Le 14.12.10 Par Anne Stolbowsky

Après la pomme, la tomate devient l’amie des obèses !

Après la pomme amie des régimeuses, le chocolat qui après avoir été une aliment « diabolique » est devenu « bon à consommer » pour son magnésium et son effet anti-déprime, c’est au tout de la tomate d’être dans la ligne de mire des scientifiques anti-obésité !

Une étude faite par chercheurs de l’Inra de Marseille démontrerais que le lycopène, une substance présente dans plusieurs fruits dont la tomate, possède un effet anti-inflammatoire qui pourrait être utile contre certaines pathologies liées à l’obésité, par exemple le diabète de type 2.

Le lycopène que l’on retrouve dans la tomate et aussi dans la pastèque,le pamplemousse, la papaye, la goyave, … posséderait des propriétés anti-oxydantes et anti-inflammatoires.


Pour faire court, le lycopène réduirait la production par le tissus adipeux (en clair la graisse) de substances ( cytokines et de chimiokines) qui provoqueraient des pathologies liées à l’obésité.

Les chercheurs ont fait des tests … et ça marche … sur les souris !

Va-t-on bientôt voir des compléments anti-obésité à base de tomates dans nos pharmacies ?
Le régime tout tomate va-t-il bientôt remplacer les tout banane et autres inepties du genre ?
Va-ton voir en masse des brûlures et autres indigestion à cause d’ingestion massive de tomates ?
Dans la rue les passants vont ils se mettre à jeter des tomates aux obèses « pour leur bien » ?

Source


... Charger plus