas d'os" je trouve ça juste insupportable...
P
50 ans 2857
Je découvre seulement l'image en question. Pour autant qu'on puisse se faire une idée d'un look seulement après avoir vu une photo, le mot qui me vient à l'esprit c'est "pétasse". Parce que n'en déplaise à certains, la pétasserie, la vulgarité, l'indécence, ça existe, ce n'est pas qu'une vue d'esprit. Pour cette photo, donc, à mes yeux ni vulgarité, ni indécence (elle a une connotation déguisement), ni saloperie, ni à vomir, mais pétasse. Je ne peux pas dire pourquoi, ça m'est venu à l'esprit d'instinct (peut-être que photographiée différemment et/ou sur une autre femme, je n'aurais pas eu la même réaction, mais comme je le disais, une simple photo est trompeuse). Mais quoi qu'il en soit, ce n'est pas moi qui irait la critiquer en direct, l'insulter sur un site ou lui lancer un regard pas comme il faut si je la croisais dans la rue.
L
41 ans 40
Coucou, Anne,

Donc c'est bien la même photo que j'avais découverte ici sur le site du forum. J'avais trouvé ton papier très sympa avec toutes ces idées de déguisement pour Halloween très créatives et artistiques. Perso, je vois que Felicity Hayward a vraiment réfléchi sa tenue pour harmoniser la couleur, choisi avec attention ses pièces de vêtements et ses accessoires avec une pointe festive « paillette », est allée jusqu’à maquiller ses jambes pour que l’ensemble soit harmonieux. L’ensemble est très soigné et très sympa et pour tout, chapeau.

Je me suis demandé en quoi le déguisement de Felicity Hayward avait suscité de telles réactions. J’ai ramé. J’ai ramé parce que j’avais vraiment vu ce déguisement d’Halloween sans pensée sexuelle. J’ai même montré la photo autour de moi et elle a été très bien reçue sans remarque désobligeante ou allusion sexuelle. Les hypothèses émises pour expliquer ces remarques : les jambes et l’animal appartenant à la catégorie des félins, ces derniers appartenant à une « imagerie » de clichés sexuelle, une lionne, peut-être le fait qu’elle soit blonde, va savoir. Perso, les jambes d’une femme ne sont pas sexuelles et la lionne non plus. La lionne représente pour moi d’autres choses, de très belles choses d’ailleurs.

Halloween est l’une de ces fêtes de carnavals où tout est permis, fêtes fantaisistes et créatives où les gens se déguisent, se travestissent, se libèrent, s’expriment, parfois revendiquent. Et là encore, leur sanction tombait sur un corps féminin. Cette manie de vouloir mettre du sexe sur un corps féminin, d’avoir une main mise sur lui, de se l’approprier pour vouloir le contrôler et l’enfermer à tout prix, alors que son corps lui appartient. Que disent ces femmes de celles défilant à Rio dans des costumes qui dévoilent leur peau ? Qu’ont-elles dit des femmes à Rio qui cette année ont défilé nues ? Que disent-elles des carnavaleux de Dunkerque qui se déguisent en femmes ? On pourrait aller encore plus loin : des corps sur la plage, des tenues estivales, des spectacles de danse, des tenues de sportives ou tout simplement dans l’espace public ?

J’ai cherché ce qui avait suscité ces qualificatifs bêtes, méchants et gratuits (gratuits parce qu’ils ne sont pas argumentés et qu’il n’y a aucune tentative d’échange, un défouloir peut-être, zut serait-il possible de tourner sept fois les mains au dessus du clavier avant d’écrire ?) ramenés aux sexe, sexuel, prostitution sur le corps d’une femme. Deux cases s’offriraient à nous : la « mère » et la « salope » ? J’ai l’impression de faire un grand bond en arrière dans le Temps. Ou dans la religion.

"Un appel au harcèlement", pâle tentative de culpabilisation de la femme. Curieuse manière de déresponsabiliser et déculpabiliser de réels agresseurs. J’ai envie d’aller plus loin : cette façon d’écrire ce général « appel au harcèlement » n’est-elle pas aussi sexiste envers l’Homme ? Est-ce que cela ne voudrait pas dire que « les hommes de manière générale », sous-entendus tous les hommes, sont réduits à des sexes sur pattes dénués d’éducation et d’intelligence, des agresseurs ?

Il existe des femmes qui sont sexistes et qui participent à ce sexisme. Mauvaise éducation, mal dans leur vie, mal dans leur corps, trouillomètre à zéro, manque d’intelligence, manque de réflexions, réflexion qui n’est toujours pas aboutie ? Peut-être qu’au milieu de toutes ces femmes, certaines sont heureuses d’être allée à l’école, de savoir lire, écrire, compter, de ne plus être sous tutelle, d’avoir le droit de voter pour exprimer sa propre opinion politique, la sienne, d’avoir cette possibilité de gagner son propre argent, de pouvoir ouvrir son propre compte en banque, d’avoir cette possibilité d’avoir des enfants quand elles le souhaitent si elles le souhaitent, etc. J'ai cette image en tête de femmes assises sur des branches qu'elles sont en train de scier. Dans leur propre chute, elles pourraient entraînent d'autres personnes. Et si, comme tu le dis, je crois comprendre que tu les connais un minima, elles sont mères et bien effectivement, elles entraîneront leurs enfants. C'est triste. Triste si l’enfant est une fille. Triste s’il est un garçon. Dans leur rapport à leur propre corps, dans le rapport à l'Autre, dans le rapport au corps de l'Autre, dans leur propre réalisation, dans leur vie d’adultes. Triste qu’on leur transmette cette pression sur le corps féminin qui n’appartiendrait pas à chacune, cet irrespect de la Femme et de son propre corps, ce sexisme. Oui, c'est triste pour elles et pour eux.

Anne, sais-tu si elles sont rondes ? Là, ce serait le pompon.

Triste est bien le mot.
B I U