Le 20.10.05 Par Herlyd

Leonard Nimoy et la « Beauté Maximum »

Leonard Nimoy est né à Boston, Massachusetts, USA le 26 mars 1931.

A 8 ans, Leonard Nimoy joue déjà dans un théâtre de quartier. C’est à 20 ans que sa carrière cinématographique commence dans « Queen for a Day » (1951) de Arthur Lubin.

En 1966 il devient Mr Spock dans « Star Trek » (1966-1969) de Gene Roddenberry, ce qui lui vaut 3 nominations aux Emmy Awards et propulse sa carrière de scénariste et de réalisateur notamment de « Star Trek IV : The Voyage Home » en 1986.

Parallèlement à sa carrière dans le cinéma, Leonard Nimoy mène une carrière de photographe, au profit de laquelle il décide, en 2003, d’abandonner sa carrière d’acteur.

En 2005, Leonard Nimoy expose à la Bonni Benrubi Gallery une série de photographies intitulée « Maximum Beauty » ww.bonnibenrubi.com, dans laquelle il met en valeur les rondeurs de ses modèles. Il ressort de ses photographies en noir et blanc beaucoup de grâce, de sensualité et de respect. La série est visible ici : www.leonardnimoyphotography.com

Ses modèles ne sont autres que les membres de Big Burlesque, The Original Fat-Bottom Revue www.bigburlesque.com de San Francisco, une troupe d’artistes rondes qui se produisent en tant que danseuses de charme.

Leonard Nimoy confie dans une interview www.trekweb.com , qu’après avoir travaillé un certain nombre d’années avec beaucoup de modèles féminins, une dame lui fit remarquer que son travail semblait traité particulièrement d’un certain type de corps. Nimoy dit que cette dame devait peser dans les 150 Kilos, une dame très ronde, une dame adorable. Il emmena la dame dans son studio et la photographia.

A propos de sa série de photos « Maximum Beauty », Nimoy dit qu’il y a un hommage à Helmut Newton dans le sens où ses modèles se présentent à l’appareil d’abord habillées, puis nues. Il dit aussi que ses modèles étaient très fiers, très à l’aise, absolument pas timides et qu’il en est venu à les admirer.

Personnellement, le travail de Leonard Nimoy m’a beaucoup touchée, il a su magnifier la beauté de ses modèles. De plus, le fait que le simple remarque d’une dame, inconnue, lui fasse prendre, si facilement, conscience que les rondes aussi peuvent être des modèles intéressants, dénote chez lui une intelligence artistique indéniable.

Espérons qu’il ne s’arrêtera pas là et que d’autres artistes, jusqu’ici focalisés sur les modèles minces, suivent son exemple…

Réagissez à cet article sur le forum !


... Charger plus