Le 04.03.11 Par Anne

Marianne James au théâtre : « Une visite inopportune » de Copi


Après sa prestation en 2009 dans « Les Insatiables » d’Hanokh Levin, Marianne James est de retour sur les planches pour une pièce toujours aussi atypique :  » Une visite inopportune  » de Copi

Texte noir, drôle, grinçant et parfois même dérangeant, dans « Une Visite Inopportune » Marianne James jouera le rôle de Regina Morti, une « envahissante diva », qui d’ailleurs devrait chanter durant le spectacle.

L’histoire : Malade du sida, Cyrille un grand acteur reçoit la visite de son plus vieil ami. Autour d’eux, dans la chambre d’hôpital, une poignée de personnages tournoie et se précipite : une infirmière féroce, un journaliste maladroit, un médecin lubrique, et une envahissante diva.
Dans l’espace scénique se joue le passage entre la vie et la mort. Hôpital et théâtre se fondent. Le rêve, le burlesque, la tragédie sont entremêlés dans ces dernières heures. L’auteur met en scène sa propre mort, la réalité se déforme et surgissent des questions essentielles sur l’existence, la mémoire, la transcendance. Il engage également une réflexion sur le théâtre : la pièce évoque le Malade imaginaire, la Cerisaie est citée.

Le metteur en scène Philippe Calvario parle de cette oeuvre ultime de Copi comme étant peut-être la plus audacieuse : « Se sachant condamné, il est pris d’une frénésie de vie, il ose transformer le sida en maladie sublime, il ose le politiquement incorrect, mais sans provocation gratuite. Il va au scandale avec délicatesse et sensibilité, mêlant pudeur et impudeur.« 

Présentation : Une visite inopportune est une pièce décapante, drôle, décalée, loin d’être morbide. Copi, se sachant condamné, est pris d’une frénésie de vie. Il ose, « balance » sans retenue ce qu’il pense de l’être humain et du théâtre, sans peur du cliché ou du qu’en dira-t-on. Il transforme ainsi la maladie la plus honteuse et stigmatisée (le « cancer gay ») en apothéose de théâtre. Le séropositif devient une star, un acteur qui met en scène sa propre mort.

Du 24 mars au 9 avril 2011 au Athénée Théâtre Louis-Jouvet – Métro Havre-Caumartin (Ligne 3 – Ligne 9)
Du 12 au 13 avril à La MCNN, maison de la culture de Nevers et de la Nièvre (58)


... Charger plus