Le 08.03.04 Par Anne Stolbowsky

La prétention de rien – Pascal Obispo

Double Album « fan » de Pascal Obispo – 13/02/2004.

Acceptation : chacun est comme il est, c’est quand même utile de le rappeller, alors arrêter de voir la paille dans l’oeil du voisin, et revendiquons ce que nous sommes, sans pour autant nous justifier de tout !

Qui peut prétendre me connaître

Sans se contenter du paraître

Image toute faite ou projection

C’ qu’on vous prête est à confusion

Qui peut prétendre me comprendre

Quand il faut de tout se défendre

Passé les on-dit, cassé la glace

Et gratté le vernis en surface

Quand soit même on cherche et se perd

Pour toute une vie qu’on veut bien faire

Refrain :

Je suis comme je suis

J’aime comme j’aime

Même si j’en paie le prix

Je suis comme je suis

Je suis mes envies

Comme suivent ceux qui m’aiment

Je rêve comme je rêve

Plutôt mal que bien

Parfois même un rien

Je suis comme je suis

En tout cas je n’ai

La prétention de rien

Qui peut prétendre avoir la clé

De mon enfance et ses ratés

Ranger tous vos clichés qui rassurent

Des blessures à vivre sous l’armure

Mais qui peut prétendre encore prétendre

Avoir un jugement à rendre

Et pouvoir s’ regarder en face

Qu’est-ce qu’il aurait fait à ma place

Quand moi même je cherche et m’y perd

Pour tout un cirque qu’il faut bien faire

{au Refrain}

La prétention de rien

Je suis comme je suis

J’aime comme j’aime

Je suis comme je suis

Je rêve comme je rêve

Je suis mes envies

Comme suivent ceux qui m’aiment

Ceux qui m’aiment

Je suis comme je suis

Je rêve comme je rêve

Plutôt mal que bien

Parfois même un rien

Je suis comme je suis

En tout cas je n’ai

La prétention de rien {x3}

Je suis comme je suis {x3}

Site officiel de Pascal Obispo

Retour à la liste des chansons


... Charger plus