MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Puritaines versus réactionnaires?

P
50 ans 2945
LaPo a écrit:
Wiltendercat, j'ai deux questions à te poser, des questions sincères.

- Est ce que tu est d'accord sur le fait que notre société est patriarcale ?  

- Si oui, est-ce que tu es intéressé pour que je te partage des articles qui expliqueront mieux que moi en quoi l'espace public est dominé par et pour les hommes ?

Ca ne m'est pas destiné mais j'y réponds quand même.

1) Oui, aucun doute possible.
2) Je n'ai besoin de lire aucun article ni d'aucune explication pour savoir que c'est la réalité.
34 ans Niort 1218
Prax, la police n'est pas la justice. La police n'a pas à mettre en doute.
45 ans Out of nowhere 2829
Je pense que notre société a pu être patriarcale, elle ne l’est plus. Certain et certaines le pensent et surtout le vivent encore par qu’ils ont été élevés ainsi et qu’il faut du temps pour que les mentalités évoluent. Je connais des femmes qui entrent dans une pièce pour réclamer des hommes pour faire tel ou tel travail (comme si c’était forcément une tâche réservée à un sexe). Je ne critique pas, c’était dans le substrat culturel d’une époque en France et cela persiste.

Les hommes dominent encore largement dans les hautes sphères de notre société, de manière parfois injustifiée, mais de moins en moins. La différence entre les sexes se réduit de plus en plus et je m’en réjouis au passage.

Et entre nous, ça peut paraître anecdotique, mais je constate que le célibat délibéré ne s’est jamais aussi bien porté. Et les mères célibataires sont plus nombreuses que jamais, souvent d’ailleurs à l'origine de la séparation avec le père. Personnellement, tout dans ma vie et mon entourage (à Paris) me persuade que notre société n’est plus patriarcale.
36 ans très au sud 7167
lol... ça y est tu as épuisé le sable du désert c'est officiel!
La mère célibataire volontaire, volontaire pour faire partie en masse de la population vivant en dessous du seuil de pauvreté, quelle aubaine! Allez pour marquer l'ironie (le trollesque pardon) de ton intervention parisienne, citons donc un journal appelé La Parisien sur les femmes et la pauvreté http://www.leparisien....ouchees-19-02-2013-2578405.php
Tu nous as sorti tous tes non arguments habituels à la chaine avec en bonus la mère célibataire épanouie, sereine et volontaire.

Ah le cliché du parisien civilisé... Je ne vais même pas développer dessus ça ne le mérite pas! Je m'en retourne dans ma province moyenâgeuse mais ensoleillée (que veux tu les petites gens ont les avantages qu'ils peuvent!)
P
50 ans 2945
LaPo a écrit:
Prax, la police n'est pas la justice. La police n'a pas à mettre en doute.

La police n'a pas à croire sur parole ni à prendre parti. Elle doit s'en tenir aux faits, aux indices, aux preuves. Lorsque qu'une plaignante dépose une plainte pour viol, c'est le résultat de l'examen médical qui lèvera le doute et non la parole de la personne.
34 ans Niort 1218
Prax, oui, la police doit mener l'enquête.

Wildtendercat : voilà, je pense qu'on ne peut pas discuter. Fondamentalement, on ne peut pas. De mon point de vue, tu ressemble à un accro des théories du complot. Alors bon, on ne peut pas discuter.
K
40 ans 721
Je plagie W. Sauf pour la fin !
"Tout dans ma vie et mon entourage (à Paris)" me confirme que la sociéte est belle et bien encore minée par le patriarcat.
45 ans Out of nowhere 2829
L'actualité semble confirmer ce que je craignais, à côté des cas justifiés, la déferlante de dénonciations improbables continue!

Pour ne parler que d’hommes politiques Français, ministres de surcroît, après le ministre des comptes public, c’est au tour de Nicolas Hulot... Le poison de la rumeur remplace la preuve, à l’opposé de toute notion de justice!

Cela rappelle les tribunaux révolutionnaires. Et là, certains hommes payent cher l’omerta qui semblait prévaloir jusqu’à maintenant. J’espère que la raison revienne. Et que maintenant, aidées par ce réveil, les femmes victimes d’abus aient le courage de libérer leur parole quand il en est encore temps!
Comme le disais un journaliste, la confrontation médiatique n’existe pas dans le code de procédure pénale. Stop à la délation « gratuite », source de dérives graves.
36 ans très au sud 7167
Ah ben tien c'est marrant parce que moi j'ai plutôt lu les effets positifs de la libération de la parole chez les ados dans la rubrique "docteur kpote" du magazine Causette... ou comment la réalité des ados proches de la capitale est bien loin des soi disant engagées du journal Le Monde... pour retourner à la base du sujet... non parce que bon pour noyer le poisson on est quand même passé de "puritaines versus réac" à "la dénonciation calomnieuse"... oO ou lol j'sais plus trop là...
ah mais non pardon en fait c'était encore un sujet où le pauvre matou est victime des meutes féministes, autant pour moi (là lol hein, j'hésite pas)
45 ans Out of nowhere 2829
Le magasine Causette, trop drôle 😂
De la bonne propagande bien objective.
36 ans très au sud 7167
Tu as essayé d'avancer un argument là peut être...? trop drôle.... la presse féministe, le mal absolu ouhhhhh!!! Et donc ça c'est un argument dans ton monde...
Ah non ton argumentation est toujours inexistante et bien sur jamais tu ne te fendras de la lecture d'un argument hein...
Docteur Kpote est un travailleur social rémunéré qui travaille à l'éducation sexuelle dans les établissements scolaires de la région parisienne. Il témoigne chaque mois de débats, de paroles et des sujets abordés par les ados. C'est sur que c'est de la mauvaise foi absolue hein... ><

C'est sur que Deneuve et Millet sont des personnes très connectées aux réalités contemporaines et ne font pas de coups de pubs à défaut de briller par leurs carrières actuelles...
45 ans Out of nowhere 2829
Reinette, si tu ne perçois pas que l’affaire Hulot tend à discréditer #metoo, effectivement on ne pourra jamais se comprendre. Il y a eu du positif dans le mouvement #metoo avec des dénonciations légitimes. Mais là c’est de la confusion malsaine, une illustration grossière d’un dérapage indigne.
36 ans très au sud 7167
Ce que je crois c'est que tu t'entêtes à vouloir voir partout le discrédit.
Même s'il y a eu des dérives isolées le mouvement est plus que largement positif et libérateur.
Mais des personnes comme toi cherchent des cas isolés (et non encore jugés...) pour se donner la bonne conscience de ne pas écouter, de ne pas voir, ne pas entendre et se dire qu'ils ne sont pas concernés car pas agresseurs. Ils refusent de voir ce qui dans la société actuelle fait les inégalités homme et femme, ce qui fait que les femmes ne sont pas écoutées, qu'elles sont agressées en toute impunité.

Tes arguments pour porter discrédit c'est comme dire à un séropositif qu'après tout il a de la chance il aura pu tomber sur Ebola quoi... dire aux femmes qu'elles n'ont pas à se plaindre de leur situation en France par rapport à d'autres pays n'est pas acceptable. Aucune femme nulle part n'a à pâtir de son statut de femme point barre. Elle est un humain comme les autres point barre.

Tu fais un sacrément long détour et de sacrés méandre pour nier tout un tas de choses sur la condition des femmes et tu te pointes ensuite l'air de rien sur un évènement isolé qui jetterai le discrédit sur tout... mais le fond c'est que des hommes comme toi qui se croient bien vont dans le sens des inégalités.
Tu parles de cas isolés qui n'ont pas été jugés.
Tu parles du gouvernement mais je te signale que l'exécutif se prononce là où il n'a pas à se prononcer. C'est à la justice de se prononcer. L'exécutif il était où quand Cécile Duflot se faisait siffler en pleine assemblée pour délit de robe à fleur ? Il est où quand des propos sexistes sont tenus pendant ses séances? Tu crois sérieusement qu'il n'y a pas d'agresseur parmi les politiques et ce depuis bien longtemps? Non parce que bon tu ne cites toujours que des politiques... Et tu crois que la France agit contre eux? Il a fallu quoi déjà pour que DSK soit évincé à défaut d'être condamné?
Quand les arguments viennent d'ne face tu refuses de les entendre s'il n'y a pas eu de procès, mais là tous les exemples que tu cites sont des affaires en cours... c'est qui qui est de mauvaise foi déjà?????
P
50 ans 2945
(pour Reinette)
Comme toujours je ne prends partie pour personne, mais les dérives isolées dont tu parles, proférées par des extrémistes haineux(ses), peuvent être bien plus destructrices que les arguments réfléchis de la majorité modérée. Dernière en date : l'inquisitrice De Haas et ses accusations gratuites fondées sur des rumeurs de couloirs contre Nicolas Hulot.
45 ans Out of nowhere 2829
+1 Prax, cela contribue certains à penser : quand est-ce qu’on arrête les conneries? A vouloir aller trop loin, on prend le risque de tout gâcher. Je ne dis pas autre chose depuis le début, le mouvement #metoo est salutaire mais il faut savoir ne pas dépasser les limites. Car quand les cas isolés se multiplient pour en arriver finalement à cette grotesque polémique concernant Hulot, c’est tout le mouvement que l’on décrédibilise.
B I U