Le 14.08.03 Par Anne Stolbowsky

Grosse et bête

Grosse et bête de Rosmarie Buri « Grosse et bête« , l’histoire de ma vie de Rosmarie Buri (éditeur : Zoe – prix : 8€).

Que vous dire, sinon que la lecture de l’autobiographie de cette femme née en 1930 à quelques kilomètres de Berne m’a tout simplement bouleversée !

La vie de Rose ne peut qu’émouvoir, il est même difficile de réaliser qu’une telle existence n’est pas une romance, mais bel et bien la vie d’une personne comme vous et moi.


Si les premières pages sont un peu difficile à passer (la traduction de l’allemand n’aide pas), cela vaut vraiment la peine de continuer. Une fois que l’on connaît un peu la petite fille qu’était Rosemarie, on ne peut plus s’en détacher.

Sensible, intelligente et malheureuse, on en vient à s’inquiéter pour le devenir de cette enfant puis de cette jeune femme qui ne connaît que misère, réprimande, travail et expérience désastreuse.

On a les tripes broyées en découvrant sa vie.

Son histoire trouve même (dans une autre mesure) un écho dans notre histoire personnelle, c’est fou le mal que quelques paroles peuvent induire sur toute une vie !

Dans un discours simple et concis, Rosemarie Buri nous livre sa vie, ses sentiments, son regard innocent et juste sur la société qu‘elle subit jour après jour.

Le bien-être, l’équilibre, ce sont encore de simple parole qui l’aide à les obtenir : « Tu es intelligente ». Être enfin traité comme un humain, reconnu pour ses efforts et ses valeurs, ce n’est peut-être pas grand-chose, mais pour Rose c’est tout ce qu’il lui faut !

Ce livre qui est une délivrance pour elle, pourrait rapidement devenir notre livre de chevet.

Extrait :« … pathologie aussi de la soumission chez Rosmarie qui n’ose pas se plaindre, et qui est capable de rester une heure à attendre dans la neige, devant une porte où on l’a tout bonnement oubliée. C’est dans un contexte tout autre qu’elle parviendra à échapper à la malédiction qui semble la frapper, au sentiment d’échec qui la poursuit partout. Elle le doit en partie à sa soeur qui lui envoie un jour une astrologue, laquelle lui dit entre autres choses qu’elle est intelligente. Cette parole d’encouragement lui donne la force de déployer ses capacités… »

« …Rosmari Buri restitue la littérature à ce qui fut une des ses fonctions premières : par la présentation d’une vie autre, amener le lecteur à opérer un retour sur soi, et à trouver, dans le malheur même, des raisons d’espérer. »

www.cultureactif.ch. Des commentaires sur le livre de Rose

Retour sur « Livres et Rondeurs »


... Charger plus