MENU Le Forum Vive les rondes Connexion
Inspiration, entraide et nouvelles rencontres pour les femmes rondes modernes. Venez bouger avec nous ! :)

Comment font les filles qui ont tant d'assurance....

L
32 ans 1
avec les hommes?
Mais vraiment, comment font ces filles qui savent où elles vont, qui ne perdent jamais confiance, qui foncent sans se poser de question et qui récoltent le fruit  
de leur culot. Je suis à des années lumières de ça. Pourtant je ne pense pas être laide (je me fais souvent draguer dans la rue et on dit souvent que je suis jolie à mon travail, sur mon lieu d'étude), ni trop stupide (enfin, je manque quand même de reparties et je suis assez étourdie).
Depuis plusieurs mois je craque sur un jeune homme que je ne croise que rarement. D'ailleurs, je vais le revoir très bientôt et ai l'intention de lui avouer qu'il me plais mais c'est toujours ce que je dis...je ne le fais jamais. La peur du rateau, la HONTE du rateau me paralyse. C'est comme si c'était trop dure pour moi, mais pas pour les autres parce que lorsque des mecs plaisent à mes amies, je leur dis de foncer. Et je n'arrive pas à appliquer mes propres conseils. Alors dites-moi, comment faites-vous pour acquierir ce que je n'ai pas...l'assurance?
47 ans 5519
Et bien 'lassurance, quand on n'est pas née avec, ce qui est mon cas, ça s'acquiere aussi avec l'âge je crois.
Perso, j'ai jamais eu d'assurance, enfin avant, et je n'ai jamais dit à un mec qu'il me plaisait, mais je lui faisais comprendre autrement. Voilà, c'était ma façon à moi.
Cahcune est différente, et les filles qu ont de l'assurance ne sont pas forcément heureuses en amour, ça peut aussi faire peur aux hommes.
36 ans 96
C'est vrai... avoir trop d'assurance peut faire peur. Mais il faut en avoir un minimum pour pouvoir faire le premier pas... le mélange n'est pas toujours simple à obtenir, c'est sur.

Pour la honte du rateau, je peux comprendre... là aussi, il faut doser, ne pas dire de manière trop directe un truc comme "tu me plais, tu veux sortir avec moi?", mais ne pas faire trop de sous-entendus non plus (un mec, souvent, ça ne comprend pas les sous-entendus, même quand pour nous, ils semblent clair). Après, poses toi la question : qu'est ce qui est pire? Se prendre un rateau (en sachant que si tu le fais de manière posée et que le mec est un mec bien, généralement, il le fait gentillement) ou laisser passer une histoire qui pourrait être très belle?

"Il vaut mieux vivre avec des remords qu'avec des regrets"... Personnellement, j'aime beaucoup cette phrase, en tout cas parce que pour moi, elle est assez vraie : même des années après, je regrette de ne pas avoir fait telle ou telle chose, je me demande ce que ça aurait pu donner si j'avais agi au moment voulu.... Alors que quand j'ai agi, même si ça n'a pas marché, je me dis au moins que j'ai essayée, je ne me pose plus la question (et même dans la plus négative des histoires, j'en ai retiré au moins une chose de positive...)

Bon courage à toi :D
33 ans ici et ailleurs... 1068
rappelle toi cette phrase célèbre d'un film.. "on sait jamais, sur un malentendu, ca peut toujours marcher.."
perso, moi je fonce.. je m'en moque des critiques.. bien sur que ca fait jamais plaisir a entendre un rateau ou des remarques, mais après on s'y fait.. et on y fait même plus attention..
67 ans 3528
Bizarrement, ce qui me fait foncer, c'est mon anxiete... ben oui, je deteste me prendre la tete pendant des heures genre "il m'aime ou pas? il m'a regardee ou pas?" donc, quand la partie agreable de l'attente est passee... soit j'oublie l'histoire, soit je me lance

.... en general je me lance ;)
N
30 ans Mayenne 77
j'ai aucune assurance non plus et par le passé ceux que j'ai osé aborder ont toujours ete des mecs avec qui je sentais vraiment qu'il pourrait se passer quelque chose. Ca m'a pas empécher de prendre des rateaux, bien plus souvent que de concrétisations !, mais au moins j'avais essayé. Mais c'est très dur.

(Là, je suis pas sure d'etre d'une grande aide ni d'etre tres claire !)
C
46 ans 1965
J'avais de l'assurance quand j'avais envie de séduire et ça fonctionnait.

Mais c'était vraiment pour me prouver qqch : que je pouvais séduire.
Et aussi par manque d'amour...sans doute...


Aujourd'hui : sentiments contradictoires pour tout ce qui tourne autour de ces "choses"...


Il y a un homme qui me plait...bcp bcp... mais je ne sais pas si c'est réel. Soit c'est réel et il me plait ou alors il me plait parce que il me semble inaccessible... mais non, sa façon d'être m'émeut tout simplement. Et tout naturellement il me plait. :oops: Mais de fait, il est inaccessible.

Ca fait un an que je ne tente rien et je ne tenterai rien. Parce que ça serait absurde de tenter qqch. Je pourrais lire sur son visage les traits de la confusion et je préfère le voir me sourire. Et moi, en toute indolence, lui sourire à mon tour... A quoi bon risquer de ne plus oser sourire?

Je n'ai tout simplement pas envie de souffrir et je n'aurais pas envie de le mettre mal à l'aise...


Je me dis que lorsque c'est sans importance, on peut risquer le tout pour le tout.
Je me dis aussi que lorsque c'est réciproque, ça vient naturellement.
Et dès lors je me dis que lorsque mon coeur se mets à sourire seul, il ne vaut mieux rien dire...


:roll: Mais tout a une fin ... et les sentiments, ça vient, ça part... et je suis assez douée pour refouler les sentiments... un super mécanisme qui d'ailleurs va me rendre plus froide en apparence que ce que je ne le suis déjà...
17
La confiance en soi vient de l'estime de soi, image de soi qui dépend bien souvent de notre réactions aux événements, épreuves, entourage.

Même si l'on peut pas changer un événement, on peut changer notre réaction, donc le résultat. C'est pas facile, je le sais.
87 ans 9435
dix ans après, joli déterrage de topic :o)
44 ans Sur un gros arbre perché 7658
C'est sympa comme sujet, ça change du "avec ou sans poil ?".
B I U


?>