Le 14.10.03 Par Anne Stolbowsky

Semaine du goût : et pourquoi pas du miel…

bzzzz miam bzzzC’est la semaine du goût (www.legout.com – site bof bof, une publicité vivante pour ceux qui ont les moyens :-/) et partout (télé – radio – internet) on va vous rabâcher les milles et une façons de faire apprécier à vos enfants des aliments pas toujours ragoûtants (mais bons pour la santé comme les aubergines…) et des goûts très divers.

Et puis le sucre, ben oui le sucre « qui nous éveille à la vie » et patati et patata, blablablabla… , ils en parlent partout pendant la semaine du goût.

Bon, mais c’est pas vraiment comme ça qu’on va s’ouvrir le goût, des blettes, les milles et une recettes de purée (de pommes de terres) et le sucre, moi j’aimerais porter votre attention sur un aliment aussi varié en saveurs qu’en usage : le miel.

Note : cet article n'est plus à jour
Nous vous recommandons plutôt

Le miel est 100 % naturel, un des rares produits naturels et vivants où l’homme n’intervient pas dans la fabrication. Donc il ne contient ni additif, ni conservateur.

Le miel est récolté liquide et se solidifie naturellement avec le temps et selon la température du lieu de conservation.

Produit donc 100 % naturel, d’origine essentiellement végétale, le miel est tout d’abord un véritable concentré d’énergie.Il contient 75 à 80% de sucres, pour la plupart des sucres simples rapidement assimilés par l’organisme, 14 à 20 % d’eau et 1 à 5 % de protides, sels minéraux, pollens, enzymes facilitant la digestion des sucres. Ces propriétés en font la source d’énergie par excellence, tout en étant moins calorique que le sucre (307 Kcal pour 100 g contre 400). Il possède pourtant un pouvoir sucrant deux fois plus élevé.De plus, le miel se digère bien, beaucoup mieux que le sucre. Pauvre en saccharose, son assimilation ne produit aucune toxine, dans l’organisme.

Des substances antibiotiques produites par l’abeille lui confèrent des propriétés anti-bactériennes.

Il est réputé pour son action anti-inflammatoire, anti-anémique, anti-toxique, antiseptique, digestive, stimulante, régénératrice, rééquilibrante, reminéralisante, anti-stress anti-vieillissement, pour ne citer qu’elles !

bzzzz miam bzzzUn peu de science :

« D’après le papyrus de Thèbes, écrit en 1870 avant J.C, les Egyptiens nourrissaient et soignaient leurs enfants avec du miel. Hippocrate utilisait le miel dans de nombreuses préparations et le recommandait en usage externe pour le traitement des plaies.

Des études récentes (en Europe, aux Etats-Unis, et surtout dans les pays de l’Est et en Chine) témoignent d’effets thérapeutiques incontestables de tout ce que nous donnent les abeilles. L’apithérapie (utilisation des différents produits de la ruche -miel, gelée royale, pollen, cire, propolis et venin d’abeille – à des fins médicinales) actuellement une place importante parmi les thérapies dites « douces ».

Ainsi le miel est couramment utilisé dans certains services hospitaliers de pédiatrie aux Etats Unis, notamment parce qu’il permet une meilleure rétention du calcium et du magnésium donc il intervient dans la croissance. »

Donc, je résume le miel est utile pour soigner un grand nombre d’affections :

  • Troubles digestifs
  • Ulcères gastriques
  • Asthénies (état de fatigue, psychique ou intellectuelle), états de faiblesse (surtout chez les enfants)
  • Etats de carences diverses (retard de croissance, insuffisance pondérale), voir même anorexie.
  • Actif sur la teneur en hémoglobine du sang.
  • Il contient des substances minérales (fer – cuivre – manganèse).
  • Il contient des composés phosphatés qui agiraient sur le taux d’hémoglobine.
  • Pour les maladies des sphères intestinale et rénale
  • Bien sur l’O.R.L., spécialement le mal de gorge, déjà dans l’antiquité on l’utilisait en infusion contre la toux.
  • Un pouvoir antibiotique et bactéricide.
  • Enfin le miel peut également s’utiliser en applications externes sur des plaies, blessures, brûlures ou affections cutanées (assurant une bonne désinfection et cicatrisation).

Mais on n’utilise pas que le miel, mais aussi le pollen, la gelée royale, la propolis et le venin d’abeille qui possède des vertus tout aussi intéressante.

La texture des miels varie selon les fleurs butinées.

Plus un miel est clair, plus il est doux. Plus il est foncé, plus il a de saveur.

A l’instar des grands crus de vins, il n’y a pas un miel, mais des miels et leur incroyable diversité dépend des origines florales et des terroirs de production

Il existe aussi de la bière au miel, du vin ou hydromel, sans oublier les utilisations non alimentaires comme les bougies…

bzzzzUne petite comparaison pour vous aider :

Sucre Blanc : Issu du monde industriel en morceau, en poudre ou cristallisé, c’est le sucre que 90% des gens consomment.

Il se compose de saccharose à 100% dénaturé, dévitalisé, raffiné outre mesure et de plus blanchi au bleu d’idantrène RS (Pouah ! C’est quoi ce truc tout chimique).

Ou miel : est issu du nectar des fleurs riche et vivant composé de fructose, glucose, vitamines, sels minéraux, oligo-éléments, hormones, diastases, substances aromatiques produit par les abeilles.

A vous de choisir.

Le miel possède donc des vertus souvent insoupçonné, une cuillère dans votre boisson matinale ne vous fera pas de mal et le goût n’en sera que meilleur.

Faites des tests, essayer différents miels, et en plus on peut l’utiliser pour des plats sucrées mais aussi salés.

Ah! Je me souviens d’un rôti de porc légèrement caramélisé au miel, j’en ais les babines qui salivent…

Alors pourquoi (si ce n’est déjà fait) ne pas introduire le miel dans notre vie.

Recettes autour du miel :

23 recettes chez 10parjour.

75 recettes chez cuisine de A à Z (rechercher miel).

138 recettes chez meilleur du chef.

8 recettes chez la grande cuisine (rechercher miel).

94 documents chez cuisine TV (rechercher miel).

11 recettes chez saveurs du monde.

6 recettes chez hydreaumiel.

Les légumes oubliés et à redécouvrir :

Des plantes comestibles et légumes oubliés pour variés un peu vos plats.

Des recettes de nos grands parents, des menus de 1900, tout ça autour de légumes oubliés et d’herbiers comestibles.

Un petit historique sur les légumes oubliés, pourquoi les a-t-on rangés au placard ?

Site sur le miel :

Le pollen, la gelée royale, etc. Si vous voulez en savoir plus c’est ici.

Pour tout savoir sur l’apithérapie

Chandelle à la cire d’abeille et mysticisme.

Mythologie de l’abeille et du miel .


... Charger plus