Le 20.01.10 Par Anne

Les passagers obèses paieront 2 sièges sur Air France KLM


Après Ryanair, c’est au tour de Air France de taxer les obèses !

Monique Matze a indiqué que la décision a été prise pour des raisons de « sécurité ».
« Nous devons nous assurer que le dossier peut bouger librement en avant et en arrière et que tous les passagers soient bien attachés avec une ceinture de sécurité ».

Un passager dans l’incapacité de s’asseoir dans un seul siège devra payer 75 % du prix d’un second siège.


Air France recommande de mesurer le tour de taille et, au-delà de 135 centimètres, en cas de voyage dans la classe Tempo et Alizé, d’acheter deux sièges avec une réduction possible
(possible seulement ?)de 25% sur le coût du deuxième siège. Au-delà de 149 centimètres de tour de taille en classe Espace moyen courrier dont les sièges mesurent 47 centimètres, Air France recommande de « redescendre » en Tempo avec l’achat de deux sièges.

Les gens qui ne peuvent pas entrer dans un seul siège s’attachent en insérant l’extrémité de la ceinture d’un des sièges dans l’attache de fixation de l’autre siège, en étirant la ceinture entre les deux sièges.

En payant deux places, la personne obèse sera assurée d’avoir deux sièges côte à côte. Ces passagers en surpoids seront cependant remboursés sur les vols qui ne sont pas complets, a expliqué Mme Matze.

Cette nouvelle mesure s’appliquera pour les personnes qui prendront leur billet à partir du 1er février pour tous les vols à partir du 1er avril 2010.

Le siège d’avion moyen fait 43 centimètres de large, 44 centimètres pour les long-courriers.

Pour l’instant on ne sait pas comment tout cela va s’organiser.
Devra-t-on indiquer notre tour de taille à l’achat de billet en ligne ?
Les hôtesses vont-elles s’équiper d’un centimètre pour vérifier le tour des tailles des passagers au moment de l’embarquement ?

En 2005, Air France avait été condamné à payer des dommages et intérêts à un passager obèse pour l’avoir contraint à prendre 2 places : « Le tribunal a reconnu l’humiliation subie« 

Je comprends qu’une personne qui prend réellement 2 sièges doivent payer 2 sièges.
Pourtant une chose me gêne dans cette décision.
Les obèses ne sont pas les seuls à avoir des soucis avec la taille des ceintures ou encore avec l’espace de plus en plus petit pour chaque passager.

En effet, une femme enceinte a besoin d’une rallonge de ceinture. Et je met au défi le passager assis devant elle de baisser son siège en arrière.
Quant aux personnes qui se plaigent de l’espace pour les jambes, je ne les compte plus. Et avec un grand, encore une fois le passager assis devant peut difficilement baisser son siège.

Et pourtant, ni les grands, ni les femmes enceintes qui semblent ne pas rentrer dans les normes de sécurité de Air France ne vont être surtaxer, ils auront droit aux même tarifs que les personnes petites et sveltes !

Merci à Aurélie sur Facebook qui m’a enviyé l’information


... Charger plus