MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Avez-vous grandi (spirituellement) avant, pendant la RA

54 ans Paris 136
Carlottalapatatesexy a écrit:
LissiBoa a écrit:
Carlottalapatatesexy a écrit:
Pour ma part j'ai plutot l'impression d'etre en constante regression... :?


c'est un début de chemin, non? Oser regarder  
le passé?
courage, tu verras c'est certainement le premier pas vers autre chose

biz
lb


LissiBoa je ne suis pas sure que ce soit le debut du chemin j'ai plutot l'impresssion que cela me ferme beaucoup de porte et que tout ce que j'avais (ou plutot je pensais ) avoir fait et regler n'etait en fait qu'une chièmere, une illusion et qu'en fait il n'en était rien...

La preuve de ma régression j'ai repris 8 kg en 3 semaines...J'ai l'impression que sa y est mon corps s'est adaptée a la RA comme il finissait toujours à s'adapter au régime...et rien ne semble pouvoir l'enrayer alors que je ne pense avoir rien changé si ce n'est mon moral ...
J'ai les clé , je m'aitrise la théorie je pensais avoir assimilé la pratique , j'ai compris beaucoup de chose mais c'est comme si tout cela n'avais servie a rien...

myrtille81 a écrit:

La régression peut être utile pour avancer...Elle peut permettre d'aller au fond de nos problèmes pour qu'on puisse mieux les comprendre et aussi les prendre en considération alors que la tendance naturelle serait de les balayer sous le tapis.


Ce n'est pas dans mon tempérament de jeter les problemes aux tapis lol ;) Au contraire je ne me suis jamais voilé la face...mais il semblerait que même si j'ai conscience et que j'ai réglé beaucoup de chose cela ne soit pas suffisant... En fait cela ne l'est jamais... J'ai perdu du poids grâce a la RA mais ce n'est jamais assez , on peut toujours faire mieux , on m refuse beaucoup de chose par rapport a mon poids car les autres le prennent justement pour un problème alors que cela n'est plus le cas pour moi depuis un bon moment ...

En fait ce n'est jamais assez bien..


hé oui, jamais assez bien, toujours en mouvement, toujours en recherche,
alors je ne sais pas, j'ai compris un truc pour ma part, pour faire la RA il a fallu que j'arrête de m'engueuler moi-même tout le temps... pas facile.. j'apprend petit à petit.. c'est vraiment surprenant, je me méprisais tout le temps, jamais bon, pas correct, pas comme il faut, etc

peut-être la RA te fait-elle tellement peur au fond qu'il vaut mieux attendre un peu? j'ai attendu environ une année pendant laquelle j'ai lu et réfléchi..

je te souhaite bon courage et plein de gentillesse avec toi meme
37 ans 12494
Cela fait deja plus d'un an et demi que je fais la RA mais depuis 2 , 3 mois j'ai vraiement du soucis...
Peut etre qu'une pause est nécessaire.. :(
56 ans Région parisienne 2154
Carlotta, tu crois pas que votre lutte pour avoir un enfant, avec les freins mis par les préjugés et a-priori de certains ont de quoi casser et donner la sensation de régresser ?

Tu ne crois pas que tu prends du poids par stress ? ou comme par une espèce de révolte inconsciente, puisqu'on semble ne te proposer de l'aide qu'à la condition expresse que tu maigrisses ?

J'ai déjà grossi. Avec aménorrhée. Et en suivant les weight ! alors j'étais sûre que c'était pas une question bouffe.
Mais une phase de stress, de fatigue extrème, et de rupture. Et mon corps stockit la flotte, faute de trouver mieux à stocker...

ça a duré des années (scuse, c'est pas rassurant ! ) Jusqu'à la naissance de mon fils...
56 ans Région parisienne 2154
Linouvhe, le problème c'est pas l'âge, c'est savoir ce que tu veux vraiment, et comment y parvenir.

Une de mes soeurs a changé deux fois d'orientation professionnelle. La deuxième à 50 ans, alors tes 36 ans... T'es dans la force de l'âge, au contraire !
37 ans 12494
Pomdereinette a écrit:
Carlotta, tu crois pas que votre lutte pour avoir un enfant, avec les freins mis par les préjugés et a-priori de certains ont de quoi casser et donner la sensation de régresser ?

Tu ne crois pas que tu prends du poids par stress ? ou comme par une espèce de révolte inconsciente, puisqu'on semble ne te proposer de l'aide qu'à la condition expresse que tu maigrisses ?


C'est possible peut être inconsciemment je réagit de façon incontrôlé en prenant du poids ...mais je ne pense pas que cela ne soit que par esprit de contradiction..
Après les dernières semaines ont été éprouvante , stressante au possible, le secret aussi deviens un peu lourd a porter...et pourtant je trouver m'en être bien sortie mis a part une petite crise je n'ai pas l'impression d'avoir compensé de quelconque façon..

Pour la rétention d'eau c'est sur au saut du lit on vois mes os des chevilles le jour je n'ai qu'un poteau cheville mollet :lol:

Pour le reste ma révolte n'est pas d'inconsciente crois moi lol
Et c'est vrai que cela me révolte ce genre de propos extrême... :lol: Même si j'ai conscience de la nécessite d'une perte de poids, c'est le manque d'écoute qui va avec... le maigrir a tout prix quitte a ne manger que 600 cal par jour...La non prise en charge d'une certaine réalité aussi mais ...
Alors effectivement mes kilos repris sont peut etre tout simplement un coup de nargage général...

J'espère que ses quelques jours loins de tout cela nous ferons du bien... Et on verra bien en rentrant...
S
49 ans suisse 993
Carlotta j'espère sincèrement que ces vacances vont vous permettre de relâcher la pression et de vous faire du bien.

Concernant l'aspect spirituel de la RA: Je suis à fond dedans. outre tous les aspects cités dans les post précédent pour moi le plus essentiel est celui du RENONCEMENT. Ca va avec l'acceptation de soi. La RA c'est renoncer à des rêves fous de mincitude, c'est accepter que je ne peux pas tout manger tout le temps, c'est accepter que je dois me séparer de 10000 choses et que ce n'est pas sans souffrances.

Ca se manifeste au fil du temps dans différents actes: il y a eu la période ou j'ai tout jeté, les fringues trop petites, les livres que je ne lirais jamais. En même temps le renoncement permet de travailler sur le CONTENTEMENT au quotidien.
Plutôt que de rêver à de merveilleux voyages lointains ( avec moi mince dans un superbe maillot tant qu'à faire!) c'est être reconnaissante de gagner ma vie, d'avoir un toi et une famille unie et de profiter du ciel au dessus de ma tête et de la plage au bord du lac (finalement le cocotier c'est surfait).

Alors oui une RA peut être uen occasion de grandir spirituellement.
38 ans Montréal 1666
Discussion intéressante!

Pour ma part, je ne sais pas si "l'évolution spirituelle" à été la poule ou l'oeuf de ma RA mais c'est définitivement indissociable l'un de l'autre.

(Carlotta: je trouve ta situation tellement triste... Je suis certaine que si je devais absolument maigrir pour quelque chose qui me tiendrait autant à coeur, je n'arriverais pas à accepter cette dictature et cette atteinte à ma liberté d'être et d'agir et je serais donc incapable de maigrir. C'est épouvantable que vous ne receviez pas toute l'aide et le soutien auquel vous avez droit. On devrait toutes et tous aller manifester contre ces pratiques débiles!)
54 ans Paris 136
Carlottalapatatesexy a écrit:
Pomdereinette a écrit:
Carlotta, tu crois pas que votre lutte pour avoir un enfant, avec les freins mis par les préjugés et a-priori de certains ont de quoi casser et donner la sensation de régresser ?

Tu ne crois pas que tu prends du poids par stress ? ou comme par une espèce de révolte inconsciente, puisqu'on semble ne te proposer de l'aide qu'à la condition expresse que tu maigrisses ?


Carlottalapatatesexy,

alors voilà je ne savais pas, mais je voulais te dire que n'oublie pas qu'en France l'attitude des gens (y compris corps médical, surtout) est très sévère par rapport au poids.
Pleines de croyances courent la rue (croyances aussi des médecins), qui ne sont pas les mêmes dans d'autres pays.
Les médecins sont toujours aussi porteurs de certains courants dans la société, il suffit parfois de regarder chez nos voisins en Europe, et c'est totalement différent.
Ne te laisse surtout pas décourager par des avis médicaux trop tranchés, pour quoi que ce soit, je rêve d'un enfant également c'est auss très compliqué, je connais, le stress c'est terrible et permanent pour d'autres raisons que le poids.
Alors je résume, une femme forte en France c'est la cata pour les médecins, et BEAUCOUP moins dans d'autres pays et je sais de quoi je parle. La pression est permanente, visible et cachée, stigmatisation forte, c'est honteux parfois qu'une profession 'scientifique' véhicule autant de vérités mi-cuites parfois. En plus se dire il faut maigrir pour faire une telle ou telle chose ça ne VA PAS DU TOUT.
biz forts
lb
44 ans dans la lune 1661
Bonjour LissiBoa,
Je pense que la maturité vient avec tes expériences de vie. Une femme de 30ans n'a pas le même vécu qu'une jeune adulte de 20 ans.
En ce qui concerne ma RA, je ne suit pas la même méthode que vous, pour certaine c'est un régime, chacun son parcours, mais je suis intéressé pas votre expérience,
J'ai pas toujours eu des moments facile dans la vie certains étaient liés à mon physique, d'autes ont influencés ma prise de poids. Maintenant ça va un peu mieux, alors j'ai pris des décisions importantes dont ma perte de poids.
Simplement rien ne pourra éffacter les années de souffrance.
Bonne chance à toutes,
37 ans 12494
Hs on erra bien de toute façon comme je le disais tout à l'heure sur un autre post je suis prete a tout pour l'avoir cet enfant ... quiite a me faire charcuter et renier tout ce que je suis... hs

Au final je viens de finir Je mange donc je suis et la RA m'a quand même fait grandir sur un point, je suis plus patiente envers moi même et beaucoup moins envers les autres... Mon état d'empathie s'est nettement amélioré !!
49 ans vigo Espagne 195
un bisou de reconfort pour Carlotta! :kiss:
37 ans 12494
Merci Linouvhe :kiss:
S
49 ans suisse 993
Toujours en pleine évolution spirituelle, passage voulu et dont je suis reconnaissante. Mais phase de grande solitude aussi de grandes remises en question toujours.


Avec la Ra, l'écoute de soi, la conscience de soi etc.....viennent aussi d'amers constats: ne plsu avoir envie de participer à une société où la consommation passe avant l'humain, s'éloigner malgré soi de personnes qui ont été chères mais avec qui je ne partage plus l'essentiel, renoncer à faire comprendre mon point de vue et mes idées sous peine de passer pour une extrémiste etc....


Un des "coûts" de la RA. S'isoler en grandissant spirituellement.
K
38 ans Anglet 37
j'ai commencé il y a 1 mois avec le bouquin de zermati, et j'ai rdv le 6 juin avec une psychologue membre du gros...En découvrant ce bouquin je me suis rendue compte que depuis que je suis petite je ne me suis jamais sentie bien au fond de moi..en réflechissant bien j'ai découvert que j'aavis toujours des troubles alimentaires en liaison à de terribles angoisses..L'an dernier j'ai fais une depression 1 an après le decès de mon père (qui on va dire était la source de mes angoisses en grande partie), j'ai suivie une psychothèrapie avc psychiatre et anti depresseurs..ça m'a aidé mais n'a pas résolu les problèmes de ces troubles qui envahissent ma vie, ces obsessions qui me collent et m'empechent de profiter des bons moments..
En découvrant vlr et zermati et vous et bien oui j'ai enfin grandi j'ai enfin vu le réel problème et croyez moi vous qui comprenez c'est très dur...Je me rends compte que toute ma vie depuis petite à tourné autour de la bouffe et de mon surpoids..et ça je ne m'en rendais pas compte jusqu'à ces quelques mois ou j'ai enfin compris ...voilà donc pour moi c'est une vraie renaissance cette année 2008..
M
49 ans 78 477
depuis que je viens sur ce forum et que j'ai découvert la RA , j'ai appris a écouter mon corps , mes envies de nourriture et je me sens bien mieux dans ma peau .j'ai lu le dernier livre de Gérard Apfeldorfer.

l'image que j'avais de moi était si déplorable , il m'a fallu de nombreuses années pour retrouver l'estime de moi.

j'ai été obnubilée par la nourriture pendant des années et maintenant je commence petit a petit a être en paix avec la bouffe et aussi a m'accepter comme je suis ( je suis en parallèle une thérapie ) ;
en conclusion la RA et ce forum genial m'ont beaucoup apporté
:D
B I U


Discussions liées