MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Avez-vous grandi (spirituellement) avant, pendant la RA

50 ans Sud ouest 356
LissiBoa a écrit:
myrtille81 a écrit:
... Et surtout je n'avais pas fait le rapport entre mes crises et mes achats.
...
Bref, je suis une femme plus ronde encore,  
mais qui arrive à l'accepter (il parait que c'est le premier pas pour maigrir, on verra, pas de stress ;))
Et puis je suis une femme plus libre
:D

myrtille81,
est-ce grave de faire des achats compulsifs alors? si le porte monnaie n'en souffre pas trop
j'aime bien m 'acheter des trucs, (normalement je n'aime pas trop faire des courses) et ça me fait du bien.. surtout en crise

Je suis d'accord, le premier cadeau qu'on se fait avec la RA c'est l'attitude plus zen par rapport à son corps lourd.

biz lb


Non, Lissiboa, ce n'est pas grave en soi ;)
Je parle d'achats compulsifs, qui ne m'apportent aucun plaisir et qui m'encombrent autant que mes kilos (même si c'est plus facile de se débarrasser des objets que des kilos :) )
En plus ça va à l'encontre de ce que je suis car j'essaye d'être dans une démarche de simplicité volontaire, de faire attention à ma consommation
54 ans Paris 136
babsie a écrit:
...

Ce que cela a changé pour moi (en vrac et de façon non-exhaustive)

- la prise de conscience que mon adolescence continuait à me pourrir la vie mais que je pouvais décider de m'en sortir. ...

- la prise de conscience que je suis boulimique de plein de choses (achats, activités, abnégation ...) et pas seulement de nourriture.

- la prise de conscience que je n'ai jamais su faire de choix (c'est un peu le deuil dont tu parles !).

- la prise de conscience que je ne suis pas si mal que ça puisqu'à l'intérieur de moi, il y a de bonnes choses ...

- la prise de conscience qu'il ne tient qu'à moi de mettre en valeur ou non ce corps qui est le tabernacle de mon âme...

- la prise de conscience que je peux, je dois, décider ce qui me plait et me fait du bien sans attendre tout des autres et sans le leur repprocher ensuite

- l'acceptation que tout ne soit pas parfait sans que cela n'altère la qualité des choses ou des actes.

- l'acceptation de frustrer les autres (sans pour autant virer dans l'égoîsme comme le dit mylenange) car je ne suis pas toute puissante.

- la prise de conscience que j'ai le pouvoir de changer si je le veux, mais en me faisant du bien, en faisant la paix avec moi plutôt que la guerre.

- la prise de conscience que le TEMPS est important et que j'ai le droit de prendre mon temps (pour ne rien faire, pour me faire du bien, pour partager un calin avec les enfants, pour regarder un film ... ou n'importe quoi d'autre) mais prendre du temps pour savourer chaque instant et s'en rassasier. Arrêter là la course folle du TOUJOURS PLUS qui devient très vite du TROP sans saveur.

....


babsi, merci pour ton témoignage intéressant !!! oui.. allons y vers la route de paix et bonheur déjà tout seuls ;) je crois que j'attends tjs trop des autres
biz
lb
54 ans Paris 136
Carlottalapatatesexy a écrit:
Pour ma part j'ai plutot l'impression d'etre en constante regression... :?


c'est un début de chemin, non? Oser regarder le passé?

courage, tu verras c'est certainement le premier pas vers autre chose

biz
lb
54 ans Paris 136
Pomdereinette a écrit:
Parce qu'en ce moment c'est dur sur un autre plan.
De l'xtérieur, j'admire ta volonté et détermination patiente.


moi?
patiente?
plutôt pensées un peu torturées dans tous les sens ;)

lollllllllll

biz
lb
54 ans Paris 136
nutelle a écrit:


- la " séparation" ... je me suis rendue compte que j'avais
...

- me retrouver + en accord avec moi même , avec mes réelles envie , me sentir + indépendante , savoir que ce sont mes choix, que je mange ce que je veux , qd je veux ( qd jai faim la plupart du temps mais pas tjs hein ;)) ... une sorte de liberté en somme...+ de confiance en moi aussi!

Bref au départ on suit la RA pr nos troubles alimentaires mais rapidement on se rend compte qu'il y a bcp + que l'alimentation derrière nos soucis ...et qd les soucis alimentaires semblent se réguler , çà ns fait prendre conscience d'autres troubles ( passés ou présent ..) et petit à petit là aussi on progresse ...

bonne soirée


nutelle

oui tout à fait, le vide, la séparation, on se donne tout vers l'extérieur, on bouffe pour se séparer du reste du monde car on est empathique, donc le sentiment du vide.. oui j'ai ça aussi..

et voilà c'est exactement le lien entre alimentation et attitude de vie
je crois que la RA ça va être fort !

Savoir choisir, savoir dire OUI ou NON dans la vie (à la nourriture ou autre) moi ça m'ouvre les yeux, ne pas avoir peur de ces propres choix, on ne va pas disparaître si l'on en fait un.

Vide, disparaître, extérieur... oui et il y a des raisons pour ça dans l'enfance ou autre, et tout est lié à la question de bouffe ...

ce truc de vide et de bouffer, je n'en ai pas encore fini de me poser des questions dessus

bizzz
lb
54 ans Paris 136
myrtille81 a écrit:
[
Je parle d'achats compulsifs, qui ne m'apportent aucun plaisir et qui m'encombrent autant que mes kilos ..
En plus ça va à l'encontre de ce que je suis car j'essaye d'être dans une démarche de simplicité volontaire, de faire attention à ma consommation


oui ok je vois...
compulsion ça veut dire sans plaisir.. effectivement.. je dois me faire un autr café pour me reveiller ;)

biz
lb
50 ans Sud ouest 356
LissiBoa a écrit:
myrtille81 a écrit:
[
Je parle d'achats compulsifs, qui ne m'apportent aucun plaisir et qui m'encombrent autant que mes kilos ..
En plus ça va à l'encontre de ce que je suis car j'essaye d'être dans une démarche de simplicité volontaire, de faire attention à ma consommation


oui ok je vois...
compulsion ça veut dire sans plaisir.. effectivement.. je dois me faire un autr café pour me reveiller ;)

biz
lb


Savoure ton café ! Et merci pour ce sujet très intéressant, vraiment au centre de la RA. Chaque réponse me donne à réfléchir et apporte de l'eau à mon moulin.
Nutelle, moi aussi je deviens (depuis peu, après 10 mois de RA) une vrai optimiste confiante dans ce que la vie réserve...et sans non plus me couper de la réalité, me bercer d'illusions infondées. Encore un truc obtenu grâce à la RA :multi:
50 ans Sud ouest 356
Carlottalapatatesexy a écrit:
Pour ma part j'ai plutot l'impression d'etre en constante regression... :?


La régression peut être utile pour avancer...Elle peut permettre d'aller au fond de nos problèmes pour qu'on puisse mieux les comprendre et aussi les prendre en considération alors que la tendance naturelle serait de les balayer sous le tapis.
49 ans vigo Espagne 195
c'est interessant ce que vs racontez! ;)

La ra, me semble bien mieux qu'un régime, ds le sens où justement elle prend en compte le coté psy, ns forcer à chercher en ns le pq du comment!

Pour moi, comme pr bcp, la peur de ne pas être aimé m'incite à être une autre, à laisser passer les autres avant moi, à imiter les autres (je suis prof ss doute parceque ma soeur l'etait, et que mon père semblait la préférer! Je dis semblait car je crois que notre vision d'enfant n'est pas objective non plus. Et on se rend compte que le mal, c'est ns qui ns le sommes fait avant les autres... enfin ds mon cas!).

mon pb, c'est que meme si j'en suis consciente, ça ne m'a pas encore permis de progresser veritablement, je suis tjs en recherche de qui je suis. Pour le moment, je ne travaille presque pas, qq crs de français parfois, ms ce n'est pas ma vocation, c'est la seule chose que je sais à peu pres faire. J'aimerai me lancer ds autre chose, ms à 36 ans, je me dis que c'est trop tard!

Nutelle, ça doit faire plaisir quan on te dit que tu es un rayon de soleil! ;)
50 ans Sud ouest 356
linouvhe a écrit:


mon pb, c'est que meme si j'en suis consciente, ça ne m'a pas encore permis de progresser veritablement, je suis tjs en recherche de qui je suis. Pour le moment, je ne travaille presque pas, qq crs de français parfois, ms ce n'est pas ma vocation, c'est la seule chose que je sais à peu pres faire. J'aimerai me lancer ds autre chose, ms à 36 ans, je me dis que c'est trop tard!
;)


Etre consciente est un premier pas seulement, mais un pas obligatoire. Après il faut laisser le temps pour véritablement vivre ses prises de conscience, pour qu'elles ne restent pas seulement intellectuelles.
Je ne sais pas si je me fait comprendre, c'est difficile de mettre des mots sur un ressenti

Et non, ce n'est pas trop tard pour commencer une nouvelle activité. L'âge fait parti des freins qu'on se met, plus souvent par peur. A 25 ans, j'avais envi de reprendre le piano, mais je trouvais ça trop tard car je me comparais aux enfants qui commençaient avant 10 ans :shock: Comme il faut du temps pour arriver à un résultat, je pensais qu'il était trop tard. Et aujourd'hui, 12 ans après, je jouerais sans problème ! J'ai des amis qui se reconvertissent après 45 ans dans quelque chose qui les passionne car c'est un bon moment pour eux : ils ont mûri, les enfants ne sont plus à charge...et ils sont un modèle positif pour moi. J'ai même rencontré quelqu'un qui a commencé le Chinois à 85 ans !
54 ans Paris 136
linouvhe a écrit:

...... J'aimerai me lancer ds autre chose, ms à 36 ans, je me dis que c'est trop tard!
;)

linouvhe,

et pourquoi ce serait trop tard? la vie est une progression constante il me semble
ce n'est que toi qui peut savoir ce qui te fait du bien, et parfois il peut y avoir une phase d'incertitude avant qu'on ne se lance pas dans l'exploration de nouvelles pistes, que ce soit en travail ou sport ou autre...

- moi c'est le sport où j'ai eu si peur..

et voilààààààà je reviens de mon tout premier cours de karaté sans me stresser, vraiment une ambiance sympa aussi, très physique, j'étais la seule un peu ronde mais ça ne m'a rien fait, j'étais portée par mon enthousiasme pour le truc, là je suis bien crevée et j'ai chanté toute seule dans l'ascenseur "Je l'ai osé je l'ai osé".. hihi.. vous n'avez pas d'idée.. j'ai mis des mois et des mois à me décider .....

yippieeeeee
54 ans Paris 136
myrtille81 a écrit:

Etre consciente est un premier pas seulement, mais un pas obligatoire. Après il faut laisser le temps pour véritablement vivre ses prises de conscience, pour qu'elles ne restent pas seulement intellectuelles.
Je ne sais pas si je me fait comprendre, c'est difficile de mettre des mots sur un ressenti


myrtille81,
yessss c'est tout à fait ça, il y a la réflexion un peu cérébrale, intellectuelle au début et après il faut le vivre dans des situations, tout à fait,

merci ta phrase m'a aidé myrtille81

je dirais que après

a) un truc qu'on peut peut être appeler regression (Carlottalapatatesexy)
ou retour aux sources, à l'enfance, à l'origine 'du mal' qui aide, parce
qu'on OSE regarder, progressivement

b) on peut 'comprendre' avec sa tête, intellectuellement, rationnellement

c) on peut lier la conscience aux sensations diverses qui peuvent
apparaître dans des situations de la vie réelle,

=> est-ce peut-être ça, se 'connecter à soi-même', progressivement

bon c'est toujours confuse, en tout cas merci pour vous réponses nombreuses un vrai travail de groupe lol kiss
lb
50 ans Sud ouest 356
LissiBoa a écrit:

myrtille81,
yessss c'est tout à fait ça, il y a la réflexion un peu cérébrale, intellectuelle au début et après il faut le vivre dans des situations, tout à fait,

merci ta phrase m'a aidé myrtille81
lb


Mais c'est avec plaisir :D
Je trouve dans ce forum beaucoup d'aide et de pistes de réflexion, je suis ravie de renvoyer l'ascensseur de temps en temps
32 ans Lyon 7 295
LissiBoa a écrit:
Mylenange, effectivement. Et ça te semblait facile?

Et comment as tu pu entamer cette réflexion? C'est venu au bout de combien de temps? Mois, années? As-tu partagé la réflexion avec ton entourage? Est-ce venu toute seule? As-tu eu de l'aide?


Non, ça ne m'a pas semblée facile du tout.
Cette réflexion, il a fallu que je me dise "Mais qu'est-ce que je suis en train de faire?" un beau jour pour prendre véritablement conscience du gachis que je faisais de ma vie.
Il a fallu que je parte de mon année de colocation pour emménager seule. Et qui dit seule dit face à soi-même. Au départ, j'ai eu beaucoup de mal. Et puis, au fur et à mesure, j'ai commencé à prendre les bons côtés de la chose. Et va savoir pourquoi, à réfléchir sur moi-même.

Cela m'a pris des années pour entamer cette R.A, cette TOTALE remise en question de moi (j'en faisais souvent mais elles ne duraient jamais vraiment longtemps). Sans l'aide de personne. J'ai annoncé à mes parents par téléphone qu'il allait y avoir des changements dans les prochains mois. Et effectivement, quand ils m'ont revu plusieurs mois après, non seulement j'avais perdu beaucoup de poids mais en plus, ils m'ont trouvé plus posé, plus mature.
L'aide ... je n'en ai pas demandé, j'ai voulu accomplir ça toute seule, une sorte de défi que je m'étais lancée. Il faut dire les choses comme elles sont, tout n'a pas été rose, mais je m'en suis sortie. Ca n'est pas encore un acquis mais je suis bien partie pour continuer sur cette voie-là.
Affronter ses peurs ...
37 ans 12494
LissiBoa a écrit:
Carlottalapatatesexy a écrit:
Pour ma part j'ai plutot l'impression d'etre en constante regression... :?


c'est un début de chemin, non? Oser regarder le passé?
courage, tu verras c'est certainement le premier pas vers autre chose

biz
lb


LissiBoa je ne suis pas sure que ce soit le debut du chemin j'ai plutot l'impresssion que cela me ferme beaucoup de porte et que tout ce que j'avais (ou plutot je pensais ) avoir fait et regler n'etait en fait qu'une chièmere, une illusion et qu'en fait il n'en était rien...

La preuve de ma régression j'ai repris 8 kg en 3 semaines...J'ai l'impression que sa y est mon corps s'est adaptée a la RA comme il finissait toujours à s'adapter au régime...et rien ne semble pouvoir l'enrayer alors que je ne pense avoir rien changé si ce n'est mon moral ...
J'ai les clé , je m'aitrise la théorie je pensais avoir assimilé la pratique , j'ai compris beaucoup de chose mais c'est comme si tout cela n'avais servie a rien...

myrtille81 a écrit:

La régression peut être utile pour avancer...Elle peut permettre d'aller au fond de nos problèmes pour qu'on puisse mieux les comprendre et aussi les prendre en considération alors que la tendance naturelle serait de les balayer sous le tapis.


Ce n'est pas dans mon tempérament de jeter les problemes aux tapis lol ;) Au contraire je ne me suis jamais voilé la face...mais il semblerait que même si j'ai conscience et que j'ai réglé beaucoup de chose cela ne soit pas suffisant... En fait cela ne l'est jamais... J'ai perdu du poids grâce a la RA mais ce n'est jamais assez , on peut toujours faire mieux , on m refuse beaucoup de chose par rapport a mon poids car les autres le prennent justement pour un problème alors que cela n'est plus le cas pour moi depuis un bon moment ...

En fait ce n'est jamais assez bien..
B I U


Discussions liées