MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

arretez vous vous votre boulot pendant le traitement FIV

S
45 ans landes 490
tout est dans la question, car je pense m'arreter environ 3 , 4 semaine pour etre totalement dispo et vous?
38 ans Tours 2247
Je pense que je m'arreterai aussi mon medecin me l'a recommandé de toutes facons.
56 ans 91 25732
Pour le premier traitement de stimulation, je me suis arrêtée par la force des choses parce que j'ai fait une hyperstimulation.

Pour les 3 IAC je ne me suis pas arrêtée, juste les journées où avaient lieu les inséminations.

Ensuite pour l'ICSI, je me suis arrêtée au moment de la réimplantation des embryons et malheureusement je suis restée arrêtée longtemps (presque 3 mois je crois) puisque j'ai fait une seconde hyperstimulation très grave. J'ai fait une tentative de réimplantation d'embryons congelés et malheureusement le traitement qu'on a du me donner pour développer l'endomètre (chez moi rien ne peut se faire naturellement, je n'ai pas d'hormones du tout) a provoqué encore des troubles graves et j'ai encore été arrêtée pendant presqu'un mois. Là on a tout stoppé, ras le bol !

Pour ma part, je ne pouvais pas rester chez moi à gamberger sur ces traitements que je supportais plutôt mal et qui m'angoissaient terriblement. Au moins au boulot je pensais à autre chose ! Je trouve que c'est déjà pénible de penser à la piqûre, à la prise de sang, à l'écho, à la température... tous les jours, au bout d'un moment ça devient presque obsessionnel, surtout quand on multiplie les tentative sans résultat. Alors rester chez moi à ruminer, merci bien, je serais devenue folle ! :lol:

D'après le médecin qui me suivait, l'arrêt de travail (ou le repos) n'est absolument pas indispensable, au contraire il faut essayer d'avoir la vie la plus normale possible pour ne pas focaliser sur le traitement.

Cela étant, nous sommes toutes différentes et si certaines pensent qu'elles vivront mieux les choses en restant chez elles et en se reposant, et si elles ont les moyens de le faire, il faut le faire. ;)
108 ans 6176
Il n'y aurait que moi je ne m'arrêterai pas du tout, ce qui est d'ailleurs le cas avant la ponction. Après ponction et transfert,en revanche, compte tenu des 2 heures de voiture que je dois effectuer normalement quotidiennement, mon médecin préfère m'arrêter durant les 15 jours post-transfert .
46 ans Lyon 1299
Je vous envoie plein de courage et plein de belles pensées positives, je suis de tout coeur avec vous, même si je ne suis pas dans votre situation.

:kiss:
46 ans marseille 882
c'est la mon dilemme aujourd hui , je doit commencer mon stage au mois d'avril et je prense qu au mois de mai je devrais reprendre les stim pr la fiv , je soucis c'est que j ai une promesse d'embauche deriere , et que s ils se rendent compte ca sera foutu et pr arranger tout le boulot est a une heure de la pma , je suis perdue!!!!!!
38 ans Tours 2247
Merci Karine c'est gentil de ta part.
52 ans Saint Pathus 2074
Coucou, je commence seulement mon traitement jeudi, et pour l'instant pas question pour moi de m'arrêter, je psychotterai trop à la maison alors que là j'ai l'esprit occupé et une de meilleures amies est présente. Par contre, j'imagine que la distance avec le centre PMA est à prendre en considération, en ce qui me concerne je suis en région parisienne et mon centre est à 1h de chez moi... pas évident à gérer mais j'ai prévenu mon boss et aménagé mes journées de RTT pour les RV PMA.

Bisous
109 ans Bretagne 1920
Je n'ai fait qu'une FIV. J'ai eu 8 jours d'arrêt après la ponction, j'en ai profité pour me reposer un peu parce qu'avant la ponction, quel parcours du combattant !!!
:arrow: Echo et prise de sang le matin, tous les 2 jours, à 1H15 de voiture de chez moi, à 7H30 du mat' avec une douzaine d'autres jeunes femmes, puis retour au bureau comme si de rien n'était (j'avais l'accord de mon chef pour arriver en retard). Il fallait appeler l'hôpital avant 14H pour connaître le dosage à donner à l'infirmière pour la piqure du soir. 3 semaines à ce rythme là, j'étais crevée, vraiment épuisée :?
38 ans Tours 2247
Plus je lis vos temoignages et plus jai peur de ne pas etre assez forte pour supporter tout ca. Ces traitements, cette pression. J'ai vraiment envie de ce bébé, celà m'obséde mais je suis découragée alors que je n'en suis qu'au début. :cry:
V
51 ans paris 53
Coucou

Chaque femme étant unique, nous avons toutes notre seuil de tolérance à la fatigue et la douleur. Conséquence, le mieux est que tu sois à l'écoute de ton corps et que tu fasses en fonction de ce que tu resens.

Je vais entamer mon prochain traitement en avril (c'est mon 4ème) et je peux t'assure que si le besoin s'en fait resentir, je m'arrêterai. En général j'arrive à tenir jusqu'à la ponction, et je suis arrêtée 10 jours après. Mais si je sens que j'ai trop de mal à tenir, c'est clair que je m'arrêterai.

Bon courage à toi.

véro
52 ans Saint Pathus 2074
Vero 78, tu as raison, chacun(e) a son seuil de tolérance et c'est à chacun(e) de juger
:lol:

Moi même, avant de commencer je disais "non surtout pas" mais après juste une semaine de piqure de décapeptyl (phase de blocage) et bien je suis complètement crevée, une vraie zombie au boulot (j'ai + de 2h de voiture par jour) sans compter les migraines, bobo aux ovaires etc...

Franchement si je pouvais m'absenter de mon job je demanderais à être arrêtée. Malheureusement, je travaille dans une petite structure et c'est la galère quand je suis arrêtée... :cry:
108 ans 6176
si tu as 2h/voiture par jour, signales à ton medecin après le transfert, tu auras assurement un arrêt car les voyages en voiture prolongés sont déconseillés post-fiv.

bon courage :kiss:
52 ans Saint Pathus 2074
Merci Triss, j'ai cru comprendre en effet que ce n'était pas top la voiture après le transfert... ça m'embête de m'arrêter mais tant pis, c'est trop important :lol:

Triss, en parlant carrément d'autres choses, j'ai parlé à zhom du don de sperme et il était ok, chose que je ne savais pas, c'est que pour faire un don de sperme, il faut déjà avoir été papa. Je trouve ça nul :twisted:
108 ans 6176
titine-goutte a écrit:
Merci Triss, j'ai cru comprendre en effet que ce n'était pas top la voiture après le transfert... ça m'embête de m'arrêter mais tant pis, c'est trop important :lol:

Triss, en parlant carrément d'autres choses, j'ai parlé à zhom du don de sperme et il était ok, chose que je ne savais pas, c'est que pour faire un don de sperme, il faut déjà avoir été papa. Je trouve ça nul :twisted:



et oui idem pour le don d'ovocytes! dommage, hein ?
Perso j'aurai été ravie de donner mes ovocytes à une fille comme moi , en attente d'un don d'ovocytes mais je ne suis pas maman et comme d'ici que je le sois,j'aurai plus de 36 ans, j'aurai dépassé l'age limite !

La loi est ainsi faite pour que les donneurs ne soient pas tentés de réclamer des droits sur les enfants a naitre, ce qui est débile car :
-d'une part un donneur aujourd'hui papa, peut par un évènement dramatique se retrouvé sans enfant dans le futur.
-dans de nombreux pays, cette condition n'est pas requise et le don ne s'en porte pas plus mal.

Enfin, heureusement que des gens qui ont la chance d'être parents ont la générosité de se porter volontaire pour donner mais effectivement ça explique sans doute pourquoi le don de gamètes se porte aussi mal en France.
B I U


Discussions liées