MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Mère jalouse ? Ou juste bête et méchante ?

27 ans En Indochine 573
Bonjour à tous et toutes, et bonne année une fois de plus :)

Je voulais vous exposer une chose que je vis ces derniers temps, en espérant peut-être qu'on pourrait m'éclairer  
><

J'ai toujours eu des rapports assez forts avec ma maman, dans le sens où on était plutôt fusionnelles, je lui racontais tout et lui demandais conseil.
Quand je suis partie de la maison, notre relation a changé, parce que j'ai découvert la liberté forcément, et que j'avais aussi envie de construire ma vie. Célibataire, j'allais la voir assez régulièrement, mais en couple, il est vrai que j'y vais moins, mais je l'appelle tous les jours.

Dernièrement, elle a eu des problèmes de santé et a subi une hystérectomie totale (donc plus d'utérus) suite à la découverte d'un cancer de l'endomètre. L'intervention s'est bien passée, elle a été en clinique de repos avant de rentrer à la maison. Il y a eu des hauts et des bas, parce que bien entendu je ne passais jamais assez la voir à son goût, et que malgré les visites de ses amies et de la famille, elle se sentait seule et abandonnée.

Le problème, ce sont ses réactions excessives.
Quand elle a été opérée, j'allais la voir tous les jours après le travail car ça n'était pas très loin.
Mais une fois qu'elle a été en SSR, j'y allais une à deux fois par semaine car il y avait plus de trajet, avec les bouchons à se taper en prime. Et un soir, elle m'a fait presque du chantage, en me disant qu'elle ne voulait pas finir comme certaines personnes âgées abandonnées et que si ça devait se passer comme ça, elle irait en Suisse pour qu'on lui fasse une injection létale pour en finir...
J'ai trouvé ça vraiment exagéré et j'ai essayé de ne pas rentrer dans son jeu, mais quand même, c'est violent ><

Maintenant, elle est rentrée à la maison, ça va un peu mieux mais ce n'est pas encore ça.
Je dis que j'ai l'impression qu'elle est jalouse parce qu'en ce moment, je passe beaucoup de temps chez mon chéri (qui a eu des soucis de santé aussi, mais ça s'arrange), et on dirait que ça ne lui plaît pas.

J'ai la chance d'avoir mon appartement situé près de mon lieu de travail (je peux y aller à pieds), alors que quand je suis chez mon homme, je dois prendre les transports en commun et forcément, il y a un peu plus de trajet, mais ça ne me dérange pas.
Et hier soir, elle m'a tenu un long discours en me disant que le métro ça provoquait du stress, et que le stress provoquait des cancers, que je ne devais pas passer mon temps chez lui, qu'il fallait aussi qu'il dorme chez moi (ce qui est le cas, simplement chez lui c'est plus grand, et avec 3 chats on ne peut pas toujours être chez moi xD).
Elle est persuadée qu'il me manipule, qu'il m'utilise, qu'il va se servir de moi pour tout me faire payer puisqu'il est au chômage, et que je me fais avoir.

Et c'est toujours comme ça, pour tout.
Tout ce que je fais, ça ne va pas, et au lieu d'être heureuse pour moi et pour les choses positives qui m'arrivent, elle appuie sur ce qui ne lui convient pas.

Je vous avoue que j'en ai marre.
Il y a plein de choses que je n'ai plus envie de lui confier pour avoir la paix et éviter d'autres discours moralisateurs à rallonge, mais je n'aime pas qu'elle se comporte comme ça.
J'ai l'impression que cela s'est empiré depuis sa sortie de clinique.
Alors je prends bien sûr en compte qu'elle a dû affronter une grosse pathologie/ chirurgie, qu'elle se voit diminuée pour le moment parce qu'elle se fatigue vite et qu'elle s'inquiète pour moi, mais là c'est trop.
J'en arrive à redouter de l'appeler ou ne pas en avoir envie, mais si je ne le fais pas, c'est pire...

Parfois lorsque je l'entends parler, j'ai l'impression qu'elle rêve que je revienne m'installer chez elle et que je reste célibataire xD

Voilà, j'ai vidé mon sac, désolée du pavé, et si vous avez des conseils/ témoignages, je prends.
Des bisous !
S
83 ans 4521
Avoir un enfant n implique pas d avoir un retour sur investissement quand il est adulte et qu' on commence à vieillir.

Je trouve que ta mère n arrive pas à se satisfaire de ce qu' elle a et je pense que c est son problème et pas le tien.

Je trouve aussi que tu donnes beaucoup à ta maman et c est bien dommage qu' elle passe à côté de cela en étant dans une attente démesurée.

C est à elle de faire le chemin et tu ne peux pas le faire pour elle malheureusement. Ce que tu peux faire c est réfléchir à faire ce qui te semble supportable pour garder de bons sentiments envers elle mais pas besoin d aller au-delà.

Et ta vie c est toi qui la construis. A chaque remarque tu dois lui répondre gentiment "J entends ce que tu dis maman, mais je suis une adulte qui prend mes propres décisions, comme tu as du certainement du le faire à l age adulte. Et j assumerai le conséquences de mes choix, comme tout le monde. "

Tu as le droit de vivre ta vie et ta mère ne doit pas devenir ton enfant, Il y aura un moment dans sa grande vieillesse ou la diminution des capacites physiques et mentales pourra créer cela, mais pour le moment cela n est pas encore le cas apparemment.

Je mets de côté par contre si , à cause de son cancer elle est condamnée, là c est un autre chemin à parcourir.

Mon fils aîné va partir d ici quelques mois car il a trouvé un travail et c est vrai que c est une étape dans la vie de parents. On se retrouve libre d un côté mais d un autre on est plus le même qu' avant d avoir des enfants et il y a une vie a reconstruire. C est souvent a cette période qu' on est confronté à la grande vieillesse de nos parents et cela influe aussi sur nos choix de vie. C est une étape de la vie qui n est pas simple oui, mais elle est la conséquence de notre choix d avoir eu un enfant. On a toujours su que cet enfant partirait et qu' il ne nous appartenait pas.

Il est donc impératif de les laisser libres. Je n attends rien de mon fils qui va partir si ce n est de ne pas rompre le lien. C est lui qui choisira comment il le maintiendra et à quelle fréquence. Je préfère mille fois qu' il vienne me voir parce qu' il a envie de passer un bon moment que parce qu' il se sent obligé je vois ma mère par obligation , parce que cela fait partie de mon système de valeur, pas parce que j en ai envie. Et cela me rend triste et je ne voudrais pas cela pour mes fils.

Continue donc de t affirmer, de la manière la moins agressive possible. Quitte à faire une fois une lettre pour bien gérer tes mots et le ton par une formulation positive.

Et surtout ne culpabilise pas, tu donnes a ta maman bien plus que d autres et elle pourrait être contente de cela plutôt que d être frustrée.
27 ans En Indochine 573
Coucou Saralou, et merci pour ta réponse :)

Non ma maman n'est pas condamnée, elle doit juste se reposer et se remettre de tout ça.
En fait, elle est constamment insatisfaite, toujours en demande.

J'ai déjà essayé de lui répondre comme tu me le suggères, mais elle surenchérit systématiquement.
J'ai beau lui dire qu'elle ne peut pas me protéger de tout, que je dois faire mes propres erreurs pour apprendre, que je ne la délaisse pas mais que j'ai aussi ma vie à faire, aucune réponse n'est la bonne, alors je baisse les bras.

J'aime beaucoup ta façon de voir les choses vis-à-vis de tes fils, et je suis d'accord sur le principe qu'ils viennent te voir parce qu'ils en ont envie et que ça leur fait plaisir. Tu es une maman ouverte et bienveillante :)
En ce moment, si je vais voir la mienne, c'est plus pour qu'elle "se calme", qu'elle ne se sente pas abandonnée, mais il y a certains sujets dont je n'ai plus envie de discuter avec elle parce que je sais comment ça va se terminer.
C'est dommage que ça se passe maintenant, alors qu'elle sort d'une période de convalescence, et qu'elle a certainement besoin de beaucoup d'attention et de soutien, mais j'ai parfois du mal à lui apporter tout ça du fait de son comportement.

Ton idée de la lettre est bonne, je tenterais peut-être le coup, même si je ne suis pas certaine que ça aura l'impact que je souhaite ><
S
83 ans 4521
Si la lettre ne fonctionne pas tu as le droit de passer à la méthode d après qui est celle ou tu mets de la distance.

C est la méthode "J ai besoin de prendre un peu de distance car j ai essaye de te faire comprendre que j'ai besoin de me construire en tant qu adulte responsable qui fait des choix et qui les assume. Je n ai pas le sentiment d avoir été entendue par toi. Je le regrette car cela donne un gout a nos relations qui est pesant, en tout cas actuellement. En conséquence je vais devoir prendre de la distance avec toi, non pas que je ne t aime plus, mais j estime avoir le droit d avoir une relation apaisée avec toi et ou mes choix de vie sont respectés. Même si je comprends que cela soit difficile pour toi de le faire, J attends de toi le respect de ma vie. Je m engage par ailleurs à respecter tes propres choix de vie. J espère que cette pause dans nos relations permettra que l on puisse mettre les bases d une relation nouvelle, en tant que 2 adultes libres qui s aiment et respectent pourtant chacun les choix de l autre".

Honnêtement je pense que c est le genre de choses qu' il est plus judicieux de faire avant que nos parents soient en fin de vie. J ai eu des périodes où j ai du faire cela et au final cela a abouti à du positif quand j ai repris contact.

Maintenant je ne connais pas ta maman, Il existe des gens qui n arrivent pas à évoluer malheureusement. Et après c est à toi de faire le deuil d une relation idéale avec ta mère et d avoir une relation sans agressivité mais distante.

Je raconte peu de ma vie à ma mère par exemple. Je vais la voir, Je lui pose des questions assez banales, Je fais avec elle comme je ferais avec une personne que je connais mais avec qui je ne veux pas rentrer dans les détails. Et ma mère s y est habituée . Je dis que ça va, Je réponds de manière très simplifiée si elle a une question. Je dirai par exemple "Oui oui ça va , rien de spécial le train train quotidien ou alors je raconte une banalité. Au final cela donne une distance bien sur mais une relation plus calme. J y vais une fois par mois 2h. C est mon maximum depuis la crise d il y a une année. Et je ne culpabilise pas. Quand elle sera en fin de vie ou si sa santé s aggrave j irai plus bien sûr, parce que cela fait partie de mon système de valeur d accompagner les gens en fin de vie de manière présente et apaisée mais pas par obligation.
27 ans En Indochine 573
Une fois par mois, ça me conviendrait comme rythme mais y en a une qui tirerait la tronche xD

Quand tu as fait cette pause, ça a duré combien de temps avant que tu ne reprennes contact ?
Ceci dit, j'ai bien conscience que chaque situation est différente.

Le "problème" en fait, je pense, c'est que ma mère n'est plus au centre de ma vie alors que je suis toujours au centre de la sienne. Elle est célibataire, divorcée et je suis fille unique. Heureusement, elle a des amies, mais qui bien sûr ont aussi leurs vies et qui ne sont pas disponibles tout le temps.
Il y en a une avec qui je m'entends très bien qui me dit souvent "ta mère parle beaucoup de toi, ça en devient presque pénible", et qui essaye de faire comprendre certaines choses à ma mère (qui estime qu'elle n'a de leçon à recevoir de personne xD).

Je vais aviser avec le temps, mais effectivement, j'en suis déjà au point d'échanger des banalités et de ne pas m'étaler sur ma vie, donc je crois que si ça dérape, la prochaine étape sera l'éloignement.
S
83 ans 4521
J ai eu deux éloignement complets 1 x 1 an et une fois 6 mois.

C est à ta mère d évoluer, peut être dans la douleur , mais ce qu elle vit est une consequence de de son choix, conscient ou pas d ailleurs, d ou l importance a mes yeux d un travail sur soi .

Mes enfants étaient le centre de ma vie et cela me préoccupait car j anticipait de ne pas pouvoir les laisser grandir en hommes libres.

Quand j ai fait ma thérapie ils étaient petits, la psy m avait dit "profitez bien de cette période où ils sont petits cela n est pas grave pour eux qu' ils soient tout pour vous, vous etes aussi tout pour eux. Le principal est que vous vous adaptiez aux premiers signes de tentatives d eloignement de vos fils (vers 12 ans pour mon aine et 14 pour mon second).

En travaillant la dessus, pas d un coup bien sur mais comme ils ont pu manifester et que je m adaptais a chaque fois un peu plus nous y sommes arrivés sans violence)

Je pense pouvoir dire que nous avons une relation profonde et vraie car ils sentent libres de toute attente et de jugement négatif de ma part, le fait d avoir un conjoint (leur pere) a facilité les choses certainement pour moi, Quoi que lui a eu plus de peine à les laisser grandir et s eloigner, Il était un peu trop protecteur et voulait leur éviter les erreurs et les souffrances, ce que je ne pense pas possible. Il a mis plus de temps pour y arriver , ils ont eu plus de conflits (cela s est bien terminé).

Et c est ce qui est dommage chez ta mère c est qu' elle ne se rend pas compte que ce qu' elle pourrait perdre en quantité elle le gagnerait en qualité.

Mais tu ne peux pas faire le chemin à sa place.

J espère de tout coeur que ta maman va pouvoir avancer , pour elle et pour toi.
43 ans 260
Bonsoir Littles0 ,

Tout d'abord, je te souhaite une belle et heureuse année 2018 avec beaucoup d'amour et une bonne santé, le reste viendra lol .

Je pense que c'est un mélange de peur et de jalousie que ta mère ressent en ce moment précis.
La peur de te perdre car elle te partage à présent avec une autre personne qui compte énormément pour toi .
Et pour ta mère, elle n'est plus la priorité dans ta vie .

Tu as une relation fusionnelle avec ta mère qui empêche celle-ci d'être objective et bienveillante à ton égard.
Au lieu de vouloir ton bonheur avant tout, elle voit le sien en premier.
Car c'est ça façon de fonctionner jusqu'à présent.
Mais en parlant avec elle ce que tu ressens et la souffrance que cela engendre chez toi.
Ta mère ouvrira les yeux et réfléchira peut-être pas sur le coup mais quelques jours après.
Et je pense que dans un sens ta mère a besoin d'être rassurer sur le faite que tu es bien dans ta vie d'adulte.
Que tu l'aimes et l'aimera toujours mais que tu dois faire ta vie et tes choix .
Comme elle la fait ..

Tu devrais lui préciser aussi que tu es allée la voir très souvent à l'hôpital car elle n'était pas très loin géographiquement.
Et que si les relations que vous avez maintenant continuent comme elles le sont , tu devra y mettre de la distance pour ton bien être.

Si ta mère critique autant ta vie avec ton ami , c'est une forme de jalousie qu' elle développe.
Ne plus être me centre de ton attention, être réglé au second plan...
Être seule , alors que tu es en couple.
Peut-être qu'elle ne se rend pas bien compte de tous ces petits piquent qui sont blessant à forrce .
Il faut l'esperer du moins ...

Après Saralou t' a donné d'excellents conseils.
31 ans 25
salut, je connais ça et c'est une galère absolue vraiment je suis dans le même état d'esprit que toi et moi je suis indigne ingrate ect ect et effectivement moi pareil je ne sais pas quoi faire plus j'en fais moins ça va courage a toi
27 ans En Indochine 573
Anatasnia, le problème c'est que même en essayant de discuter calmement, ça finit toujours par partir en sucette, parce que me voir garder mon calme en lui disant ses quatre vérités, ça met ma mère hors d'elle xD
J'essaye de lui faire comprendre que me dire des choses telles que "heureusement que j'ai mon chat, sinon je me serais tiré une balle parce que je n'ai pas de visites", ben ça se fait pas, c'est du chantage, et que je ne l'abandonne pas même si je ne vais pas la voir toutes les semaines, mais rien à faire.

En fait elle estime sûrement que c'est mon devoir de fille de lui rendre ce qu'elle m'a donné, en quelque sorte.
Je n'habite pas super loin de chez elle (en voiture si ça roule bien ça me prend entre 20 et 30 minutes), mais bon, risquer de me prendre les bouchons pour qu'elle me reçoive en me faisant la morale ou des critiques, non merci...

Ma psychologue m'a même proposé de la rencontrer pendant une séance, mais je sais très bien comment ça va se passer.
Ma mère estime qu'elle n'a pas de leçon à recevoir, ce d'autant que ma psy est assez jeune, donc elle va se dire "non mais celle-là elle sort tout juste de la fac, ce qu'elle me dit ne m'intéresse pas"...

Je ne lui ai même pas dit que je voyais cette psy, parce que je n'ai plus envie de partager certaines choses avec elle.

Je vais peut-être essayer la lettre en derniers recours, avant de mettre de la distance, qu'elle ait au moins une vraie raison de se sentir abandonnée, parce que pour le moment ce n'est pas le cas...
43 ans 260
Effectivement, même en discutant, tu n'arrive pas à lui faire admettre ses torts.
Alors , la lettre est une bonne solution..j 'espère que ça marchera pour ton bien et le sien.
Désolée de n'avoir pas su d'aider mais tu es dans de bonnes mains avec Saralou.
Bon courage pour la suite ...
27 ans En Indochine 573
Bonjour bonjour :)

Je passais pour vous donner des nouvelles.

Finalement, je n'ai pas écrit de lettre pour le moment.
Je me contente d'échanger des banalités avec elle, en restant floue sur certains points de ma vie.
Il y a quelques jours, alors que j'étais chez elle, ma psy m'a appelée (elle n'est pas au courant que j'en vois une).

Je suis sortie de la pièce pour être tranquille, mais elle n'a pas pu s'empêcher de tendre l'oreille pour écouter, bien sûr xD
Une fois mon appel terminé, elle m'a dit "ce n'est pas la peine d'aller voir quelqu'un pour te plaindre ou pleurer sur ton sort et dire des choses sur moi", ce à quoi je lui ai répondu que ce n'était pas forcément le cas, qu'il y a des tas d'autres choses dans ma vie dont je dois m'occuper et que je dois régler, mais j'ai senti qu'elle n'était pas tranquille, et elle a essayé de me soutirer des infos pour savoir qui je voyais xD

Je ne cède plus trop lorsqu'elle essaye de me faire du chantage ou qu'elle se met en colère pour rien.
Je vais la voir quand je le décide, même si ça ne lui convient pas.

Et sa dernière trouvaille a été de se plaindre auprès de ma marraine, qui m'a envoyé un message soit-disant pour prendre de mes nouvelles, et lorsque je lui ai répondu que le temps passait vite et que je n'avais pas forcément le temps de faire tout ce que je voudrais, elle m'a répondu "trop de temps consacré à ton chéri !"
J'ai été surprise sur le coup, d'abord parce que ce n'est pas son genre, et ensuite parce qu'après tout, de quoi se mêle-t-elle ?? Sous couvert de bienveillance vis-à-vis de ma mère (et de moi, peut-être ?), elle se mêle de ce qui ne la regarde pas et elle se permet de me dire comment je dois gérer mon temps et ma vie.

Et je suis à peu près sûre que la plupart des ami(e)s de maman réagissent de la même manière, la plaignent comme si je l'avait abandonnée et laissée seule, livrée à elle-même, alors que je continue de l'appeler et de la voir régulièrement. Pas autant qu'elle le voudrait, ça c'est certain.

Mais je suis une personne têtue et je ne lâcherais pas, donc plus elle va se comporter comme ça, moins elle me verra et en saura sur ma vie. Pour l'instant, je ne lui ai toujours pas parlé de mon projet de m'installer avec mon homme. Elle le saura en temps voulu.
S
83 ans 4521
Tu as bien raison de ne pas lâcher, je suis maman également mon fils aîné a 25 ans cette annee, la priorité dans sa vie c est sa chérie, avec qui il va à installer d ailleurs puisqu' il se lance dans la vie professionnelle à la fin du mois.

Et c est bien normal ! Je suis meme heureuse qu il puisse profiter de sa vie. Il n a aucune obligation envers moi. Qu' il vienne me voir si cela lui fait plaisir. Il va s installer a 1h15 de chez nous. Je ne sais pas si on se verra tous les mois. Je n ai pas d attente particulière. Bien sûr que j aurai de l émotion et un peu de nostalgie quand il va partir, mais je ne lui ferai pas porter cela. Personnellement j ai beaucoup investi dans ma relation avec leur pere et je voyais assez peu ma mère a son âge. Je serais malheureuse que mes fils ne se sentent pas libres de vivre leur vie parce que je suis trop "lourde" pour eux.

Cette manière de ta mère de se plaindre en plus à ses amies, et ta marraine qui vient se mêler en plus. Franchement la je serais bien agacée. Je ne supporte pas ce genre de choses. As tu lu le livre "parents toxiques comment s en débarrasser? De Susan Forward. Je l ai trouve assez interessant !

On n obtient rien en ayant ce genre de comportement. Cela fait même l effet contraire parce que si ta mère n était pas dans le reproche tu aurais bien plus de plaisir à la voir et votre relation serait plus affectueuse je pense.

Ma foi, construis ta vie, sans culpabilité, c est tout à fait ton droit !.

Courage pour la suite.
B I U


Discussions liées