MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Rondeur et maladie

30 ans 11
J'ai toujours acceptés mon corps.
J'étais ronde et perdre du poids n'était pas dans mes options de vie. Je voulais profiter des bonnes choses de la vie simplement sans me poser  
de question... Jusqu'à ce que J'essaie de tomber enceinte.

La tout à explosé.
Stérile à cause de divers problème de santé, comme la glande thyroïde borderline, syndrome des ovaires polikystique et intolérance au glucose....

Selon le médecin il n'y a rien que je puisse faire pour changer les choses.

Mais au fond de moi je ressens de la culpabilité et me dit que j'ai clairement fait quelques choses qu'il ne fallait pas pour que mon corps refuse de procréer. Autrement dit par ma faute nous ne pourrons peut être jamais être parent.

Sur le net ils disent plein de choses comment faire pour départager tout ça... je sais que je suis peut être dans le déni mais je peux pas croire qu'il n'y a plus d'espoir. 😞
36 ans très au sud 7169
Mais quel médecin tu as vu? Quelle est sa spécialité? As tu pris un second avis?
Savais tu que pour les OPK (ovaires poly kystiques) une perte de 5% de ton poids peut permettre de relancer tes cycles? Et que ce que tu décris là c'est un tout lié aux OPK.
Les OPK vont souvent avec une intolérance au glucose, des cycles irréguliers/ très longs/ absents/ anarchiques, certaines études montrent aussi un lien avec une hypothyroïdie. ET en effet tu n'y es pour rien car entre la prise de poids et les OPK c'est la même histoire que l'oeuf et la poule: le surpoids favorise un OPK qui lui même favorise une prise de poids et voilà le joli cercle vicieux.
Si tu as été diagnostiqué OPK rapproche toi de médecins spécialisés dans ce syndrome, mais surtout prend un second avis!
30 ans 11
Disons que c'est un médecin de famille donc généraliste sans spécialisté (médecin généraliste) et elle m'a référé à un génicologue (médecin pour les organes génitaux) qui est tellement complète qu'elle n'a pas encore eu le temps de me revoir.
Ça lui donnait quoi de me faire annuler mon rendez-vous à l'hôpital pour me faire attendre une place...
Moi tout se que je veux c'est qu'on me dise quoi faire.
Mais honnêtement à part perdre mes kilos en trop... je me sens impuissante.

Qu'on me dise quoi mangé. Qu'on m'explique comment mon corps fonctionne. Qu'on me dise qu'elle sports favorisé. J'y comprends rien. Sur internet tous se contredisent.
36 ans très au sud 7169
Oh la la alors détends toi! Le syndrome OPK c'est très particulier et seuls des professionnels spécialisés pourront t'aider. Tu avais RDV à l'hôpital à la base? Certains hôpitaux ont des services endocrinologie et gynécologie qui travaillent ensemble sur les OPK (car les 2 spécialités sont concernées).
Il y a des solutions et des traitements et cela a énormément évolué ces dernières années.

Dis toi aussi que pour comprendre ton corps tu dois te faire confiance, l'observer, l'apprivoiser, l'aimer et en prendre soin.
Surtout ne rentre pas en guerre contre lui, ça ne fera que te rendre malheureuse car tu devras toujours vivre avec lui, alors autant l'aimer!
Essaies des choses (alimentation, sport, soins) et constate ce qui te plait, ce qui te fait du bien... ou pas! certaines vont adorer le footing d'autres le yoga, moi c'est la danse. Certaines vont se sentir bien en mangeant certains aliments, certaines quantités d'autres pas.
C'est toi qui sait pour toi même si en l'état actuel des choses tu as un peu oublié de d'écouter ton corps, il te parle toujours il faut ré apprendre à l'écouter.

J'ai 36 ans, je suis (étais?) OPK, en surpoids voir obèse, une thyroïde limite et je suis enceinte de 30 sa actuellement. Et en bonus j'ai une hypercoagulation sanguine.
J'ai perdu du poids quand j'ai décidé d'écouter mon corps après ma seconde phlébite, j'ai été bienveillante avec lui. J'ai commencé le sport mais pas pour perdre du poids, pour renouer avec mes sensations, être fière de lui et de ce qu'il pouvait faire.
Et voilà 5 ans plus tard où j'en suis... alors non rien n'est définitif pour toi, pas plus que ça ne l'a été pour moi.
J'ai eu des périodes sans cycles, de "gros bordel" puis au fur et à mesure que j'ai pris soin de moi les cycles ont raccourcis.
Sois bienveillante envers toi même et ne prends pas pour acquis les propos de ton médecin, fie toi aux spécialistes et surtout à toi!
Je ne te dis pas que ça va être facile, mais ce n'est pas impossible que tu aies des enfants! Je ne te dis pas non plus que la grossesse ça sera facile hein, mais encore une fois non ce n'est pas impossible pour toi!
30 ans 11
Merci. Ça fait du bien de savoir qu'il y a de l'espoir.
30 ans 11
J'ai passé de 241lbs/109,45kg à 220lbs/100kg avec Minçavi... J'essaie de faire plus attention... J'ai déjà perdu 5%de mon poids et bientôt 10%
Les tests d'ovulation que j'ai fait démontre que je n'ovule pas mais mon cycle féminin est plutôt stable entre 25 et 29 jour généralement 27 presque tout le temps. Je vais continuer de maigrir pour la cause mais changé mon alimentation me rend anxieuse, avec ma glande thyroïde je perds moins vite que les autres et ça me donne l'impression que je n'en fais pas assez.

Je mesure 5 pied 10 ou 1,778metre.
Donc moi je me trouvais super belle avec mes rondeurs. Mon gras est bien équilibré. En tout cas je trouve.

Mais avec tout ça...
Dois je maigrir jusqu'à ce que mes ovulations reprennent?

Le poids idéal selon les médecins pour ma grandeur est entre 150lbs et 175lbs/68,18kg et 79,54kg.

La dernière fois que j'ai eu se poids j'étais en secondaire 4.

Je me sens déchiré dans mon cœur.
Mangé était pour moi un plaisir et tout observer et calculer, je me trouve pas ça très naturel.
Et dans mon couple on est tous les deux rond. On s'aime comme ça, mais nos corps semble dire que non.
J'ai autant peur de le perdre lui que de me perdre moi...
Il n'est pas vraiment dû genre à vouloir changer ses habitudes et moi j'ai du mal à ne pas le suivre.

Et là je commence à détesté mon corps parce qu'il m'empêche de devenir se que j'ai toujours rêvé d'être... Une mère.

Avez vous d'autres trucs qui aide à améliorer la santé
30 ans 11
Merci un peu d'espoir fait du bien.
B I U


Discussions liées