MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Aide pour faire le deuil de son animal

Voilà, je me retrouve pour la première fois confrontée à la perte d'un de mes animaux.
Alors ... Peut-être que certains trouveront ma réaction, mon chagrin disproportionnés car ma chienne va  
bien mais que c'est mon premier rat qui nous a quitté hier matin, dans mes bras.

Je suis inconsolable, je ne cesse de voir et revoir sans cesse ses derniers instants, même s'il ne souffrait pas sa maladie fût tellement fulgurante que je n'ai pas eu le temps de me préparer à son départ.
En prime vendredi de retour chez le véto pour son contrôle il allait beaucoup mieux et dimanche matin je l'ai trouvé étrange, je l'ai pris sur moi et j'ai bien vu qu'il ne lui restait plus longtemps.
De plus il était encore trés jeune, on avait fêté son premier anniversaire le 28 janvier.

J'aimerais savoir si certains d'entre vous ont des astuces ou autre pour m'aider à surmonter cette épreuve.
Je suis quelqu'un de particulièrement sensible, j'ai la larme on ne peut plus facile ... J'ai passé ma journée d'hier à pleurer et aujourd'hui au boulot c'est trés dur ...

Merci de votre aide.
A
36 ans Nice 21965
je sais pas trop quoi te dire a part que je suis désolé, un animal reste un animal, tant qu'il a compté pour nous c'est dur de le voir partir peu importe ce que c'etait
35 ans Parmis les terriens 592
Je ne sais pas quoi te repondre désolé, je n'ai encore jamais perdu un de mes animaus mais rien que d'y penser ça me met la larme à l'oeil, donc j'imagine ce que tu endures, c'est toujours difficile de perdre un petit compagnon.

Dis toi qu'il est au paradis des rats, il y a des nuages en fromages, des lits en maïs, des hamacs partout...

Bon courage :kiss:
Disons que je suis (malheureusement ?) plutôt cartésienne et pour moi il est enterré au pied d'un arbre dans un bois ... Tout est fini :s
Je ne crois pas qu'il y ait quelque chose après la mort.
48 ans CERGY (95) 871
Bonjour

Malheureusement je n'ai pas de recette à te proposer pour t'aider à aller mieux... Il m'est arrivé malheureusement plusieurs fois de perdre un animal, et les 2 derniers (1 chat qui avait 7 ans seulement, et ma chienne adorée qui avait 13 ans) sont morts dans mes bras aussi, sans que j'ai eu le temps de m'y faire (mon chat a fait une rupture d'anévrisme, par exemple. Il est mort en moins d'une seconde).

La seule chose que je puisse te dire, c'est que le temps est ton seul allié. Encore que, même plusieurs années après, mon coeur se serre encore quand je vois un chat roux ou un malinois, et quand je retombe sur des photos de mes amours... la douleur est moins aigüe, mais elle est toujours là... et je crois qu'elle restera.

Laisse-toi du temps. Ne t'empêche surtout pas de pleurer, et laisse parler les gens qui trouvent ta réaction disproportionnée. Il n'y a pas de mal à pleurer ceux que l'on perd et avec qui on a partagé de belles choses, qu'ils soient humains ou non.

Je te souhaite beaucoup de courage...
Karine
10361
Exquise-Marquise a écrit:
Disons que je suis (malheureusement ?) plutôt cartésienne et pour moi il est enterré au pied d'un arbre dans un bois ... Tout est fini :s
Je ne crois pas qu'il y ait quelque chose après la mort.


heu je pense pas qu'elle ai voulu lancer une discussion sur l'existence ou non d'un paradis ou d'un enfer ad patres ..
je pense qu'avec une image poétique et un poil attendrissante elle a tout simplement tenté de te tiré un petit sourire pour te remonter le moral ... :roll:
42 ans Chambéry 139
Je n'ai pas de recette miracle non plus... je sais ce que tu peux ressentir pour l'avoir vécu plusieurs fois... on partage tellement de belles choses avec nos amours à poils... mais c'est la vie ... laisses toi le temps et si tu as envie de pleurer, pleures.. c'est tout à fait normal....
je te fais pleins de :kiss: de courage...
38 ans On my black cloud in a white heaven 7469
Je te comprends, comme dit Athy, peu importe l'animal (chat, chien, rat, etc), on s'attache quand même ...

Il n'y a que le temps qui t'aidera à oublier un peu tout ça. Et puis, pourquoi pas ne pas reprendre immédiatement un rat pour te remonter le moral et caliner un autre ratou ?
41 ans Belgique / Brabant Flamand 3984
Je suis vraiment désolée. :( C'est toujours difficile de perdre un animal et ton chagrin est tout à fait justifié. Bon courage et plein de bisous.
Merci de votre soutien les filles.
J'essaie de me dire que son frère et ses 12 copains ont besoin de moi et de mon attention, à la maison ça me réconforte de jouer avec eux mais là au bureau c'est terrible, je fais fixette ... du coup impossible de me concentrer sur quoi que ce soti.
_Mumu_ a écrit:
Je te comprends, comme dit Athy, peu importe l'animal (chat, chien, rat, etc), on s'attache quand même ...

Il n'y a que le temps qui t'aidera à oublier un peu tout ça. Et puis, pourquoi pas ne pas reprendre immédiatement un rat pour te remonter le moral et caliner un autre ratou ?

Nous avons posté en même temps, comme indiqué au dessus j'ai 13 autres rats qui ont besoin de moi et qui m'aident beaucoup à surmonter ça.

Par contre, j'ai normalement un p'tit nouveau qui doit arriver dans 15 jours, c'était décidé avant même qu'Eoghan ne tombe malade cependant je culpabilise un petit peu, malgré lui et malgré moi il arrive un peu comme un remplaçant, ça me fiche un peu mal parce que ça n'était pas du tout le but.
Disons que j'ai l'impression, sans le vouloir, de remplacer Eoghan.
40 ans 77 5703
il m'arrive de repenser à mes cochons d'Inde Cuicuic et Poilux...

je devais avoir 10/11 ans...

je culpabilise toujours et j ai toujours du chagrin...

je te comprends ma belle...ça chagrinne...

certains ne comprennent pas cette sensibilité face à une petite chose avec son petit coeur...
mais nous on a cette sensibilité qui a manqué aux grands dirigeants de ce monde... et on voit le resultat!

courage! en donnant de l'affection aux autres, tu ne l'oublies pas!

muaaaaaaaah
:kiss:
39 ans 3006
je comprends bien cette culpabilité..

c'est la culpabilité et le chagrin qui font que tu penses ça, mais quand tu auras le jeune rat dans tes mains, je sens que tu n'auras plus cette idée, Eoghan restera dans tes pensées, mais aucun ne le remplacera..

j'ai eu un pic de culpabilité le jour où on est allé chercher le petit Jazz.. Comme si on remplaçait Félix (européen blanc et noir mort de la leucose.. mon pauv' tit pépère..) par une note de luxe, en plus ! (Jazz est un siamois). Mais une fois que j'ai eu le petit pépère tout frileux sur les genoux, qu'il m'a fait son tout premier ronron.. (la nana disait qu'il ronronnait pas.. mon oeil oui !) j'ai su qu'il ne remplacerait pas, mais qu'il prendrait une autre place dans mon coeur.

Courage à toi. Le pépère Félix, j'y pense encore de temps en temps, notre tout premier chat, à la maison.. J'ai toujours une p'tite larmette à l'oeil, j'ai assisté à sa mort j'avais 12 ans.
41 ans Agglo de Rouen 1043
j'ai le même problème.
Ma chatte Zia est morte l'année dernière, le 1er janvier 2007. J'ai été assez triste, bien que soulagée pour elle qui souffrait.

Depuis, une autre petite chatonne a fait son entrée à la maison à noël dernier. Je n'en voulais pas d'autre (je voulais pas la remplacer), mais j'ai cédé face à un Zhom plus qu'insistant.
Et bien, cette petite minette a beau être calîne, gentille (quoiqu'un peu fofolle mais bon c'est encore un bébé) j'ai encore du mal à m'y attacher ... :? je culpabilise en fait ...
Mais bon, je sais que ca viendra, mais ce sera plus long que ce que j'avais cru ...
Merci de vos témoignages les filles, c'est vrai que c'est plus fort que moi d'y penser alors que pourtant l'adoption d'Oan est prévue depuis un bon moment.

Je vais tenter de relativiser et j'espère que ça me fera le même effet qu'à vous lorsqu'il arrivera à la maison, normalement je le récupère le 3 mars.

Avec le temps je commence à arriver à ne pas fondre en larmes dés que je pense à mon Eoghan, j'espère que ça continuera dans cette voie.

En fait, c'est dur après une période de maladie car on passe encore plus de temps avec son animal, pour le soigner, le chouchouter et Eoghan me le rendait bien, il n'a jamais été aussi câlin et léchouilleur que ces derniers 15 jours, il vivait du coup seul en liberté sur le buffet du salon, avait droit à de longues scéances de câlins en solo avec moi ... ça nous a rendus encore plus proche, je pense que ça a fortement contribué au fait que j'ai vraiment du mal à accepter sa mort maintenant.
B I U