Le 30.09.05 Par Anne Stolbowsky

Mais tu t’es vue, Lulu ? de Françoise Fraïoli

Mais tu t'es vue, Lulu?

« Mais tu t’es vue, Lulu ? » De Françoise Fraïoli (Editeur : Les écrits de Nord – ISBN : 2901245196 -Prix : 17€ )

Voilà un livre que l’on dévore d’une seule traite. Ouvert dans la soirée et finit dans la foulée, je n’en suis pas revenu impossible de le lâcher avant d’en connaître la fin !

Il y a telle charge émotive, on se croirait presque transporté dans la chair de lulu, on suit ses doutes, on sent ses souffrances, le cœur serré face au rejet qu’elle subit de tous ou presque !

De la jeune fille qui ne peut s’habiller comme les autres à « la femme la plus grosse du monde », on découvre un parcours pleins de douleurs et de vérités qui ressemble plus à un témoignage qu’à un roman.

Et malgré cette vie si sombre, lulu avance et nous ouvre même les portes de la découverte de son corps et de son obésité, et de toute la complexité de vivre en excès de poids dans une société qui pointe du doigt les obèses et ou l’errance médicale est légion.

Françoise Fraïoli créatrice d’allegro fortissimo et membre fondateur du GROS (groupe de reflexion sur l’obesite et le surpoids) nous offre un magnifique livre, loin des thèses médicales c’est la sincérité qui ressort de cette écriture et aussi l’espoir de reprendre le dessus.

Françoise FraïoliQuatrième de couverture : « C’est l’histoire de Lulu, la jouflue, la ventrue… Elle est toute ronde Lulu, ramassée sur elle-même, massive et fragile. Mais elle trace son chemin Lilu, cahin-caha. Elle de marie et devient m7re, ballottée de médecins en cures d’amaigrissemnt. Elle trouve même un « travail », Lulu, en rapport avec son poids… 240 kilos ! Mais au bout du compte, c’est d’être aimée qu’elle a faim. Dans ce livre, elle prend de la palce lulu. mais, « sous son masque romanesque, ce récit est celui d’une douloureuse et lente escenssion à l’être au monde en un corps féminin : rien de moins !  » (Extrait de la postface de Pierre Aimez, ancien Professeur des Universités de (Paris VI) et ancien Praticien Hospitalier, service de médecine et de nutrition de l’Hôtel Dieu de Paris).

Lulu est l’archétype déchirant, émouvant et drôle de ce que la société produit et ne veut pas voir, ici, les gros.

Consciente, pour le vivre, que la souffrance de cette obésité n’est pas prise en charge de façon cohérente, Françoise Fraïoli a voulu faire de ce roman un acte militant, une prise de conscience de l’errance médicale qui pourrait se résumer à un « il suffit de moins manger pour maigrir ! » Or l’obésité est une maldie complexe, dont on ne guérit pas, véritable gangrène, terrible pour soi et pour les autres. Envahis de graisse, rejetés, jugés, humiliés, les obèses mènent seuls une guerre sans merci contre leur poids, et souvent finissent pas rendre les armes. Jamais, pour aucune autre maladie on n’a traité des patients avec autant de mépris voire d’indifférence … quel gâchis !

Françoise Fraïoli, éducatrice spécialisée et psychothérapeute est la fondatrice d’Allegro Fortissimo, très médiatisée par ses défilés de mode pour « les rondes ». Depuis, elle a également crée l’association 2.A.P.S (Aide et accompgnament des personnes en surpoids) où elle anime des groupes de thérapide intégrative par le texe. Mais tu t’es vue, Lulu ? est son premier roman

Frédéric Gilbert »

2APS (Aide et accompagnement des personnes en surpoids) est une association à but non lucratif qui a pour mission de venir en aide aux personnes obèses ou préoccupées par leur poids. Elle propose de nouvellesaproches pour la prise en charge de l’obésité et de l’obsession de la minceur.

2APS : 34, rue de la Véga – Hall 7 – 75012 PARIS – 01 43 46 63 58

Retour sur « Livres et Rondeurs »

Réagissez à cet article et faites nous partager votre avis sur ce livre sur les forums !


... Charger plus