Le 29.10.05 Par Anne

Je ne veux pas maigrir !

Cela peut paraître étrange à la plupart des gens. Particulièrement aux regimeuses qui se torturent comme des acharnées pour ne pas prendre un gramme de peur de me ressembler un jour. Et pourtant moi je suis bien dans ce corps de bien plus de 100kgs !

Je suis bien dans ce corps avec ce ventre qui m’accompagne comme un gros coussin que je garde serré contre moi et qui me tient chaud, me rassure.

Note : cet article n'est plus à jour
Nous vous recommandons plutôt

Seul point noir : Les cuisses qui chauffent l’une contre l’autre, et ce dos qui commence à me faire souffrir et me contraint à réviser ma position.

Je vais devoir maigrir pour ma santé et ça me saoûle à un point difficilement imaginable. Je suis devenue assez sédentaire il y a quelques années, après la fac en fait et changer cet état n’est pas pour me déplaire : marcher, nager, prendre du temps pour m’occuper de moi c’est plutôt positif 

Mais où trouver ce temps entre le boulot, la famille, le ménage, les courses et le sommeil. Cela peut sembler incroyable, mais je n’arrive pas à trouver le temps de m’occuper de moi, où plutôt, je ne prends pas la peine de me réserver des espaces pour moi :?

C’est incroyable toutes les fausses bonnes excuses que l’on peut se trouver, c’est comique je faisais la même chose avec les devoirs d’école ou plutôt comment se compliquer la vie quand on pourrait faire si simple. !

Et la nourriture, n’en parlons pas !

J’ai bien commencé une rééducation et stabilisé mon poids, et c’est ce que je voulais. Mais je continue en toute conscience à manger sans faim, c’est tellement plus facile de prendre un goûter même raisonnable et sans faim, que de faire face et de régler mes vrais problèmes. Je compense pour ne pas avoir à régler ce qui me bouffe réellement.

Ma graisse je la connais, elle fait partie de moi et me rassure. Mais ma vie de couple et mes secrets de famille c’est quand même autre chose à gérer.

Mes rondeurs je les aime, elles me protègent et me tiennent chaud. J’aurais la sensation d’être toute nue sans elles.

Et puis les regards qu’on me porte, je les connais aussi, je sais les gérer et le côté détecteur de con et quand même bien pratique lol

Cette différence je la cultive et elle me rend unique !

C’est vrai le midi quand je regarde à la terrasse des cafés je ne vois pas beaucoup de rondes, mais des filles toutes formatées, la même ligne, le même style, la même attitude …

Est-ce que perdre du poids ne va pas m’enlever une petite part de ce qui me rend unique ? Ne vais-je pas me fondre dans la morosité de la foule ?

Je n’ai pas envie de ressembler à tout le monde, de devenir « conforme », de n’être plus Dione une fille qu’on ne peut pas rater et pour cause lol

Haaa, c’est étrange cette peur d’être mince, comme si cela pouvait m’enlever ce que je suis réellement au fond, ou peut-être me découvrir un peu trop !

Parce qu’au fond c’est peut-être là aussi que se trouve le problème. La peur d’être mince, c’est la peur d’être plus facile à atteindre, de ne plus pouvoir me protéger et me cacher de ce qui me fait mal ! Je n’aurais plus alors d’autres choix que de faire face !

Mais face à quoi …

Réagissez à ce témoignage sur le forum !


... Charger plus