MENU Le Forum Vive les rondes Connexion
Inspiration, entraide et nouvelles rencontres pour les femmes rondes modernes. Venez bouger avec nous ! :)

Je crois bien que je viens de faire une fausse couche...

36 ans Sud Ouest 3873
Ben oui, incroyable, je crois bien que je viens de faire une fausse couche, ou alors je ne sais pas j'ai une tumeur ou alien ?
Avec ce que m'avait dit  
la gynéco sur mes OPK je ne pensais pas possible du tout de tomber enceinte, surtout avec un traitement contraceptif (pas fait très sérieusement cela dit, je sais pas inconsciemment ça devait trop me contrarier)...
J'explique : diagostic OPK suite à saignements, la gynéco me dit que je n'ovule pas, elle me donne 3 mois de lutényl et 3 mois de duphaston avec écho par la suite pour voir ce que ça donne. Elle me dit que si ça ne marche pas, elle a des solutions, et que si ça marche, elle en serait très étonnée.
Bref, donc me voilà avec quelques pertes brunes en début de semianes puis des saignements croissants (j'ai fini avec le lutényl), je me dis bof c'est mes règles qui arrivent. Normal.
Aujourd'hui ça saigne plein pot je ne m'inquiète pas c'est habituel chez moi.
Et cet après-midi je me sens mal dans les magasins, j'ai des vapeurs, baisse de tension je ne sais pas. Et mal - aux ovaires - enfin dans mon idée.
Et à 3h cette nuit je suis réveillée par une douleur terrible aux ovaires enfin en bas disons, je me tords de douleur et pense appeler un médecin ou le samu... Et puis je me dis que c'est bizarre je n'ai jamais eu mal comme ça pour mes règles, et je saigne... Je me lève, me change, me recouche et c'est atroce c'est comme si on me tournait un couteau dans le bas-ventre... Et puis ça s'interrompt... J'ai l'impression que quelque chose vient, je vais aux toilettes et je sens que j'expulse quelque chose de gros. Ben mince alors...
Je regarde dans la cuvette (désolée je sais c'est pas très chouette) et je vois une sorte de poche blanche et très grumeleuse et sanguinolante.
Je l'ai prise en photo (désolée pour les détails c'est que j'essaie d'être précise pour savoir)... Puis jetée car j'avais des nausées...
Voilà, je ne vais peut-être pas mettre la photo car ça pourrait choquer mais est-ce que qqn du corps médical pourrait m'aider ?
Me dire si c'est bien ce que je crois ?
Je ne sais pas, est-ce que je dois me faire ausculter pour vérifier que tout est parti ?
Est-ce qu'on peut savoir depuis quand j'étais enceinte avec la taille du placenta (si c'était bien ça) ?
Je suis toute retournée, et dire qu'on parlait des fausses couches justement cet après-midi...

Et encore une question : pour les cycles, comment ça se passe après un évènement comme ça (vu que je dois enchaîner avec le lutényl) ?

Bon, je m'excuse pour le roman, mais vraiment je suis déboussolée.
L
46 ans le havre 74
je suis desole pour toi mais je voudrais pas te dire de betise mais je cois bien que c est un fc :( mais tu devrais aller voir a l hopital pour savoir si tu a besoin de soin medicaux et savoir la suite a faire et si tu voulais savoir la date de ta grossesse tu aurais du a moins que tu la encore le placenta la tu aura plus de renseignement car moi hopital me l avais demander pour analyser la cause mais trop dure donc a recupere dans les toilettes mais je te souhaite bon courage a toi et attend de tes nouvelles bon courage
32 ans rouen 76 1559
bonjour petite fraise des bois...

bon, écoute,j'y connais rien auxx médocs que tu as pris, mais sérieusement, je crois que tu devrais aller à l'hopital, ou du moins, tu appelles les urgences pour savoir ce qu'ils en pensent... il se peut que ce soit une fc, et si c'est le cas, il faut vérifier qu'il ne reste rien à l'intérieur...

en tout cas, tiens nous au courant!!!
oui elle a raison, vas au plus vite a l'hopital, ce sera bien mieux, ils pourront voir ce qu'il se passe!
et dans le cas ou c'est une FC, sache qu'on est toutes la pour toi, et que ce n'est pas de ta faute!
36 ans Sud Ouest 3873
Merci de vos réponses.
Hum, je ne sais pas, je viens de voir qu'apparemment il faut faire une écho pour vérifier que tout est bien parti.
Et qu'une aspiration se fait sous anesthésie générale... Pfou...
Mais je ne sais pas si je dois me présenter à des urgences ou bien juste à l'hôpital ? A une maternité ?
Suis paumée.

Je vais téléphoner je crois.
32 ans rouen 76 1559
chez moi, a rouen, les urgences gynéco se trouve dans la partie maternité du CHU... regarde dans l'annuaire, ya peut etre les différents standards, ou au pire, ils te renverront au bon numéro, mais franchement, reste pas comme ca... il vaut mieux y aller et que ce soit une fausse alerte, plutot que rester chez soi et risquer qqchose... crois en mon expérience...

allez, au moins, appelle les!!et tiens nous au courant, d'accord :kiss:
36 ans Sud Ouest 3873
Merci edwige, oui je vais téléphoner et voir.
Je vous tiens au courant.
44 ans 76 10598
En esperant que ce soit déjà fait, il faut te présenter aux urgences. Dans l'hypothèse où ce soit une fausse couche, il faut vérifier que tout a bien été évacué.

Tiens nous au courant! ;)
39 ans Toulouse 456
Hello
De quand datent tes dernières régles ?
As tu fais un test de grossesse dernièrement ?

Parce qu'une FC avec une poche comme ça qui dégringole... c'est pas une grossesse de 15 jours ... !
36 ans Sud Ouest 3873
Alors, voilà les news : j'ai téléphoné au samu qui m'a orientée vers les urgences de Sèvres.
J'ai été reçu par l'interne qui m'a examinée, il m'a dit qu'il reste qqs débris mais qu'il ne veut pas me donner de médicament qui créerait une ivg dans l'hypothèse où il resterait "qqchose de vivant".
Donc statu quo jusque dans 10 jours où j'aurais une écho de contrôle, et là peut-être le médoc, au pire le bloc (argh).
A priori ça devrait finir de s'évacuer seul...
Donc bon.

Je lui ai montré la photo de la chose et il m'a dit qu'effectivement on dirait une fausse couche, et que la grossesse ne devait pas être trop ancienne.
De ttes façons j'avais fait une écho fin mai où il n'y avait pas de grossesse.

J'attends les résultats du test sanguin.

Pour les règles impossible de savoir, avec mes OPK, c'est n'importe quand, sans durée fixe donc flou total ! Je ne pouvais pas soupçonner une grossesse avec ce que m'avait dit ma gynéco + le lutényl (contraceptif)... Comme quoi hein...

D'ailleurs je cherche une bonne gynéco si vous avez ça, je vais en avoir besoin...
32 ans rouen 76 1559
bon, contente d'avoir de tes nouvelles...

rassures toi, on n'a pas un curetage à chaque fois... perso, j'ai fait une fc il y a tout juste un an, et il n'y en a pas eu besoin...

je t'embrasse fort, et tiens nous au courant de l'avancée des choses... :kiss: :kiss: :kiss:
L
68 ans 7508
Tu as bien fait de leurs montrer la photo.
Je confirme aussi pas de curetage à chaque fois.

Surtout s'il a dit qu'il restait quelques débris y'a un gros pourcentage que t'y ai pas le droit et je pense qu'ils essayent d'abord par voie médicamenteuse.

Desolée pour ce qui t'arrive :?
53 ans 91 25731
Et bien dis donc tu as du t'en faire des frayeurs... :shock:

Par contre je te gronderais bien de ne pas être allée à l'hôpital tout de suite... Surtout quand tu as vu ce que tu perdais... Enfin si maintenant tu vas bien, c'est l'essentiel ! :)

Le Lutenyl, tu le prenais en continu ou bien seulement les derniers 14 jours du cycle ?

Parce que si tu le prenais en continu, là oui il y a un effet contraceptif mais absolument pas garanti à 100%. Par contre si tu le prenais en milieu de cycle jusqu'à la fin, au contraire l'ovulation était tout à fait possible grâce au Duphaston et la progestérone (le Lutenyl c'est de la progestérone) favorisait la nidation de l'embryon.

Et tu le prenais depuis combien de temps ce traitement ? Parce que si c'est une FC, pour expulser une poche visible, il faut quand même être enceinte depuis quelques temps...

Bon courage et soigne toi bien ! :kiss:
36 ans Sud Ouest 3873
Alors j'ai eu les résultats de la prise de sang (BetaHcg), il est négatif donc pas de grossesse en cours... L'interne m'a dit que ça ne voulait pas dire que ce n'était pas une fausse couche, mais juste qu'il n'y avait aucune grossesse évolutive et que la grossesse s'était interrompue il y a déjà un moment. Je pense quand j'ai commencé à saigner, c'est-à-dire il y a presque une semaine.
Enfin bon...

Patty, le lutényl je le prenais du 5e au 25e jour depuis 3 mois "pour mettre les ovaires au repos" selon ma gynéco. Et le duphaston je devais commencer après le lutényl, donc bientôt.
Du coup je laisse tomber pour l'instant...
Mais tu sais la gynéco m'avait dit qu'en gros il était quasi impossible que je tombe enceinte même sous duphaston, plus tout ce que j'ai lu sur les OPK et la difficulté de tomber enceinte, pour moi c'était pas possible, je m'étais conditionnée...
Mais c'est vrai que j'étais très fatiguée depuis quelques temps...
Je pensais que c'était de la déprime. J'avais failli faire un test quand même il y a qqs temps parce que j'avais mal aux seins mais je me disais que je devais "psychoter" donc j'ai renoncé. Finalement tant mieux j'aurais été vraiment anéantie si j'avais su que je perdais mon bébé.

C'est vrai ça peut paraître impressionnant surtout quand on se doute pas de ce que c'est mais bizarrement ça m'a paru naturel... Je dois être un peu fêlée, je sais pas. Je ne voulais pas aller aux urgences en pleine nuit, je n'ai même pas réveillé mon chéri, je ne voulais pas le déranger.
J'ai fait ma chèvre en somme. ^^
J'espère avant tout que ça ne compromettra pas une grossesse ultérieure...

Et puis c'est bizarre les médecins ne disent jamais les choses clairement, il ne m'a pas dit affirmativement que c'était une fausse couche, m'enfin, je vois pas ce que ce serait sinon ?

Hem, et toujours personne pour me conseiller une gynéco sur Paris ou 92 ?

En tout cas, merci à toutes de vos réponses ;)
36 ans Sud Ouest 3873
Je commence à avoir un contrecoup. Je crois que je commence à réaliser ce qui s'est passé. :(
D'ailleurs mon chéri aussi, il a eu du mal à réaliser, et c'est normal...
Et puis voilà que je me sens un peu coupable, parce qu'à mon avis, vu ce qu'il a subi, pas étonnant qu'il n'ait pas pu tenir... Deux déménagements, de l'alcool alors qu'habituellement je n'en bois jamais... Enfin, de toutes façons, ça ne sert plus à rien, alors j'essaie de positiver, au moins ça veut dire que ça marche (enfin a priori). Et puis il y a le décalage parce que personne n'est au courant, mais on ne veut pas trop en parler, surtout aux familles.

Je me pose des questions par rapport à la suite des évènements : par exemple, est-ce qu'on peut avoir des rapports tout de suite après ?
En tout cas, je n'ai pas envie d'attendre avant de recommencer les essais, bien au contraire. J'ai lu qu'on conseille d'attendre un cycle ou deux mais que ça n'a pas vraiment de raisons concrètes. Donc...
B I U


Discussions liées
?>